AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de lestribulationsdunelectrice


lestribulationsdunelectrice
  05 février 2014
Si vous me suivez régulièrement, vous devez vous douter à quel point j'étais aux anges quand j'ai reçu ce deuxième tome de Terra Wilder car je n'ai jamais été déçue de l'écriture d'Anne Robillard.

Ce roman ne fait aucune exception à la règle. Encore une fois, j'ai été conquise par l'écriture entrainante de l'auteure. Quel bonheur de s'évader dans le monde de Terra Wilder. Je suis entrée dans ce deuxième tome comme si j'étais sortie du précédent la veille car il commence par un petit rappel des évènements qui se sont passés, il y a quinze ans.

J'ai vraiment adoré la façon dont Anne Robillard décrit l'univers médiéval. On a réellement l'impression d'y être avec nos héros et j'ai appris des choses que j'ignorais.
Encore une fois, l'auteure a su me captiver en introduisant dans cet ouvrage des révélations tout à fait inattendues, de l'action et des rebondissements. Il m'a été très difficile de le lâcher tellement j'étais happée par ce monde magique.

Au niveau des personnages, je les ai trouvés très attachants surtout Aymeric et Melissa qui sont deux ados aux personnalités très différentes. C'est ce qui fait la richesse de leur relation.
Jacob, qui fait son apparition dans ce deuxième tome, est également très intéressant car on apprend à le connaître un peu à la fois et son arrivée m'a très agréablement surprise.
Par contre, je me suis beaucoup plus attachée aux ados qu'à Terra Wilder car je me suis surtout beaucoup inquiétée pour Jacob et Aymeric. Quelle tension j'ai ressenti pour eux.

En bref, si vous êtes fans d'Anne Robillard, je ne peux que vous conseiller de découvrir cette saga qui est, pour moi, un coup de coeur.
Lien : http://lestribulationsdunele..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (3)voir plus