AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Skarn-sha


Skarn-sha
  19 mai 2012
Anne Robillard est présenté comme la JK Rowling du Quebec or j'ai beaucoup de mal à voir le lien entre les deux auteurs.

Cette série est également vendu comme la série incontournable en matière de fantasy.

Je l'ai trouvé assez sympathique mais trop de points négatifs gâchent le tableau.

Le point le plus flagrant est la platitude des personnages. J'ai tendance à plutôt apprécier des personnages avec des défauts, l'histoire n'en est que plus réaliste.

Or ici, tous les chevaliers, sont grands, forts, intelligents, humbles, dévoués, honnêtes, aux long cheveux cascadant joyeusement sur des épaules de catcheurs.

Même la tentative consistant à attribuer un défaut bien flagrant à chaque héros (L'un se voit octroyer la colère, l'autre la lâcheté), histoire de délisser un tantinet le portrait, est profondément risible.

De plus, cette équipe de chevalier magiciens me rappelle celle créée par Eddings dans la trilogie des joyaux et des périls mais en beaucoup moins humaine.

Enfin, le personnage le plus original, Kira est mise en avant trop rapidement et les mystères sur ses origines et son destin ne sont pas assez entretenu.

Le seul personnage pour lequel j'ai eu un peu d'intérêt est le roi Émeraude et son amour paternel pour la petite Kira malgré ses différences et la peur qu'elle inspire aux autres.

Le second point négatif concerne l'histoire vraiment trop simple et peu travaillée. L'histoire de ce tome aurait pu se résumer en quelques chapitres.

Coté histoire d'amour (unique d'ailleurs), c'est là aussi simpliste : un chevalier voit une reine (mariée) d'un autre pays, tombe amoureux en deux secondes sans lui parler, se tape un peu la tête contre les murs devant le manque de noblesse de ses sentiments, ne parvient pas à la sauver de l'envahisseur, la revoit une fois en tant que fantôme et ils enchainent directement la partie charnelle de leur relation.

Coté géographie, on a l'impression que tout se passe dans un mouchoir de poche.

En un tome, on visite tout les royaumes du continent.

Il est même possible d'observer quelques curiosités en lisant la carte en début de livre. Par exemple, Shola et le royaume des Elfes étant mitoyens, leurs climats devrait être assez semblable.

Cependant, à Shola, ce sont les glaces éternelles, rien de pousse et le pays des Elfes, c'est la forêt vierge. Étrange, non ?

Ceci dit, et malgré tout les griefs que j'ai émis, je ne me suis pas ennuyé.

Cela se lit assez vite et sans problème (idéal pour une lecture dans le train avec le cerveau à moitié endormi).

De plus, selon les différents avis que j'ai lu, la suite serait nettement plus attractive. J'essayerai donc certainement le tome 2 par curiosité.
Lien : http://lombredeskarnsha.blog..
Commenter  J’apprécie          426



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (26)voir plus