AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749919290
Éditeur : Michel Lafon (02/05/2013)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 37 notes)
Résumé :
À 16 ans, Elizabeth Fitch est une jeune fille modèle à l’avenir tout tracé : élève surdouée, future chirurgienne selon la volonté de sa mère, elle s’est toujours pliée aux ordres de cette femme froide et autoritaire. Jusqu’au jour où elle décide de se rebeller. Avec son amie Julie, elle s’offre une soirée dans la discothèque la plus branchée de la ville, propriété du puissant clan Volkov. La folle nuit finit tragiquement quand Liz assiste à un règlement de comptes e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
loreleirocks
  16 novembre 2012
J'ai récemment promis à mon amie Zazaone, celle qui m'a embarqué sur Babelio, de laisser des critiques à mes lectures légères. C'est l'hiver et mon cerveau se transforme lentement en cucurbitacée: il a bien moins besoin de se nourrir mais il faut bien le maintenir en activité. Bref, loin de me trouver une excuse pour des lectures qui font vachement moins cool, j'entre en période de chasse à la romance bien corny. Mais attention, j'ai quand même des limites...
Il m'a fallu quatre réécritures pour livrer mes impressions sur ce livre qui est mon premier Nora Roberts. Alors voilà, en gros:
Chicago. Une nana de 16 balais issue de l'insémination artificielle d'un neurochirurgien OCD ayant soigneusement choisi un géniteur à la hauteur de de ses exigences, se pète la crise d'ado pour le weekend, histoire de vivre un peu avant de reprendre le parcours tout bien tracé par mommy dearest pour la faire à son image. Elle enfile son premier jean et se fait un petit trip "Massacre de la Tignasse aux Ciseaux à Ongles" avant de se faire relooker par une copine faite en deux minutes à coup de faux papiers qui va l'entraîner dans une boîte fréquentée par Brad Pitt et accessoirement aux mains d'une famille mafieuse russe. Soûle et séduite, elle craque et suit sa cops, qui a le feu au derrière, chez l'un des jeunes mafieux. Après une petite séance de vomissement de l'excès de cosmos, elle se retrouve au milieu de règlements de comptes et catapultée dans le système de protection des témoins pour avoir mis son QI de 210 et sa mémoire photographique bionique aux commandes et blitzé ses 4 grammes de cosmos dans chaque bras. C'est super, elle voit plus sa mère et peut regarder la télé à s'en rendre malade et se fait des supers potes parmi les Marshalls qui lui tiennent compagnie. Mais ce vilain Pas de Chance les explose tous avec l'intervention de sales ripoux. Sa mère indigne en attendant, échappe à tout ça puisqu'elle a largué sa gnarde et n'intéresse donc personne. Ah ouais, et la gamine file. Évidemment.
12 ans plus tard, Small-Town-Full-of-Friendly-Hippies-&-Weirdoes, USA, une belle recluse méga-geek attire l'attention et la curiosité de Beau Gosse, chef de la police, à peine rentré de 10 ans à la Grande Ville, et de sa mère, Nosy Old Hippie. Pas pour les mêmes raisons: Mamma adore son chien. Beau Gosse est plus intrigué par son côté autiste et son fessier rebondi. Ah, et aussi son super cerveau.
Le jour, Méga Geek créé des systèmes de sécurité informatique sur mesure mais la nuit... elle se transforme en cyber vengeur masqué et s'éclate à plomber les affaires de la famille mafieuse de Chicago qui lui veut la peau.
Bon, j'ai pas l'habitude de copier/coller les synopsis des bouquins que je lis alors je vais pas commencer à vous mâcher le boulot et poursuivre mon résumer. Vous avez une meilleure idée de la situation et c'est l'essentiel.
En gros, c'est une romance bien écrite, et vous me voyez désolée de devoir comparer toutes mes lectures de romances aux soixante premières pages que j'ai réussi à lire de la brique de PQ pseudo-littéraire du moment, dans une langue de qualité, avec un bon jeu sur les stéréotypes qui n'insulte pas l'intelligence des lectrices (bon, le chien polyglotte est limite, je sais...), avec une narration et une intrigue fluides, bien que prévisibles (genre intro, thèse, antithèse, synthèse/conclusion), des scènes de sexe rares, sobres et plutôt réalistes. Une lecture agréable et donc une bonne surprise dans ce genre littéraire que je lis en général en diagonale et au seizième degré. Je comprend mieux la popularité de Nora Roberts: c'est quand même quelques degrés au dessus du Harlequin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
xnewlo
  01 août 2013
Le résumé de ce livre m'a donné l'envie de l'ouvrir. Il laissait présager une histoire de cavale pour fuir la mafia russe, et une histoire d'amour avec un policier. Une histoire qui semble complexe au premier abord, et pourtant, ce livre se lit drôlement vite.
Elizabett Fitch est une jeune fille de 16 ans. Un soir, alors que sa mère doit partir remplacer un collègue pour un séminaire médical, la jeune fille se disputera avec elle. Dotée d'une mère froide, incompréhensive, qui n'a que pour seul but de diriger sa vie de A à Z, s'en est trop. Sitôt partie, Elizabeth décide de se rebeller. Accompagnée d'une amie, elle partira finir sa soirée dans une boite de nuit célèbre, qui, semblerait-il, est gérée par des membres de la mafia russe.... Quelques cocktails plus tard, elles feront la rencontre de deux charmants garçons qui les inviterons à finir la soirée chez eux. Mais, après quelques mots échangés, il s'agit des gérants de la boite. Sous l'insouciance de la jeunesse, les deux jeunes amies partirons terminer leur nuit avec eux.
Entremêlées malgré elles dans des conflits entre les membres de la mafia, l'une sera tuée de sang froid, l'autre aura le temps de fuir....
12 ans plus tard: Une jeune femme nommée Abigail arrive dans une petite bourgade. Solitaire, silencieuse, discrète, les petits curieux vont vite tourner leurs yeux vers elle. Parmi eux, Brooks, le Capitaine de la police de la bourgade. Pourquoi la propriété de celle-ci est entourée de caméras ? Pourquoi possède-t-elle une arme lors de tous ses déplacements ? Mystère... Que cache son passé ?
Vous l'avez compris Elizabeth et Abigail ne font qu'une !
Cette histoire était très intéressante à lire. Tout s'emboîte parfaitement et les personnages sont attachants. Même si Abigail semble au premier abord très froide et minutieuse, je l'ai trouvé très intelligente et très sensée dans ses paroles. Brooks lui, est tenace et a de l'humour.
Bref, c'est un bon livre qui se lit bien. le suspense nous tient en haleine jusque dans les dernières pages. Je recommande pour les amatrices ( oui c'est plutôt un livre féminin) de roman d'amour avec une once de roman policier qui n'ont pas envie de se prendre la tête !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
angelita.manchado
  15 août 2015
Au mois de juin 2000, Elizabeth Fitch, adolescente très intelligente et sérieuse, a décidé de se révolter. Elle rencontre une de ses anciennes camarades de classe avec qui elle va aller en boîte en faisant de faux papiers. Mais la sortie vire au cauchemar avec un assassinat. Elizabeth s'enfuit et est prise en charge par la police fédérale et devient un témoin surveillé car tout concerne la mafia russe. Jusqu'à un ce qu'un évènement l'oblige, de nouveau, à fuir.
Le roman fait son job, il est efficace et permet de passer un bon moment sans trop s'interroger réellement sur le fond de l'histoire. Personnellement, j'en avais besoin car au moment où je l'ai commencé je ne voulais pas passer trop de temps dessus sans être happée par l'histoire racontée par l'auteur. Cela a été le cas. le style est fluide, sans temps mort et le lecteur comprend pour quelle raison Nora Roberts écrit autant et avec autant de succès.
Ensuite, concernant l'histoire, le sujet est bien trouvé mais pas nouveau bien entendu. Nora Roberts l'amène bien en racontant le début et au fur et à mesure du roman, les révélations des dix années d'Abigail-Elizabeth sont révélées. le lecteur ne s'ennuie pas car les évènements s'enchaînent pour pimenter l'histoire. Je me suis attachée à cet ado qui est devenue une jeune femme. Elle tente de fuir le joug de sa mère pour vivre sa vie mais un meurtre va tout empêcher et la condamnera à fuir et à ne faire confiance à personne. Elle est intelligente, programmée pour réussir, peu au fait des relations sociales et sa cavale de dix ans n'arrangera rien. Elle cherche avant tout à ne plus vivre dans la peur surtout dans cet endroit qu'elle s'est choisi, où elle se sent bien et où elle rencontrera l'amour. Abigail est franche, elle dit ce qu'elle pense sans prendre de gants. Cela peut donner des situations cocasses mais le lecteur s'attache à ce personnage qui a souffert. Bien sûr, malgré son extrême prudence, sa méfiance envers les êtreshumains, on se demande comment elle peut accorder sa confiance en si peu de temps à Brooks. Mais d'un autre côté, elle sentait peut-être qu'il était temps pour elle de tout révéler, que ceux qui lui ont fait du mal soient arrêtés afin qu'elle puisse enfin vivre sa vie, mais pas comme témoin protégé et sans que ceux qu'elle aime puissent être un jour inquiets pour leur vie. Se croyant déjà responsable de deux morts violentes, elle attache une grande importance à ne pas en provoquer d'autres.
Le personnage de la mère d'Abigail fait froid dans le dos. Je dirai plus que ceux de la mafia russe qui veulent retrouver à tout prix Abigail pour l'éliminer. On connait ce genre de personnages donc on ne s'étonne pas de ce qu'ils sont capables de faire. Même si la mère est peu présente, son comportement fait froid dans le dos et dès la programmation de la naissance de son enfant. Ensuite il y a eu l'éducation et le fait qu'elle se soit détournée complètement de sa fille au plus fort du danger. La mère d'Abigail a exercé une maltraitance psychologique sur sa fille. L'auteur dénonce ces dérives car il ne faut pas oublier ce genre de maltraitance qui fait aussi mal que la physique, sinon plus.
Brooks Glearson est chef de la police. Il est curieux quand il rencontre Abigail et tente de se renseigner sur elle. A force de patience, il va faire tomber les barrières une à une. Il veut absolument l'aider. Il est dérouté mais touché. Son personnage est sympathique, tout comme celui de sa famille. Des personnes normales, attachantes qui vont prendre sous leur aile Abi en faisant le forcing, mais c'est dans leur caractère.
Il est vrai que j'ai trouvé tout cela un peu trop facile. Abi est sur ses gardes, mais se déride vite, trop vite. Comme quoi la solitude n'a rien de bon. Nora Roberts s'attache à nous démontrer que la normalité dans une relation, quelle qu'elle soit, peut amener de bonnes choses.
Lien : https://jelistulisillit.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rugi
  04 octobre 2016
À 16 ans, Elizabeth Fitch est une jeune fille modèle à l'avenir tout tracé : élève surdouée, future chirurgienne selon la volonté de sa mère, elle s'est toujours pliée aux ordres de cette femme froide et autoritaire. Jusqu'au jour où elle décide de se rebeller. Avec son amie Julie, elle s'offre une soirée dans la discothèque la plus branchée de la ville, propriété du puissant clan Volkov. La folle nuit finit tragiquement quand Liz assiste à un règlement de comptes entre membres de la mafia russe. Placée par la police dans le programme de protection des témoins, elle est trahie par un flic véreux à la solde des Volkov et doit fuir de nouveau. Désormais, elle ne peut plus compter que sur elle-même. Douze ans plus tard, Liz s'est installée à la périphérie d'une petite ville paisible au fin fond de l'Arkansas, sous le nom d'Abigail Lowery. Elle aime la vie de recluse qu'elle s'est construite, partageant son temps entre son travail de free lance, son jardin et ses projets de vengeance. Mais cet équilibre précaire se trouve menacé quand Brooks Gleason, le nouveau chef de la police locale, décide d'en savoir plus sur cette jolie femme si discrète. Petit à petit, l'inaltérable gentillesse du séduisant trentenaire fait vaciller les défenses qu'Abigail a dressées autour d'elle. Saura-t-elle faire confiance à cet homme et lui ouvrir son coeur ? Ensemble, pourront-ils détruire le clan Volkov et trouver enfin la paix ?
Eh bien, c'est un livre qui se lit bien et vite. du suspens, de l'action et de la romance. Bon je suis un peu sceptique par la rencontre entre Abigail et Brooks qui fait vraiment cliché. Mais, il n'en demeure pas moins que l'histoire se tient et a retenu toute mon attention.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
chewiilachoupette
  28 juillet 2014
Cela fessait un moment que ma mère voulait me faire découvrir le milieu littéraire de Nora Roberts. Ne sachant pas quel livre choisir (tellement y a de choix) j'ai été en libraire demandé conseil mais quand je suis rentrée y avait ce livre et ça couverture qui m'ont tous de suite intriguée.
/Users/Chewiilabrune/Desktop/449637.gif.
Donc je lis la quatrième de couverture et je décide d'acheter ce livre. J'ai commencé ce livre dans l'avion et je suis très vite rentrer dedans. Ce livre ce lis très facile à lire et sans difficulté. Ceux qui n'aiment pas forcément lire je vous le conseille quand même mais vous risquez d'être surpris par l'épaisseur du livre. Ce livre fait 556 pages. J' ai vraiment été charmer par l'univers de Nora Roberts et par le personnage d'Elizabeth. Jusque dans les dernières il y a du suspens
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
xnewloxnewlo   01 août 2013
- Tu ne vas pas me laisser tomber, Liz ! Je suis décidée à coucher avec Alex, mais je ne veux pas partir seule avec lui. Tu n'es pas obligée de coucher avec Ilya, si tu veux jouer les vierges effarouchées.
- L'acte sexuel est naturel et nécessaire, pas seulement pour procréer mais parce que, chez les humains, il procure du plaisir et permet d'évacuer le stress.
- Exactement, acquiesça Julie. Donc tu ne me traiteras pas de trainée si je couche avec Alex ?
- C'est un déplorable héritage des sociétés patriarcales que de considérer la sexualité pour le plaisir comme vitale chez les hommes mais comme un signe de dépravation chez les femmes. La virginité n'est ni un talisman ni un trophée. L'hymen ne confère ni vertu ni pouvoir. Les femmes sont en droit de rechercher la gratification sexuelle et d'avoir des partenaires multiples. Si les hommes ont cette liberté, il n'y a pas de raison qu'elles en soient privées.
Une rouquine filiforme adresse un grand sourire à Elizabeth.
- Bien parlé frangine !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GomezPalomaVictoriaGomezPalomaVictoria   21 décembre 2014
Tandis que le chien lapait joyeusement son champagne, elle posa la tête sur l'épaule de Brooks et regarda le soleil disparaître derrière les montagnes.
Les yeux embués de larmes, elle caressa la surface lisse du bois.
Commenter  J’apprécie          20
xnewloxnewlo   01 août 2013
" L'intellect est plus fiable que l'émotion. L'intellect s'appuie sur des faits concrets. Les émotions sont irrationnelles."
Commenter  J’apprécie          30
xnewloxnewlo   01 août 2013
" La religion a toujours engendré la violence."
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : mafia russeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Nora Roberts

En quelle année est-elle née?

en 1940
en 1960
en 1950
en 1955

8 questions
38 lecteurs ont répondu
Thème : Nora RobertsCréer un quiz sur ce livre