AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365770339
Éditeur : Urban Comics Editions (05/12/2014)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 8 notes)
Résumé :
L'univers foisonnant de Fables s'offre une nouvelle série dérivée et place son héroïne Cendrillon au coeur d'aventures dignes des meilleurs James Bond. Lorsque de mystérieux artefacts magiques transitent des Royaumes jusqu'au monde des Communs, il revient à Cendrillon, meilleur agent secret en service, d'entrer en action. De Manhattan à Dubaï, la belle infiltre le milieu de Fables exilés et découvre l'implication d'un certain Aladdin. (Contient CINDERELLA : FROM FAB... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Witchblade
  21 décembre 2017
J'avais repéré depuis quelque temps ce comics grâce aux offres reconditionnées d'Amazon mais à l'époque, il était encore cher. Tout récemment, il est passé en-dessous des 18€ (frais de port compris). J'ai donc sauté sur l'occasion et il n'a pas fait long feu dans ma PAL tant la couverture et l'univers décrit m'intriguaient. Ce comics est une intégrale et comprend les 2 tomes scénarisés par Chris Robinson sur une idée de base de Bill Willingham pour l'univers.
Le premier tome est très sympa à suivre dans un univers extravagant mais très bien construit où les héros des contes et légendes sont des fables avec une résistance et une durée de vie plus ou moins importantes suivant la popularité de leur conte. Ils habitent pour la plupart Fableville où ils se mêlent aux communs sans dévoiler leur identité. Notre personnage principal est Cendrillon et elle est agent secret. Son chef l'envoie dans ce tome à la recherche du vendeur d'objets magiques aux humains. Il faut que cela soit endigué à la source !! L'histoire alterne entre passé et présent de Cendrillon.
Le tome 2 est plus compliqué à suivre. Cendrillon est à la recherche d'un Fableville de l'Ombre. Nous avons encore l'alternance entre passé et présent de Cendrillon mais ces passages sont quelque fois mal indiqués... C'est seulement les différences de teinte des dessins qui signale le changement d'époque. Elle retrouvera surtout son ennemie jurée. le moins que l'on puisse dire, c'est que ce comics m'aura fait découvrir des fables que je ne connaissais pas, encore différent de ceux rencontrés dans « Once upon a time ». Par ailleurs, je ne connaissais pas du tout cet univers, ce comics ni même Bill Willingham. du coup, à la dernière masse critique, j'ai vite repéré un comics de ce scénariste mais je n'ai pas été sélectionné pour le recevoir. Mais pour une fois, je n'ai pas tergiversé longtemps avant de l'acquérir, la couverture me faisait trop envie !!
Comme vous l'aurez compris, ce comics a été une sacrée découverte et je m'étonne que si peu de lecteurs le connaissent. L'univers est fantastique à souhait grâce à toutes ces fables, leur passé, la façon dont ils interagissent et également grâce au talent créateur de ce scénariste. Je connais depuis peu la série TV mais je ne savais pas que quelqu'un s'était amusé avec les contes dans une série de comics. Cela m'a donné encore plus envie de découvrir l'histoire d'origine de ce comics, à savoir la série « Fables ». Mais au vu du prix des premiers tomes et de la longueur de la série, je vais attendre d'avoir déménagé pour l'acquérir... Si vous êtes amateurs de contes et légendes et de leur dérivés possibles, je vous conseille très fortement de découvrir ce comics hors norme. Pour ma part, je compte bien agrandir sous peu ma collection de comics !!
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Bookworm84
  08 mars 2016
Les lecteurs de Fables connaissent le personnage de Cendrillon et son rôle au sein de Fableville : agent secret. Mais, jusqu'alors, on avait surtout vu ses missions liées à la sécurité de la communauté et à la guerre contre l'Adversaire. Avec Cendrillon : bons baisers de Fableville, nous avons droit à une double aventure complète et indépendante de l'arc narratif principal. de quoi régaler les fans de la gérante du magasin de chaussures ! :)
La première aventure de l'album nous plonge en plein trafic d'artefacts magiques. Cendrillon doit enquêter et découvrir qui, et pourquoi, déplace ainsi des objets magiques des Royaumes vers le monde des Communs – notre monde. Un acte d'autant plus lourd de conséquences que la communauté de Fableville s'est toujours efforcée de cacher son existence comme celle de la magie et des Royaumes aux Communs, dont le monde est dénué d'enchantements. Au fil de cette enquête, Cendrillon va rencontrer Aladdin, jusque là grand absent de la série-mère (nous avions croisé Sinbad mais pas le détenteur de la lampe !)
Action échevelée, héroïne glamour mais qui n'a pas besoin qu'on la défende (dans le même temps, avoir été formée par le Grand Méchant Loup en personne lui donne de sacrées qualités de combat !), objets magiques, suspense, situations périlleuses et, bien sûr, un zeste de sensualité pour pimenter le tout, cette première aventure offre un bon récit divertissant. On pourrait même dire que Cendrillon y joue le rôle de James Bond au pays des contes tant la ressemblance – jusque dans la scène de charme obligatoire – y est ! Ce qui n'est pas pour nous déplaire, ni même à Cendrillon, qui proclame régulièrement qu'elle adore son job ! :)
La deuxième aventure met notre agent secret sur les traces d'une mystérieuse mercenaire (et assassine) dont l'identité sera plus difficile à percer pour le public français – en effet, le premier indice donné ne lui sera pas d'utilité s'il ne connaît du Magicien d'Oz que la version filmée, où un changement pour cause de Technicolor, faussera nos attentes ! Pour ceux qui connaissent le livre, en revanche, il n'y aura pas tant de suspense ou d'interrogation. On reste de toute façon dans un récit d'action, l'absence de questionnement n'est donc pas un bémol.
Léger et distrayant, ce sont les termes qui me viennent à l'esprit pour qualifier cet album. Il n'apporte certes rien à l'arc narratif de la série-mère, mais pour une lecture à part, il se déguste très bien ! Mon seul bémol sera sur le dessin, certains personnages féminins se ressemblant tellement qu'il me devenait parfois difficile d'identifier la personne. Pour le reste, voir une héroïne de contes de fées enfiler ainsi le costume de James Bond, alors qu'elle est habituellement cantonnée à un rôle plus passif, ça fait plaisir à voir ! :) [Lire la critique sur le blog]
Lien : https://lullastories.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
yvantilleuil
  13 janvier 2017
L'univers de l'incontournable série Fables est d'une telle richesse, qu'il a déjà donné lieu à plusieurs séries dérivées. Après le très bon « 1001 Nuits de neige », le célèbre « Jack of Fables » et le plus récent « Fairest », c'est au tour de Cendrillon de faire l'objet d'un spin-off. Cette saga parallèle est confiée à deux artistes ayant déjà travaillé précédemment sur l'un des titres de l'univers de Fables : Chris Roberson au scénario et Shawn McManus au dessin.
Cet album reprend deux mini-séries de six épisodes (« Cinderella : From Fabletown with love » et « Cinderella : Fables are forever ») qui se concentrent donc sur l'espionne la plus réputée et la plus efficace de Fableville. Dirigée par la Bête depuis la disparition de Bigby Wolf, celle-ci va effectuer deux missions périlleuses pour le bien des habitants de Fableville et… pour le fun, car elle adore son métier de James Bond.
La première mission se déroule au Moyen Orient, où Cendrillon doit démanteler un trafic d'objets magiques qui menace de dévoiler l'existence des Fables aux communs. En parallèle à cette aventure qu'elle mène à bien en compagnie du célèbre Fable Ala Al-Din (plus connu sous le nom d'Aladin), le lecteur assiste également aux déboires de Crispin, le vendeur du magasin de chaussures qui lui sert de couverture. Lors du second récit, Cendrillon vient en aide à Ivan Durak, dont la vie est menacée par « Soulier d'argent », une ennemie de longue date de Cendrillon.
Si chacune des histoires se concentre sur le personnage de Cendrillon, deux autres personnages secondaires de la série mère sont également mis en avant. Il s'agit d'Aladin dans la première aventure et de Dorothy du Magicien d'Oz dans la seconde. le lecteur croise également d'autres figures de l'univers des Fables, tels que le Chat Botté ou la sorcière Frau Totenkinder.
Ces histoires qui se déroulent en parallèle de la série Fables s'inscrivent pleinement dans le registre du récit d'espionnage. Si l'ensemble n'apporte finalement pas grand-chose à l'univers de Fables et que la narration a un peu trop souvent recours au flash-backs afin d'entremêler d'anciennes aventures/rencontres de Cendrillon au récit principal, la lecture s'avère néanmoins plaisante. le ton est léger, les rebondissements nombreux et l'héroïne suffisamment convaincante dans son rôle d'espionne pour passer un bon moment. Visuellement, Shawn McManus livre également du bon boulot en proposant un style élégant et une héroïne plus sexy que dans la série originale.
Un spin-off divertissant et efficace, mais pas indispensable !
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (3)
ActuaBD   29 janvier 2015
On se plaît dans ce récit d’espionnage à mêler aux codes et aux clichés du genre des incursions de personnages de contes et de légendes réinterprétés de façon amusante et originale, à l’image d’Aladin et de la communauté des Fables arabes, réinventé pour l’occasion afin de donner la réplique à Cendrillon et de correspondre à l’image de la James Bond girl classique, aussi séduisante que fatale.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Elbakin.net   31 décembre 2014
L’ensemble nous donne une histoire bien menée et au ton léger, une friandise agréable que l’on ne gardera pas en mémoire forcément très longtemps ou à laquelle on ne songera pas avec nostalgie, mais qui devrait ravir les fans. Sans compter des dessins agréables, même si, comme souvent avec la série principale, un ou deux crans au-dessous des sublimes illustrations des couvertures de chaque chapitres.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Sceneario   15 décembre 2014
Shawn McManus livre ici une prestation très honnête, peut-être pas complètement au niveau de ses meilleurs travaux ou même de ses boulots d'illustrateurs nettement plus inspirés, malgré tout c'est un vrai plaisir de retrouver cet artiste au style si élégant, tellement à l'aise pour dresser le portrait d'une jeune femme pleine de vie au physique aussi avantageux que Cendrillon !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   10 janvier 2018
Cendrillon : Tu ne changeras jamais. Tu passes ton temps à te préoccuper des objectifs immédiats sans penser aux conséquences à long terme.
Sa marraine la fée : Que veux-tu dire ?
Cendrillon : C'est comme moi avec le bal et les pantoufles de verre. Tu ne t'es jamais demandé si j'allais être heureuse avec le prince charmant. Tu voulais juste que je l'épouse, et tout irait bien.
Commenter  J’apprécie          200
WitchbladeWitchblade   11 janvier 2018
Règle n°1 des pièges mortels ? Laisser l'autre monologuer. S'il divague sur son « grand projet », c'est qu'il n'a pas encore le doigt sur la gâchette. Plus vous mettez certains individus en colère, moins ils sont susceptibles de vous tuer. Parce qu'ils ont surtout envie de vous invectiver.
Commenter  J’apprécie          240
WitchbladeWitchblade   09 janvier 2018
Dans le jargon des espions, on appelle « légende » l'ensemble des éléments fabriqués pour constituer une identité de couverture. Faux papiers, certificats de travail, casier judiciaire, et j'en passe.
Commenter  J’apprécie          180
WitchbladeWitchblade   11 janvier 2018
Je ne crois plus au « bonheur éternel ». C'est fini. Mais si je peux m'offrir « un instant de bonheur », alors je prends. C'est mieux que de dormir sur des cendres, non ?
Commenter  J’apprécie          160
autres livres classés : fablesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Comics : Les héros de Marvel

Elle peut se dématérialiser, et ainsi traverser les objets solides, les murs, les plafonds ... Il s'agit bien sûr de ...

Kate Winslet
Kitty Pryde
Hello Kitty
Katy Perry

10 questions
183 lecteurs ont répondu
Thèmes : comics , super-hérosCréer un quiz sur ce livre