AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749936160
Éditeur : Michel Lafon (14/06/2018)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Par un soir d'été dans un centre commercial de la banlieue de Portland, un jeune étudiant, Reed, profite de sa pause pour tenter de séduire une jolie serveuse. Au même moment, Simone, Mi et Tish, amies depuis l'enfance, entrent dans une des salles de cinéma. Alors que Simone vient d'être quittée par son petit ami, celui-ci débarque avec une nouvelle fille... Simone court en pleurs s'enfermer aux toilettes. C'est là qu'elle entend les premiers coups de feu. Terrifiée... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Beliwei
  27 juin 2018
Nora Roberts démarre ce roman avec un acte qui aura des répercutions sur chacun de ses personnages. C'est un acte cruel, un de ces actes qui sont devenus monnaie courante de nos jours mais qui nous percute toujours autant. C'est une fusillade dans un lieu public, prenant ainsi à partie des innocents, qui va bouleverser tant de vies. de nombreuses vies vont être prises et les survivants vont devoir vivre avec des séquelles physiques et psychologiques, leur devenir va être marqué par cet événement.
Un récit très prenant, car il aborde de multiples personnages, tous liés par un événement et qui ont vu leur vie prendre un tournant certain un vendredi soir. Nous les suivons tous, on aurait pu s'y perdre ou trouver cela lassant de passer de l'un à l'autre, mais leurs histoires sont intéressantes et on a envie de savoir ce qu'ils vont devenir. En commençant par cette fusillade, Nora Roberts nous a indéniablement attaché à ses personnages. le récit est suffisamment développé pour que l'on puisse ressentir la peur et l'atrocité de cet acte, chacun d'eux nous délivrant son point de vue, nous avons pu suivre l'action de différentes façons. Après un début fortement marqué par cette fusillade, où des innocents prenaient juste plaisir à profiter de leur vendredi soir, elle nous conte leurs vies sur plusieurs années, nous pouvons ainsi constater quel a été l'impact de cet acte sur eux. Il aura pu avoir des répercutions bénéfiques pour certains, leur permettant ainsi de prendre la vie à bras le corps, comme tout le contraire, mais jamais aucun d'eux n'a pu oublier ce qu'il s'est passé.
Certains moments sont un peu longs, Nora Roberts aime donner des détails dans tout ce qu'elle écrit. Mais cela n'alourdit pas trop le texte et nous ne nous y ennuyons pas car elle sait captiver son lectorat en tissant sa toile pour nous entrainer là où elle le souhaite. La façon dont Nora Roberts nous conte son histoire, nous propose de découvrir tous ses personnages, pas seulement les principaux mais tous ceux qui ont été touchés par cette fusillade. Chacun d'eux a vécu ce moment et tous ont eu des retombées sur leur vie actuelle. C'est comme un patchwork de multiples personnages, qui vont tous vivre des moments importants dans leur vie, et nous pouvons donc les connaitre en dehors du moment de la fusillade. Nous évoluons ainsi auprès de nos deux personnages principaux, tout en découvrons les autres, le tout temporellement évolutif.
La jeune fille principale, Simone, est celle qui a su avertir les secours en premier. La peur l'a saisi quand elle s'est rendue compte de ce qui se passait et l'anxiété qu'elle a eu de ne pas savoir qui parmi ses proches présents étaient en vie l'ont marqué à vie. Par la suite, elle va vivre de façon plus ou moins désinvolte, finie la jeune fille innocente qui croyait en l'Amour et qui espérait tant de sa vie. Face à elle, nous avons bien entendu un personnage masculin, Reed, qui lui aussi a vécu cette fusillade. Cet événement lui aura permis de trouver sa voie, il va entrer dans les forces de l'ordre et il n'aura jamais de cesse d'enquêter sur cette affaire. Et quand bien des années plus tard, les victimes qui s'en sont sorties commencent à mourir les unes après les autres, il comprendra de suite que ce n'est pas finit et que quelqu'un cherche à leur faire du mal. Mais qui ? Puisque tous les attaquants sont morts lors de la fusillade.
C'est ainsi que nous découvrirons quelques autres personnages qui s'en sont sortis, mais qui malheureusement vont mourir d'une main vengeresse inconnue. le temps de quelques pages, Nora Roberts nous permet de les découvrir, de voir ce qu'ils étaient et ce qu'ils sont devenus avant de mourir. Reed et Simone vont être amenés à se rencontrer et dans la peur de voir cette vengeance s'abattre sur eux, qu'ils vont évoluer ensemble. Mais il leur faut aussi combattre leurs propres démons qui les a poussé à ne pas vivre de vrais histoires jusque là, trop marqués par ce qu'il leur est arrivé. La peur de perdre un être cher les poussant à ne vivre que d'histoires sans lendemain. Autour d'eux, des amis fidèles, et certains membres de la famille toujours présents pour les soutenir, un véritable petit groupe s'installe et il est plaisant de les suivre.
C'est un roman à multiples narrations, nous suivons les personnages principaux mais l'auteure nous donne aussi accès au personnage qui s'en prend aux survivants ! Tant de choses nous sont alors dévoilées sur son histoire, sur les responsables de la fusillade, la façon dont ils en sont venus à commettre cet acte. L'auteure nous apporte vraiment toutes les réponses à nos questions sur toute cette affaire et c'est assez passionnant de découvrir pourquoi et comment ce personnage s'y prend. Elle aborde alors bien des aspects psychologiques en nous exposant le point de vue des victimes et en porte à faux, celui du personnage criminel, qui prend un malin plaisir à tuer. Nous suivons aussi l'enquête à travers le personnage de Reed et sa collègue, qui fut la première des forces de l'ordre à arriver sur les lieux. Chaque personnage prend sa place et nous apporte des précisions sur cette affaire et cette histoire qui les touche tous. le récit se passe sur plusieurs années, d'adolescents nous les découvrons adultes et le cheminement de leurs pensées est fort intéressant.
Une fin un peu trop rapide à mon goût, disons que lorsque tout du long du roman, on sait que la personne malveillante va s'en prendre aux deux personnages principaux, qui sont dans sa tête de liste, on s'attend alors à plus d'action et de rebondissements au moment où cela se passe ! mais non, c'était un peu trop vite expédié et c'est bien dommage car c'était plus développé pour les autres victimes. L'ensemble reste plutôt assez prenant mais la chute amoindrie l'effet auquel on aurait pu s'attendre. Un bon thriller dans l'ensemble, qui aurait été plus percutant avec des émotions plus approfondies et une fin moins rapide, mais c'est suffisamment haletant pour vous capturer le temps d'une lecture.
Lien : http://www.livresavie.com/un..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
argali
  25 juillet 2018
Voilà le livre idéal pour les vacances, à lire à l'ombre sous les frondaisons.
Le roman de Nora Roberts allie suspens, aventure, drame et romance. Facile à lire sans être simpliste, il nous propose un suspens bien mené. Collant à l'actualité, il démarre par un acte terroriste, hélas, banal et cruel. Tirant au hasard dans le but de faire le plus de victimes possible, trois jeunes vont perpétrer un massacre au milieu d'une foule d'anonymes et bouleverser à jamais des centaines de familles. Dans cette foule, une dizaine de personnes sont mises en lumière par l'auteure. D'emblée, nous nous attachons à elles et suivons leur vie au fil du temps qui passe. Au-delà du roman dramatique mâtiné de romance, l'auteure livre un témoignage sur la reconstruction des survivants d'une tuerie de masse. Nous constatons leurs fêlures, leurs peurs, le déni ou les mises en danger auxquelles elles se livrent consciemment ou non. Chacun a une manière personnelle de continuer sa vie.
Il faudra du temps à Simone pour trouver sa voie et pouvoir exprimer les émotions qui l'habitent depuis ce terrible jour. Reed, lui, déterminé, choisira d'entrer dans la police pour traquer les délinquants et protéger les plus faibles. Mais, contrairement à Simone, il ne perdra jamais ce drame de vue, gardant même un oeil sur les survivants et menant une enquête officieuse dès les premiers morts. On saura très tôt qui est derrière les crimes en série car là n'est pas l'axe principal du récit, mais plutôt la manière dont le criminel s'y prendra et de quelle manière il trompera son monde.
La construction psychologique des personnages est méticuleuse et participe au plaisir de lecture car chacun évolue au fil de la décennie que dure ce récit. L'entourage de chacun est aussi déterminant, que ce soit en raison de l'éducation donnée et reçue, que de leur réaction suite au drame qui les touche car tous ne voient pas ou ne comprennent pas le traumatisme vécu. Là aussi, le lecteur assiste à une transformation des relations familiales et à une prise de conscience qui prendra parfois du temps.
Ce roman de Nora Roberts m'a été gentiment offert et je ne le regrette pas. On pourrait peut-être lui reprocher d'être parfois trop détaillé ou trop américain avec un happy end attendu, mais on le sait au départ, c'est du Nora Roberts. Il se veut divertissant avant tout et il l'est. Idéal pour une lecture d'été.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Delphine6
  16 septembre 2018
Je suis extrêmement déçue de ma lecture… Je lui ai trouvé très peu d'intérêt et je qualifierai même ce livre de « roman de gare ». Je m'explique.
Le début est intéressant, prenant et même touchant. L'auteure va poser un peu le contexte et le décor de son histoire avant de faire surgir l'action, à savoir : l'attentat ! C'est touchant dans le sens que, à l'heure d'actuelle, il y a des attentats aux quatre coins du globe et donc on ne peut qu'être un minimum sensible à cette tragédie. On va vire l'horreur à travers différents personnages, découvrir les survivants, les blessés, les traumatisés, les morts. L'auteure va nous transmettre un sentiment remarquable, à savoir qu'on va réaliser que l'action est très longue et très lente à la fois. Ça semble interminable alors qu'en réalité, ça ne dure pas plus de quelques minutes.
J'ai donc beaucoup aimé le début. C'est après, que j'ai déchanté…
On va découvrir la vie d'après de certains rescapés, voir ce qu'ils sont devenus. Là aussi, ça peut être intéressant car on comprend bien que quelques minutes peuvent impacter toute une vie. On va voir de quelles manières les personnages avancent dans la vie sauf que… ça dure beaucoup trop longtemps… Il y a très peu, trop peu d'action. On va savoir tout de la vie de Simone, la première à avoir alerté la police lors de l'attentat… On va savoir où elle vit, la relation qu'elle entretient avec sa famille et on va suivre son évolution dans l'art, découvrant que la peinture n'est pas son truc mais la sculpture oui. Mais, honnêtement… on s'en fout qu'elle sculpte ou qu'elle peigne. Si on en parlait juste un peu, je ne dis pas, mais là on va suivre sa progression pendant des pages et des pages, et vraiment, on s'en fout quoi. Moi ça m'embêtait profondément, je me demandais où l'auteure voulait en venir à nous décrire autant la vie de ses personnages. Je m'en lassais car je ne voyais pas l'intérêt d'avoir autant de descriptions et si peu d'action au point qu'on en oubliait l'intrigue et l'attentat.
Ensuite, gros point négatif c'est qu'il n'y a aucune intrigue… A la lecture du résumé on se demande qui est le cerveau, comment il va s'y prendre, etc. Ben on va l'apprendre avant le quart du roman ! On va savoir son identité et découvrir quelques meurtres. du coup, plus aucun suspense si on sait qui c'est… C'est encore plaisant de découvrir comment le cerveau de l'opération a programmé l'attentat et également comment il s'y prend pour tuer les survivants, mais ça s'arrête là. On a un tout petit peu d'action avec avant de suivre à nouveau Simone et sa vie d'artiste pendant 30 pages.
Plus de suspense, plus d'intrigue et donc plus envie de lire pour ma part. A partir du moment où l'identité est révélé, que veut-on savoir ? Comme chaque happy end, le cerveau va être arrêté avant de tuer les personnages importants, et Simone et Reed, le policier dont on va également suivre sa vie palpitante, finiront certainement en couple. Je n'ai pas lu la fin, étant donné que je me suis arrêté avant, mais je suis sûre que c'est ainsi.
En conclusion, une lecture que je ne saurai pas recommander. Si le sujet semblait être très intéressant, l'auteure l'a mal exploité en gâchant le suspense dès le début.

Lien : http://rectoversooo.weebly.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SylHau
  31 octobre 2018
C'est la 4e couverture qui m'a donnée l'envie de lire ce roman. Dès que début j'ai été emballée par cette histoire, même si elle nous rappelle les dures réalités des attentats, mais bon...
Mais au fil de l'histoire, je me suis ennuyée, j'ai trouvé qu'il y avait une certaine redondance dans les faits, je devinais ce qui allait se passer (c'était trop téléphoné), je n'ai plus été surprise et cela m'a déçue, je m'attendais vraiment à autre chose... Comme quoi, il ne faut pas toujours se fier au 4e couverture !!
Commenter  J’apprécie          10
Claudinegb
  03 décembre 2018
suspens oui, mais pas passionnant.
de plus, beaucoup mots grossiers, qui ne ressemblent pas à l'auteur, peut être à mettre sur le compte du nouveau traducteur...
en gros déçue !
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   15 juin 2018
Il n’avait pas voté Obama : jamais de sa vie il n’avait voté démocrate, et il ne voyait aucune raison de changer cela ; mais cet homme était le président des États-Unis et, en tant que tel, avait droit à son respect et à sa loyauté.
Il n’était pas intolérant, conscient qu’il y avait des connards et des enculés de toutes les couleurs et de toutes les religions. Il avait peut-être un peu de mal à saisir le phénomène gay, mais en fait il s’en foutait pas mal. À ses yeux, si vous vouliez vous taper quelqu’un fichu comme vous, c’était votre problème.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 juin 2018
L’avenir étant à ses yeux sur Internet, à vingt-quatre ans elle s’était intégrée au staff du site d’information Hot Scoops. Elle travaillait essentiellement chez elle et, certaine que ce poste était un simple tremplin devant la propulser vers son propre site, son blog à succès, elle tolérait les corrections du rédacteur en chef et les reportages pourris.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 juin 2018
Néanmoins, vivre à New York pour des rêves qui ne lui appartenaient pas valait mieux que d’être restée à la maison, où tout se rapportait à elle. Sa mère aurait considéré sa nouvelle couleur de cheveux avec autant de désapprobation que de perplexité, et son père, avec son éternel regard inquiet, lui aurait tranquillement demandé comment elle allait.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 juin 2018
J’aime l’ordre et je crois en la loi, mais c’est l’association de ces deux concepts qui me motive. Je suis faite pour ça. Les règles, les procédures, et aider les gens. Je ne m’étais jamais imaginée dans une situation comme celle de vendredi, mais maintenant c’est le cas. Je suis capable de faire ce boulot.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 juin 2018
Si quelqu’un avait décidé d’assassiner cette femme en raison de ses prises de position sur la régulation des armes à feu, il avait probablement tenu à le lui faire savoir avant de l’abattre.
Mais non, il n’imaginait la scène que dans un silence total.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : actionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Nora Roberts

En quelle année est-elle née?

en 1940
en 1960
en 1950
en 1955

8 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : Nora RobertsCréer un quiz sur ce livre