AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782290021507
222 pages
J'ai Lu (08/05/2010)
2.93/5   49 notes
Résumé :
Hélène a 18 ans. A l’issue d’un rasage intime malencontreux, la jeune femme se retrouve à l’hôpital. Livrée à elle-même, elle s’invente toutes sortes de jeux avec son corps. Enfant du divorce, héroïne d’une société désorientée, Hélène est transgressive à souhait. L’auteure déclare : « Je savais que je voulais écrire quelque chose sur les thèmes suivants : « femmes, hygiène, odeurs », sur toute cette hystérie hygiéniste qui nous entoure et qui m’agace depuis des anné... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
2,93

sur 49 notes
5
0 avis
4
1 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
2 avis

Charybde2
  19 mars 2013
Provocation à succès, mais sans doute pas à la hauteur...
Surprenant best-seller allemand puis européen de l'année 2008, "Feuchtgebiete" se veut provocant, mettant en scène de manière brutale le rapport particulier qu'entretient une jeune fille de 18 ans, hospitalisée pour l'opération d'une fistule anale, avec son corps, son hygiène et ses fluides corporels, de toute nature.
"-Merci bien. Pour ce qui est de l'hygiène, je suis un peu spéciale, fais-je avec un grand sourire.
Elle opine du bonnet sans savoir. Elle se figure que je veux garder ma chambre propre ; soit cette odeur me gêne, soit j'ai honte de l'aspect des compresses que j'extirpe de mes fesses comme par enchantement. En fait, mon côté spécial, c'est que je me contrefous de l'hygiène et méprise les maniaques de l'hygiène, les gens propres sur eux et aseptisés comme elle."
Avec en intrigue incidente le fantasme, traité avec beaucoup d'humour, de réunification du couple parental de cette enfant de divorcés, le propos central déçoit toutefois : si la provocation fonctionne par moments, et suscite de salutaires interrogations sur le rapport social au corps - élément qui permettra à l'auteur de s'affirmer rapidement comme une figure du "nouveau féminisme" allemand, on regrettera le manque de portée et la complaisance vaguement voyeuriste dans laquelle s'inscrit la grande majorité du roman.
Pour un questionnement brutal et autrement plus convaincant de certains de nos tabous les plus ancrés, on préférera largement la Virginie Despentes de "Baise-moi" ou la Kathy Acker de "Blood and Guts in High School", voire, dans un registre bien différent, le terrible "Grand-Père" de Jean-Louis Costes...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Maxrice
  11 août 2014
Zones humides est un roman écrit par Charlotte Roche, une excellente écrivain. Rien à redire là-dessus. Une prose impeccable, légèrement sophistiquée, mais impeccable.
En revanche, croyez-moi, se plonger dans une histoire pareille nécessite au minimum de ne pas être sensible de l'estomac. En gros, de ne pas avoir la gerbe facile. Car niveau descriptions provocantes et révélations franchement obscènes, madame Roche s'en donne à coeur joie.
En gros, la narratrice parle de son anus, de son sexe et de ce qu'elle y introduit par véritable obsession, durant trois-cent et quelques pages. de quoi en déconcerter plus d'un. D'ailleurs, venir à bout de ces pages, n'aura pas été de tout repos pour moi, et je l'avoue, m'a causé quelques soucis de dégoût. Je le répète, il ne faut pas avoir la gerbe facile.
Sinon, allez-y, régalez-vous, l'auteure est un as de la prose.
Commenter  J’apprécie          40
noid
  06 février 2019
Un peu drôle, un peu cracra, un peu provoc'
Une jeune fille se retrouve au urgences pour se faire opérer d'une fissure annale agrémentée d'un hémorroïde en chou-fleur. L'occasion de causer de cul, de sécrétions diverses, de leurs goûts et textures. L'occasion aussi de tomber amoureuse d'un infirmier et de tenter de réconcilier ses parents… tout un programme.
Lien : https://www.noid.ch/zones-hu..
Commenter  J’apprécie          121
Sabrina1988
  27 octobre 2017
Je n'ai malheureusement pas accroché à cette critique de la société actuelle qui incite les femmes au "sois belle et tais-toi".
Trop de scato pas très catho, mais trop de scato tue le plaisir à enchaîner les pages.
Au bout de quelques pages seulement j'ai voulu fermer ce livre et le reposer où je l'avais pris, mais étant dans le train je me suis résignée à continuer !
Ce style d'écriture provocateur était très probablement le parti pris de Charlotte Roche, "normal" se dit-on quand on connaît l'émission Tracks sur Arte dont elle fait partie.
Cependant, ce livre prouve que l'on peut être fan de l'émission mais pas de cette écriture.
La trame de l'histoire, réconcilier ses parents, ressemble plutôt à une "excuse" pour écrire des lignes et des lignes de pipi/caca.
Cependant, l'auteur fait preuve d'humour et a osé écrire tout haut ce que les femmes vivent et pensent tout bas (notamment la guerre perpétuelle contre la pilosité féminine).
Commenter  J’apprécie          10
Lesplumesquipapotent
  07 août 2016
Non mais alors là c'est juste pas possible! Comment peux-t-on éditer un bouquin pareil?? Je ne vois pas du tout l'intérêt de ce livre, et après 10 pages j'ai laissé tomber car à part donner la gerbe je ne vois pas ce que ce livre peut m'apporter! Si quelqu'un a eu le courage de le finir, j'aimerais bien savoir où veut en venir l'auteur à la fin! Je me suis bien fait avoir car la quatrième de couverture présente un extrait qui n'a rien à voir... et il y a même écrit "une réussite littéraire", "succès sans précédent"... je ne comprends plus rien lol.. Je ne mets même pas une étoile!
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Sabrina1988Sabrina1988   16 octobre 2017
Une fois, j'ai eu un amant hyper-vieux. J'aime bien dire "avoir un amant", c'est franchement démodé et quand même mieux que "se faire sauter par un mec".
Commenter  J’apprécie          20
lucieloulucielou   17 février 2010
Quand les mains sont occupées, la tête réfléchit mieux
Commenter  J’apprécie          50
Sabrina1988Sabrina1988   16 octobre 2017
Bon sang ! Dieu qui te manifestes par ton absence, fais en sorte que ça ne m'arrive pas. Sinon, j'aurai des couches à dix-huit ans. D'habitude, c'est plutôt quand on fête son quatre-vingtième anniversaire. Dans ce cas de figure, je n'aurai vécu que quatorze ans sans couche. Pas terrible pour le look, en plus...
Commenter  J’apprécie          00
Sabrina1988Sabrina1988   17 octobre 2017
J'ai du sang qui me remonte sur le cou-de-pied en passant par les orteils: risque de chaussée glissante, hémoplaning !
Commenter  J’apprécie          10
Sabrina1988Sabrina1988   16 octobre 2017
Tout le monde a du pipi sous ses chaussures orthopédiques. Voilà qui cadre tout à fait avec mon humour: je les imagine en train de trimballer ça dans plusieurs services, toute la journée, en marquant mon territoire.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Charlotte Roche (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charlotte Roche
Charlotte Roche,Talk Show 29.02.08 ARSCHologe (en allemand)
autres livres classés : scatologieVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Charlotte Roche (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
362 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre