AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749911958
Éditeur : Michel Lafon (04/03/2010)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 192 notes)
Résumé :
À l'insu des habitants de la Terre, des hommes et des femmes travaillant pour l’Agence Nationale de Gestion de l’Étrange – mieux connue sous le nom de l’A.N.G.E. – veillent sur l'humanité. Peu importe le pays où ils sont affectés, ces agents secrets protègent les hommes des ténébreuses machinations des serviteurs du Mal.
Lors d’une enquête de routine sur les enseignements trompeurs d’un prétendu gourou, les agentes Océane Chevalier et Cindy Bloom découvrent ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
Aline1102
  04 avril 2013
Le Bien et le Mal se sont toujours affrontés, mais depuis quelque temps, ce dernier semble prendre l'avantage. A Montréal, cinq agents d'une organisation très secrète sont chargés de lutter pour le Bien :
- Cédric Chevalier, le chef de la section locale de l'A.N.G.E. ;
- Océane Chevalier et Yannick Jeffrey, les deux agents les plus expérimentés ;
- Vincent McLeod, le technicien surdoué, spécialiste de l'informatique ;
- Cindy Bloom, la nouvelle recrue qui s'attendait à des débuts plus calmes.
Car les premiers pas de Cindy au sein de l'A.N.G.E. vont s'avérer pour le moins mouvementés. Malgré les prophéties qui identifient le Canada comme terre d'asile lors de l'affrontement final entre les forces du Bien et l'Antéchrist, certains événements tendent à prouver que la « neutralité » du Canada dans cette guerre sans merci a été violée. Des démons commettent des crimes à Montréal et Arihman, le Faux Prophète, accomplit des miracles dans les centres de soins et hôpitaux de la ville afin de se faire adorer par ceux qu'il soigne.
Heureusement, l'A.N.G.E. n'est pas seul pour affronter ses ennemis. Un mystérieux personnage doté de pouvoirs surnaturels surgit dès que l'un des agents de l'organisation se trouve en danger.

J'avais déjà beaucoup apprécié les Chevaliers d'Emeraude et, une fois de plus, la plus d'Anne Robillard a réussi à me séduire.
Ce premier tome de cette seconde série, fort différente de celle des Chevaliers, se concentre pourtant sur le même sujet : la lutte entre le Bien et le Mal. La grosse différence se situe au niveau du décor : cette fois, la bataille n'a pas lieu à Enkidiev, un continent inventé par l'auteure, mais bien dans notre monde. Notre propre univers, menacé par les créatures de l'Antéchrist, doit faire face à de nombreuses menaces qui restent invisibles aux yeux du commun des mortels. C'est la principale mission des agents de l'A.N.G.E : faire en sorte que la vie continue comme si de rien n'était pendant qu'eux-mêmes sont aux prises avec des créatures effrayantes et dotés de pouvoirs hors du commun.
Une dose de surnaturel, de la religion, des érudits, des légendes bibliques bien présentes, des personnages au caractère fort et des Reptiliens (clin d'oeil aux Chevaliers d'Emeraude, les Reptiliens ayant été introduits par Anne Robillard lors de cette saga). Tous les ingrédients sont là pour un premier tome passionnant et une série qui promet de bons moments de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
gerry29
  15 janvier 2011
J'avoue avoir un peu de mal à décrire mon ressenti suite à la lecture de ce livre, je m'explique.
Dès le début du livre, j'ai trouvé le style de l'auteur très simpliste... Bon je sais bien que c'est du jeunesse avant d'être du fantastique mais je ne sais pas, l'écriture m'a un peu rebuté sur le coup. Bon, passée cette impression, j'avoue m'être plongée dans l'histoire, assez sympathique.
Puis mon souci suivant est arrivé: les personnages... Entre Océane, Cindy, Vincent, Cédric et Yannick, je me suis pour commencé légèrement emmêlé les pinceaux... A savoir, que comme se sont des agents spéciaux, ils communiquent entre eux avec des codes de reconnaissance, par exemple OC pour Océane Chevalier, suivi encore de nombres...bref, dès que ces codes apparaissaient, j'étais sans cesse en train de me triturer les neurones pour savoir qui parlait à qui, bref ça m'a passablement saoûlé...

De plus, le seul personnage que j'ai réussi à apprécier était yannick! Les autres je les trouvaient plats..même le pauvre Vincent à qui il arrive des tas de malheurs ne m'a pas trop subjugué... C'est un peu dommage, mais bon c'est comme ça!

Du coup, j'ai suivi l'histoire, les quelques rebondissements et j'ai terminé ce tome 1.

En gros, je suis assez mitigée, alors que les ingrédients étaient réunis pour un très bon livre, je suis restée sur ma faim... Sans doute à cause de l'écriture un peu cul-cul par moment...

Une lecture un peu en demi teinte en somme.

Ma note: 7/10
Parce que ce livre est quand même agréable à lire, sans pour autant être génialissime selon moi.

La fin a quand même piquer ma curiosité et je pense que je tenterai le tome 2 ☺
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
jwpack
  14 décembre 2010
A.N.G.E. est une série de romans (huit tomes en tout) écrite par Anne Robillard. Cette critique est celui du premier: A.N.G.E. Antichristus (Tome 1).
Voici un résumé: "À l'insu des habitants de la Terre, des hommes et des femmes travaillant pour l'Agence Nationale de Gestion de l'Étrange (mieux connue sous le nom de l'A.N.G.E.) veillent sur l'humanité. Peu importe le pays où ils sont affectés, ces courageux agents secrets la protègent des ténébreuses machinations des serviteurs du Mal."
À prime abord, l'esthétisme de l'oeuvre est excellent. Un très beau graphisme sur la page couverture. La quatrième de couverture résume bien ce premier de la série, et nous met déjà la salive à la bouche. Tandis que pour le format, 331 pages en grosse écriture, je ne suis pas certains d'aimer. Ayant feuilleté rapidement avant une première lecture, je me suis senti instantanément dans un roman jeunesse. Pourquoi écrire aussi gros ? Pour faire plus de pages ? Plus de tomes ?
On s'entend, ce n'est tout de même pas écrit en taille énorme, mais j'ai un peu l'impression que l'auteur avais en fait écrit 3 ou 4 tomes, et que l'éditeur a voulu en faire huit. Question marketing j'imagine, mais je ne suis pas réellement d'accord avec cette décision. Premier pas vers une vente "Grand marché".
Ceci dis, l'histoire est bonne. Malgré qu'elle n'est pas complète. C'est certains, il faudra lire le tome 2 pour connaître la suite. J'ai ainsi eu l'impression qu'on me disait: "La suite, l'été prochain!", comme dans les épisodes de Dallas ou les feux de l'amour. En fait, j'ai bien aimé. Ne prenez pas mes dires pour un négativisme crasse. J'ai vraiment bien aimé. Sauf que...
Dan Brown nous a déjà sorti ce genre de roman. D'ailleurs, l'introduction ici nous donne le sentiment d'un déjà vu. Un organisme (ici appelé A.N.G.E.) combat le mal par le bien, caché de la population, contre des méchants que la bible nous avais annoncée. Ça ne vous rappelle pas quelques choses ? du Brown tout craché. J'ai eu un effet de calque à la québécoise.
Par contre, l'excellente plume de l'auteur nous emmène à bouffer des pages. J'en suis venu à tout lire en une soirée (et une partie de la nuit). Incapable de décrocher. Les éditeurs, à mon avis, ont pris des décisions de publication un peu trop "Mainstream" pour réussir à m'épater. Il ne faut pas créer des livres comme si c'était une télé-série américaine traduite du Canal Z. L'art doit être promu beaucoup mieux que ça. L'écrivaine mérite beaucoup plus que ça.
Ma note finale: 4 sur 10.
Note: Vous saviez qu'il existe un site web avec des "merchs" de A.N.G.E. ? Non, mais, franchement. C'est un peu trop poussé.
James W. Pack
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Altervorace
  20 mars 2013
Quiconque s'intéresse un tant soit peu à la littérature pour la jeunesse n'a pu passer à côté de la saga Les Chevaliers d'Emeraude. Que je n'ai pas lu. Je sais, je sais, je ne commence pas par le commencement... Je voulais donc découvrir la plume de madame Robillard depuis longtemps donc quand j'ai eu l'occasion de me plonger dans le premier tome d'A.N.G.E. je n'ai pas perdu de temps...
J'avoue que cette critique n'est pas facile à écrire, les livres les plus difficiles à chroniquer sont les romans sympathiques mais sans plus. C'est le cas ici. Tout est un peu au-dessus de la moyenne mais sans retentissement. L'univers exposé dans ce premier volume d'une longue saga est plutôt bien écrit. le Bien, le Mal, une lutte sans merci : les ficelles classiques du roman d'aventure pour la jeunesse sont bien exploitées. D'un point de vu de « parent », j'avoue que j'ai apprécié que l'ouvrage soit imprégné de culture biblique et historique. Oui, oui, je sais bien qu'un roman n'a pas à forcément apporter un savoir à nos ados lecteurs mais on ne se refait pas, j'y suis sensible. Une très grande partie de ma culture générale vient de mes lectures. Les romans ont été les premières fenêtres sur le monde que j'ai pu ouvrir sans l'aide d'un adulte. Aussi, j'apprécie particulièrement cet aspect dans Antichristus. Après, que tous les faits ne soient pas exactes -dans le sens où ça reste une fiction- n'a finalement que peu d'importance. Donner le goût d'en savoir plus, l''appétit de connaissance, voilà ce qui compte. Concernant les personnages, ils sont plutôt agréables bien qu'un peu manichéens -ce qui est souvent le cas dans la littérature jeunesse-. L'écriture est classique et suffisamment dynamique pour ne pas nous perdre en route.
Ce premier opus remplit dont plutôt bien son rôle, j'ai passé un chouette moment au sein de l'Agence Nationale de Gestion de l'Étrange. Et je sais qu'à l'occasion je me plongerai dans le deuxième tome.
Lien : http://altervorace.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
idevrieze
  16 novembre 2016
Et c'est reparti !
Vous vous souvenez ? On avait fini toute la saga des Chevaliers d'Emeraude avec Séverine.... On s'était dit aussi que partie sur notre lancée, on pouvait relire les tomes qu'on avait déjà lu de la saga ANGE et ensuite finir la saga une bonne fois pour toute. Mais oui mais oui ! Et donc, en veux tu en voilà, nous sommes reparties sur les chapeaux de roue dans le tome introductif d'une saga par madame Robillard Herself.
Et on peut dire une chose de cette auteure, c'est qu'elle sait introduire des sagas de dix tomes. Alors oui, c'est totalement différent de la saga des chevaliers et le fait de se retrouver dans notre époque actuelle, à Montréal, avec presque de vrais gens. Cela ripe un peu la toute première fois. Mais l'auteure arrive à nous mettre une belle intrigue d'un coup d'un seul et surtout à nous donner un florilège de personnages intéressants et adorables. A savoir que celui ou celle qui remplacera un peu notre Onyx National pour le concours de : Un tome, une bêtise, s'appelle Océane. La première lettre du nom est la même. Coïncidence ? (je ne crois pas).

Non, ce n'est pas un épisode canadien d'X Files.
On se souvenait parfaitement que dans l'autre saga, il y avait déjà là un beau débat sur les dieux. Alors là, on est en plein de dans. Déjà, l'agence dont les initiales sont ange. (c'est mignon quand même). Les deux nanas qui sont ici vont enquêter sur des faux prophètes, dont un en particulier d'ailleurs. On découvre des trucs de folie ensuite (mais attendez de voir les autres tomes). Et j'ai même envie de vous dire qu'Irianeth n'est pas très loin en fin de compte. La seule chose qui nous manque : un schéma !
Bref, nous ne faisons qu'introduire la saga et vous aurez bien des révélations pendant toute cette dizaine de tomes qu'on vous fera lire et chroniquer. Mais il est certain d'une chose : Anne Robillard a des intrigues plein la tête, de une. Elles a des idées bien arrêtées sur pas mal de choses aussi et cela se voit. Enfin, on se régale parce que là, ce n'est que le début. Mais c'est une histoire de folie. Et oui
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
EwilineEwiline   29 mai 2011
- A quoi sert cette montre ?
- Elle indique l'heure.
- Ma patience a des limites, monsieur McLeod.
- Que voulez-vous que je vous dise ? cria Vincent, exaspéré. C'est juste une montre.
- De quelle façon l'utilisez-vous pour communiquer avec l'ANGE ?
- Je ne parle pas aux anges.
Commenter  J’apprécie          90
EwilineEwiline   29 mai 2011
- Que puis-je faire pour toi, Yannick ?
- J'aimerais que tu trouves un appartement à Cindy avant que je ne commence à prendre du poids. Elle n'arrête pas de me faire manger.
Cédric sourit malgré lui.
- J'aimerais bien t'aider, mon ami, assura-t-il, mais tant que je n'aurai pas localiser Seth et Hadès, je ne peux pas vous laisser circuler à votre guise. Que mangez-vous ce soir?
- Du poulet à l'italienne ! fit la voix de Cindy.
Yannick fit la moue.
- Depuis quand manges-tu de la viande? s'étonna son chef.
- Elle essaie de me convaincre que le poulet n'est pas de la vraie viande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JuniperJuniper   09 août 2015
- Dis-moi pourquoi ton Dieu n'envoie qu'un seul homme pour affronter le bras doit du futur maître du monde !
- Cette terre restera une terre d'asile.
- Elle nous appartient comme toutes les autres !
Des boules de feu se matérialisèrent dans les mains du démon.
- Avant que je te tue, dis-moi ton nom.
- Je suis Simon-Pierre. Ni Armillus ni toi ne pourrez me tuer.
- Je connais les prophéties. Elles disent aussi que les deux Témoins de Dieu seront exécutés sur la place publique afin que tous voient le sort qui attend ceux qui défient mon maître.
- Tout homme a le pouvoir de changer l'avenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JuniperJuniper   09 août 2015
Océane Chevalier faisait partie des doyens de l'Agence de Montréal , même si elle n'avait que trente ans passés . Il était important pour cette organisation de ne faire évoluer sur le terrain des hommes et des femmes au meilleurs de leurs forme . L'ANGE leur confiait donc des missions jusqu'à l'age de quarante , puis les mutait dans les sphères administratives et plus secrètes de la hiérarchie .
l'Agence plaçait ses espions dans des emplois stratégiques ou ils jouissaient d'une plus grande liberté
, car ils pouvaient être appeler à mener une enquête a tout moment . Ces occupations leur servaient surtout de couvertures .
Océane travaillait donc en temps partiel dans une bibliothèque de Montréal . prétendant étudier le jour à l'université , elle s'était vu attribuer un poste en soirée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JuniperJuniper   09 août 2015
Océane aimait la quiétude du vieux bâtiment où elle passait la plupart de ses soirées. La faible fréquentation des lieux à ce moment de la journée lui permettait de lire des ouvrages variés et de se tenir au courant de l’actualité. Elle lui laissait aussi suffisamment de temps pour réfléchir à son avenir.
Pas très grande, mais bien proportionnée, la jeune femme avait les cheveux et les yeux sombres. Son teint très pâle lui donnait un air fragile. Mais ce n’était qu’une illusion. Océane Chevalier possédait non seulement une grande force physique, mais aussi un caractère déterminé. Elle avait fait ses preuves depuis son arrivée à la base de Montréal, dix ans plus tôt, et elle s’attendait à être mutée au niveau national ou international d’une semaine à l’autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Anne Robillard (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Robillard
Anne Robillard explique le pourquoi de l'Ice Bucket Challenge .
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Chevaliers d' Emeraude

Comment s'appelle la petite fille mauve qui est apporté par la reine de Shola ?

Magda
Kira
Anna
Louise

7 questions
246 lecteurs ont répondu
Thème : Les Chevaliers d'Émeraude, Tome 1: Le feu dans le ciel de Anne RobillardCréer un quiz sur ce livre
. .