AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266255304
Éditeur : Pocket (08/01/2015)

Note moyenne : 3.04/5 (sur 66 notes)
Résumé :
Jeune lieutenant en vacances à Chamonix, Matthieu Guillaume se retrouve malgré lui mêlé à une sombre affaire. Trois meurtres ont été commis dans une ferme et l'un des cadavres, un vieillard portant un tatouage des camps de concentration, est retrouvé la langue tranchée.
Au même moment à Modane, Daniel Dernemont, quinquagénaire qui s'est toujours cru orphelin, est convoqué chez un notaire. Celui-ci lui apprend l'existence d'un frère jumeau. Épaulé par sa petit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
christinebeausson
27 août 2014
Pas de chance.
Je m'en fous complètement qu'il fume des "dunhill" et qu'il les allume avec un briquet "Dupont". Car je me doute bien que si, il prend une cigarette c'est pour l'allumer et la fumer !
Je m'énerve parce que Matthieu Guillaume en a marre de traiter des affaires de viols sur des jeunes filles parfois imprudentes ! Il attend la grande Enquête avec un grand E qui fera de lui le héros des midinettes ! Oui alors on dit quoi là, le viol d'une gamine c'est sa faute, elle n'a pas à provoquer avec son physique avantageux ! C'est pas avec des raisonnements comme ça que les mentalités vont évoluer !
Je m'énerve aussi quand Daniel Dernemont admire : "ses fesses très rondes et encore très fermes pour son demi-siècle ne laissaient pas imaginer qu'elle était mère de trois enfants" .... On en apprend tous les jours, je ne savais pas qu'avoir des enfants ramollissait les fesses des mamans !
Et on continue, vous avez déjà vu une autopsie impromptue, provoquée par le désoeuvrement d'un médecin légiste à laquelle est convié un soit disant membre de la famille.... Ben voyons c'est tous les jours comme ça !
Encore une : "un coup de feu claqua faisant sauter le serrure qu'hélas, ils n'avaient pas verrouillée !" .... Vous saviez ça vous, si une porte est verrouillée, elle ne s'ouvrira pas au premier coup de feu !
Une petite dernière pour la route : Vous y croyez vous à : ma fille vient d'être enlevée devant mes yeux, mais je décide de continuer moi même ma petite enquête sans prévenir la police !
J'hallucine devant autant d'invraisemblances et de bêtises !
L'idée de départ est intéressante : les expériences menées par une race qui se croyait supérieure au reste du monde il y a juste quelques années. Comment ces pseudos idées scientifiques ont abouti à envisager l'inacceptable, le clonage humain. L'intrigue est compliquée mais compliquée sans apporter de véritable enthousiasme. On s'y perd dans ce dédale de rebondissements la plupart farfelus.
Toutefois, la réflexion sur le clonage est une idée intéressante, le fait de se poser des questions sur ce que l'on est, ce que l'on ressent est fort bien vu .... Mais le style reste à côté de la plaque. Je n'y ai pas cru, cela m'a semblé invraisemblable !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
domeva
17 février 2014
Acheté dans le cadre de nouvelles plumes, ce roman mêle habilement réalité et fiction.Le thème de la manipulation génétique, qui prend sa source dans les expériences monstrueuses effectuées dans les camps de prisonniers nazis, et les meurtres pour les cacher, sont très bien rendus. On a plaisir à suivre les personnages dans leur quête de vérité. Original.
Commenter  J’apprécie          130
zofiamiu
29 avril 2016
Le silence des loups, c'est l'histoire de Matthieu Guillaume, en vacances à Chamonix qui se retrouve malgré lui au coeur d'une enquête : il découvre trois corps dans une ferme isolée, l'une des victimes est une jeune femme égorgée, l'autre un vieillard à la langue tranchée et portant un tatouage des camps de concentration.
Dans le même temps, à Modane, en Savoie, Daniel Dernemont apprend, par un notaire, la mort d'un frère jumeau inconnu. Accompagné d'Hélène, sa petite-amie, il va remonter le temps et le fil de ses origines, jusqu'à ce qu'il croise la route de Matthieu.
Disons-le clairement, le silence des loups a été une déception, la plus grosse de ce challenge. Paru aux éditions Nouvelles Plumes, le silence des loups est globalement bien écrit même s'il manque un peu de style et des descriptions plus intenses de la montagne qui aurait pu devenir un personnage à part entière. Et aussi les points d'exclamation dont l'auteur use et abuse, presque un par phrase voir deux et cela même dans les dialogues et les descriptions, c'est vraiment désagréable pour se concentrer, je trouve que ça hâche et violente le récit. C'est rythmé, haletant mais tout va peut-être un peu trop vite et manque de liant.
L'intrigue est plutôt intéressante, on sent que les personnages vont rencontrer de nombreux mystères : les origines inconnues de Daniel son passé sa famille, le mort avec un tatouage des camps, des photos et des documents datant visiblement de la Seconde Guerre Mondiale, le mystérieux 4*4 noir qui suit les protagonistes, la découverte d'un labo souterrain avec des squelettes de femmes enceintes...
On flirte avec le thriller scientifique car il y est question de manipulations génétiques, de clonages, d'expériences sur les humains. Cela aurait pu être génial si l'auteur avait poussé jusqu'au bout une intrigue secondaire qui est presque effleurée - un savant fou a manipulé le virus du sida afin qu'il se transmette par voies aériennes et procéder ainsi à une épuration des plus faibles - mais elle est noyée dans les personnages. Ce qui m'amène au gros point négatif du roman : les personnages. Ils sont trop importants, ils dominent le récit et coulent l'intrigue. de plus, ils sont relativement antipathiques : Daniel et Matthieu changent d'attitudes et de comportements d'une phrase à l'autre, ils sont agressifs entre eux, en opposition constante avec tout le monde et tout le temps et ne sont pas très crédibles. Matthieu, lieutenant en vacances, qui prend la direction de l'enquête à la place des gendarmes dont le major préfère regarder un match de foot, Daniel, restaurateur, qui devient assistant d'autopsie du médecin... On ne s'attache ni à Daniel, ni à Matthieu, je n'aurais pas été triste si quelque chose leur était arrivé pendant l'histoire. Difficile donc de se prendre de passion pour un livre quand on déteste les héros !
Je viens de lire que certains comparaient le silence des loups d'Eric Robinne au Miserere de Jean-Christophe Grangé, et bien, étant une grande fan de Grangé, je peux vous assurer qu'il y a aucune ressemblance !
Lien : http://revoir1printemps.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Binaiade
11 décembre 2016
Le silence des loups, Eric Robinne - 2014
2/5
De quoi ça parle ?
Chamonix. La gendarmerie reçoit un appel au secours d'une jeune fille apeurée : un meurtre a été commis dans une ferme non loin de là sur un vieillard à la langue coupée et au visage et aux mains rongés par l'acide. Matthieu Guillaume, jeune policier en vacances présent par hasard au même moment dans le bureau du commandant, va se retrouver mêlé à cette enquête.
Modane. Daniel Dernemont est convoqué en tout urgence par un notaire suite au décès de son frère jumeau. Problème : Dernemont a été adopté et s'est toujours cru orphelin et sans famille.
A la suite de plusieurs événements, les deux hommes vont être amenés à enquêter ensemble sur ces deux affaires pas si éloignées l'une de l'autre malgré les apparences.
Mon avis :
J'ai eu beaucoup de mal à lire ce livre. La quatrième de couverture est alléchante mais la déception pointe le bout de son nez dès les premières pages....
L'histoire est tirée par les cheveux à base de clonage, d'attentat biologique et de quête d'origine.
Le point qui m'a le plus déçue est celui concernant les personnages. D'un côté on a un jeune flic qui se croit tout permis, trop sûr de lui et arrogant ; une vraie tête à claque ! de l'autre, un quinquagénaire râleur, un peu misogyne voire macho et très énervant. Mais je pense que la palme d'or revient à Hélène, la compagne de ce dernier, une femme complètement soumise, à la merci des sautes d'humeur de son amant et dénuée de toute initiative, qui plus est cliché de la femme qui adore faire les boutiques.. Agaçant !
J'ai détesté ces trois personnages, principaux malheureusement pour moi. Ils sont loin d'être attachants, on leur filerait bien une ou deux baffes.
Le style de l'écriture est pauvre et très simpliste. Simple par l'écriture mais pas par l'intrigue, qui je le répète est trop brouillon.
Au final, je ne suis même pas sûre d'avoir compris le dénouement , a cause du flot de personnages qui apparaissent, disparaissent et réapparaissent anarchiquement au fil des pages.
Je ne connaissais pas du tout Eric Robinne et ne m'en portais pas plus mal. Je ne risque pas de lire un autre de ces livres tellement celui ci m'a déçue et même carrément agacée.
On passe notre chemin !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
croix59
02 septembre 2014
Beaucoup d'actions, une imagination débordante qui méle anciens nazis, ancien déporté, des menaces de pandémie mondiale et des mutations génétiques. Cela ferait un excellent film de suspens, on se poserait moins de questions sur la possibilité ou pas de tel ou tel personnage sans aucun doute.L'instrospection des personnages principaux est parfois surprenante voire un peu caricaturale. Voire complétement à coté de la plaque parfois.
Les réactions sont à contre courant voire à contre raison : un flic en vacances qui prend des initiatives completement iréalistes, une gendarmerie qui le laisse faire en maugreant, un personnage principal qui prend des décisions bizarres (lors de l'enlevement de sa fille, lors des différentes tueries...). Pour aprécier il ne faut donc pas trop regarder la cohérence des personnages. L'histoire en soit est interessante, le livre se lit sans difficulté grace à des chapitres courts et une dose de suspens sans cesse renouvellé mais...ce n'est pas du Grangé (que j'aprécie moyennement car trop violent). Pour un premier livre c'est pas mal. mais ce n'est pas superbement bien écrit (avis tout personnel).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
victorine13victorine1317 juillet 2014
C'est vraiment une histoire farfelue. Vouloir amener des histoires de clonage pendant la période de la 2ème guerre mondiale, c'est original.
Mais ce livre est trop détaillé, on pourrait supprimer quelques pages.
En plus l'auteur ne décrit pas assez les lieux et les paysages.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : clonageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1054 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre