AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations sur Le menteur (15)

– Comme de l’eau de roche. Puis-je à mon tour vous poser une question ?

– Je vous écoute.

– Comment votre sœur a-t-elle pu partager la vie de Matherson pendant des années sans savoir qui il était ?

– Votre client est un individu intelligent ?

– Oui…

– Alors comment se fait-il qu’il se soit laissé escroquer ? Maintenant, circulez, et que je ne vous revoie plus dans les parages. 

Commenter  J’apprécie          20

La fourchette, c’est pour manger. Quand la route fait une fourche, c’est qu’elle se sépare en deux, pour aller d’un côté ou de l’autre. Si on avait pris à droite – du côté de ta main qui tient le crayon –, on aurait abouti au village. Par la gauche, on va à la maison.

Commenter  J’apprécie          20

Ils filaient alors le parfait amour. Oui, il fallait s’en souvenir, chérir la mémoire de ces bons moments. Les souvenirs étaient précieux lorsqu’on se retrouvait veuve à vingt-quatre ans. Et, de surcroît, criblée de dettes. Elle avait été victime d’une terrible tromperie.

Les notaires, les avocats, les comptables et les agents du fisc lui avaient tout expliqué : fonds spéculatifs, hypothèques, emprunts toxiques. Ils s’exprimaient dans un jargon qu’elle ne comprenait pas davantage que le chinois.

Commenter  J’apprécie          20

L’argent ne faisait pas le bonheur, se rappela-t-elle en feuilletant une liasse de factures : costumes, chaussures, restaurants, chambres d’hôtel… jets privés. Le luxe n’était qu’un plaisir factice.

Commenter  J’apprécie          20

Elle compléta sa tenure - legging noir et tunique verte printanière- par des boucles d’oreilles et un soupçon d’eau de toilette, car selon Ada Mae Pomeroy, une femme non parfumée n’était pas entièrement habillée.

Commenter  J’apprécie          10

– Richard n’a manifestement jamais compris que l’argent ne fait pas le bonheur. Le seul point positif, dans ma relation avec lui, c’est que j’ai pris conscience, au plus profond de moi, qu’il y a des tas de choses beaucoup plus précieuses que l’argent et les bijoux. Je ne m’en rendais pas vraiment compte, avant.

Shelby comprenait désormais combien étaient précieux les éclats de rire dans le salon de coiffure, les soupirs de bien-être dans la salle de relaxation.

Commenter  J’apprécie          10

Les soucis ne servent à rien non plus, qu’à vous creuser des rides. N’y pense plus.

Commenter  J’apprécie          10

Elle avait eu des ambitions, des aspirations, des rêves. Elle voulait devenir chanteuse, une star. La nature l’avait dotée d’une belle voix, qu’elle avait travaillée et exploitée avec succès.

Commenter  J’apprécie          10

L’expérience lui avait appris à aller droit au but, au lieu de tourner maladroitement autour du pot : elle avait trouvé une clé, ignorait ce qu’elle ouvrait – il n’y avait aucune honte à dire la vérité.

Commenter  J’apprécie          10

L’homme rencontré cinq ans plus tôt par une belle soirée d’été l’avait arrachée à son monde et transportée dans un univers de rêve. Il l’avait traitée comme une princesse, emmenée dans des lieux qu’elle pensait ne jamais connaître autrement que par les romans ou le cinéma. Et il l’avait aimée. S’en souvenir était important. Il l’avait aimée, désirée, et lui avait offert tout ce qu’une femme pouvait souhaiter.

Commenter  J’apprécie          10









    Quiz Voir plus

    Nora Roberts

    En quelle année est-elle née?

    en 1940
    en 1960
    en 1950
    en 1955

    8 questions
    50 lecteurs ont répondu
    Thème : Nora RobertsCréer un quiz sur ce livre