AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749909694
Éditeur : Michel Lafon (22/01/2009)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 709 notes)
Résumé :
TOME VII - L'enlèvement

Un départ tragique déclenche une série d'événements inattendus au Château d'Émeraude. Wellan reçoit en héritage un curieux bijou doté d'un fascinant pouvoir magique, mais, en même temps, il découvre que le renégat a emprunté un nouveau corps...Devra-t-il une fois de plus affronter Onyx?

Lors d'une attaque sournoise d'Asbeth, malgré tous les efforts des Chevaliers d'Émeraude et les facultés extraordinaire de Kira,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
Rogues
  23 juin 2018
Tous les magiciens du continent sont morts. Elund meurt en dernier, brusquement. Il est retrouvé par Liam, Lassa et Jenifael. Il a heureusement prévu sa mort et il a mis dans un coffre tous les objets qu'il léguait à ses élèves ou chevaliers. Wellan reçoit un médaillon dont il ignore l'existence.
Son fils, Dylan, lui explique comme s'en servir. Aussi, Wellan s'en sert une seule fois et il voit dedans que son père est en train de mourir. Il se sert de son vortex pour aller là-bas. le lendemain, les funérailles ont lieu et il y assiste.
Un peu plus tard, il découvre que l'esprit d'Onyx est dans Farrell, le mari de Swan. Mais ses intentions sont pacifiques et il devient alors le professeur de tous les apprentis chevaliers d'émeraude. Un très très très bon professeur même.
Mais, une attaque menée par Asbeth avec des insectes avec des carapaces dures comme du fer. Onyx et Wellan (lui qui a lu le journal d'Onyx) se souviennent que entre leurs coudes, la peau est très molle et pas protégée ; mais il le découvre trop tard car Asbeth et son armée ont déjà tué deux chevaliers d'émeraude et Asbeth a kidnappé Kevin, le mari de Maïwen.
Asbeth va lui faire boire son sang et Kevin va devenir contagieux et devenir un insecte. Onyx et Wellan vont tenter une embuscade tous les 2 et ils vont le ramener à Émeraude. Onyx qui a déjà vécu ça, connais le traitement. Vu qu'il est immunisé, il n'a rien à craindre et aussi, il aide Kevin a ne pas devenir un insecte. Mais Kevin devait mourir et juste avant qu'il décède, Dylan, le fils de Wellan le sauve de justesse. le traitement sera long et douloureux, mais Kevin le surmontera, mais pas complètement. (Jusqu'au tome 12 il sera à demi insecte...)
Akuretari, le frère le Theandras et de Parandar, un dieu déchus, c'est en fait donner le statue de immortel sur terre. Aussi, les humains croient qu'il est un immortel. Mais le dieu déchus se rebelle et il veux tuer son frère Parandar et devenir le dieu suprême et que les insectes remplacent les humains. (Ok, mes explications sur Akuretari sont nulles, mais si vous n'avez pas compris, regarder sur internet pour être sur. En tout cas, moi, je crois que c'est la raison de Akuretari. Après, si ce n'est pas ça, dites le moi en commentaire car vos avis sont précieux !)

Un très très très très bon livre auquel je mets 5 étoiles. On découvre Irianeth pour la première fois et l'on voit que c'est l'enfer ! Il y a des dragons partout, des ruches avec des insectes,... Je trouve que en plus, à la fin, Kevin va sauver Nartrach, le fils de Wanda qui n'avait pas bien accouché. Je trouve ce livre encore une fois très bien ! J'ai hâte de lire la suite!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          53
AllTimeReadings
  27 novembre 2015
Nous retrouvons Wellan et ses frères d'armes revenant tout juste de mission de surveillance sur les côtes d'Enkidiev. Wellan a décidé de les séparer en 6 groupes, chacun dirigé par un des plus vieux chevaliers (sauf un où l'on trouve Chloé et Dempsey). Une fois revenu au château, ils pensent repartir vite sur les côtes pour ne pas la laisser ouverte à l'ennemi. Mais un malheur inattendu va toucher le château (oui, au chapitre 3 je pleurais déjà). Wellan va même recevoir un second coup de massue peu de temps après. Une fois que tous ces « détails » furent réglés, les chevaliers repartent en mission.
Ce tome m'a vraiment beaucoup plu, je crois qu'il restera parmi mes préférés (avec le tome 5, l'île des Lézards). Il y a plus d'action que dans le tome précédent, même si on s'intéresse toujours aux histoires de famille des Chevaliers. D'ailleurs je trouve ça génial que les enfants aient une place si importante dans le récit. Je me suis beaucoup attaché à Jenifael, Liam, Lassa et Dylan.
Autre point fort du livre : le retour d'Onyx. A la fin du tome 6, on a compris qu'Onyx avait retrouvé un corps pour vivre : celui de Farrell. Je redoutais terriblement le retour de ce renégat! Mais en réalité, on apprend à mieux le connaître, on en apprend sur son ancienne vie et sur les motivations de sa vengeance. Je ne m'y attendais pas, mais j'ai beaucoup aimé ce personnage d'Onyx/Farrell (peut-être parce qu'il est marié à Swan, qui est ma chouchoute ahaha).
Enfin, l'action va nous mener sur des territoires jusqu'ici inexplorés. Asbeth (encore et toujours lui) va s'en prendre de nouveau aux Chevaliers mais cette fois-ci il va se montrer très rusé… Comme à chacune de ses apparitions on retrouve souffrance, sorcellerie et inquiétude sauf que là, à la fin du livre, le problème est loin d'être résolu… ET IL A OSE S'EN PRENDRE A UN DE MES CHEVALIERS PREFERES! Je n'attends maintenant qu'une seule chose : que ce sorcier couvert de plumes prennent de la raclée de sa vie AH!
Bref, comme toujours j'ai adoré ce livre et c'est avec grand plaisir que je retrouverais nos héros dans le tome 8 (je préfère garder un laps de temps entre deux tomes, pour ne pas me lasser, et pour que le plaisir de les retrouver soit encore plus grand).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Ewylyn
  04 août 2013
Encore un très bon tome et une suite intéressante que nous offre Anne Robillard. Il y a de chouettes ingrédients que je vais m'empresser de vous communiquer. C'est certainement aussi l'un de mes tomes chouchous. Avant de progresser plus loin, j'aimerais saluer le travail de Patrice Garcia sur les illustrations, elles sont magnifiques. Bridgess est telle que je me l'imaginais.

En premier lieu, le style, il évolue de tome en tome, mais il reste fidèle à l'auteur. Les mots s'enchainent avec fluidité, les émotions sont bien partagées et les descriptions nous plongent au coeur d'Enkidiev, mais pas seulement.

En effet, particularité qui m'aura séduite, l'escapade de Farell et de Wellan sur Irianeth afin de secourir l'un des Chevaliers kidnappé par Asbeth. Cette folle entreprise nous conduit à un premier contact avec la forteresse d'Amecareth du point de vu des humains. Nous avions déjà de légères descriptions, mais bien souvent par le biais des hommes-insectes ou par l'intermédiaire du sorcier. Ce fut des chapitres très intéressants, d'autant plus que le risque était très gros pour nos deux héros.

Le nouveau corps d'Onyx, puisqu'il nous revient, est bien choisi. Je préfère la personnalité qu'il adopte avec ce nouveau corps plutôt que celle qu'il détenait avec Sage. L'auteur a raison d'insister sur ce « troisième homme », c'est un parfait mélange entre Onyx et ... Mystère, je ne vais pas vous gâcher la surprise, quoi que ceux l'ayant lu connaissent l'identité du nouveau réceptacle. J'aime Onyx, sa personnalité, sa manière d'être, c'est un personnage qu'on apprend à connaitre et à aimer.

Les premiers chapitres peuvent paraitre longs, on est centré sur la perte d'un illustre personnage de la saga. Un départ précipité et tragique, qui m'a laissée bouche bée à ma première lecture, j'avoue que je ne m'y attendais pas. La tristesse est très bien menée, on est touchée sans non plus tomber dans le pathétique ou le trop larmoyant, effet que je ne supporte pas. Je suis bien contente que l'on prenne son temps pour dire au revoir à ce personnage, même si c'est un poil long.

L'enlèvement cause un grand choc dans la vie de nos Chevaliers et ce qui va arriver par la suite à cette victime est tout aussi fort. On ne s'y attend pas, on se sent triste pour le personnage concerné, en même temps on salue sa bravoure et son courage. C'est un tournant bien pensé et important pour ce protagoniste, et il devient dès lors un de mes personnages favoris.

Mon couple fétiche Farell et Swan est toujours aussi génial, drôle et touchant, leurs enfants me font bien rire. En parlant d'enfants, on a pas mal de lignes en compagnie de Lassa, Jenifael et Liam, ce qui fait très plaisir. Progressivement, ils trouvent leurs marques, ils deviennent importants pour la suite, tout comme Hawke, le magicien d'Emeraude.

Ce qui est positif avec cette saga c'est la constante donnée dans l'évolution. Les personnages grandissent, se marient, ont des enfants, vieillissent, ils leurs arrivent toutes sortes de péripéties, mais l'importance donnée à Wellan se perd peu à peu. Certains trouveront ce changement peu bénéfique, moi au contraire, il me plait. J'aime que l'on s'épanche un peu plus sur certains protagonistes, que d'autres deviennent la vedette, même le temps d'un tome.

Dernier point, la bataille avec les vrais guerriers d'Amecareth, j'ai adoré cette partie, car les choses sérieuses se sont amorcées avec cette bataille. J'aurais aimé qu'elle dure encore plus longtemps, qu'elle gagne en véracité. Pas forcément dans l'horreur totale avec des descriptions trop écoeurantes, mais un brin plus fort dans le réalisme. J'ai d'ailleurs hâte de voir s'amorcer d'autres batailles durant cette guerre.

En résumé, nos personnages sont mis à rude épreuve avec cet enlèvement et les combats contre les vrais guerriers de l'Empereur. Certains protagonistes deviennent de plus en plus importants, certains se dévoilent, d'autres disparaissent, à l'image d'Abnar qui semble de ne plus répondre aux hommes. C'était un tome fort en émotion, riche en rebondissement inédit et ces évènements vont sceller un nouveau tournant pour nos Chevaliers. J'adhère totalement à ce tome.

Trois mots pour conclure : Courage, Honneur, Justice.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
angelita.manchado
  08 octobre 2011

Mise en scène de Nomar, qui a appris la magie à Wellan. On apprend qu'il un Immortel déchu par Parandar. Il veut se venger et commence à tuer. Son objectif est de détruire Elund et Lassa, kidnapper Kira et détruire l'Empereur Noir.
Trois ans ont passé. Les Chevaliers d'Emeraude sont au nombre de 100 hommes et femmes, ils sont séparés en 6 groupes.
Elund décède. Hawke le remplace comme magicien d'Emeraude. Dans la lettre à Wellan, Elund lui apprend qui est réellement Nomar. Et même si ce dernier lui a appris un peu de magie, il ne le défend pas, surtout lorsque Onyx, qui a investi le corps et les pensées de Farrell, lui explique son passé. Onyx et Wellan vont très vite s'entendre.
En utilisant ses bracelets magiques, Wellan se rend chez lui. Il arrive au moment où son père décède. Il permet avec ses pouvoirs de réunir toute sa famille avant la minute fatidique.
Kira n'a toujours pas pris sa décision concernant sa mort inéluctable pour acquérir d'immenses pouvoirs et aider le Porteur de Lumières. Elle n'a pas pu s'en ouvrir à son mari. Depuis son enlèvement, elle est en communication avec son père dans sa tête. Ca lui fait peur car elle se demande si avec tout ça, elle ne va pas devenir un insecte.
Le mage de l'Empereur Noir a fomenté un complot. S'emparer d'un chevalier pour qu'à son retour il sème la mort. Ce sera Kévin.
L'Ordre d'Emeraude doit se conformer aux attaques de l'Empereur Noir sur tous les fronts. Même si Wellan reste le grand chef respecté, il doit donner à ses hommes, en particulier ceux qui ont été adoubés avec lui, un peu plus de pouvoir et de commandement. Il l'accepte sans problème. de toute façon, ils sont tous reliés entre eux par la magie puisqu'ils peuvent communiquer par la pensée.
Le décès d'Elund plonge Wellan dans la recherche car il a été investi d'une mission. Transmettre des lettres à des Chevaliers, organiser la cérémonie funéraire. Comme d'habitude, il va faire énormément de recherches pour que les rites soient respectés et surtout que l'âme d'Elund aille à l'endroit où elle est destinée.
Les enfants grandissent. Ils prennent de plus en plus de place dans les romans, comme Lassa, Liam et Jenifael. Ce sont tous des enfants magiques dont les pouvoirs ne demandent qu'à éclore.
Je ne sais pas trop, dans ce tome, à quel jeu joue Farrell/Onyx. Il a très bien expliqué qu'il veut se venger. Mais il fera son devoir de Chevalier, c'est-à-dire défendre les habitants d'Enkidiev, quitte à donner un peu plus de pouvoir aux autres.
Farrell/Onyx, marié à Swan, veut avant tout réussir sa vie de famille et s'occuper de ses fils. Il veut absolument faire ce qu'il n'a pas pu faire lors de ses précédents mariages.
Ce qui est intéressant dans ce tome c'est que l'on en apprend beaucoup plus sur les anciennes batailles qui ont eu lieu entre les Chevaliers d'Emeraude et les soldats de l'Empereur Noir. Les Chevaliers ne sont pas au bout de leur peine.
Chaque groupe de chevalier va vivre de petites histoires pendant qu'ils sont sur les lieux où ils attendent les combats. C'est fait pour ne pas que les lecteurs s'ennuient et puissent vivre le quotidien de leurs héros préférés.
Egalement dans chaque tome, on en apprend un peu plus sur un royaume. Cette fois-ci c'est sur les Fées, qui en définitive arrivent à trouver les moyens de combattre.
Dans ce roman de transition, encore !, la seule histoire valable, et elle arrive à la fin est celle de Kevin qui va tenter par tous les moyens de ne pas s'avouer vaincu. Mais il ne pourra pratiquement rien faire. Il est à la merci du sorcier et de l'Empereur Noir. L'apothéose arrive lorsqu'il est sauvé par Wellan et Farrell. Mais le traitement infligé aura-t-il assez d'effet pour qu'il puisse rester tel qu'il était avant.
Egalement dans ce tome, on a une description approfondie d'Irianeth, donc c'est intéressant de connaître cet univers.
J'ai commandé la seconde moitié des Chevaliers d'Emeraude. Il m'en reste 5 à lire. Au moment où j'écris ma chronique, j'ai commencé le 8ème tome. Bref, il me tarde de finir car je commence à en avoir un peu marre. C'est vraiment une lecture pour les adolescents. Des adultes peuvent y trouver leur compte mais c'est vraiment trop long. On s'ennuie fortement.

Lien : http://angelitamblog.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
idevrieze
  03 mars 2016

La Capture d'un chevalier les rend tous incroyablement tendus
On peut dire qu'ils ne s'attendaient absolument pas à cela. Et quelque part, il fallait bien que cela arrive. Car il l'avait déjà fait avant (et ouai, on sait tout grâce aux récits de l'ancienne génération des chevaliers d'Emeraude récupéré par Wellan). Bref, Wellan se rend compte qu'il ne peut pas protéger tout le monde. Les autres se demandent soit qui va être le prochain, soit comment on va faire pour le récupérer soit comment on va faire pour s'en sortir. Et ce n'est pas facile parce qu'à cette guerre psychologique, on va aussi avoir la guerre physique, la vraie, la tatouée. Celle où il faut se batte coûte que coûte.
Parce qu'en plus, il y a un vieux monsieur qui meurt : le magicien d'Emeraude. En gros, le gars qui a élevé comme il pouvait tous ces petits chevaliers. Donc tout le monde ici n'est pas au meilleur de sa forme. Et cela se sent car c'est un tome assez sombre où on prend tout un peu mal, en fait. Et même nous en tant que lecteur, on se sent beaucoup moins patient face aux évènements.

Cet état d'esprit force un vieil héros à se révéler.
Car oui, tel Ikki dans les Chevaliers du Zodiaque, Onyx est renaît de ses cendres. Il a décidé de partager son corps cette fois ci et il s'est rendu compte qu'il a poussé le bouchon un peu trop loin la dernière fois. Aussi, il fait tout pour retrouver, quelque part, sa place au milieu des chevaliers. Et avec cette humilité (enfin presque) qui le caractéristique, il va aider ses amis et faire enfin partie de la communauté.
Et ça c'est un atout parce qu'Onyx c'est un sacré bon magicien. Bon, Ok, je fais un peu partie de ses fans (même si j'aime beaucoup Hadrien). On se rend compte que finalement, ce n'était pas un si mauvais bougre et que beaucoup d'êtres de lumière lui ont fait porter le chapeau de la débandade de la dernière fois. Et c'est ça qui le met en rogne. Bref, c'est avec tout ce petit monde qu'on avance tranquillement dans la guerre contre Amecareth
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   14 mai 2013
Le Royaume de Béryl était situé dans les montagnes au sud d'Enkidiev, où les forêts se faisaient rares et dégarnies. On y bâtissait donc des maisons de pierre. D'ailleurs, les Bérylois ne coupaient jamais d'arbres et le bois nécessaire à la fabrication des meubles et au chauffage était plutôt importé du Royaume de Turquoise.
Le magicien Mori avait choisi de creuser le roc, au faîte du plus haut pic, pour y abriter ses manuscrits et ses potions. Personne ne gardait l'entrée de cette grotte, car le vieil homme n'avait pas d'ennemis.
L'étroit couloir, taillé au pic et à la pioche, s'ouvrait sur une caverne qui aurait pu être spacieuse si elle n'avait pas été encombrée d'une multitude d'étagères en granit. Les tablettes regorgeaient de grimoires, de rouleaux de parchemin, de petites bouteilles de toutes les couleurs, de creusets, de fragments de roches brillantes et d'objets plus difficilement identifiables. Au centre se dressait une table en chêne massif dont la surface avait été maintes fois abîmée par le déversement de certaines potions. En effet, les mains de Mori n'étaient plus aussi sûres depuis qu'il avait atteint l'âge vénérable de deux cent cinq ans.
Jadis, un grand nombre de mages conseillaient les rois et les reines d'Enkidiev. La plupart s'étaient éteints sans avoir trouvé d'apprentis pour poursuivre leur grande œuvre. Il n'en restait plus que deux sur le continent. Tout en consignant ses dernières observations dans l'énorme livre ouvert devant lui, Mori pensa à son confrère Élund qui transmettait sa science à Hawke. Dans ses nombreuses lettres, le magicien d'Émeraude ne cessait de vanter le talent de ce jeune Elfe.
— Qui aurait pensé qu'un jour le peuple des forêts accepterait de laisser l'un de ses enfants étudier sous la tutelle d'un humain ? marmonna Mori en trempant sa plume dans l'encrier.
Il fallait posséder de grandes qualités et des aptitudes particulières pour devenir enchanteur. Que les Chevaliers triés sur le volet par Émeraude Ier fussent tous de puissants magiciens dépassait déjà l'entendement.
— Malheureusement, ils se servent de leurs pouvoirs pour faire la guerre, déplora le vieil homme qui avait pris l'habitude de parler tout seul.
Aucun de ces soldats ne pensait à s'isoler et à observer les astres nuit après nuit afin d'y déchiffrer les messages des dieux.
— Tous des louveteaux sans aucune patience...
Mori inscrivit la date en haut de la grande page de papyrus. La nuit précédente, il avait relevé des signes troublants entre l'étoile du Nord et la constellation du Bouclier. Dès qu'il aurait noté ses remarques, il écrirait une longue lettre à Élund pour l'en informer.
« Une étrange lueur est apparue à quelques degrés à peine d'Istanria, l'étoile des mises en garde. Je l'ai contemplée jusqu'au matin, car elle se déplaçait lentement vers le Bouclier. Nous savons tous que ce secteur du ciel annonce des catastrophes. C'est d'ailleurs à cet endroit que nous avons vu passer l'étoile de feu il y a plusieurs années.
» J'étais sur le point de me retirer, mes vieux yeux ne pouvant plus rester ouverts, lorsque la masse gazeuse a pris la forme d'un crocodile. C'est un animal très ancien qui a disparu des rivières d'Enkidiev avant l'instauration des dynasties. Mais au dire de mon défunt maître, un certain nombre de ces bêtes carnivores se sont réfugiées dans la Forêt Interdite. Il existe très peu de références sur cette espèce de reptile dans les livres de symboles célestes, car il n'a pas été souvent observé dans le ciel. Sa dernière mention remonte à la deuxième dynastie, au moment de la grande famine, tandis que nos ancêtres étaient aux prises avec des hordes de dragons qui tentaient de les dévorer, faute de nourriture.
» J'ai relu mes observations des derniers mois afin de voir si cet animal avait un lien avec la nouvelle invasion de l'Empereur Noir. Le déplacement de cette bête lumineuse en sens inverse de l'étoile funeste de Shola me laisse perplexe. Sa couleur blanche également. C'est comme si le danger provenait à la fois d'Irianeth et des mondes célestes. »
— Bravo ! le félicita une voix inconnue.
Saisi, Mori sursauta et renversa l'encrier qui éclaboussa la page qu'il venait de remplir. Il pivota sur son tabouret et aperçut un homme à l'entrée de la grotte. Les quelques chandelles disposées sur la table éclairaient à peine son visage. Le magicien ne le reconnut pas comme étant un habitant de Béryl. Ses traits étaient indéfinissables et ses yeux, froids comme la mort.
— Mais qui êtes-vous ? articula enfin Mori.
— Un mage qui ne sait pas reconnaître ses maîtres ? ricana le visiteur. Est-ce votre âge qui brouille votre vision ?
— Un Immortel... ici ?
Nomar s'avança lentement, sa longue tunique soulevant la fine couche de poussière sur le plancher de la caverne.
— Vous n'êtes pas le Magicien de Cristal, constata Mori en fronçant ses sourcils broussailleux.
— Très juste.
— Pourquoi les dieux nous envoient-ils un autre de leurs serviteurs ? Est-il arrivé malheur à Abnar ?
— Disons qu'il n'est pas libre de se déplacer en ce moment.
— Pourquoi Parandar vous a-t-il demandé de visiter mon humble demeure ?
— Mais il ne m'a rien demandé de tel, mon pauvre homme. En fait, je ne suis même pas l'un de ses arrogants Immortels. Je leur suis en tous points supérieur, comme vous le constaterez bientôt.
— Je ne comprends pas ce que vous me dites.
Nomar marcha nonchalamment le long d'un rayon chargé d'opuscules en fixant le mage d'un regard brillant de cruauté.
— Je suis la dernière erreur de Parandar, expliqua-t-il finalement. Il y a fort longtemps, il m'a condamné pour l'éternité au gouffre sans fin.
— Vous êtes l'une des divinités déchues ! s'exclama Mori effrayé d'apprendre que l'une d'elles avait échappé à son châtiment.
— Cessez de trembler, vieillard. J'ai éliminé tous les autres parias, parce que j'étais cent fois plus fort qu'eux.
— Mais que me voulez-vous ?
— Je me suis réfugié dans votre monde et j'ai appris à l'aimer malgré toutes ses tares. J'ai donc décidé de m'y établir afin de défier celui qui est responsable de mes souffrances.
— Parandar ? Mais il ne vous laissera jamais mettre ce plan à exécution ! l'avertit Mori.
— Il ne sait pas ce qui se passe dans ce merveilleux paradis qu'il a créé pour plaire à son épouse. J'irais jusqu'à dire qu'il s'en moque.
— C'est faux ! Il veille sur les humains depuis leur premier souffle. Les magiciens qui lui sont encore fidèles le mettront en garde.
— Pas s'ils ont tous été éliminés.
— La colère du ciel sera terrible lorsque les dieux apprendront cette trahison !
Mori tendit la main et son bâton de chêne noueux vola jusqu'à sa paume. Mais il n'eut pas le temps de s'en servir. Un éclair fulgurant s'échappa des doigts de Nomar, frappant le mage en pleine poitrine. Il étouffa un cri de douleur et s'effondra sur le sol.
Le dieu détrôné promena un regard tranquille sur tous les ouvrages que le vieil homme avait accumulés au fil des ans.
— Quel dommage, soupira-t-il.
D'un geste de la main, il enflamma les parchemins. Le feu se répandit rapidement aux grimoires et lécha les pots de verre qui éclatèrent un à un.
— Maintenant, il ne me reste qu'un seul magicien à détruire. Comme il habite le même château que le porteur de lumière, ce sera un magnifique coup double. Ensuite, je m'emparerai de la fille de l'empereur et j'écraserai le grand seigneur des insectes.
Nomar se dématérialisa tandis que les flammes dévoraient le travail de toute une vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
CielvariableCielvariable   14 mai 2013
Sage déchargea plusieurs brouettes de sable dans un grand trou creusé par la chute d'un des blocs de pierre durant la dernière guerre. Kardey y ajouta lui-même une certaine quantité de marne. Ils y jetèrent de petits fragments de cailloux et y versèrent de l'eau. Satisfaite de la consistance du mélange, Kira se mit à malaxer le tout à l'aide d'une grosse branche. Pieds nus et ne portant que sa tunique mauve, elle remuait la mixture en se laissant chauffer soleil, debout dans le mortier.
Elle reçut alors une masse humide et froide sur la nuque. Elle poussa un cri de surprise et vit la substance sablonneuse dégouliner sur ses épaules, trempant son vêtement. Ses compagnons éclatèrent de rire. Offensée, la Sholienne fit volte-face, à la recherche de l'auteur de cet affront. Interloquée, elle constata que c'était Sage. Il se tenait à l'autre extrémité du grand réservoir improvisé, du gâchis dans les mains et l'air coupable.
- Ce n'est pas toi que je visais, mais Corbin, s'excusa-t-il avec une attitude repentante qui ne convainquit personne.
Kira laissa tomber sa branche. Elle s'élança dans le mélange vaseux, en direction de son époux, avec l'intention de lui donner une leçon dont il se souviendrait longtemps. Son geste mit le feu aux poudres et tous les soldats plongèrent les mains dans la mixture, malgré les protestations de Kardey, qui voulait s'acquitter de la tâche que lui avait confiée Jasson.
- Les enfants ! cria-t-il au milieu des rires et des sifflements des projectiles humides. Vous êtes des Chevaliers d’Émeraude !
Il reçut une salve en plein visage. Oubliant qu'il était l'aîné du groupe, il sauta dans le trou et se mit à bombarder tous ceux qui l'entouraient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
CielvariableCielvariable   14 mai 2013
lorsque Kevin ouvrit finalement les yeux , il reposait dans la plus totale . Alors que ses sens se réveillait un à un , il sentit que le sol bougeait sous lui . Au bout d'un moment , il comprit qu'il était couché sur le ventre .
Le mouvement du plancher le faisait légèrement glisser de gauche à droite. Il n'était donc pas sur terre ferme , mais dans un chariot ou quelque autre moyens de transport similaire . Il voulut se dresser sur les coudes . Une terrible douleur à la tête l'en empêcha . Il chercha aussitôt la cause de son mal : on l'avait frappé avec un objet lourd qui avait faillit lui fracassé le crane . À l'aide de ses pouvoirs de guérison , il enraya son mal sans trop de difficulté .
De plus en plus conscient , il capta une odeur de pourriture autour de lui . L'avait-on cru mort sur le champ de bataille et jeté dans un fardier remplie de cadavre pour le transporter a émeraude ? Si oui , il fallait rapidement faire savoir à ses frères d'armes qu'il était toujours vivant!
En rassemblant ses forces , il parvint à se retourner sur le dos . Depuis combien de temps se trouvait-il ici dans cette endroit lugubre ? Les grandement de son estomac semblait indiquer un long coma , mais il n'avait aucune façons de la vérifier .
Ses yeux s'habituèrent graduellement à la noirceur . Il tendit davantage l'oreille . Il perçut le bruit des vague tout près . Allait-il être brulé sur la plage ? Un cliquetis métallique lui glaças le sang . Ses sens magiques repérèrent une vingtaine de guerriers noirs autour de lui . Il était dans la d'un vaisseau impérial !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ninon16ninon16   05 février 2013
Dans les appartements voisins, Sage déposa Kyra sous les couvertures après lui avoir donné lui-même un bain dans leurs installations privées. Depuis l'attaque sournoise d'Asbeth sur la plage d'Argent, elle montrait des signes évidents de faiblesse, mais Hawke, qui l'avait examinée dès leur arrivée au château, lui avait dit que les effets de cette sorcellerie s'estomperaient dans les prochains jours.
-Reste avec moi, geignit la femme mauve, les yeux à demi ouverts.
-Tu sais bien que je n'ai pas l'intention de te quitter une seule seconde, susurra le jeune homme en éteignant les chandelles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
CielvariableCielvariable   14 mai 2013
En se rendant à l’écurie, il vit Farrell au pied de la tour du Magicien de Cristal. Sur le seuil, Armène tenait le petit Atlance dans ses bras, mais le papa éprouvait des ennuis avec Nemeroff, son fils aîné, qui se débattait furieusement au bout de sa main en hurlant. N’ayant aucune obligation pressante, Santo crut bon d’aller voir s’il ne pouvait pas régler le conflit. Les Chevaliers d’Emeraude étaient les gardiens de la paix, même dans les désaccords familiaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Anne Robillard (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Robillard
Anne Robillard explique le pourquoi de l'Ice Bucket Challenge .
CONVERSATIONS et QUESTIONS sur ce livre Voir plus
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Chevaliers d' Emeraude

Comment s'appelle la petite fille mauve qui est apporté par la reine de Shola ?

Magda
Kira
Anna
Louise

7 questions
254 lecteurs ont répondu
Thème : Les Chevaliers d'Émeraude, Tome 1: Le feu dans le ciel de Anne RobillardCréer un quiz sur ce livre
.. ..