AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253120367
Éditeur : Le Livre de Poche (25/02/2009)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Keith Rothwell, comptable de son état, est sauvagement assassiné. Ce sont sa femme et sa fille qui découvrent son corps décapité, dans leur demeure du Yorkshire. " Qui pouvait en vouloir à cet homme, apparemment sans histoires ? " se demande, perplexe, l'inspecteur Banks, chargé de l'enquête.

Au fil de ses recherches, il va découvrir que, derrière la façade de respectabilité de Rothwell, se cache une franche crapule, expert, notamment, dans le blanch... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
valunivers
  11 juin 2009
Argh !! qu'il est dommage de suivre la vie des héros récurrents d'une série dans le désordre. Je dois avouer que cela m'a un peu déboussolé au début de ne pas retrouver mes marques.
L'inspecteur Banks est quand même là, fidèle à lui même. Cette fois-ci, c'est dans le milieu de la finance que nous le retrouvons. Keith Rothwell est sauvagement assassiné. Banks découvre sur les lieux le corps agenouillé, la tête explosée par un méchant coup de fusil de chasse. Ce comptable là s'est frotté à un milieu plus fort que lui et ses comptes n'étaient pas aussi parfaits et transparents qu'il le laissait entendre. Ça pue le règlement de compte…
Tous comptes faits est une enquête où Peter Robinson nous balade sans scrupule. Une promenade bien molle d'ailleurs pour un tel auteur. Atteindre les dernières pages est une récompense pour le lecteur qui aura su se montrer patient car la fin n'est pas mal en regard de tout le reste. Vous l'aurez compris, inutile de s'étendre quand il n'y a pas grand chose à dire…
Lien : http://www.valunivers.fr/200..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ericdesh
  20 août 2017
Un bon roman policier comme sait si bien les écrire Peter Robinson : rien d'extraordinaire, c'est vrai, mais une lecture agréable avec des personnages attachants à l'instar de Banks, son personnage principal récurrent.
Commenter  J’apprécie          00
LesChroniquesdEmilie
  28 octobre 2013
Cela faisait un sacré bout de temps que je n'avais lu un bon polar. En temps normal, je suis assez déçue par cet auteur mais pour celui-ci ce fut pas le cas. L'auteur m'a tenue en haleine jusqu'à la dernière lettre. J'ai vraiment adoré. Je ne m'attendais pas à un tel scénario. Une belle surprise
Lien : http://leschroniquesdemilie...
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   23 janvier 2014
Dans notre métier, il nous vient un flair qui nous permet de savoir où devraient se trouver les choses, vous comprenez, les dossiers, les documents, ce genre d’affaires. Inconsciemment, nous nous rendons compte si quelque chose n’est plus à sa place, mais sans savoir exactement ce dont il s’agit, si vous voyez ce que je veux dire.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   23 janvier 2014
Il était difficile de vivre son homosexualité, où que l’on se trouve, mais cela devait être particulièrement pénible dans le Yorkshire où les hommes s’enorgueillissaient de leur virilité et où les femmes étaient supposées savoir rester à leur place.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   23 janvier 2014
Faut des années d’expérience pour bien le faire, ce genre d’élevage. Faut de la continuité. Ça se transmet de père en fils. Quand y a trop de fermes entre les mains des gens qui viennent pour le week-end ou les vacances, les pâturages sont malmenés, les murs de pierres sèches négligés. Vivre et laisser vivre, voilà c’que j’dis.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 janvier 2014
Les gros bonnets de la drogue se font des paquets de fric tous les jours. On ne peut pas entrer dans une salle d’exposition pour acheter comptant une Rolls sans provoquer quelques froncements de sourcils. Et la première chose qu’on veut éviter, dans ces cas-là, c’est d’attirer l’attention de la police ou du fisc.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 janvier 2014
Keith n’a jamais fait de paris, pas même au Grand National, alors que la plupart des gens le font ! Il considérait que l’argent était trop difficile à gagner pour être dilapidé comme ça. Keith a connu la pauvreté durant son enfance, vous savez, et on apprend de bonne heure la valeur de l’argent dans ces cas-là.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Peter Robinson (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter Robinson
What Makes A Good Detective and Villain?
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1707 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre