AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les héritiers d'Enkidiev, tome 7 : Le Conquérant (10)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
Sharon
  01 mai 2014
Je ne m'étais pas plongée dans l'univers des chevaliers d'Emeraude depuis quelques temps. Si je ne suis pas aussi passionnée que je l'étais il y a cinq ans, lorsque j'ai découvert cette saga, j'ai tout de même trouvé ces retrouvailles agréables.
J'ai tout de même eu un souci, et je ne pense pas être la seule dans ce cas : je me suis perdue dans la multitude des personnages, entre les mariages, les naissances, les renaissances et les doubles identités (certains chevaliers sont en fait des dieux cachés). Heureusement, il est des personnages que l'on est sûr de retrouver, comme Onyx, Kira, ou Wellan. Il est toujours aussi entêté, même s'il mène désormais la vie dont il a toujours rêvé.
J'ai pourtant eu une impression étrange à la lecture, entre scènes intimistes, reconstructions des pays ravagés par la guerre et luttes divines. D'un côté, de très nombreux événements surviennent, de l'autre, l'action générale (les conquêtes) n'ont pas réellement progressé. J'ai eu l'impression que des pièces se mettaient en place pour un vaste puzzle dont le dessin m'échappe encore.
De même, les personnages évoluent curieusement. Certains guerriers deviennent apathiques, pour ne pas dire mollassons. Des personnages matures se comportent de manière puérile après avoir pourtant fait preuve de courage quelques scènes plus tôt. Je ne vous parle pas non plus des sentiments qui évoluent (parfois de manière très tranchée) ! Ce qui est certain avec cette saga, c'est que la mort d'un personnage ne signifie pas nécessairement sa disparition de la saga. Et ce n'est pas Nemeroff, personnage prometteur s'il en est, revenu lors du tome précédent, qui me dira le contraire.
Un tome plaisant et mouvementé, qui me donne envie de découvrir la suite.
Merci à Babelio et aux éditions Michel Laffon pour ce partenariat.
Lien : http://deslivresetsharon.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
picsou34
  28 mai 2016
Super génial
Commenter  J’apprécie          70
Skarn-sha
  04 mai 2014
J'avais longuement hésité à poursuivre cette série suite au premier tome des chevaliers d'émeraude qui ne m'avait pas spécialement emballé.
Ma curiosité l'a finalement emporté et j'ai dévoré tout les tomes de cette série jusqu'à celui-ci.

Comme dans les autres opus, l'action et la magie sont au rendez-vous, entremêlés d'intrigues originales.

Le seul point vraiment pénalisant que je trouve à ce cycle, comme au précédent, est la profusion de personnages. Parfois, et après un grand intervalle entre deux tomes, il est assez pénible de s'y retrouver dans tout les personnages secondaires.


Je ne dirai pas que cette série fait partie des livres que je prendrais sur une ile déserte mais elle reste fort sympathique et prenante et mérite vraiment d'être lue sans se formaliser de son étiquette de lecture pour ado.

Merci à Babelio et aux éditions Michel Laffon pour ce partenariat.

J'attribuerai la note de 4 sur 5 à ce livre dont j'attends la suite avec impatience.
Commenter  J’apprécie          60
lemaya
  30 novembre 2014
Pour une fois Anne Robillard à plutôt concentré l'histoire sur les personnages principaux (selon moi). Dans ce livre, on parle beaucoup des histoires de conquête d'Onyx, ayant pour projet de devenir empereur des deux continents. Il commença donc par Enlilkisar où les peuples sont séparés. Il leur ordonnent de vénéré un seul dieu qui selon lui le mérite : Abussos, son père.
On parle beaucoup de Cornéliane, qui a retrouver sa mémoire et s'enfuie pour retrouver les siens. Elle fait une curieuse rencontre et quand Solis, s'attaque à celui-ci qu'elle considère comme son protégé elle appelle Onyx à son secours mais il protège celui-ci qu'à contrecoeur car c'est en fait Azcatchi. Elle est ensuite ramenée au nouveau palais de son père et apprend des nouvelles qui lui font mal surtout la séparation de ses parents. Elle rend visite à sa mère et s'aperçoit que là aussi les choses ont changées.
Nemeroff, enfin revenu dans le monde des humains et se cachant d'Abussos, se vit donner le trône d'Émeraude par sa mère qui n'en peut plus. Il fait fuir de nombreux chevaliers en plus de son frère car ils pensent que celui-ci est un imposteur. Suite au conseil de sa mère de trouver une femme, il choisit la plus invraisemblable.
On retrouve également Kira et sa famille, celle-ci part à Shola et retrouve Dylan son frère avec Dinath et sa soeur Myrialuna et Abnar, ce qui fait beaucoup de magiciens dans un seul château !!! Marek son fils joue également un rôle principal.
Dans les chevaliers d'Émeraude, Kira était l'héroïne avec Wellan, celle-ci, j'ai découvert cela, va être remplacé par une autre, et Wellan est mit au deuxième plan car il vit sa vie d'explorateur et qu'Onyx a de plus grands projets. On parle dans ce tome des Dieux, qu'ils soient aviares, reptiliens, félins ou tout simplement les dieux fondateurs et leurs enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
seriephile
  17 mai 2014
Avec ce 7e tome, Anne Robillard nous propose une suite intéressante, pleine de rebondissements et qui permet de découvrir encore plus l'univers complexe des héritiers d'Enkidiev.
Cette lecture fut plaisante, car je suis toujours ravie de retrouver des personnages qui s'étoffent au fil des tomes, et qui parfois deviennent plus ou moins intéressants. Je ne dirais pas que ce tome est celui que j'ai le plus apprécié, mais l'histoire proposée est agréable et je pense que je lirais la suite avec envie.
Je remercie les éditions Michel Lafon ainsi que Babelio pour m'avoir permis de lire ce livre.
Commenter  J’apprécie          50
Ayenve
  02 décembre 2015
Toujours aussi agréable à lire. S'il est vrai qu'on se perd parfois dans la profusion de personnages, on a cependant toujours autant de plaisir à retrouver certains personnages principaux (personnellement Onyx surtout). Les intrigues avancent doucement mais surement mais on ne s'ennui pas. Evidemment quelques bémols : certains personnages changent du jour au lendemain sans que l'on sache vraiment pourquoi, quelques chapitres dont on se serait passé et d'autres pas assez approfondies a mon avis.
Malgré ces quelques défauts, cette suite des chevaliers est très plaisantes à lire, ce tome restant très bon.
Commenter  J’apprécie          40
tana77
  03 mai 2014
Dans ce tome nous découvrons l' évolution des enfants de Kira , vieillis de cinq ans magiquement, mais aussi le parcours d' Onix. Celui-ci est persuadé d' agir pour le mieux en soumettant les nouveaux peuples à un dieu unique : Abussos.
De catastrophes écologiques dues à la naïveté de Marek, à l' ambition d' Onix et à la destruction de panthéon, à la naissance de nouveaux amours, on suit avec toujours autant d avidité les aventures des héritiers d' Endikiev.
Commenter  J’apprécie          30
jenifael1789
  15 novembre 2016
trop bien
Commenter  J’apprécie          10
Sev59283
  29 septembre 2017
Je vous avais prévenu les héritiers continus, le dernier de la relecture, mais j'ai toujours aucun souvenir de ma lecture. Je me suis même rendu compte que je n'avais même pas fait la chronique (j'étais en panne livresque...).

Bon, on remonte le niveau avec ce tome même si quand tu sais ce que l'auteur a osé faire à la fin! grrr!

Le tout, pour apprécier la lecture, est de ne pas se paumer et cela devient très difficile, car l'auteur va sur plusieurs fronts et limites, il commence en avoir un peu trop.

Entre les dieux, leurs enfants et leurs petits-enfants, cela commence à faire beaucoup de monde qui a des doubles vies. On a quand même un schéma au départ, cela aide pas mal, et comme on les lit sans trop de temps entre les tomes, les souvenirs sont là aussi pour nous aider.
Onyx, quant à lui, ne remet toujours pas les pieds sur terre, il a toujours eu un but et maintenant qu'il a la possibilité de le faire, il s'en donne à coeur joie. C'est un personnage que l'on peut autant aimer que détester, cela dépende toujours de ses actions.
Nemeroff est de retour et rien ne va plus à Émeraude. Monsieur fait le chef, c'est lui le roi et cela ne plaît pas à tout le monde, surtout à ses frères et sa soeur à qui il a volé e trônent. Personnellement, je ne le supporte pas non plus et j'aimerais bien lui mettre un coup de pied où je pense. Pourtant, il a un atout, mais non cela ne passe pas chez moi, je le sens trop qu'il va nous la mettre à l'envers.
Swan est à côté de la plaque, et je ne sais pas trop si c'est la présence de Nemeroff, mais je la trouve bizarre.
Marek fait toujours ses conneries, qui vont avoir quelques conséquences très fâcheuses. Les dieux se tirent dans les pattes...

Bref, vous l'avez compris un tome encore bien chargé, peut-être un peu excessif. On avance peu à peu dans certaines intrigues, mais bon, on commence à avoir trop de front. La tension est à son comble entre les dieux. Cela va bientôt exploser et j'ai hâte de lire cela !
Lien : https://toutelalecturedesev...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EruditFaternel
  13 janvier 2016
Livre très ennuyant.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les Chevaliers d' Emeraude

Comment s'appelle la petite fille mauve qui est apporté par la reine de Shola ?

Magda
Kira
Anna
Louise

7 questions
232 lecteurs ont répondu
Thème : Les Chevaliers d'Émeraude, Tome 1: Le feu dans le ciel de Anne RobillardCréer un quiz sur ce livre