AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782130635512
239 pages
Éditeur : Presses Universitaires de France (01/08/2002)

Note moyenne : 2/5 (sur 2 notes)
Résumé :
L'oeuvre d'Habermas témoigne de la façon dont le philosophe, dans son rôle d'intellectuel, peut agir de l'intérieur sur la cité, en se mêlant aux débats publics et en s'efforçant de les arracher aux abîmes de la déraison. Ces contributions, dont celle d'Habermas lui-même, reflètent le va-et-vient entre autoréflexion propre à la raison philosophique et sa projection théorique et pratique dans l'espace public politique.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Enroute
  02 avril 2018
Christian Bouchindhomme revient sur l'opposition de Apel à Habermas dans son "Penser Habermas contre Habermas" - ce dernier aurait trop emprunté les arguments de ses adversaires jusqu'à défendre désormais une conception réaliste de la réalité.
Jean-Pierre Cometti souligne que la reprise du pragmatisme par Habermas relève d'un soucis de conciliation du défenseur de la raison comme principe d'organisation sociale.
Catherine Audard rapproche les conceptions libérales de Rawls et normatives de Habermas sur la démocratie.
Justine Lacroix rappelle la conception de patriotisme constitutionnel développée par Habermas mais la contradiction qu'elle présente avec sa promotion du fédéralisme.
Rainer Rochlitz insiste sur la sociologisation de la politique par Habermas.
Finalement, le dernier mot revient au protagoniste du recueil : Habermas rattache les thèses de Putnam à un héritage kantien ; ce qui, à mon sens, donne raison à l'accusation de compromission d'Apel.
Ce qui me dérange dans ces recueils, comme dans beaucoup d'autres, est l'uniformisation des noms cités des philosophes. La pensée sceptique, facétieuse et souvent ridicule de Goodman, Putnam, Quine, Wittgenstein, etc. est présentée avec beaucoup de sérieux comme si ces auteurs avaient eu pour objectif de s'inscrire dans une pensée thétique, de construire une connaissance et qu'aucun commentateur ne s'était avisé de la très mauvaise littérarité des textes, de l'incohérence des propos et de l'absurdité des méthodes argumentatives. L'article d'Habermas sur Putnam à ce sujet est révélateur d'une pensée philosophique contemporaine déstabilisée qui ne parvient pas à absorber, contrer ou dépasser le scepticisme.
Reste la notion de patriotisme constitutionnel, qui semble seule pouvoir prétendre trouver des développements utiles aux enjeux contemporains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
EnrouteEnroute   02 avril 2018
"Les trois "Penser avec Habermas contre Habermas" semblent décrire un lent processus de dégradation dans la pensée de Habermas, cédant à des facilités, voire aux arguments fallacieux de certains de ses véritables ennemis théoriques (les sceptiques, les contextualistes) sinon à un idéalisme peu conséquent ou vaguement naïf."

Christian Bouchindhomme.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
332 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre