AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782016269213
360 pages
Éditeur : Hachette (27/02/2019)
4.15/5   40 notes
Résumé :
Décembre 2020. Nouvel attentat aux États-Unis. Le gouvernement est décimé et le pays privé des leaders de ses grandes entreprises high-tech.
Six mois plus tard, Franck Goodo est chargé de reprendre l’enquête. Julia Telco, à la tête de l’Agence 42, a des doutes sur l’identité des responsables de l’attaque.
En parallèle, le véritable auteur de l’attentat est à l'affût. Il lui reste encore un coup à jouer sur l’échiquier de son vaste plan. Les premiers in... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
4,15

sur 40 notes
5
18 avis
4
10 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis

Giraud_mm
  27 février 2019
Quand le monde virtuel s'invite dans le monde réel ! Noah a créé un nouveau jeu vidéo en réseau, où l'intelligence artificielle guide la construction des personnages. Julia, Johanna, Alex et Harry en sont les beta-testeurs. Et soudain, tout dérape ! Où est la réalité ? Où est la fiction ? Ces questions vous tiendront en haleine jusqu'à la fin !
Ce genre de bouquin, de fiction-anticipation, n'est vraiment pas ma tasse de thé. Pourtant j'ai lu celui-là d'une traite ; un gage de qualité, non ? Pour être précis, ce sont plus le scénario, sa construction et sa conduite, qui m'ont captivés : on oscille entre Tom Clancy et H.G Wells. Sans atteindre la qualité de ceux-ci : la forme et le style de l'écriture me paraissent encore très perfectibles. On verra ce que donne la suite...
Il faut quand même que je reconnaisse que l'auteur sait particulièrement bien brouiller les pistes : les personnages du jeu sont plus réalistes que nécessaire, tandis que les joueurs tombent dans un idéalisme un peu déroutant.
Sans regret !
Lien : http://michelgiraud.fr/2019/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          352
pompimpon
  25 mars 2019
Dans un avenir très proche, décembre 2020 à Washington, un attentat visant le président des Etats-Unis et les dirigeants des plus puissantes entreprises du monde est perpétré.
Six mois plus tard, l'Agence 42 est chargée de reprendre l'enquête pour en découvrir le(s) commanditaire(s). Il paraît en effet douteux que l'attentat soit le fait d'extrémistes islamistes au vu de son déroulement et de la revendication hâtive qui a suivi.
Mais le méchant n'est pas forcément où on le croit, et, pour reprendre le slogan de deux chasseurs d'extra-terrestres bien connus, la vérité est (peut-être) ailleurs...
Voilà qui nous plonge dans un monde d'agents très secrets, de politique-ficton, de missions ciblées, d'expertises et de cyber-espionnage bien ficelé. Avec, de temps en temps, le signal qui se brouille, puis tout revient dans les clous.
Une mise en abyme à mi-roman redistribue les cartes, qui change évidemment le point de vue sur l'intrigue principale, et amène une confusion intéressante sur des temporalités différentes.
C'est une lecture agréable, qui embarque facilement. Les personnages sont présentés au fur et à mesure, ce sont des archétypes qui ne manquent cependant pas d'épaisseur.
La description de l'Agence est assez rigolante. Son anonymat au sein de New-York fait écho à celle des "Trois jours du Condor" de Sidney Lumet (1975, avec Faye Dunaway et Robert Redford, un film que j'aime beaucoup... mais je m'égare !).
Comme on est en 2021 et non en 1975, les locaux sont souterrains, formant un vaste plateau, avec des bureaux personnalisés selon les souhaits de leurs utilisateurs, un espace détente au centre qui flanquerait des angoisses à mon patron (c'est un fragile, la seule mention d'une machine à café le met en transe...), et un plafond assez original pour en avoir envie durant ses heures de boulot ! Pour autant, comme on n'est pas là que pour rigoler, on trouve entre deux baby-foots le labo high-tech et les barres d'écrans des experts en informatique.
L'enquête offre de bons moments, entre les découvertes inattendues, les balades dans le désert et la traque menée par le méchant pour brouiller les pistes et cacher le(s) commanditaire(s) derrière un écran de fumée.
Les aventures dans lesquelles nous embarquent les agents, la progression de l'enquête, une vérité incroyable qui se dessine, puis le basculement, m'ont beaucoup intéressée.
Lorsque le point de vue change radicalement, se posent des questions à propos de nos engagements, de nos convictions, de notre morale et de ce que nous sommes prêts ou non à faire pour rester en conformité avec elle.
Bien sûr, certaines "réalités" sont plus propices que d'autres à l'expression et à la défense de ces valeurs.
L'impulsion est cependant la même partout, notre volonté à être cohérents avec nous-mêmes.
J'y regrette un peu le passage au second plan de l'intrigue principale, qu'on retrouve tout de même de temps en temps.
Et un petit fléchissement dans les dernières pages, pouvait-il en être autrement ? fait quelque peu retomber le soufflé. Je comprends qu'il fallait laisser l'histoire en suspens puisqu'il y a un second tome, mais ça me déçoit tout de même.
Je l'attends avec curiosité, ce second tome. Je me demande quelle direction vont prendre les différentes temporalités, où sera le méchant, quels seront ses modes d'action, quelle mobilisation (ou pas) l'empêchera (ou pas) d'agir.
Merci en tout cas à Babelio et aux éditions Hachette qui m'ont permis de découvrir ce premier roman de François Rochet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
LilyRavioly
  25 mars 2019
Décembre 2020. Nouvel attentat aux États-Unis. le gouvernement est décimé et le pays privé des leaders de ses grandes entreprises high-tech. Six mois plus tard, Franck Goodo est chargé de reprendre l'enquête. Julia Telco, à la tête de l'Agence 42, a des doutes sur l'identité des responsables de l'attaque.
En parallèle, le véritable auteur de l'attentat est à l'affût. Il lui reste encore un coup à jouer sur l'échiquier de son vaste plan.
Les premiers indices d'un complot bien plus alarmant, qui dépasse la logique, font rapidement surface.
Franck Goodo tentera de percer le mystère, quitte à mettre son existence en danger.
« Il se cala confortablement contre la Jeep, prit une de ses rations militaires et la mangea en admirant le ciel étoilé. le moment était magique, digne d'un conte des Mille & Une Nuits. Si on exceptait bien sûr les sept cents corps enterrés sous ses pieds à quelques mètres de profondeur. »
Avant de commencer à parler de ce roman, je voudrais remercier NetGalley & les éditions Hachette Romans qui m'ont envoyé Agence 42 en format Ebook. Merci pour cette confiance, & pour cette belle découverte !
Si vous avez envie de découvrir un livre d'un nouveau genre, un livre qui vous tiendra en haleine pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines, qui vous fera vous triturer les méninges, alors je vous conseille sans plus attendre de foncer lire Agence 42 !
La plume de l'auteur est jolie, simple, mais elle contient des tas & des tas de détails tirés de la réalité, ce qui la rend addictive. Au début, on n'a pas vraiment l'impression de lire un roman, plutôt un livre historique, tant l'auteur a poussé ses recherches, tant il nous livre un contexte poignant de réalisme. On apprend beaucoup de choses sur la politique actuelle, sur notre société, ainsi que sur les nouvelles technologies. le travail de recherche est vraiment phénoménal, chapeau à l'auteur !
Le ton est cependant assez formel, ce qui instaure une certaine distance avec les personnages. J'ai eu l'impression d'avoir assez peu accès à leurs émotions & sentiments au début du roman, mais, en fait, en avançant dans ma lecture je me suis rendue compte que ça n'avait en rien empêché mon attachement envers les personnages. J'ai eu un coup de coeur pour Franck, le personnage principal, mais ils sont tous bien travaillés, & leur psychologie est soignée.
Certaines scènes sont assez dures à lire, de par leur violence. Première surprise pour moi car je m'attendais plus à un roman « ado », mais en fait pas du tout ! du coup très très bonne surprise !
En plus, on trouve partout dans le texte des références assez cool à la culture « geek », notamment un clin d'oeil à l'oeuvre de Douglas Adams, mais aussi à des films tels que James Bond, des BD, des jeux vidéo… Vraiment, le travail de recherche de l'auteur est impressionnant ! Il permet une immersion des plus totales, & c'était vraiment, vraiment bon !
J'ai également été très surprise par le rebondissement que nous livre l'auteur. Je ne m'y attendais pas du tout ! L'intrigue est vraiment bien menée, & j'ai tout adoré !
Et la cerise sur le gâteau : la chasse aux oeufs !
Ce petit roman cache entre ses pages des indices, qu'il faut relever & qui nous conduisent à des oeufs cachés sur internet. Je ne veux pas trop en dire sur le sujet, car c'était un délice de découvrir cette partie du roman.
Mais ce que je peux en dire, c'est que ça brouille d'une manière assez déstabilisante les limites entre la fiction & la réalité. & je me suis régalée. J'ai nagé en plein brouillard pendant longtemps, en me posant toutes sortes de questions sur cette réalité justement. L'auteur réussis à remettre en questions des postulats sur lesquels on ne s'interroge plus depuis longtemps. Il nous force à réfléchir à notre propre réalité, aux limites de la technologie moderne ou au contraire à ses non limites, aux débordements & aux conséquences qu'elle peut amener. Bref, j'ai été conquise dès les premières pages. C'était une expérience vraiment hors du commun, je n'avais encore jamais lu de roman de ce genre. Ce que l'auteur nous propose est original & innovateur, & rien que pour cette dimension, il faut lire ce bouquin ! C'est ni plus ni moins le roman que j'avais toujours rêvé de lire.
Et pour finir de vous convaincre, l'auteur est vraiment adorable. Il est gentil & accessible, drôle & proche de ses lecteurs. C'était la première fois que j'osais envoyer un mail à un auteur, & quelle surprise de recevoir une réponse aussi rapidement, avec des mots aussi gentils ! le genre de personne humaine que l'on rêve de rencontrer en somme !

J'ai passé une semaine entière plongée dans l'univers de François Rochet, une semaine à trimballer mon bouquin partout, à le surligner, corner ses pages, écrire dans les marges… Aujourd'hui je n'ai qu'une hâte : réitérer l'expérience avec le tome 2 ! Mon impatience n'a pas de limite, & dans mon coeur de lectrice un espoir inespéré : pouvoir le rencontrer !
(mais c'est pas gagné … Il me manques encore 2 petits oeufs a dénicher…)
Vous hésitez toujours ? Impossible. Ce roman est une pépite ! Une expérience inédite !
Enorme coup de coeur pour moi. Tant pour l'intrigue que pour ses personnages, pour sa plume, cette particularité qui donne une dimension des plus originale au roman, que pour l'auteur en lui-même !
Lisez Agence 42, ce n'est juste pas possible de passer à côté d'un roman pareil !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
cascasimir
  25 février 2019
07/12/2020: Flash spécial!
Le président des États Unis Donald Trump, et les dirigeants des Techs 100 viennent d'être victimes d'un terrible attentat, sur la pelouse de la Maison-mère Blanche...
Les drones ennemis venaient de s'abattre, détruits par le dispositif de sécurité de la Maison Blanche. La première vague avait manqué son but, pas la seconde...

Frank revivait le cauchemar, mais il était chargé de résoudre le problème, retrouver le ou les coupables. Lui et l'agence 42, agence gouvernementale top secrète que dirige Julia Telco.
La mystérieuse directrice qui ordonne à Frank de cesser ses recherches, après une trouvaille capitale: dans le cerveau du chef des terroristes, ils avaient découvert le chiffre 17...
Pire, il y avait le chiffre 89, dans celui de ...Lee Harvey Oswald, le tireur de l'attentat sur JFK...
Commenter  J’apprécie          162
CroqueMais
  19 mars 2019
Le con, il l'a fait.... Sans rien dévoiler de l'intrigue tels ont été les mots qui me sont venus à un bon tiers du roman quand j'ai vu arrivé le noeud de l'intrigue.
Je lis de la SF et tous ses dérivés depuis que je suis tout petit (là j'ai 47 ans) et j'ai pris un énorme plaisir à lire ce roman et j'attendrais avec impatience la suite (en mai).
Au niveau de l'écriture rien à dire : le livre se lit très rapidement, nous sommes immédiatement immergés dans l'histoire que personnellement j'ai dévoré.
L'auteur nous fait naviguer très habilement entre les "deux univers".
Les références techniques et informatiques sont plus que justes et sont proposées a très bon escient.
Les personnages sont justes parfait.
L'univers réel correspond malheureusement à l'idéal que notre monde n'a pas atteint, et dans une certaine mesure ce roman intègre une morale écologique dans laquelle personnellement j'aimerais vivre.
Le monde virtuel est omniprésent, mais tellement bien amené.
Petit je m'imaginais que nous étions des personnes de roman. Avec ce livre quelle belle claque j'ai prise :-).
L'auteur a poussé le concept très loin (en tout cas jusqu'au bout) : personnellement je n'ai jamais rien lu qui allait aussi loin. Souvent c'est le monde imaginaire qui s'intègre au notre. Mais alors la...
On y retrouve certains genres Espionnage (Mission impossible, James bond), Aventure. Ce roman a aussi des airs de Vernor Vinge, William Gibson, Ian McDonald, et Ernest Cline. Mais ne vous y trompez pas : c'est un style bien à part.
Je le re recommande chaleureusement. J'ai passé un super moment. Tellement agréable que j'en ai scarifié la chasse aux oeufs qui me freinait dans l'avancement du roman.
Bravo en tout cas.
Seul bémol pour moi : le résumé de l'éditeur (comme souvent) est très en dessous du roman.
Merci à Babelio de m'avoir permis de faire cette belle rencontre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   20 mars 2019
La plupart des gens ont peur de ce qu'ils ne connaissent pas. C'est d'ailleurs ce qui explique souvent les comportements racistes ou homophobes, l'intolérance, les guerres. C'est un comportement des plus classiques chez l'humain, contre lequel il est souvent difficile de lutter.
Commenter  J’apprécie          80
GODINHOGODINHO   06 mars 2019
« Combien d’enfants de cette classe étaient encore vivants ? Et combien d’entre eux auraient un jour une vie qu’on pourrait considérer comme normale ? Aucun, sans doute.
Franck eut soudain un gout amer dans la bouche. «
Commenter  J’apprécie          50
cascasimircascasimir   25 février 2019
Russie ou Chine responsables attentat Maison Blanche. Surveillez les. Existe d'autres comme moi. Vais essayer de les rallier pour sauver votre monde. Obama dans notre camp. Reviens en 2023.
Commenter  J’apprécie          60
ValdeMontparnasseValdeMontparnasse   28 mars 2019
Il rencontra quelques jours plus tard Franck, qui lui expliqua qu'il cherchait quelqu'un comme lui dans une société dont il ne pouvait rien lui dire, pour occuper un poste dont il ne pouvait pas parler et pour lequel il ne pourrait pas travailler à distance.
Commenter  J’apprécie          30
GODINHOGODINHO   06 mars 2019
« Quinze ans qu’elle le connaissait et, à bien y réfléchir, cela faisait autant d’années qu’elle avait envie de coucher avec lui. Elle lui avait envoyé des signaux assez clairs, mais il les avait tous savamment ignorés. Elle arrivait pourtant généralement à ses fins dans ce domaine : dès sa puberté, elle avait pris conscience qu’elle plaisait. «
Commenter  J’apprécie          10

Video de François Rochet (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Rochet
Payot - Marque Page - François Rochet - Agence 42
autres livres classés : high techVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3585 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..