AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

François Roca (Illustrateur)
EAN : 9782226436177
44 pages
Éditeur : Albin Michel Jeunesse (19/09/2018)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Très frappé par sa lecture des lettres de Calamity Jane à sa fille, François Roca donne vie dans ce livre à une légende. Figure emblématique du Far West, forte, téméraire, Calamity était aussi une mère… aimante à sa manière. Confrontée à la misère et à la rude vie du Far West, elle choisit de confier sa toute petite fille à un couple de voyageurs, Calamity Jane lui écrit régulièrement, témoignant d’un amour impossible, à distance et de ses difficultés, ses parcours,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
batgirls
  18 décembre 2018
Ce qui m'a plu :
D'abord les dessins sont très beaux, ils montrent des paysages de l'Ouest américain et aussi des personnes, on dirait que c'est des photos tellement c'est bien fait. J'ai parlé à mon professeur de FLS qui a m'a montré des tableaux d'un peintre américain qui s'appelle Edward Hopper. Les dessins de l'album Calamity Jane ressemblent aux tableaux de Edward Hopper. Je pense que Francois Rocas a fait exprès.
Ensuite la vie de cette femme m'a intéressé. Elle ne fait pas comme les autres femmes, elle fait tout comme un homme. Elle est habillée comme des hommes, elle a un caractère d'homme, elle habite dehor dans plusieurs endroits, elle a deux chevaux, elle est libre, elle vit une sorte d'aventure.
Résumé :
Dans l'album, Calamity Jane écrit à sa fille, Janey, qui ne vit pas avec elle. Quand Janey était tout petite ,à quatre ans, elle l'a confiée à un couple de riches voyageurs, M. et Mme O'Neil pour qu'ils s'occupent d'elle. Calamity écrit dans un cahier à sa fille, elle lui dit ce qu'elle fait, ce qu'elle voit, elle raconte toute sa vie, comment elle a rencontré son père mais toutes ces lettres, tout ce que Calamity écrit jusqu'à sa mort, elle ne le fait pas lire à sa fille qui ne saura jamais que Calamity Jane était sa mère.
Ce qui ne m'a pas plu :
Pourquoi Calamity Jane n'a jamais dit à sa fille qu'elle était sa vraie mère ? Je crois que c'est parce qu'elle voulait que sa fille soit dans une vraie famille qui a de l'argent et qui peut l'envoyer dans une très bonne école . Comme ça, sa fille peut avoir un bel avenir. C'est bien, mais c'est quand même une histoire triste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
blamblinou
  01 novembre 2018
Cette année, François Roca a fait cavalier seul, plutôt que de publier un album avec son complice Fred Bernard comme chaque année. L'idée lui a pris d'illustrer la vie de cette aventurière qu'était Calamity Jane, après qu'il l'a découverte au travers des lettres écrites à sa fille. Il a donc choisi des extraits de ces lettres afin de les illustrer par son trait somptueux.
Je suis assez contente d'avoir découvert cette femme de légende sous cet angle. Certes, on connaît tous le mythe qui se cache derrière ce nom, mais sans en savoir beaucoup plus finalement. Et voir la femme derrière la légende, la mère qui a décidé de se séparer de sa fille afin de lui offrir une meilleure vie, c'est plutôt touchant. le choix de textes est donc réellement intéressant, et on se laisse attendrir par cette femme à l'histoire sentimentale difficile. Cependant, les illustrations ne collent pas, à mon sens, avec ce texte. Calamity Jane est un personnage qui est toujours en mouvement, au rythme difficile à suivre. Or, les illustrations de François Roca, si elles forment de magnifiques tableaux, sont caractérisées par leur manque de mouvement. Les personnages y sont comme figés, et sur un tel album, cela ne correspond pas. En effet, il paraît plutôt étrange de voir de l'immobilité dans la course effrénée d'un cheval lancé au galop. Encore un album qui ne m'a pas convaincue, donc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SmoothieGvng
  20 novembre 2018
Le livre Calamity Jane de François Roca n'est pas très convainquant. Les illustrations sont très belles, et la page de couverture aussi. On n'a pas beaucoup aimé le principe des lettres c'est assez long. L'histoire en elle même est intéressante: mais pas le concept des lettres non. le cheval qui s'appelle Satan, et la petite fille qui est mariée de force avec un vieux est très choquant. On ne déconseille pas mais il est décevant par rapport à la page de couverture.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (5)
LeDevoir   10 décembre 2018
De la table autour de laquelle elle s’adonne à une partie de poker avec des hommes, à l’immensité d’un ciel orageux sous lequel elle conduit une diligence, en passant par sa prestation à cheval au Wild West Show, les tableaux de Roca jouent d’angles, de perspectives et surtout de lumière qui dirigent l’oeil vers l’action et l’émotion.
Lire la critique sur le site : LeDevoir
LeFigaro   29 novembre 2018
Nourri de tableaux à l'huile, le livre de Roca invite autant la rêverie qu'à l'introspection et bien sûr, à l'aventure!
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Telerama   20 novembre 2018
Des Lettres à sa fille, de Martha Jane Cannary, dite Calamity Jane, François Roca a retenu des extraits où résonne un étrange amour, plein de souffrance, mais aussi d’espérance. Les huiles de l’auteur s’inspirent de maîtres tels que Hopper ou N.C. Wyeth et servent magnifiquement la légende.
Lire la critique sur le site : Telerama
Telerama   15 octobre 2018
Les huiles de François Roca s’inspirent de maîtres tels que Hopper ou N.C. Wyeth, et servent magnifiquement la légende. Les lettres de Calamity Jane à sa fille sont-elles authentiques ? Qu’importe. La magie de cet album tient en ces quelques mots qui préludent aux contes et embrasent l’imagination : « Il était une fois… »
Lire la critique sur le site : Telerama
Telerama   12 octobre 2018
Les huiles de François Roca s’inspirent de maîtres tels que Hopper ou N.C. Wyeth, et servent magnifiquement la légende. Les lettres de Calamity Jane à sa fille sont-elles authentiques ? Qu’importe. La magie de cet album tient en ces quelques mots qui préludent aux contes et embrasent l’imagination : « Il était une fois… »
Lire la critique sur le site : Telerama

Videos de François Roca (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Roca
10 minutes pour être au plus près de l'actualité du Salon, de ses partenaires, de la chaîne du livre.
Présenté parCédric Dandeville, journaliste, viàGrandParis
Avec François Roca, illustrateur L'Instant Pépite : "Abc de la Nature" de Bernadette Gervais (Les Grandes Personnes). Une histoire pour toi : lecture de 5 dédicaces d'autrices et d'auteurs par le comédien Adrien Madinier (une opération commune du Salon et du Département de la Seine-Saint-Denis).
autres livres classés : cow boysVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1161 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre