AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782707185167
272 pages
Éditeur : La Découverte (04/12/2014)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Nous sommes en 2034 : désormais journaliste et réalisatrice retraitée, Marie-Monique Robin rédige ce livre, qui raconte comment les humains ont réussi, vingt ans plus tôt, à éviter l'effondrement de leur civilisation. Cela grâce à un étonnant sursaut collectif sur venu le 14 avril 2014, après la publication du cinquième rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), annonçant les terribles catastrophes provoquées par le réchauffeme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
romamana
  03 septembre 2020
Le livre se décompose en deux parties : la première est une analyse sommaire de la situation écologique de la planète (réchauffement de la planète) à relativiser avec le désir de poursuivre la croissance économique.
La seconde est un récit utopique de ce qui pourrait arriver jusqu'en 2034.
ce livre aurait pu être intéressant mais l'auteur cède à la facilité en seconde partie alors que ce n'est pas le genre habituel des Editions La découverte.
L'auteur est également persuadée qu'une croissance durable est incompatible avec la transition écologique et que les énergies renouvelables doivent primer sur le nucléaire, sans aucune nuance.
Mais l'économie ne peut elle pas être dématérialisée ? Les Eoliennes du Danemark n'ont elle pas rencontré une panne majeure il y a quelques années lors d'une tempête ? N'y a t-il pas un problème de la continuité de l'alimentation énergétique (le solaire et l'éolien étant soumis à la présence du soleil et du vent) alors que les dispositifs de stockage de l'énergie ne sont pas encore au point ? Sauf à vouloir changer l'ordre du monde géopolitique et organiser une vaste collecte de l'énergie renouvelable solaire solaire à l'échelle de la planète...
Le style est clair et vivant, principalement sous forme de dialogue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LEFRANCOIS
  16 août 2020
Après avoir lu le livre "les moissons du futurs" (2013) qui m'avait enthousiasmé, j'ai pris a bras le corps la lecture de "Sacrée croissance" (2014) qui est dans la même veine. Cette journaliste est vraiment épatante et très professionnelle. Engagée dans une lutte pour une information claire, argumentée, et très pédagogique, je lui tire mon chapeau. J'avais vu aussi un de ses reportages sur Arte il y a quelques années.
Enfin quelqu'un qui mérite son prix Albert Londres 1995 (qui récompense les meilleurs journalistes). En tant qu'ancien journaliste moi-même, je lui tire mon chapeau !
Commenter  J’apprécie          10
Passemoilelivre
  17 décembre 2019
A lire absolument : sous forme d'uchronie (histoire racontée fictive mais sensée avoir eu lieu) l'auteure, pour donner un point de vue plus optimiste à son histoire, considère et décrit tout ce qui a été fait pour sortir de cette foutue croissance qui plombe la planète.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MoovanseMoovanse   26 juillet 2015
On fait grand cas de l’intelligence humaine tout en justifiant par des arguments spécieux notre « domination sur la nature », aussi illusoire qu’éphémère, et notre instrumentalisation massive des autres espèces vivantes.
L’économiste et environnementaliste chilien Max Neef affirme que le remarquable développement de l’intelligence humaine s’est accompagné de la faculté de s’aveugler volontairement devant la réalité. Une colonie de fourmis, une bande d’oiseaux migrateurs ou une meute de loups ne se comportent jamais de façon « stupide » et ne prennent pas de décision qui nuise de toute évidence à leur survie ou à celle de leur espèce. Max Neef en conclut de manière provocatrice que la « stupidité est le propre de l’homme ». Son intention n’est pas d’offenser les humains mais de les inciter à davantage de bon sens.
La cupidité, elle aussi, semble être le propre de l’homme, puisque les animaux ne gaspillent pas leur temps et leur énergie à accumuler plus de biens qu’ils n’en ont besoin pour leur survie, alors que l’accumulation du superflu est le nerf de la société de consommation.

(Extrait de la préface de Matthieu Ricard p6)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Marie-Monique Robin (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Monique Robin
Vaccination : le grand bazar. Alors que la France a dû suspendre quelques jours le vaccin Astra Zeneca, les médecins s'arrachent les cheveux. Et les patients doutent. Notre reportage.
Quel est le lien entre la pandémie de Covid et l'activité humaine ? La journaliste et essayiste Marie-Monique Robin signe La Fabrique des pandémies, un constat sans appel : l'activité humaine menace la santé planétaire. Elle est notre invitée.
Une nouvelle marche pour le climat demain alors que la France a déjà dépassé son quota annuel d'émission de gaz à effet de serre. On en parle avec Léna Lazare, de Youth for Climate.
Direction le Sénégal où Justine Brabant, depuis Dakar, nous explique tout des émeutes qui ont embrasé le pays.
Pour les 13 ans de Mediapart, abonnez-vous 3 mois pour 11 euros
https://www.mediapart.fr/abo/abonnement/anniversaire#at_medium=custom7&at_campaign=1050
Abonnez-vous à Mediapart : https://www.mediapart.fr/abonnement#at_medium=custom7&at_campaign=1050 Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Mediapart : https://www.youtube.com/user/mediapart
+ Lire la suite
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
142 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre