AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Elamia


Elamia
  03 octobre 2014
Jusqu'à présent, je ne m'étais jamais intéressée aux livres de Nora Roberts. Puis un jour, je suis tombée sur ce tome. La croix de Morrigan, voila un titre bien intriguant. Que vient faire une déesse irlandaise dans un roman de littérature sentimentale ? Puis, après étude de la couverture (celle de la nouvelle édition est magnifique!), et lecture du résumé, je me suis dis que finalement, l'histoire avait bien des chances de me plaire ! L'amie qui m'accompagnait n'a pas tari d'éloges sur cet auteur. Je l'en remercie grandement aujourd'hui puisque ce livre a été un vrai coup de coeur !
J'étais quand même sceptique et pleine d'à priori au début, ayant peur que l'histoire soit inconsistante et les personnages fades et sans intérêt. Finalement, c'est une très bonne surprise ! On retrouve bien entendu quelques clichés mais ils ne sont pas du tout dérangeants et collent parfaitement à l'histoire.
Dans ce premier tome, on rencontre Hoyt, un mage irlandais, dont le frère Cian, a été victime de la vampirique Lilith, figure emblématique aussi belle et désirable que redoutable, reine des damnés et personnage incontournable que l'on retrouve un peu partout dans les romans, les séries et les films (premier cliché). Cian a été assassiné et transformé en vampire. Malgré ses puissants pouvoirs, Hoyt ne parvient pas à vaincre Lilith ni à libérer son frère de la malédiction. Peu après cette vaine tentative, Hoyt va recevoir en rêve la visite de Morrigan, divinité majeure de la mythologie irlandaise, associée aux héros et aux champs de bataille. Celle-ci lui conseille de lever une armée dans le but de vaincre les vampires pour sauver l'humanité (second cliché). Cette armée doit être composée de six compagnons : un mage, un bras armé, une sorcière, un érudit, "celui qui n'est plus" et "celui qui est plus d'un". Dans un premier temps, Hoyt s'emploie à retrouver son frère, autrement dit, "celui qui n'est plus". Il se retrouve donc propulsé du XIIème au XXIème siècle ! Il perd complètement ses repères mais s'habitue très vite aux nouvelles technologies. Après des retrouvailles fraternelles un peu difficiles, la quête pour trouver les autres compagnons peut commencer. Petit à petit, d'autres acolytes vont croiser la route des deux frères, d'une manière plus ou moins inattendue d'ailleurs ! La sulfureuse Glenna, la sorcière aux cheveux de feu (troisième cliché) est le troisième membre de cette compagnie hors du commun. Leur route les mènera ensuite jusqu'à l'ancienne demeure familiale de Hoyt et Cian, en pleine campagne irlandaise.


J'ai beaucoup aimé les nombreuses références aux mythes celtes ainsi qu'aux rituels et fêtes païens de jadis. L'auteur semble connaître le sujet et c'est très appréciable. L'originalité de ce roman tient dans son ambivalence entre la Fantasy et la Bit-lit. Je ne suis pas une grande adepte des vampires, j'avoue être un peu vaccinée de ce thème beaucoup trop récurrent de nos jours. Cependant, l'auteur a trouvé un juste équilibre entre les deux genres, et c'est parfait ainsi. Concernant les personnages, je les trouve tous intéressants, même si Glenna a tendance à m'agacer, elle est beaucoup trop niaise et sentimentale à mon goût. Il faut dire que ce n'est pas l'aspect romantique de ce livre qui a motivé ma lecture, mais bien entendu, le côté celte et légendaire. La plume de Nora Roberts est simple et efficace. Les personnages, bien que stéréotypés, arrivent à se démarquer les uns des autres, et ont tous un rôle déterminant. L'histoire globale, bien que déjà vu des millions de fois : la lutte du bien contre le mal, est ici bien exploitée. On assiste à quelques rebondissements, tout n'est pas prévisible comme je le craignais. L'humour y est également distillé de manière pondérée et efficace. On a réellement l'impression d'être en Irlande, l'ambiance et l'atmosphère des lieux sont retranscrits à merveille. C'est donc une très belle découverte, j'ai hâte de me plonger dans les deux autres tomes !
Commenter  J’apprécie          106



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (4)voir plus