AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330053614
Éditeur : Actes Sud Junior (19/08/2015)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 56 notes)
Résumé :
Sofia et Théo filent le parfait amour. Tout irait bien si le jeune homme, paralysé des jambes à la suite d’un accident, n’avait pas une obsession : embrasser sa dulcinée debout, comme les gens valides. Il s’y essaie par tous les moyens, à ses risques et périls…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
trust_me
  08 septembre 2015
Théo, le narrateur tétraplégique de ce court roman, est une vraie tête à claque. Depuis qu'il file le parfait amour avec Sofia, une « valide », Théo n'a qu'une ambition, pouvoir embrasser sa dulcinée debout, comme tout le monde. Parce qu'il ne supporte pas les regards compatissants de ceux qui croisent leur couple dans la rue, y voyant des jugements tels que : « Il en a de la chance qu'une aussi jolie fille s'occupe de lui » ou « Ça ne doit pas être drôle tous les jours pour elle ». En fait, il ne supporte pas grand-chose le Théo. Il donne l'impression de nier son statut de handicapé alors que ce statut le complexe à chaque instant. Aigri, têtu, cinglant (« J'en ai déjà vu, des paraplégiques danser en boîte. C'est le spectacle le plus pathétique qui soit. Il n'y a rien de pire qu'un mec qui fait semblant d'assumer son handicap »), incapable de demander de l'aide, il s'enferme dans une attitude détestable.
Et pourtant, ce personnage débordant d'amertume et de mauvaise foi est aussi exaspérant que touchant. Son combat, il doit d'abord le mener contre lui-même, apprendre à s'accepter tel qu'il est, comprendre que la vie pourrait être simple s'il arrêtait de se la compliquer, s'il ne cherchait pas à tout prix à être à la (bonne) hauteur. Sa voix résonne parce qu'à travers le fiel perce une ironie mordante, beaucoup de drôlerie et un sens de la formule décapant.
Un texte qui dit, sans lourdeur et avec une grande modernité de ton, la sensibilité à fleur de peau d'un ado écorché à qui l'amour fera enfin ouvrir les yeux. Original et vivifiant.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Gr3nouille2010
  23 septembre 2015
Théo est un jeune homme tétraplégique. Depuis qu'il a rencontré Sofia, il ne rêve que d'une chose : pouvoir l'embrasser debout. Il tente alors plusieurs expériences pour y parvenir mais tout échoue. de plus en plus mal à l'aise vis à vis d'elle, il a honte de lui-même tout en se mettant à la place de Sofia...

Théo trouve sa vie bien fade depuis qu'il a eu cet accident qui l'a rendu tétraplégique. le jour où il rencontre Sofia, c'est le coup de foudre et il aimerait beaucoup vivre une belle histoire d'amour normale, à commencer par pouvoir l'embrasser debout. Ce qui est banal pour nous devient une obsession pour Théo. Il n'avait jamais trop remis son handicap en question avant de rencontrer Sofia, mais il désire tellement faire les choses bien, et ses échecs sont tellement présents dans sa tête, qu'il ne peut penser à rien d'autre qu'à ça et aux regards des autres. Ces regards prennent de plus en plus de place dans sa vie également, parce qu'il se met à la place de Sofia et se rabaisse tellement qu'il pense ne pas être à la hauteur alors qu'il n'a aucun recule sur lui-même...
L'intrigue est bien trouvée, le sujet est touchant et toujours d'actualité quand on est en plein dans l'adolescence. Beaucoup de jeunes pourront se retrouver en Théo, par rapport à ce qu'il ressent et comment il vit ça. Handicapés ou non.

Théo est un ado comme les autres finalement. Son handicap sert de base à l'histoire mais tous les ados, à un moment donné, se retrouvent à se remettre en question, à se chercher. Avec cette infirmité présente ici, on peut se rendre compte à quel point il faut faire un travail sur soi-même pour s'accepter tel que l'on est car ce ressenti peut changer à tout moment : lorsque l'on a un accident, lorsque l'on rencontre une personne à laquelle on attache beaucoup d'importance...

Si le sujet et la mise en place de l'intrigue, ainsi que la façon de voir du personnage principal m'ont beaucoup plu, c'est ce dernier qui m'aura finalement déçue... Je suis bien consciente que l'acceptation de soi est une étape très difficile moralement mais j'ai trouvé qu'il se plaignait beaucoup trop et j'ai eu du mal à le supporter... Il rendait certaines scènes invivables plutôt que touchantes. Je pense que c'est à double tranchants : soit il nous insupporte parce qu'il est toujours en train de se plaindre, soit il nous plait parce que justement, malgré tout, il rend les choses plus réelles et donc plus convaincantes.

Un récit parfait pour parler de l'acceptation de soi malgré des épreuves difficiles mais avec un personnage... troublant.
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
zazimuth
  03 janvier 2017
J'ai été attirée par le thème du handicap traité dans ce roman pour ados emprunté à la médiathèque mais je n'ai pas été séduite plus que ça par cette histoire d'amour et de différence.
Le héros, Théo, jeune homme trentenaire, est en fauteuil roulant suite à un accident de voiture. Il raconte son quotidien et le regard des autres dont il déteste la pitié et la compassion qui l'infantilisent. Il pense avoir trouvé le bonheur en rencontrant Sofia et le grand amour mais est vite rattrapé par le regard que les autres toujours portent sur leur couple décalé...
La réflexion est intéressante mais Théo est tellement en colère et agressif avec son entourage que je n'ai pas pu m'y attacher.
Commenter  J’apprécie          80
allezvousfairelire
  15 février 2016
Après avoir lu Ses griffes et ses crocs et en avoir échangé avec son auteur, ma curiosité littéraire a été chatouillée et j'ai eu envie de découvrir Pensée assise, son premier roman, que je savais être d'un tout autre genre.
(Pour faire court, Ses griffes et ses crocs est dirigé vers un public à partir de 12 ans, c'est une aventure angoissante qui fait appel à l'imaginaire et aux peurs primaires ; Pensée assise, plutôt pour ados et jeunes adultes, est une histoire d'amour, un roman intimiste et social sur fond de handicap).
Pensée assise a été une lecture plutôt déstabilisante.
Ce à quoi je m'attendais :
-Deux adolescents excentriques et mal dans leur peau ;
-une histoire romantique et drôle ;
-des bons sentiments ;
-une fin lacrymale.
(AHEM *Augustus Waters* AHEM)
En somme, je m'attendais à un roman tel que ceux qui ont submergé (et continuent de submerger) le rayon YA « réaliste » après Nos étoiles contraires, même si Pensée assise lui est antérieur. Mais, erreur !
Ce que j'ai eu :
-Un jeune rageux à des kilomètres de rappeler le beau-gosse décalé, cultivé, et plein d'attentions, que l'on rencontre dans ces romans ;
-Une narration type « voix off » posée sur des scènes du quotidien, qui donne à l'histoire une teneur un rien éthérée ;
-Un personnage principal amer à l'humour pur arabica, et totalement dans le déni de son handicap ;
-Une fin délicate.
Pensée assise raconte à la première personne l'histoire de Théo, vissé en position assise depuis un accident, qui se traîne non seulement son fauteuil, mais aussi sa colère de le traîner, son exaspération face à la sollicitude ambiante, et son dédain railleur des autres handicapés. Il passe son temps à mettre tout le monde en boîte. Et juste quand il s'apprête à renoncer à l'amour, il rencontre une jolie russe.
Dès lors, il développe une obsession : trouver un moyen de l'embrasser à hauteur d'homme. Il va pour cela recourir à tous les subterfuges…
*Les + :*
-C'est inventif, ça change totalement des romans d'amour adolescents habituels ;
La voix inédite qui, pour une fois, n'est pas celle d'une personne en osmose avec son handicap mais, au contraire, d'un mec qui a limite envie de crever ses propres pneus ;
-Ce que j'ai préféré, c'est le moment de « retournement » où on réalise combien habile était la scénarisation, car tout ce temps, on se disait exactement, sans trop oser, « Mais quel c… ! ». Et, oui, c'est justement sur ça que tout repose. Car, pourquoi accepterait-on le sale caractère de Théo, hmm ?
HABILE, BILL.
[Bon, depuis, j'en ai discuté avec l'auteur, et ce que j'ai ressenti comme une fine manipulation ne serait que fortuit. Étonnant. Mais j'ai tout de même grandement apprécié cet aspect.]
*Les – :*
-Théo est un rageux, et ça peut rapidement vous courir sur le haricot. On attend qu'il reçoive la claque révélatrice… et effectivement, elle arrive ! Mais elle peut sembler un peu longue à venir.
-Le côté « voix off » fait du lecteur un spectateur et, parfois, donne un côté distant à la narration.
Pensée assise a les qualités d'un roman d'amour social, intime et original, et les défauts de ses qualités. En outre, le style un rien cinématographique fait qu'il se traverse comme un film. Et ce n'est pas un hasard, car il s'agit de la novélisation du film du même nom dont Mathieu Robin était le scénariste !
Je vous invite à lire l'interview exclusive que Mathieu Robin a consacré à Allez Vous Faire Lire. Elle est sur le blog !
Il y parle de ses deux romans, mais aussi de sa relation à l'écriture, de l'influence de son métier de scénariste, de Stefan Zweig et Stephen King, et des radeaux qui sont difficiles à manoeuvrer sur la mer immense.
Si-si, tout ça a un sens, je vous jure.
D'ici là, restez curieux, et… Bonne lecture !
Lien : http://allezvousfairelire.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
seconde11
  22 février 2016
Un roman facile à lire qui traite avec justesse du handicap. Un adolescent vit mal son handicap et ne supporte pas l'image qu'il lui semble renvoyer aux autres. Il connaît une belle histoire d'amour, mais son malaise le pousse à tout compliquer. Cette situation le rend tellement irascible que cela en devient agaçant pour le lecteur lui-même.
Un roman simple donc qui aborde de façon sensible les problèmes psychologiques liés au handicap pendant l'adolescence, mais un personnage à la personnalité un peu trop systématiquement sombre.
La doc.
Suite à un accident de voiture tragique, Théo se retrouve les jambes paralysées dans un fauteuil roulant. Les filles, il s'en moque jusqu'au jour où il rencontre Sofia et file le parfait amour. Pour elle, il est prêt à mettre sa vie en danger pour l'embrasser debout. Il va tout faire pour réussir. Comme le titre l'indique"Pensée assise" nous plonge dans les pensées de Théo qui vit mal son handicap et devient peu à peu paranoïaque :il se sens différent.
Ce roman est facile à lire et on s'immerge dans la vie de Théo comme si on était à sa place.
J'ai été convaincue par ce livre. Je ne regrette pas de l'avoir lu. Le personnage est dynamique, drôle et il nous raconte une partie de son enfance, de ses rêves et désirs et surtout son accident. Toutefois il a des côtés agaçants et parfois on se détache de lui. C'est dommage...
CAMILLE
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (2)
Liberation   12 octobre 2015
Pensée assise est un roman fort et absorbant écrit à la première personne, qui résonne comme un témoignage.
Lire la critique sur le site : Liberation
Ricochet   28 août 2015
Une très belle initiative qui devrait passionner les jeunes adolescents.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
LadydedeLadydede   12 octobre 2015
J'étais heureux dans ses bras, à l'embrasser... couché. Il n'y avait sans doute pas de meilleure position que celle-ci. Étendus, enlacés, les corps si mélangés qu'on finit par caresser sa propre chair, avec toute la tendresse et l'amour qu'on éprouve l'une pour l'autre.
Commenter  J’apprécie          90
LadydedeLadydede   12 octobre 2015
Sofia a bien compris que l'eau est le seul élément dans lequel je me retrouve à égalité avec elle. À la piscine, on a inventé un petit jeuqui consiste à se laisser couler vers le fond du bassin en s'embrassant. Nous sommes enlacés, debout, sur le sol carrelé. Mais depuis que je viens avec elle, les gens ont changé de comportement : ils ne s'adressent plus à moi, mais à elle, comme si elle était ma baby-sitter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LadydedeLadydede   12 octobre 2015
Je suis capable de scruter le visage de Sofia pendant des heures. Si, pour un sondage, on me demandait de décrire mon genre de fille, je dirais : "Une fille avec un visage qu'on peut regarder pendant des heures. Avec des yeux habités de malice, des sourcils dessinés pour souligner cette malice et de longs cils."
En fait, je répondrais : "Sofia".
Commenter  J’apprécie          40
LegrenierdelaCelestineLegrenierdelaCelestine   05 janvier 2017
Surtout je pris conscience de ce que je pouvais réellement représenter pour elle : un faire-valoir. Je n'avais jamais été pour elle qu'un handicapé. Elle me fréquentait pour s'attirer la sympathie des gens. J'étais sa « bonne réputation ».
Et j'en eus rapidement la certitude quand elle commença à me parler de l'élection de Miss Annecy. Elle souhaitait mon témoignage durant la cérémonie. Elle eut même l'audace, et la bêtise surtout, de me dire que ce serait une bonne pub pour elle de montrer qu'elle n'avait pas peur de ma différence.
Ce sentiment de trahison me fit sans doute plus mal que toutes mes douleurs physiques passées.  (p.21-22)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LegrenierdelaCelestineLegrenierdelaCelestine   05 janvier 2017
Être dans un fauteuil roulant, c'est s'adapter à un nouveau point de vue. Plus rien n'est à votre hauteur. Il devient impossible d'effectuer certains gestes essentiels de la vie courante. Retirer de l'argent à un distributeur tient de l'ascension de l'Everest. Plus question de participer à une ola pendant un match de foot ni de se pencher par-dessus l'épaule d'un curieux pour regarder un accident...
On se retrouve à la taille d'un enfant. Et la condescendance avec laquelle certaines personnes vous traitent tend à confirmer que vous en êtes redevenu un, comme si vos capacités mentales avaient fondu d'un coup.  (p.49)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Mathieu Robin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathieu Robin
Il a enfin accepté de se montrer alors je vous embarque avec nous pour nos vacances en amoureux avec pour seule mission : LIRE ! Plus de vidéos : https://goo.gl/03Vjvg
_________________________________________
Si je ne réponds jamais à vos commentaires c'est que google+ m'en empêche. N'hésitez pas à vérifier dans vos paramètres ;)
______________________________________
? POUR ME SUIVRE :
? BLOG : http://bulledop-bouquine.blogspot.fr ? FACEBOOK: http://facebook.com/Bulledop ? TWITTER: http://twitter.com/Bulledop ? INSTAGRAM : http://instagra.com/Emiliebuu ? Ask : http://ask.fm/Bulledop ?Snapchat : ibulledop
______________________________________
?Questions fréquentes :
Mes musiques sont libres de droits et trouvées sur internet Je monte avec Imovie. Mes cheveux sont naturellement frisés ( et oui ... ^^ )
_______________________________________
Musiques :
- Group Hug / BTV160 : Acoustic Whistling - Bob Bradley [PRS], Matt Sanchez [PRS], Steve Dymond [PRS]
- New Season / KOK2346 : Ambient And Filmic Underscores - Harry Vaman [SACEM]
- High Rollers / ATMOS213 : Cinematic Beats - Lee Groves [PRS], Peter Marett [PRS]
_______________________________________
LES LIVRES :
? Cress - Marissa Meyer
? Decitre : http://goo.gl/QvGDgi
? Amazon : http://goo.gl/84yD9i
? Ses griffes et ses crocs - Mathieu Robin
? Decitre : http://goo.gl/IBJkDd
? Amazon : http://goo.gl/bJDXiL
? Confessions d'un apprenti gangster - Axl Cendres
? Decitre : http://goo.gl/hzbjuq
? Amazon : http://goo.gl/3rVsjy
? Pensee assise - Mathieu Robin
? Decitre : http://goo.gl/8a176X
? Amazon : http://goo.gl/98LMJc
? Mes idées folles - Axl Cendres
? Decitre : http://goo.gl/NLdu2j
? Amazon : http://goo.gl/QgILWE
_______________________________________
N'hésites donc pas ! Abonne toi c'est gratuit et ça fait toujours plaisir ?
_______________________________________
Cette vidéo ne contient aucune placement de produit
_____________________________________
Si tu as des suggestions de vidéos ou de livres que tu aimerais voir par ici, n'hésites pas à m'en faire part en commentaires ! ;)
Merci pour tout !
Emilie ?
+ Lire la suite
autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

connaissez-vous bien les personnages ?

Comment se nomme le personnage principal ?

Léo
Théo
Lucas
Thomas

4 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Pensée assise de Mathieu RobinCréer un quiz sur ce livre
.. ..