AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de MademoiselleMaeve


MademoiselleMaeve
  30 octobre 2017
En terminant Bianca, le premier roman de Loulou Robert, j'étais contente d'avoir la suite sous la main, Hope. Avec Bianca, j'avais fait la connaissance d'une jeune fille étonnante qui à la fin quittait Les Primevères, l'unité psychiatrique pour adolescents où elle avait échoué après une tentative de suicide. Et évidemment, j'avais envie de savoir comment elle allait gérer le « après ». En effet, comment s'en sort-on après avoir été malade et hospitalisé en psychiatrie, arrive-t-on a revenir à la vie normale ? Bianca me semblait être une fille pleine de ressources et d'énergie, et la fin du premier roman de Loulou Robert semblait offrir à son personnage la possibilité de commencer une nouvelle vie. Ailleurs. Alors je me suis plongée avidemment dans Hope pour suivre les pérégrinations de la petite Bianca.

J'ai retrouvé l'écriture nerveuse qui m'avait touchée dans Bianca. Mais il m'a fallu un petit temps d'adaptation : cette fille qui me plaisait parce que je la trouvais à la fois vive et compréhensive m'est apparue quelque peu intolérante.

Mais bon, nul personnage n'est parfait, surtout quand ils s'inspirent de la vie, alors j'ai continué ma lecture, donnant une autre chance à Bianca. Mis à part ce trait de caractère qui ne m'a pas plu du tout, j'ai eu la sensation qu'elle n'avait pas changé depuis Les Primevères. Bianca est un personnage qui n'aime pas les entraves, et qui cherche la liberté même à travers quatre murs, un personnage frais et qui fait du bien. New York semblait donc être une ville à sa mesure. Tout va vite, les rencontres, le mannequinat. Mais Bianca est seule. Alors elle pense à ces fantômes, ceux qu'elle a laissés derrière elle.

En plus d'être romancière, Loulou Robert est mannequin et elle a vécu à New York. Si le personnage de Bianca lui ressemblait un peu dans le premier roman, cela semble encore plus le cas dans Hope. J'ai hâte de la rencontrer afin de la questionner sur le sujet !

Et si vous veniez la rencontrer à la bibliothèque de Tours, mercredi 8 novembre à 19 heures ? En plus de répondre aux questions du public (et aux miennes), elle lira un extrait de l'un de ses romans – Bianca ou Hope – cela vous donnera sans doute envie de les lire, si ce n'est pas déjà fait !
Lien : https://mademoisellemaeve.wo..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (2)voir plus