AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203198814
Éditeur : Casterman (11/09/2019)
3.09/5   11 notes
Résumé :
Un récit autobiographique sur les évènements de 2015.

Après les événements, l’instrument devient son unique moyen d’expression. Il souffle sans vraiment jouer, il ne fait pas de la musique mais plutôt des sons qui agacent, questionnent son entourage, à commencer par Kader, son ami de toujours…

Dans la veine autofictionnelle de certains de ses précédents livres (TMLP, La Petite couronne, En roue libre), Gilles Rochier témoigne d’un abat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Ziliz
  14 février 2021
« Nan mais... oui... comme ça du jour au lendemain... il a acheté ce truc-là... il souffle dedans toute la journée... Si, je te jure... N'importe quoi. »
.
Ce truc-là, c'est une trompette, et ce lendemain ne suit pas n'importe quel jour mais un sinistre vendredi 13, celui d'une série d'attentats à St-Denis et à Paris, dont celui du Bataclan.
.
Les grandes douleurs sont muettes, paraît-il, et souvent solitaires (même lorsque le drame est partagé par une famille, par une foule) mais pas forcément silencieuses.
Ici, c'est un cri, c'est un chant ♪♫ - ah non, pas ça, pas lui... ou alors un chant funèbre.
C'est un cri de douleur, pas d'allégresse, un long cri exprimé avec une trompette. Par un seul homme, mais qui résonne dans toutes les têtes autour, et il y a du monde dans cette cité.
Un cri, un bruit, un son ininterrompu qui rend fou et qui inquiète :
« Tu vas voir ! Ça va nous faire des ennuis, comme Charlie, pire même.
- Ah bon ??! Comment ça ? Des ennuis ?
- Bah ! pour nous... les Arabes !
- On a rien à voir avec ça nous... Rien. (...)
- Parce que tu crois que les gens vont pas tout mélanger. Pas faire l'amalgame... ? Et puis s'ils ne le font pas t'inquiète, la presse le fera pour eux. »
.
Malgré la douleur, le désespoir, le ton est plein de tendresse - avec, de nouveau chez Gilles Rochier, ce personnage d'ami fidèle qui accompagne et essaie d'apaiser par tous les moyens son copain en souffrance, en danger, au bord du gouffre.
Le lecteur est sur le fil, entre drame et comédie. On arrive à sourire, parce que les idées du pote Kader sont variées, amusantes, et donnent lieu à quelques échanges surréalistes.
.
Encore un bel album de cet auteur talentueux et sensible. ♥
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Apikrus
  14 février 2021
Après les attentats du 13 novembre 2015, un homme s'achète une trompette et cesse de parler.
Cet instrument devient son porte-voix, mais une voix désordonnée. Sa voie à lui semble désormais celle de la folie... Il devient vite difficilement supportable pour son entourage.
Dans cette bande dessinée, l'auteur décrit à nouveau la banlieue, qu'il représente si souvent dans ses ouvrages.
L'histoire est triste, mais ponctuée de quelques dialogues amusants. J'ai parfois trouvé le graphisme monotone (à l'image de la vie dans les banlieues ?) avec des planches qui reprennent le même décor, seuls les personnages en premier plan y étant modifiés.
De cet auteur, j'ai nettement préféré « Les frères Cracra », « La petite couronne », et « TMLP ».
Commenter  J’apprécie          160
Fanou87
  24 septembre 2019
Chacun a traité sa souffrance, son désespoir comme il le pouvait. Certains ont été se recueillir près du Bataclan, certains ont prié, se sont rassemblés, soutenus, enlacés.
Mais d'autres n'ont pas pu le faire. Ils se sont murés dans leur chagrin ou dans d'autres moyens.
Solo nous parle d'un homme qui s'est enfermé dans un mutisme déconcertant, qui a pris une trompette et qui n'a pas arrêté de souffler, d'exprimer sa tristesse grâce aux sons de son instrument.
Réagir de cette façon, ça pose problème. Son entourage ne le comprend pas et gère avec agacement et découragement cette nouvelle lubie. Mais Kader, l'ami de toujours, reste. Il patiente, il espère que cette trompette ne sera que passagère, que son ami reviendra à la raison et pourra parler des attentats. Les jours passent.
Lire Solo c'est se rappeler les jours qui ont suivi le 13 novembre 2015.
En Belgique, aussi , nous avons eu un réveil douloureux. Cette BD ne dit rien des attentats, elle se concentre sur un homme, Gilles Rochier en personne, qui souffre et qui ne sait pas comment exprimer cette douleur.
Aborder le chagrin sous cet angle m'a fait réfléchir à la manière dont j'avais géré mon effarement. On se replonge dans cet état et on essaie de comprendre.
La trompette est un instrument qui perturbe, qui n'est pas ( parfois) des plus agréables et surtout qui se fait entendre. Et puis c'est un merveilleux moyen de ne pas faire attention à ce qui se passe autour de soi, ignorer les paroles blessantes, les paroles stigmatisantes, ignorer les sons des sirènes de police.
Si j'ai aimé le propos et le sujet, je suis un peu plus réservée sur la forme. J'aurais voulu un peu plus de… paroles, d'explications, de… pages.
Mais ça ne retire rien à cette bande dessinée qui est une belle façon de mettre ses émotions en musique.
Lien : https://pagesversicolores.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (4)
Bedeo   31 octobre 2019
Une bande dessinée décalée d’une intensité exceptionnelle, ce sans jamais recourir à des ficelles ou tirer sur des cordes sensibles.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Auracan   18 octobre 2019
Gilles Rochier signe à nouveau une histoire intimiste pour le moins originale. [...] On partage ainsi le tragique, l'humour, les interrogations, la poésie et l'agacement provoqués en alternance par ce surprenant Solo.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDGest   17 septembre 2019
Le dessin est à l'image du fond : original, brut et sans fard ni objectif de plaire à tous. Très simple, voire, naïf il est constitué majoritairement de traits et de quelques courbes pour les personnages, le tout dans des tons sépia. Ovni de la rentrée qui parait à une date symbolique (11 septembre), Solo déconcerte puis séduit... ou pas.
Lire la critique sur le site : BDGest
Liberation   15 juillet 2019
Sous le choc des attentats du 13 Novembre, Gilles Rochier s’offre une trompette. Une évasion comme une autre, sauf que bruyante. Il chronique cette expérience dans sa nouvelle BD.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ZilizZiliz   14 février 2021
- Pouettee ♪
- T'as un projet artistique ??
- Pouettee ♪
- Hein ?
- Pouettee ♪
- Alors ... C'est ça ?
- Pouettee ♪ Poueet ♪
- Ou... c'est juste pour faire chier !? Hein ?
- Pouettee ♪ Pouettee ♪ Pouettee ♪
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Gilles Rochier (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Rochier
Le dessinateur Gilles Rochier publie "Solo" une BD (chez Casterman) post-attentat. Il explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour la dessiner. Plus d'informations sur la BD : https://www.franceinter.fr/culture/bande-dessinee-trompette-du-traumatise-l-etonnant-solo-de-gilles-rochier Plus de BD : https://www.franceinter.fr/culture/bande-dessinee-quelle-bd-lire-a-la-rentree Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
autres livres classés : banlieueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4127 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre