AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782832111352
262 pages
Slatkine (19/08/2022)
4.5/5   3 notes
Résumé :
À l’âge de 15 ans, avec les encouragements de sa mère, Chiara passe un casting et décroche un rôle important au cinéma. Dès lors, un monde nouveau s’ouvre à elle. Un monde envoûtant qui répare certaines blessures, mais en ravive d’autres. Comment parvenir à un équilibre quand on a soif de reconnaissance et qu’on place son bien-être dans le regard d’autrui ? Sur les conseils de son agent, Chiara Mastrini deviendra Aure Carmin afin d’éviter la confusion avec une autre... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Selkis
  03 septembre 2022
L'éblouissement pour l'écriture de cette autrice est loin d'être mort ! J'avais adoré le livre précédent de cette autrice (« Longues nuits et petits jours ») et je remercie une fois encore les Editions Slatkine grâce à qui je continue de découvrir cette autrice.
Je suis à nouveau tombée sous le charme de cette écriture pleine de sensibilité et de finesse, qui véhicule des doutes et des émotions.
J'ai ressenti ce livre comme un roman d'apprentissage ; pas seulement d'un métier – celui d'actrice – mais surtout de la vie, avec ses espoirs, ses rêves , ses difficultés, ses doutes, ses envies, ses amitiés de jeunesse, ses trahisons.
Et surtout la confrontation avec ses doubles… Une meilleure amie qui est tellement proche qu'elle porte un prénom miroir ( Chiara-Claire) jusqu'au moment où le miroir va se briser en milles morceaux , une soeur qui imite à tel point son idole, la chanteuse Mylène Farmer, qu'elle va se perde dans un monde irréel où tout tourne autour de sa fascination, une vie dans laquelle elle n'est plus elle-même … au point de ne plus être appelée par son nom et prénom mais par son pseudo… et quel pseudo… Aure Carmin … Or et rouge… Alliance de la lumière et du pouvoir… Aure, un prénom qui signifie « en or » semble bien lourd à porter. Tout ce qui brille n'est pas en or… la réalité et les apparences sont souvent deux choses bien différentes… Comment une jeune fille qui vient d'un milieu peu stable, poussée vers la lumière par une mère quittée par son mari, qui fabrique des poupées de chiffon à l'image des célébrités et rêve de voir sa fille en haut de l'affiche, alors qu'elle-même a raté sa vie pourra-t-elle survivre sous le feu des projecteurs, dans un monde qui n'est pas le sien si elle n'arrive pas à se sentir bien dans sa peau…
Vivre dans la peau des autres, vivre dans un environnement qui ne lui correspond pas, ne jamais se sentir chez elle, se glisser dans la vie de personnages, c'est une chose…Mais comment réattérir dans la vraie vie, dans sa peau à soi, et non pas dans les chaussures d'une autre ? Même le sujet de la gémellité – être soi et une autre – est évoqué ici (deux fillettes)
Chiara arrivera-t-elle à se décoller de Claire ? Parviendra-t-elle à être Chiara et à se séparer de Aure ? Parviendra-t-elle à survivre dans ce monde de faux-semblants, et vivre sa vie au lieu de sombrer dans l'alcool et la désespérance ?
Une réflexion sur le succès, sur le regard que les autres portent sur vous et que vous portez sur vous et sur les autres, sur la difficulté de percer dans le monde du cinéma, sur l'importance de l'image, sur la peur de vivre aussi.
Un magnifique moment de lecture, entre soleil et obscurité, entre éblouissement et passage dans l'ombre…
J'ai énormément aimé ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nathavh
  20 novembre 2022
Chiara Mastrini a 15 ans. Elle vit sa vie d'adolescente avec ses amies, Claire, Raphaëlle et Cynthia. Entre une mère qui confectionne des poupées de chiffon peut-être pour combler le vide depuis le départ de son mari et sa soeur, Lise, qui ne jure que par Mylène Farmer, au point d'en prendre l'apparence.
Le cinéaste "Charles Baldewski" recherche celle qui incarnera le rôle de "Lina" dans son prochain film d'auteur "Le carousel".
C'est l'occasion pour Maggy, la mère de Chiara de vivre enfin son rêve par procuration ! Elle prépare sa fille à l'audition... Chiara ignore que son amie Claire, elle aussi auditionne. C'est Chiara qui est choisie pour le rôle. Claire mettra fin à ses jours de désespoir... C'est difficile pour Chiara de vivre cela, tout devient compliqué avec ses amies.
Qu'à cela tienne, Chiara a décidé d'embrasser la vie d'actrice quoi qu'il en coûte, elle changera même de nom à la demande de son imprésario, elle perd son identité devenant "Aure Carmin". Être une autre continuellement, c'est ce qu'elle veut non ! c'est ça la vie d'actrice, être prête à tout pour devenir célèbre.
On va suivre son parcours avec ses hauts et ses bas !
Apprentissage, initiation, à la vie, au métier d'actrice mais : comment faire pour rester soi-même ?
La vie n'est pas simple, elle joue aux montagnes russes, la gloire, le succès, l'ivresse pour toucher le fond, essayer de survivre avec soi-même et retrouver la force de rebondir.
Double personnalité ? Comme pour Lise, sa soeur qui s'enlise dans le personnage de Mylène Farmer son idole pour ne pas voir la réalité, comme Maggy sa mère qui vit sa vie par procuration.
C'est une plume magnifique comme toujours, pleine de tendresse et de profondeur, qui par touches délicates nous fait rentrer dans la complexité de l'âme humaine, entre ce monde réel et imaginaire.
Une jolie plume à découvrir !
Ma note : 9/10

Lien : https://nathavh49.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
nathavhnathavh   20 novembre 2022
Une actrice sans projet était une actrice déprimée qui voyait sa mort (artistique) arriver à grand pas. Afin d'être capable de vivre sereinement ces prochains mois, il lui fallait cet emploi. Sans compter qu'elle respirait toujours mieux sur cette fichue terre lorsqu'elle avait le texte, les pensées, les mots d'une autre dans l'esprit.
Commenter  J’apprécie          00
nathavhnathavh   20 novembre 2022
L'existence paraissait toujours moins lourde à porter quand on avait la possibilité de s'en échapper. Et l'art était-il autre chose qu'une évasion ? Une ivresse délicieuse qui vous faisait oublier la violence de la réalité ou alors la sublimait, en vous donnant la sensation de la maîtriser ?
Commenter  J’apprécie          00
nathavhnathavh   20 novembre 2022
La vie était une bataille, et elle était fatiguée. Á peine remportiez-vous un combat qu'un autre se présentait, et un autre, et un autre, juqu'à ce qu'enfin vous vous retrouviez là où vous devriez être : à terre.
Commenter  J’apprécie          00
nathavhnathavh   20 novembre 2022
Par moment, elle avait l'impression de vivre à côté de sa vie ou au bord d'une immense piscine dans laquelle elle voyait les autres plonger, tandis qu'elle restait en retrait à les observer.
Commenter  J’apprécie          00
nathavhnathavh   20 novembre 2022
Elle avait appris à faire ça, chasser ce qui la perturbait, et c'était un sentiment de liberté et de puissance incroyable.
Commenter  J’apprécie          00

Notre sélection Littérature française Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus





Quiz Voir plus

Quel est le bon titre des livres de Jane Austen ?

... et préjugés ?

Ambition
Orgueil
Présomption
Prétention

10 questions
97 lecteurs ont répondu
Thème : Jane AustenCréer un quiz sur ce livre