AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782956233169
397 pages
Ma Maison D'Edition (22/02/2021)
4.06/5   18 notes
Résumé :
Octobre 1990.Le mauvais temps s'installe sur la ville de Deilton et avec lui une sombre histoire de meurtres.
La police est sur les dents. La presse accuse l'ancienne mafia, défaite un an plus tôt, d'être derrière ces crimes. Mais la célèbre criminologue, Elen Kern, ne partage pas l'avis de la majorité. De profonds secrets devront être révélés pour lever le voile sur l'identité de l'assassin et résoudre l'enquête la plus controversée de la décennie.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
4,06

sur 18 notes
5
7 avis
4
6 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

AURORE53
  19 juin 2021
En premier lieu, je tiens à remercier vivement
l'auteur Fréderic Rocchia de m'avoir permis de découvrir son dernier roman grâce à #simplement pro . le résumé m'avait attiré , je ne connaissais pas l'auteur avant .On y trouve ( ou retrouve) le personnage d'Elen, une criminologue qui après avoir fait tombé une mafia local, s'est mis en retrait . Mais son patron va venir la chercher suite à des morts qui pourraient bien être l'oeuvre de cette mafia . Elle va hésiter à revenir, mais finalement va se décider è mener l'enquête, car son père a disparu , et cette disparition a peut être un lien. elle va vite être confrontée à l'hostilité et du mépris de l'inspecteur avec qui elle soit enquêter et aussi au comportement mystérieux de son patron et ami . très vite, d'autres morts interviennent et la criminologue va devoir enquêter seule et officieusement . Des secrets vont se dévoiler qui vont aussi la toucher personnellement .
J'ai bien aimé la personnalité personnalité d'Elen , qui m'a touchée , et pour qui j'ai éprouvé de l'empathie , notamment quand elle se retrouve seule contre tous et qu'elle est malmenée Par contre, j'ai cordialement détesté , même méprisé le personne de Pheb , à mon sens éprouver ce genre de sentiment pour un personnage est un signe qu'on entre bien dans le livre . il y a des personnages détestables donc , mais aussi des loufoques qui apportent un côté moins sombre. l'intrigue est intéressante, plutôt classique sur le fond, mais elle s'est révélée trop complexe à mon gout ( il y a plusieurs histoires qui se croisent , j'aurais préféré un peu plus de simplicité ) et la fin un peu tirée par les cheveux me concernant, mais pas inintéressante . L'écriture m'a plue , elle est travaillée et précise. Un moment de lecture somme toute assez agréable .

































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































g


g


g























g


g


g




















































































































































































































😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊
😊
😊
😊
































































































































































































































😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊😊
😊
😊
😊
😊











































































































































































































































































































































































































































































































































g




d



f


f


f















































































































































































































😊

😊😊😊
😊😊😊
😊
😊
😊
😊🐱‍👤🐱‍👤🐱‍👤🐱‍👤
🐱‍👤
🐱‍👤
🐱‍👤
🐱‍👤
🐱‍👤💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖💖
💖
💖
💖
💖👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌
👌
👌
👌
👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌👌
👌
👌




































































































































































































+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
coquinnette1974
  24 février 2021
Je remercie chaleureusement Frédéric Rocchia pour l'envoi, en service presse et en avant première, de son dernier thriller : Les tuer tous ! qui sort aujourd'hui.
Octobre 1990. le mauvais temps s'installe sur la ville de Deilton et avec lui une sombre histoire de meurtres.
La police est sur les dents.
La presse accuse l'ancienne mafia, défaite un an plus tôt, d'être derrière ces crimes. Mais la célèbre criminologue, Elen Kern, ne partage pas l'avis de la majorité.
De profonds secrets devront être révélés pour lever le voile sur l'identité de l'assassin et résoudre l'enquête la plus controversée de la décennie.
Les tuer tous ! est un excellent thriller qui m'a captivé de la première à la dernière page.
Après avoir démantelé la mafia de Deilton, Elen Kern s'est retiré, au vert, ayant besoin de tranquillité. Quand Conrad vient la chercher car son père a disparu et que des meurtres s'accumulent, Elen accepte de revenir l'aider.
Mais très vite tout le monde pense que l'ancienne mafia est de retour.
La seule a vouloir prouver le contraire est Elen, une femme têtue, criminologue reconnue, et fine psychologue. Elle est persuadée que c'est beaucoup plus complexe que ce que l'ont peu imaginé au premier abord.. A t-elle raison ?? Et si cette enquête remontait de vieux secrets... bien puants.. à la surface ??
J'ai adoré ma lecture et le personnage d'Elen, qui est très complexe. On sent qu'elle a une histoire familiale compliquée, un passé difficile à oublier. Son père disparaît, ce qui fait remonter le comportement de cet homme... Elen veut comprendre si la mafia est revenue, si non pourquoi tous ses meurtres... Difficile de démêler le faux du vrai !
J'ai également apprécié le personnage de Conrad mais aussi certains hommes ou femmes présents autour d'Elen. Il y a des personnalités fortes, intrigantes. Y compris un personnage agaçant, détestable mais qui apporte évidemment de l'intérêt à l'histoire.
Cette dernière est bien ficelée, il y a énormément de surprises, du suspens et nous avons là un très bon thriller.
Une fois encore, la plume de Frédéric Rocchia est incisive, il va à l'essentiel et nous balade de la première à la dernière page. Vous êtes sur de savoir qui a fait le coup ? Raté, car le dénouement est inimaginable, pour mon grand plaisir de lectrice.
Vous l'aurez compris, j'ai adoré Les tuer tous ! Je ne peux que vous inviter à le découvrir à votre tour si vous aimez ce genre de roman.
Ma note : un énorme cinq étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Marie-Nel
  31 mars 2021
Je connais Frédéric Rocchia pour avoir lu ses trois derniers romans, il n'y a que le premier, le secret de la lune, que je n'ai pas lu. J'ai toujours été satisfaite de ces lectures, j'aime beaucoup cet auteur qui sait à chaque fois m'embarquer dans son histoire. J'étais donc très contente de le retrouver avec son nouveau roman sorti en février. Et je ressors encore une fois très satisfaite de ma lecture. L'auteur m'a entraînée une nouvelle fois dans un suspense infernal et ce de la première à la dernière page.
 
J'ai donc fait la connaissance de Elen. C'est une ancienne inspectrice de police, elle a quitté son travail un an auparavant après avoir démantelé la mafia locale de Deilton, la « Gola Rossa » avec l'arrestation du parrain, Luigi Rozattiano. Après une enquête très difficile et éprouvante, Elen avait ressenti le besoin de faire une pause. Elle vit au bord de la mer avec son amoureux José, et tous deux ont de grands projets de voyage. Mais ceux-ci vont être contrariés par la visite de son ancien commissaire Conrad, qui lui demande de revenir avec lui, suite à de nouveaux meurtres commis, et surtout suite à la disparition du père d'Elen. Celle-ci ne s'entend plus avec lui depuis longtemps, mais elle décide tout de même d'aider Conrad quand elle s'aperçoit que les meurtres qui viennent d'être perpétré sont les mêmes que ceux  commis par la mafia. C'est impossible pour elle, vu l'arrestation du parrain l'année d'avant. Elen va devoir mener l'enquête avec l'inspecteur Phelps, le fils de son ancienne institutrice, un homme suffisant, imbu de sa personne et odieux.  Lui est persuadé que tous ces meurtres sont commis par la mafia, qu'elle est revenue dans la ville et il accable Elen. Les meurtres vont s'enchaîner, difficile de trouver des points communs entre certains. Elen cherche des réponses. La presse va se mêler des affaires, elle a toujours un coup d'avance et révèle tout ce qu'il se passe, quelqu'un doit tout leur répéter. Phelps n'arrêtera pas de mettre des bâtons dans les roues de Elen. La pauvre va en voir de toutes les couleurs et c'est pas au bout de ses surprises.
 
L'auteur nous plonge dans l'action dès les premières pages, ça ne traîne pas et j'aime beaucoup. Pas de longueurs, et le rythme ne baisse pas tout du long. Avec des fins de chapitres qui donnent envie de lire le suivant, avec des petites phrases finales qui remettent tout en question ou nous mettent des doutes. le suspense est haletant, on voit les meurtres s'enchaîner mais on a du mal à voir le rapport entre certains. L'auteur laisse des indices, mais on ne s'en aperçoit pas sur le coup, c'est après que l'on s'en rend compte. J'ai vite eu des soupçons pour celui qui divulgue les infos aux journalistes, mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier ma lecture. Et ce suspense reste entier jusqu'à la fin, car je n'ai rien vu venir pour le coup. L'auteur m'a bluffée, car il n'hésite pas à faire souffrir des personnages importants à l'histoire, et j'ai été triste pour certains.
 
Les personnages sont très bien travaillés. Je me suis très vite attachée à Elen. On sent qu'elle a été blessée, qu'elle a vécu des drames psychologiques. Cela fait 16 ans qu'elle n'a pas vu son père, on va découvrir sa jeunesse, loin d'être rose, et cela nous fera comprendre la femme qu'elle est. Elle aime se montrer forte et résistante mais cela cache une très grande sensibilité, elle est contre l'injustice et va ainsi souvent se heurter à l'inspecteur Phelps. Celui-ci, je l'ai détesté à un point ! Il est prétentieux, orgueilleux et surtout est près à tout pour avoir la place du commissaire. Conrad. le commissaire en place justement, est quelqu'un de gentil, de profondément blessé lui aussi, il ne se remet pas de la mort de sa femme, et il est surtout marqué par une affaire du passé qui le hante. Au début, je ne comprenais pas son comportement, pourquoi il n'écoutait pas Elen, pourquoi il ne la soutenait pas et surtout pourquoi il se laissait marcher sur les pieds par Phelps. J'ai compris après certaines révélations, et j'ai compris qu'il avait un lourd poids à porter.
 
Tous ces sentiments pour les personnages sont présents parce que Frédéric Rocchia décrit très bien toutes les sensations et les caractères. Il a bien travaillé la personnalité de chacun d'eux, avec leurs qualités et leurs défauts, leurs vécus parfois lourds. Il les a rendus très réels, comme si il pouvait exister dans la vraie vie. J'ai pu ressentir de l'attachement pour Elen alors que le choix narratif de l'auteur n'est pas celui auquel je suis le plus sensible, mais je le trouve très approprié dans ce genre de récit. Il a en effet tout écrit à la troisième personne du singulier, et cela permet de garder une certaine distance avec les personnages qui n'est pas négligeable, surtout dans un thriller où l'auteur n'hésite pas à faire souffrir ses personnages principaux. le style d'écriture est toujours aussi bon, je trouve même qu'il se bonifie de plus en plus par rapport aux précédents romans. En plus de cette enquête bien menée, il a également posé l'intrigue dans un contexte social qui a toute son importance. La ville de Dailton, comme beaucoup de ville, comporte des quartiers où sont réunies des catégories d'ouvriers, cela rajoute une tension supplémentaire et brouille parfois les pistes des enquêteurs. J'aime quand les histoires sont bien contextualisées comme ça, rajoutant ainsi une dose de réalisme.
 
J'ai aimé tous les romans de Frédéric Rocchia, comme je le disais plus haut, mais je pense que ce petit dernier est mon préféré des quatre que j'ai lus de lui. Pour le suspense, pour la tension tout au long, pour les personnages qu'on aime ou déteste, je trouve que cette histoire est très aboutie. Comme je l'ai dit plus haut, le suspense est présent jusqu'à la dernière page, avec un épilogue qui m'a coupé le souffle, je ne pensais pas que l'auteur irait jusque-là.
 
Je pense que vous l'aurez compris, j'ai passé un très bon moment de lecture. Lecture qui s'est faite rapidement, en deux après-midi. Il se passe tellement de choses que j'avais du mal à quitter ma liseuse, je voulais savoir ce qui allait arriver. Les chapitres ne sont pas très longs, rajoutant ainsi du rythme à la lecture. Et plus j'approchais de la fin, et plus j'avais du mal à quitter le livre, il fallait absolument que je sache. Quand les thrillers ou polars ont cet effet, c'est quand même très jouissif. Et on ressent ce double sentiment, celui de vouloir rester dans la lecture et celui de vouloir lire plus vite pour savoir. En tout cas, une chose est sûre, je vais continuer de suivre Frédéric Rocchia et de lire ses romans. J'ai déjà hâte !
 
Je ne peux que vous recommander ce livre, si vous avez envie de passer un moment haletant et surprenant, avec des personnages qu'on aime ou déteste, on rencontre tous les sentiments avec ce livre. Et si vous ne connaissez pas encore l'auteur, n'hésitez pas à le faire avec ce roman ou un de ses précédents.

Lien : http://marienel-lit.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
caromagikbooks
  15 juillet 2021
"Les tuez tous" est de ces romans que j'adore parce qu'il vous prend par surprise ! Vous commencez à le lire tranquillement et d'un seul coup vous êtes tellement pris dans l'intrigue que vous n'arrivez plus à éteindre la lumière. À chaque fois je me disais 'il faut que je connaisse la suite, allez encore quelques pages !' Et le lendemain matin vous vous réveillez avec de petits yeux !
Entre roman noir et thriller, l'auteur mélange les deux genres pour en faire un roman très très prenant. Roman noir d'abord parce que dans la ville de Deilton où se situe le roman il y a un très fort clivage entre les pauvres et les riches. Ceux de Blue Fringe qui avec la fermeture du port ont vu leur économie s'effondrer, le chômage, l'insécurité, les gangs puis la mafia locale, la Gola Rossa, s'installer alors que de l'autre côté de la ville les luxueuses villas en bord de mer profitent pleinement du calme des lieux. Blue fringe est un lieu dangereux où règne les gangs et où les jeunes n'ont d'autre choix que d'intégrer ces mêmes gangs. Les coups de feu et les règlements de compte émaillent le quartier même, et surtout, au coeur de la nuit. L'héroïne, Elen Kern, qui a précipitamment quitté la police après avoir fait tomber le chef de la mafia, est un produit de ces deux lieux mais pourtant c'est parmi les déshérités qu'elle se trouve le plus à sa place et c'est là aussi qu'elle a laissé ses amis les plus proches. Ceux-ci sont aussi le coeur de Blue Fringe, des gens qui tentent d'aider les autres, même si ils ont parfois l'impression que cela est inutile, qui restent humain malgré la violence omniprésente. Les raisons du départ d'Elen et ses origines familiales seront expliquée au fil du roman et aideront à mieux comprendre ce personnage qui n'est pas à son aise dans les quartiers riches.
Thriller ensuite car si Elen est rappelée par la police car intimement liée à la Gola Rossa c'est une enquête d'un tout autre genre qui va peu à peu prendre forme et définitivement vous happer. Et nous voici avec un page turner qu'on lit sans se lasser jusqu'au bout !
L'inspecteur Elen Kern est un personnage qui apporte beaucoup à l'intrigue. À la fois forte et fragile on la sent toujours sur la corde raide tout en étant capable de rester calme face aux pires imbéciles et surtout très humaine avec les gens qu'elle rencontrera tout au long de son enquête. Cette empathie connaîtra d'ailleurs son paroxysme à la fin du roman. Il faut peu de choses, dans le fond, pour qu'une vie prenne un virage plutôt qu'un autre. Il suffit parfois juste de rencontrer les bonnes personnes. Bravo d'ailleurs à l'auteur pour l'épaisseur donnée aux personnages secondaires, Conrad, Suzy, Vigo, pour n'en citer que quelques uns et ne pas trop en révéler sur d'autres. Sans oublier le 'magnifique' inspecteur William Phelps , celui-là je sens que vous allez (l') adorer le détester !
Une grande partie de la tension du récit est dûe aux nombreux personnages du roman dont les vies semblent reliées par un lien très ténu. Un indice par-ci un indice par-là nous font comprendre qu'il pourrait y avoir une raison à tout cela. Oui, mais pourquoi, quel est le lien entre tous ces personnages, ces meurtres et ces vieilles affaires qui reviennent nous hanter ? Vous vous creuserez les méninges en tentant de démêler le noeud de l'intrigue, en voulant retenir tous les noms et qui est lié à qui ou à quoi. Et vous serez surpris de la tournure que prendra le roman.
Ce roman qui navigue dans les eaux troubles du roman noir tout en nous offrant un thriller haletant est une réussite : on ne le lâche pas aisément et l'inspecteur Kern et les personnages du roman vous hanteront longtemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Yumiko
  31 mars 2021
J'ai eu la chance de pouvoir découvrir plusieurs ouvrages de l'auteur (presque tous en fait) et c'est avec un grand plaisir que j'ai entamé son nouveau roman, impatiente de découvrir ce qu'il nous a préparé dans ce nouveau thriller. Il nous propose une fois de plus une histoire bien ficelée, pleine de rebondissements et qui nous conduit vers un final inattendu et original, de quoi être à chaque fois étonnés par les chemins que l'auteur emprunte dans ses histoires.
Nous rencontrons Elen, une ancienne inspectrice qui vit une vie paisible avec l'homme qui partage sa vie. Alors qu'ils étaient prêts à s'envoler vers d'autres cieux, voilà qu'elle est rappelée à son ancien commissariat suite à une série de morts suspectes qui laissent supposer que la mafia qu'elle pensait avoir évincée ne l'était pas tant que ça… Pas très heureuse de retourner sur le terrain, elle est convaincue que ce n'est pas le cas et que cette affaire est bien différente de ce qu'elle en a l'air… Mais la route à emprunter pour le prouver pourrait bien la conduire vers une vérité qui la touchera de plein fouet !
Elen va donc se lancer dans cette enquête, car elle va se retrouver impliquée directement. Dès lors, tout va devenir très sombre pour elle et très compliqué… Elle devra faire équipe avec un inspecteur loin d'être sympathique et qui est bien décidé à conclure cette enquête tout seul, afin de faire décoller sa carrière ! Et bien entendu, il est prêt à utiliser tous les moyens pour y parvenir, quel qu'en soit le prix. Elen arrivera-t-elle à se sortir de ce sac de noeud ? Quel lien a-t-elle avec les différentes morts suspectes ? Quelle horrible vérité se cache derrière tous ces événements ?
Afin de connaître le fin mot de cette histoire, il vous faudra plonger tête baissée dans cette enquête aux côtés de cette femme qui sait ce qu'elle veut et qui avance envers et contre tout ! C'est une femme passionnante à découvrir et à suivre, de quoi nous donner envie de l'accompagner de bout en bout et de la soutenir face aux événements qu'elle vit. Elle est vraiment le personnage clé et elle tient parfaitement bien son rôle ! D'autres personnages gravitent autour d'elle et amènent aussi un plus à ce récit avec leurs personnalités et surtout leurs secrets. Car des secrets, il y en a un paquet dans cette histoire, alors accrochez-vous car vous allez être surpris !

Ce thriller tient donc toutes ses promesses et nous emporte au coeur d'une enquête mouvementée et originale, de quoi nous donner envie d'en apprendre toujours plus. Une fois de plus, l'auteur nous montre qu'il a un don pour nous surprendre et nous réserver un final qui dépote !
En bref, je ne peux que vous conseiller d'enquêter aux côtés d'Elen et de découvrir les secrets cachés de Deilton !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2386 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre