AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749927889
Éditeur : Michel Lafon (12/05/2016)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Shelby Foxworth a d'abord perdu son mari, porté disparu en mer, puis ses illusions. Car celui qui l'a séduite alors qu'elle était chanteuse dans les bars du Tennessee pour lui offrir une vie dorée dans la banlieue de Philadelphie était un menteur. Infidèle et faux comme le diamant qu'il lui a passé au doigt, il la laisse criblée de dettes. Et quand elle ouvre son coffre-fort, c'est pour y trouver des papiers d'identité multiples, de l'argent liquide et une arme. L'h... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Blackbird
  24 juin 2016
L'un des meilleurs romans de Nora Roberts que j'ai lu : contrairement à certains autres romans de l'auteur qui donnaient parfois l'impression d'être un peu "bâclés", elle prend ici son temps pour bien poser les bases de son récit. Les personnages principaux y sont attachants, les lieux sont décrits à la perfection. Les habitudes et paysages américains dépeints ici donnent toujours cette saveur particulière que j'apprécie tellement chez l'auteur.
Comme d'habitude, Nora Roberts m'a transportée dans un autre univers, elle reste parmi mes auteurs favoris, la maîtresse incontestée des romans d'amour.
Je remercie Babelio et les éditions Michel Lafon de m'avoir permis de découvrir un nouveau roman de cette romancière que j'affectionne tant.
Commenter  J’apprécie          110
NicolasFJ
  04 juin 2016
Un très bon roman, toujours aussi bien ficelé. Nora Roberts a définitivement l'art de créer des histoires fortes pleines de personnages attachants et d'une sensation de vécu.
Démarrant sur les chapeaux de roues, Le menteur nous fait dégringoler dans une série de révélations qui vont plonger son héroïne dans une situation lourde de honte et de culpabilité : son beau mari lui mentait sur toute la ligne.
Comment se redresser après ça ? Comment affronter les regards et les jugements de ceux qui la prennent pour une cruche ? Tout le livre va se concentrer sur la reconstruction de cette femme blessée qui va devoir retrouver la confiance et le courage de recommencer sa vie.
Démarrant donc comme un drame, le récit m'a très vite attendri : la relation entre l'héroïne et sa fille de 3 ans est lumineuse, pleine d'amour et de force.
La campagne familiale apporte un énorme côté feel-good qui berce le roman jusqu'à la fin, et ce malgré l'arrivée d'une autre facette du roman : le thriller ! Une enquête, d'abord, puis des menaces, un tourbillon de souffrances réveillées qui vont côtoyer... de la romance ! Le livre semble vouloir accumuler les genres, et il y parvient sans jamais se noyer dans la confusion. Au contraire, tout coule de source, tout respire le réel.
Seul léger hic : le plus gros retournement de situation final est ultra-prévisible. Mais il s'agit vraiment d'un détail, tant les personnages et le décor dégagent un charme unique.
Ses thèmes forts et son ambiance "cocon" font de ce roman une très belle lecture qui nous emplit de soleil.
Un grand merci à Babélio et à Michel Lafon pour cet ouvrage !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Beli_LivreSaVie
  01 juin 2016
3,5/5 sur le blog
Je prends toujours plaisir à lire un Nora Roberts, elle a cet art de poser des histoires bien construites, avec un scénario alliant romance, suspens et rebondissements. le menteur nous offre tout ceci.
Lorsque Shelby, jeune femme de 24 ans perd son mari, elle ne s'imaginait pas découvrir tant de choses sur la véritable personnalité de celui-ci. Elle aura vécu plus de cinq ans auprès d'un homme qui n'a fait que lui mentir et elle se retrouve aujourd'hui seule avec sa fille, criblée de dettes monstrueuses à régler. Elle va tâcher de régler une partie de ses dettes avant de retourner vivre auprès de sa famille, qu'elle n'a quasiment pas revu depuis qu'elle s'est mariée.
Son retour dans sa ville natale ne se fait pas sans heurts puisque beaucoup lui en veulent de son départ précipité et de son silence depuis. Shelby est profondément blessée par l'attitude de son mari et va peu à peu se dévoiler auprès des siens de ce qu'a été sa vie et ce qu'elle a découvert.
Elle va faire la connaissance de Griff, installé depuis peu dans sa ville. Très rapidement ils vont se rapprocher, lui éperdument amoureux d'elle dès le premier regard fera tout pour la mettre en confiance, tandis que Shelby, de peur de s'engager de nouveau, d'être protégée alors qu'elle tient tant à s'assumer seule, sera poussée à prendre quelques distances face à cette attirance et aux sentiments qui en découlent.
Tout pourrait ainsi suivre son court, mais le passé de son mari Richard ne compte pas la laisser tranquille. Elle va découvrir de plus en plus l'horreur que son mari a pu commettre et des meurtres, des intrusions vont commencer à apparaitre autour d'elle. On comprend très vite qu'elle n'est pas en sureté et que quelqu'un rôde, quelqu'un de malveillant, tout le monde est sur le qui-vive. le suspens est maintenu tout du long, Shelby évolue de façon positive mais des rebondissements viennent ponctuer l'ensemble. Alors si le dénouement était assez prévisible, cela n'enlève en rien au plaisir de la découverte de ce qui va se passer car l'ensemble est plutôt bien rythmé.
J'ai toutefois été gênée par certaines longueurs résidants principalement dans certains dialogues, qui comprennent à mon goût beaucoup trop de détails. Alors certes nous avons là une famille de pipelettes qui aiment cancaner au salon de coiffure sur la vie de telle ou telle personne mais des fois, le trop plein de détails nuit à l'attention que l'on peut porter à notre lecture, et là parfois on s'y noie. Certains échanges entre Griff et Shelby auraient aussi pu être moins abondants en détails, de façon à fluidifier les dialogues. Je dirai que c'est un point négatif qui engendre un certain agacement à la lecture.
On retrouve un roman, comportant de multiples personnages, tous nous sont présentés et ont leur rôle à jouer. Shelby reprend peu à peu goût à vivre et redevient celle qu'elle était avant de vivre avec Richard. Sa relation avec Griff n'est pas de suite évidente car sa précédente union a laissé de nombreuses séquelles : plus de cinq ans à vivre avec un homme qui vous rabaisse constamment et ce uniquement pour le bien être de son enfant n'a rien d'épanouissant.
C'est une histoire plaisante à lire, le suspense est bien présent comme c'est si bien nous le proposer Nora Roberts.
Lien : http://www.livresavie.com/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fantine
  30 mai 2016
Roman reçu dans le cadre de l'opération Masse Critique.
Lire le nouveau titre traduit en français de Nora Roberts, chaque année, est devenu une habitude. du moins, celui publié par les éditions Michel Lafon.
Nora Roberts une romancière que j'apprécie, mais, je préfère ses romans publiés par l'éditeur Michel Lafon à ceux des éditions Harlequin qui semblent - à mon goût - un peu trop "convenus", "linéaire", et, voire même "insipide".
Dans le cas présent - ainsi que pour les autres titres de l'auteur présent dans le catalogue des éditions Michel Lafon - outre l'histoire d'amour "classique" entre les deux protagonistes principaux, il y a une petite intrigue policière.
Même si le dénouement coule de source, et, qu'il est surtout vraiment facile à deviner, le suspens est présent, permettant ainsi à l'intérêt envers le genre littéraire - à l'eau de rose - auquel appartient les romans de l'auteur de ne pas faiblir et d'aller jusqu'au bout de la lecture. Si bien sûr; on apprécie ce genre de littérature.
Un bon roman de "plage", de détente qui, comme à son habitude, permet pendant quelques heures, d'oublier ses soucis ainsi que de s'évader hors de son train-train quotidien, mais, qui s'oublie rapidement après l'avoir refermé ainsi que passé à d'autres lectures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
NEUSS28
  18 mai 2016
Une jeune femme découvre lors de la disparition de son mari qu'elle est non seulement très endettée mais qu'il a utilisé de nombreuses identités. Elle retourne dans sa ville natale avec sa fille et ne reste pas insensible au charme d'un entrepreneur. Mais comment retrouver l'estime de soi et la confiance envers les autres lorsqu'on a été brimée pendant quatre ans... Agréable roman de détente, sans surprise.
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   17 mai 2016
Ils filaient alors le parfait amour. Oui, il fallait s’en souvenir, chérir la mémoire de ces bons moments. Les souvenirs étaient précieux lorsqu’on se retrouvait veuve à vingt-quatre ans. Et, de surcroît, criblée de dettes. Elle avait été victime d’une terrible tromperie.
Les notaires, les avocats, les comptables et les agents du fisc lui avaient tout expliqué : fonds spéculatifs, hypothèques, emprunts toxiques. Ils s’exprimaient dans un jargon qu’elle ne comprenait pas davantage que le chinois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KateLineKateLine   31 octobre 2017
– Richard n’a manifestement jamais compris que l’argent ne fait pas le bonheur. Le seul point positif, dans ma relation avec lui, c’est que j’ai pris conscience, au plus profond de moi, qu’il y a des tas de choses beaucoup plus précieuses que l’argent et les bijoux. Je ne m’en rendais pas vraiment compte, avant.
Shelby comprenait désormais combien étaient précieux les éclats de rire dans le salon de coiffure, les soupirs de bien-être dans la salle de relaxation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   17 mai 2016
L’homme rencontré cinq ans plus tôt par une belle soirée d’été l’avait arrachée à son monde et transportée dans un univers de rêve. Il l’avait traitée comme une princesse, emmenée dans des lieux qu’elle pensait ne jamais connaître autrement que par les romans ou le cinéma. Et il l’avait aimée. S’en souvenir était important. Il l’avait aimée, désirée, et lui avait offert tout ce qu’une femme pouvait souhaiter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KateLineKateLine   30 octobre 2017
– Comme de l’eau de roche. Puis-je à mon tour vous poser une question ?
– Je vous écoute.
– Comment votre sœur a-t-elle pu partager la vie de Matherson pendant des années sans savoir qui il était ?
– Votre client est un individu intelligent ?
– Oui…
– Alors comment se fait-il qu’il se soit laissé escroquer ? Maintenant, circulez, et que je ne vous revoie plus dans les parages. 
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   17 mai 2016
La fourchette, c’est pour manger. Quand la route fait une fourche, c’est qu’elle se sépare en deux, pour aller d’un côté ou de l’autre. Si on avait pris à droite – du côté de ta main qui tient le crayon –, on aurait abouti au village. Par la gauche, on va à la maison.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Nora Roberts

En quelle année est-elle née?

en 1940
en 1960
en 1950
en 1955

8 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : Nora RobertsCréer un quiz sur ce livre
.. ..