AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2761944127
Éditeur : Editions de l'Homme (21/04/2016)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Ni manuel d'entraînement ni roman, ce livre est un récit d'aventures véridiques. Bon an, mal an, Joan Roch franchit plus de 5 000 km en courant, grâce à des sorties quasi quotidiennes de 5 à 250 km. Entre la maison et le boulot, il parcourt 10 km matin et soir, à longueur d'année. Monotone? Jamais, car Joan plonge tête première dans les pires conditions météo offertes par le Québec pour en rapporter d'étonnantes photos. Et pour vraiment sortir des sentiers battus, i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Cielvariable
  21 avril 2016
J'ai été étonnée d'aimer ma lecture (j'avais accepté de lire le début pour faire plaisir à un ami qui me parlait du livre avec enthousiasme), même si j'avais quelque appréhension. L'auteur écrit bien et il est amusant. Ces anecdotes ne sont ni ennuyantes ni banales, son message est parfois très juste (si on veut avancer dans la vie, ça prend des objectifs et des défis), ses valeurs de persévérance et de dépassement de soi sont honorables.
Par contre, là où ça dérape, c'est en ce qui concerne la "santé" supposée de l'auteur/narrateur. Par exemple, il avoue sérieusement avoir perdu son temps la fois où il est allé chez le médecin en ressentant une douleur s'apparentant à celle d'un malaise cardiaque, car finalement il n'avait rien (seulement ce qu'on appelle dans le domaine un "coeur d'athlète"). Au lieu d'être content de n'avoir rien eu et de connaître l'origine de ses symptômes, il incite le lecteur a ne pas perdre de temps avec des "douleurs", qu'il est même parfois profitable de courir sur une blessure. En plus d'être assez douteux comme conseil, cela provient d'un néophyte en santé physique, qui court en dilettante, sans technique, sans équipement spécialisé (il explique qu'il court avec des souliers de sport ordinaires, qu'il dépasse largement le nombre de kilomètres voulus pour que les souliers soient considérés comme encore bons pour courir et qu'il court même parfois avec des souliers non conçus pour cet usage). de surcroît, sa santé mentale laisse aussi à désirer quant à moi (on dirait qu'il se prend pour un "dieu" qui ne serait pas soumis aux lois normales de la nature ou de la probabilité), par exemple quand il raconte qu'il est déjà allé courir sur un terrain où une pancarte indiquait la possibilité de mines antipersonnelles en ayant très bien compris l'avertissement avant de le faire.
Tout ça pour dire que c'est bien amusant (surtout si on en profite un peu pour rire du "timbré" qui ose raconter ce genre de trucs sérieusement), mais je ne laisserais pas ce livre entre les mains d'adolescents impressionnables ou d'adultes qui manquent de jugement.
En conclusion, c'est pour lecteurs avertis seulement!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
ValerieLacaille
  10 mai 2016
J'ai lu ce livre avec intérêt, étant moi-même coureuse de Marathons et d'Ultras et j'ai vraiment apprécié la simplicité avec laquelle Joan Roch raconte ses exploits. La course à pied paraît si simple et si évidente avec ses mots! Pour lui, pas de prise de tête: des chaussures, un short, et c'est parti!!!
J'ai ainsi retrouvé pas mal de moments vécus: l'entraide entre coureurs sur une compétition d'Ultra, les remarques des "anti-sport", l'incompréhension des proches et parfois l'étonnement, voire l'admiration de certaines personnes lorsqu'on parle de nos expériences sportives...
Toutefois, je mets quand même un bémol car ce sportif a probablement un don naturel pour l'endurance et cela n'est pas donné à tout le monde. A lire ce livre, on peut penser que tout un chacun peut se révéler capable de courir 100km par semaine sans fatigue ni blessure; c'est faux. Chacun possède ses propres capacités et ses propres limites, qui n'appartiennent qu'à lui.
Commenter  J’apprécie          60
Ninjamaurice
  16 mars 2019
Vraiment immersif, l'auteur part de rien dans ses performances dont il ignorait même l'existence. Puis du footing de 3km on arrive progressivement à de l'ultra de plus de 160km. On apprend rien d'un trail réussi, on le voit bien lorsque ses échecs nous sont narrés, merci de partager une telle expérience, c'est une manne d'info pour aborder à notre tour de tels défis !!! Hâte de le rencontrer sur un ultra...! Deuxième lecture en cours avant ma prochaine Diagonale à la Réunion !!
Commenter  J’apprécie          00
ViniGambini
  01 juin 2016
Très bon livre. de belles aventures à faire rêver tout coureur.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ValerieLacailleValerieLacaille   10 mai 2016
J'ai surtout confirmé que l'entraînement transforme le corps en profondeur. Parfois ça grince, d'autres fois ça coince.
Mais c'est en naviguant à la frontière entre la douleur et la blessure que l'on progresse, année après année. Pour finalement accomplir des exploits personnels qui semblaient réservés à des athlètes que l'on prenait pour des machines.
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   29 mai 2018
Dans la course à pied, il n'y a pas d'équipes ni d'adversaires. Pas d'horaire ni de matériel obligatoire. Pas de limites non plus.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : forme physiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
838 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre