AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de AuroreKarelle


AuroreKarelle
  02 octobre 2018
Ce tome a était une belle surprise, j'ai vraiment aimé ce livre. j'ai apprécié que le prologue sont un résumé des faits précédents depuis le premier tome, ça permet de remettre l'histoire dans son contexte surtout si comme moi, on a espacé la lecture des ouvrages. Je vais essayer de ne pas trop en dire en vous en parlant.

Je l'ai trouvé très dynamique, l'action est présente en permanence, il n'y a pas de temps mort. Dans le tome précédent, des femmes du Royaume de Cristal ont été enlevés et donc l'Ordre va se porter à leur secours.

Ce tome se joue sur deux tableaux, autant au niveau des chevaliers, qu'au niveau de Amecareth, l'empereur noir, ainsi qu'au niveau de Abnar

Chevalier

D'un côté Wellan et quelques chevaliers dont Kira vont partir sauvées les femmes sur l'île des lézards, accompagnés du l'Immortel Abnar. Durant le trajet, nos chevaliers mettent au point un plan d'action, mais arrivé sur l'île tout ne se passe pas comme prévu. Grâce à une ancienne légende lézards, les chevaliers arrivent à sauver les femmes de Cristal mais aussi les femmes et enfants lézards, en effet si les hommes lézards enlèvent des humaines c'est car leur femelle se meurt d'un mal inconnu, Santo les sauvera. Il semble qu'une nouvelle alliance puisse se créer.

En parallèle, le groupe de chevalier, resté au abord de Zénor, sont attaqués par une étrange créature, il s'agit d'une sorcier puissant à la solde de l'Empereur Noir, à première vue, il semble indestructible et nos chevaliers y laisse des plumes. Ils apprennent aussi à découvrir Farrell, un paysan possédant des dons extraordinaires comme eux mais qui n'a jamais été envoyé à Émeraude comme ça aurait du être le cas. du coup Farrell est rempli de colère et de haine, mais Swan sent aussi au fond de lui son grand coeur, d'ailleurs le jeune chevalière rebelle, s'éprends de lui.

Amecareth

Pensant son sorcier mort, L'Empereur Noir, en nomme un autre, Selace, un requin, mais Asbeth revient apres son long périple. Amecareth ordonne donc à ses deux sorciers de lui ramener sa fille et le porteur de lumière. Asbeth avide de pouvoir, ne voit pas d'un point oeil de se retrouver sous les ordres de ce Selace dont il ignore tout. Selace lui ordonne de retrouver le porteur, pendant que lui va s'occuper de Kira.

Abnar

Abnar, lui aussi joue sur deux tableaux, d'abord il accompagne les chevaliers sur l'île des lézards et en parallèle, il protège le porteur de lumière. Pouvant se dématérialiser, il n'a pas été tous le temps avec les chevaliers ou le porteur de lumière. Lassa, notre petit porteur est à peine âge de 5 ans et comme tous enfants, il veut jouer, avoir des copain et on apprendre des tas de choses. Il se mettra en danger mais heureusement Abnar viendra à temps le sauver.

Bien qu'Abnar semble être du coté des gentilles, j'ai un peu de mal avec lui, je le trouve trop dur avec Lassa, le pauvre même si il a une grande destinée à accomplir, ce n'est pas une raison pour l'enfer dans une pièce pour soi-disant le protéger et l'obliger à apprendre des tas de choses. Il n'a pas le droit de sortir de cette pièce, ni de voir des enfants de son age, ni des adultes d'ailleurs en dehors de lui et de la gouvernante.

Dans ce tome, on revoit Dylan, ce petit est un vrai rebelle, il est touchant et attachant car alors qu'il sait qu'il ne doit pas quitter son monde, il ne peut s'empêcher d'aller voir son père, sa soeur et de les aider.

On revoit aussi Nomar, un autre Immortel et je n'arrive toujours pas à le cerner, il est censé être du coté des héros mais certaines de ses actions font doutées. C'est aussi le retour de Fan et elle est toujours aussi énervante. Elle a manipulée Wellan, lui a fait un petit dans le dos au sens stricte du sens, et là elle continue a venir le provoquer, le tenter, elle m'insupporte.

Wellan qui m'a longtemps énervée, me surprends dans ce tome, je le trouve plus humain, plus doux et complice avec Kira, son mariage avec Bridgess, lui fait vraiment du bien. J'ai aussi eut beaucoup de peine pour Santo, amoureux d'une femme qu'il ne peut pas avoir.

Un tome qui m'a vraiment plu, affaire à suivre.

Le personnage présent sur la couverture est Santo.
Lien : https://passionlivresblogblo..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus