AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782081290174
338 pages
Flammarion (21/08/2013)
2.38/5   4 notes
Résumé :
Elle est toujours sur ses gardes, toujours dans le contrôle, toujours prête à affronter le pire. Ce n'est qu'avec son mari, lorsqu'elle s'oublie dans le sexe, qu'Elizabeth Kiehl se sent soudain délivrée de tous ses devoirs et de ses traumatismes. Mais à travers cette sexualité débridée, la jeune femme s'efforce de réaliser un rêve somme toute bien conventionnel : rester pour toujours avec l'amour de sa vie.
Comme dans 'Zones humides', Charlotte Roche fait ic... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
lagier
  12 mai 2020
Un roman étonnant.
On débute sur une scène de sexe très explicite où l'auteure partage tous les détails sur sa façon de s'abandonner dans sa sexualité et de donner du plaisir à son mari. On peut se dire après ce début en fanfare que ce roman va être une ode au plaisir des sens, entre adultes consentants, équilibrés et heureux de partager l'une des plus belles choses qui soit. On se dit que pour s'épanouir ainsi il faut du respect mutuel, de l'amour, de l'envie de donner et de recevoir.
Cependant, après cette entrée en matière (où d'ailleurs on ne change pas de chapitre car en fait ce roman est un texte continu sans interruption), on passe à ce qui fait d'Elizabeth l'adulte qu'elle est devenue… certes libre dans sa sexualité mais prisonnière d'un passé douloureux et d'un mental torturé, à tel point que je me suis demandé finalement si quelque chose « tournait rond » chez elle.
Trois consultations par semaine chez son psy (quand même) depuis de nombreuses années, des blessures certes liées à de graves événements mais jamais guéries, des complexes à n'en plus finir, le poids pesant de son éducation sur ses épaules.
Les dialogues avec le psy sont intéressants pour comprendre qui est vraiment Elizabeth, mais j'ai trouvé que la partie qui décrit « l'accident » (je laisse les lecteurs découvrir quel accident) est à mon avis trop longue et trop détaillée. Ce qui fait l'intérêt de ce roman c'est justement il me semble de comprendre quels sont les impacts du passé sur le présent, et dans un sens plus large, les conséquences sur leur vie des drames que vivent certains. J'aurais aimé que l'accident soit moins décrit mais que l'auteure nous aide à mieux comprendre comment ces événements ont fait l'Elizabeth adulte.
Une Elizabeth dans laquelle je n'ai trouvé absolument aucune once de bonheur, à tel point que la quatrième de couverture précisant que ce roman est en partie autobiographique, j'en suis venu à me dire que je plains Charlotte Roché si toute sa vie ressemble à celle de son héroïne.
Le fin du roman est assez déroutante, puisque l'auteure nous livre une grande tirade sur le poids de certaines amitiés qui peuvent parfois être plus néfastes qu'utile. Je veux bien croire que ce n'est pas toujours facile de comprendre cela, mais de là passer plusieurs années en thérapie pour comprendre que l'on peut s'en défaire pour avancer...
La seule petite touche d'espoir semble arriver à la fin, pour un sujet qui me semble finalement bien futile par rapport à l'esprit torturé d'Elizabeth.
Au vu de tout ceci, la sexualité de ce couple semble finalement être une belle façade qui cache un édifice bien bancal et ce qu'ils partagent dans le lit ne reflètent en rien leur supposé équilibre. Alors ce livre a au moins un avantage, cela de questionner sur cet ensemble que forme un couple : respect, amour, bonheur, équilibre, sexualité, etc… L'auteure écrit plusieurs fois dans son roman que « si ça va au lit, ça va dans le couple », mais finalement à lire cet ouvrage, on se dit qu'il vaut mieux qu'il y ait d'abord tout le reste, puis et là c'est la cerise sur la gâteau, l'entente « au lit ».
Car très sincèrement, je n'aimerais pas être aussi torturé que cette Elizabeth de Petites morts.
En parlant de "petites morts", c'est un titre vraiment très bien choisi pour cet ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Bibliobs   05 septembre 2013
Livre de règlements de comptes familiaux tout autant que rédemption, «Petites Morts» est le roman décapant d'une luciole destroy qui a inauguré en Allemagne le féminisme trash.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
lagierlagier   12 mai 2020
J’ai tellement de mal à me lever. Quand j’étais enfant, j’avais développé toutes sortes de théories sur ce pays qui ne tourne pas rond, car tout, l’école, le travail et l’hôpital, commence bien trop tôt. Au fond, ça vous bousille la vie. A l’école, on nous a appris que chaque homme possède son propre rythme biologique, et on fait tout le contraire.
Commenter  J’apprécie          10
lagierlagier   12 mai 2020
C'est comme d'attacher des rondelles de salami autour du coup d'un garçon mal-aimé pour qu'au moins les chiens jouent avec lui.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Charlotte Roche (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charlotte Roche
Charlotte Roche,Talk Show 29.02.08 ARSCHologe (en allemand)
autres livres classés : romanVoir plus

Autres livres de Charlotte Roche (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Anglaises ? italiennes? polonais?......

Voyage d'une ---------- à Lhassa d' Alexandra David- Néel. La France est dans l'Europe, non?

parisienne
suédoise
italienne
anglaise

10 questions
81 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , europeCréer un quiz sur ce livre