AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ewylyn


Ewylyn
  17 septembre 2017
J'ai acheté ce roman parce que je souhaitais avoir un souvenir de ma rencontre avec Anne Robillard lors de son passage aux Utopiales (Nantes 2015). J'avais bien aimé la manière dont l'auteure avait parlé de ce roman lors de la conférence-rencontre. Depuis, il était dans ma PAL, j'entendais de mauvais échos sur ce tome, j'ai plusieurs fois pensé le lire... Je m'y suis mise récemment et c'est une bonne surprise. Il est atypique et l'idée, c'est que, soit vous allez aimer, soit pas du tout.

En vérité, une fois refermé, voici ma première pensée : c'est un flou artistique total. Comme si vous aviez posé sur une table les ingrédients et les ustensiles pour faire une forêt noire, mais sans la recette. Ici, l'auteure vous donne tout un tas de notions, elle flirte avec tout un tas de genres, et l'on se retrouve comme ça : JE FAIS QUOI ? Parce que oui, ce tome est clairement une très longue introduction qui manque de matière, je soupçonne même l'auteure de l'avoir fait exprès. Elle nous laisse mariner dans les questions et les mystères, elle laisse volontairement les choses sans réel fil rouge pour mieux nous rattraper à la fin.

J'ai donc relu le résumé, puis relu la dédicace d'Anne Robillard « Partir à la recherche de son âme ». Et là, tout a pris son sens. Logan, ça peut être moi. Et si je me mets à la place de Logan, les vies passées donnent des leçons intéressantes, des points de vue différents selon le sexe, le pays, l'époque, le métier exercé. C'est hyper intéressant et fascinant de voir à quel point son passé construit le présent et le futur, en tant qu'amatrice d'histoire, je ne peux qu'approuver le concept. On nage très clairement dans un roman initiatique, nous sommes donc loin des Chevaliers d'Émeraude et de l'action omniprésente pour être dans un roman plus philosophique et ésotérique.

C'est peut-être là que je rejoins les avis mitigés et négatifs. Anne Robillard nous présente tout un peuple lié à l'Atlantide, des sortes d'anges venus réveiller les hommes et les accompagner dans leurs vies passées, nous avons la prédiction d'un avenir sombre, sanglant, voire apocalyptique. Mais tout reste flou. Pareil pour l'aspect ésotérique avec les pierres de pouvoirs, le karma, l'âme, toutes ces notions ne sont pas assez poussées pour pleinement nous accrocher. Et une fois encore, les incarnations passées demeurent floues dans leur approche historique. Même si cela est suffisant pour le texte, ça manque un peu de substance pour être précis et fouillé. D'où cette impression d'inachevé, de rester sur sa faim, de manquer un truc, de passer à côté... Toutefois, j'ai un peu cette idée que l'auteure a pensé cette histoire comme un tout séparé en trois tomes. Lire la trilogie dans son intégralité aura peut-être plus de sens.

En vrai, l'aspect philosophique m'a convaincue. Voir Logan revenir sur ses vies passées entre soldat du pharaon, femme d'un minier chinois pleurant la mort de ses enfants (etc.) est tout à fait passionnant. Certes trop rapide pour s'attacher à tous les personnages présentés, néanmoins, le texte n'est pas dénué d'émotions et de sens. La guerre et la paix, l'amour et la famille, le travail, trouver sa place dans le monde et se sentir exister, trouver un sens à sa vie, qui suis-je... l'auteure aborde une foule de questions et de sujets qui nous force à nous poser des questions. J'ai joué le jeu parce que le récit est pensé ainsi. Un chapitre sur une incarnation passée, un chapitre sur les leçons tirées et sur la progression de Logan sur cette nouvelle voie à laquelle il n'y croyait pas.

Alors, on pourra râler sur l'idée que ce type ne croyant pas à la magie y croit sérieusement et subitement. Personnellement, si un ange arrive dans un pop sonore dans ma chambre pour me parler de mes vies passées, je ne sais pas si je vais y croire ou me barricader dans la salle de bain. Bref, j'ai apprécié le chemin parcouru par Logan et le mien, par effet boule de neige sans réellement me rendre compte que j'étais accro au récit et que je l'ai dévoré rapidement. Vu mes dernières lectures laborieuses, j'étais contente de me reposer avec celui-ci. Surtout que les voyages sont pas mal fait et bien choisis : Atlantide, la Scandinavie, la Chine, l'Égypte antique, l'Italie... ce sont de très beaux voyages. Je pourrais également m'agacer de la forme du récit très simple (1 chapitre au passé, 1 chapitre au présent), mais comme cela sert l'histoire et le message de l'auteure, je passe totalement l'éponge dessus. le style d'Anne Robillard est toujours aussi fluide et visuel, agréable à lire et sans prise de tête.

En conclusion, cette quête mystérieuse m'intrigue au plus haut point. Son aspect un brin opaque me rend curieuse même je peux comprendre que certains soient hermétiques. le tome est certes très introductif, l'on pourra s'énerver du manque de précision de l'auteure, des simplicités employées, du manque de profondeur des personnages. Toutefois, je suis certaine qu'en poussant plus loin dans l'histoire (avec les tomes 2 et 3), j'aurais un rendu plus enthousiasmant. En tout cas, j'ai été aussi surprise que conquise par ce voyage initiatique en compagnie de Logan, c'est une aventure oscillant entre le genre fantastique et historique. C'est plaisant à lire, riche en enseignements, j'ai passé un bon moment et je suis partante pour découvrir la suite.
Lien : https://la-citadelle-d-ewyly..
Commenter  J’apprécie          11



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus