AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842194942
Éditeur : La Baleine (08/09/2011)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :

Les optimistes voient dans la naissance le début de la vie, d'autres y saisissent le crépuscule de ce qui n'est qu'un long acheminement vers la mort. Et si c'était elle notre plus fidèle compagne, cette fin annoncée, qui nous suit à chaque souffle de l'existence et se rappelle à nous dès que l'occasion se présente ? "J'ai vu ma courte vie s'arrêter. J'avais peur. J'avais honte. Je voulais crever. Rien ne v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
yvanrobin
  20 octobre 2011
De Sébastien Gendron, Blog Petit Laboratoire des Potentialité Globales:
Potentiel du poème noir
La disgrâce des noyés
de Yvan Robin
Il n'y aucune raison pour que, comme sa frangine la blanche, la littérature noire n'aille pas flirter avec la prose poétique. C'est à cette expérience que nous convie Yvan Robin pour cette Ballade des pendus.
Naissance, vie et mort d'un homme qui, son existence durant, aura fait le choix de l'ombre. Histoires d'amour, de vengeance, de sang, le héros, petite frappe, demi sel puis exécuteur se lance dans une odyssée de gangster où l'on peut vieillir si l'on se cache et que l'on attend. Patiemment.
La disgrâce des noyés est avant toute chose un pari stylistique difficile à tenir et Yvan Robin s'en sort avec les honneurs. le texte est découpé selon une mise en page stricte : une page par chapitre. A l'ancienne, c'est une sorte de geste derrière la prose de laquelle il faut chercher. Poème tragique, rien n'y est évidemment dit.
Mais l'on comprend. On suit. La plume est irréprochable, connaît ses classiques et Yvan Robin, compositeur à ses heures perdues, nous offre une espèce de concept album comme il s'en écrivait à la grande époque du rock progressif. On entend derrière de petites musiques comme si la vie de ce personnage était découpée en autant de pistes.
A travers ce récit, Robin nous fait toucher du doigt les possibilités infinies de la littérature noire et Baleine nous fait découvrir, une fois de plus, un auteur riche. On se demande, néanmoins, de quoi pourra être fait un second roman de cette main.
La disgrâce des noyés
Roman français de Yvan Robin
Baleine – 140 pages – 2011
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
yvanrobin
  26 septembre 2011
Récit au noir éclaté, fragmentaire, où chaque page - petit portrait, petite mort - s'effeuille en un éphéméride de douleur et d'amour. Cadavre exquis que cet homme en sursis dont la vie s'égrène à l'endroit à l'envers, du foyer des damnés au seuil d'une mort tant désirée. «La disgrâce des noyés» se présente ainsi sous l'aspect d'un assemblage de miniatures poétiques où l'instant de vie est tout autant un instant de mort. de son enfance à sa rencontre avec la mort «Elle !», d'amitié en amour, de meurtre en vengeance, de prison en exil, le personnage d'Yvan Robin est l'expérience écrite du sensible.
http://www.lechoixdeslibraires.com/livre-109891-la-disgrace-des-noyes.htm
Commenter  J’apprécie          60
yvanrobin
  19 septembre 2011
Ca commence doucement, sur un format oscillant entre poème noire d'enfance qui déstabilise le lecteur, passé 30 pages le rythme est installé durablement et on tourne de plus en plus vite les pages, on est dedans, puis les 20 dernières pages vous mettent le tournis, et vous finissez affaibli, le coeur au bord des lèvres
J'ai essayé de faire du collé entre enfance et récits sur quelques pages, cela marche un certain temps, puis non, moi qui avait pensé découvrir un passage secret à l'intérieur du livre …
En fait il y en a un, le trouverez vous ?
Conclusion :
ce livre m'a fait parfois penser à king county sherrif dont on avait parlé ici bas, de Mitch Culin mais que sur la forme, et encore. . . Yvan robin nous hypnotise avec son écriture, nous salit, nous renvoie chez nos méres.
J'en veux encore ET ENCORE ET ENCORE
UNWALKERS (Blog Rock'n'roll)

Lien : http://www.unwalkers.com/la-..
Commenter  J’apprécie          80
yvanrobin
  23 janvier 2012
Critique de POLARS POURPRES 4/5
Un homme, simple, mais à l'existence tumultueuse. Amours désenchantées, morts violentes, drogues… Au fil de ce livre, il se raconte, se livre.
De prime abord, ce roman d'Yvan Robin peut sembler ultra classique, voire anodin. le scénario apparaît mince, et l'objet ne compte que cent-trente pages, qui plus est très aérées. Alors, cette Disgrâce des noyés est-elle un ouvrage insipide ? Oh que non. Pour son premier roman, Yvan Robin a choisi de privilégier la forme au fond. Un chapitre par page, avec un titre lui-même court. Et surtout, surtout, une prose remarquable. Les mots sont poétiques, les phrases finement ciselées. Les formules lyriques et colorées se succèdent, voire s'emboîtent à merveille, et l'on prend très souvent plaisir à relire bien des passages tant ils sont savoureux.
Parallèlement à cette qualité narrative, le propos est en soi parfois un peu maigre. La déchéance d'un être, ses actes sanglants, la drogue, et ses amours, jalonnant son parcours chaotique, comme autant de rédemptions. Inutile de le redire, on navigue davantage dans la ballade noire que dans le polar pur. Mais, au final, cette minceur scénaristique n'handicape pas le récit.
Cet opus d'Yvan Robin, c'est en quelque sorte une voix : tour à tour chaleureuse, envoûtante, vénéneuse, voire venimeuse. Avec son propre vocable, en lisant une simple ordonnance, elle pourrait nous ensorceler. Tirer des larmes à un escabeau. Remuer les tripes d'une salière. Et le plus incroyable, c'est qu'on est déjà impatient de lire les prochains écrits d'Yvan Robin.

Lien : http://polars.pourpres.net/?..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Athenapan
  28 janvier 2016
Monsieur Yvan Robin m'a plongée dans une toute nouvelle expérience. À la fois rompue dans une profonde noirceur et lovée dans une délicate poésie. Ardu d'en ressortir indemne. Le trouble est là, l'émotion et l'authenticité sont palpables. On touche du doigt la souffrance, le combat et l'espoir terriblement essentiel dont notre protagoniste a besoin. À découvrir !
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
yvanrobinyvanrobin   19 septembre 2011
Ca commence doucement, sur un format oscillant entre poème noire d’enfance qui déstabilise le lecteur, passé 30 pages le rythme est installé durablement et on tourne de plus en plus vite les pages, on est dedans, puis les 20 dernières pages vous mettent le tournis, et vous finissez affaibli, le cœur au bord des lèvres

J’ai essayé de faire du collé entre enfance et récits sur quelques pages, cela marche un certain temps, puis non, moi qui avait pensé découvrir un passage secret à l’intérieur du livre …

En fait il y en a un, le trouverez vous ?

Conclusion :

ce livre m’a fait parfois penser à king county sherrif dont on avait parlé ici bas, de Mitch Culin mais que sur la forme, et encore. . . Yvan robin nous hypnotise avec son écriture, nous salit, nous renvoie chez nos méres.

J’en veux encore ET ENCORE ET ENCORE

UNWALKERS (Blog Rock'n'roll)

http://www.unwalkers.com/la-disgrace-des-noyes-chez-baleine-de-yvan-robin/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
yvanrobinyvanrobin   06 septembre 2011
Je voudrais me liquéfier. Par le siphon m'échapper, pour de bon. Nager la brasse coulée dans les nappes endormies. Caresser les femmes distonguées, déguisé en averse. Côtoyer même les caniveaux et leurs eaux malfamées. Errer dans les égouts. M'enivrer d'alcool fort, et finir contre un mur, pissé par une ordure.
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Yvan Robin (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yvan Robin
Yvan Robin vous présente son ouvrage "L'appétit de la destruction" aux éditions Lajouanie. Rentrée littéraire janvier 2019.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2291473/yvan-robin-l-appetit-de-la-destruction
Notes de musique : Yvan Robin - Fine lame
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : roman noirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1785 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre