AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782723446198
48 pages
Glénat (11/05/2005)
2.9/5   5 notes
Résumé :
Boris Dolovine s'est évadé ! ! Sciant les barreaux de la cellule du pénitencier de Grossmoch, le célèbre malfrat s'est fait la belle. Donnant l'alerte tardivement, les gardes arrivent néanmoins à le poursuivre jusqu'à un minuscule aérodrome où un avion l'attend. En tirant sur l'engin, celui-ci explose en plein vol avec le fuyard. Ainsi se termine la cavale de Boris Dolovine... Le monde de la BD est en deuil puisque, outre ses activités criminelles, Dolovine était ég... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Bubu-le-bourguignon
  14 avril 2013
Un prisonnier s'évade d'une prison situé à Grossmoch, en Téavachie (ex-bloc soviétique). Rien de plus banal à cela. Là, où s'arrête cette banalité, c'est que ce prisonnier est le célèbre dessinateur de Bibou, Boris Dolovine.
Cette évasion finit tragiquement par le décès de l'auteur. En effet, pour s'échapper le plus loin possible de sa prison et du pays qui la retenu en détention, il s'enfuit en avion... qui finit par exploser peu de temps après le décollage.
Les éditeurs et la famille de Dolovine sont profondément touchés. Mais seul un expert du 9è art, doute de la mort du célèbre auteur. Facelvega (c'est son nom) pense que Dolovine n'est pas mort, car il a reçu une lettre de menace provenant de Dolovine.
Alors, le créateur de Bidou est il bien mort ou est il vivant ?
François Corteggiani et Yves Rodier nous emmènent dans l'univers de la BD et de ses intrigues. Comme si l'univers de l'édition était impitoyable et dangereux pour les auteurs prodiges.
La narration, les personnages et le dessin n'est pas sans rappeler l'univers de Gil Jourdan. On aime ou on déteste.
Cela n'est pas déplaisant à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
HORUSFONCK
  13 octobre 2016
Un album dont la couverture et le graphisme rappellent le trop tôt regretté Maurice Tillieux.
Quel dommage que Rodier ne puisse pas reprendre les aventures de Gil Jourdan!... Ce qui rend la préface de ce premier tome des aventures de Simon Nian, assez déplacée!
L'intrigue est intéressante, et l'allusion à certaine veuve très bien vue. le monde de la bd et des collectionneurs y est croqué avec une certaine vérité.
Faute d'un nouveau Gil Jourdan, un album à lire.
Commenter  J’apprécie          70
kanarmor
  17 avril 2014
C'est du lourd ! Je parle de l'humour...
Une histoire pas très digeste, d'ailleurs je n'ai pas réussi à finir... Elle ne manque certes pas d'action (même si j'ai parfois un peu perdu le fil), mais à l'image du titre l'ensemble est parfois à la limite du mauvais goût et du vulgaire, avec des allusions frisant l'homophobie ou la pédophilie.
Du genre : "- On m'a toujours dit que ce type était un adepte du gay boyau et qu'il entretenait une relation suivie avec un ex-danseur des ballets de Bucarest... - Elles sont folles ces roumains !"...
Personnellement je préfère les histoires un peu plus légères et plus nourrissantes pour l'esprit. Mais chacun ses goûts.
Du coup, je ne rajoute pas de citations pouvant être appréciées.
Commenter  J’apprécie          30
Erik_
  04 septembre 2021
Les aventures de cet avocat qui fait penser à un Maître Vergès mais en plus jeune ne sont pas du tout désagréables à la première lecture. Il y a de bons jeux de mots (ex: Les Editions Traknar) et une satyre du monde de la bande dessinée avec en filagramme certainement un règlement de compte des auteurs en bonne et due forme dont les enjeux nous échappent totalement.
On reconnait en effet dans le premier tome la main mise d'un parti communiste sur une bande dessinée à savoir Pif Gadget et sur l'utilisation à des fins politiques de ce personnage emblématique d'une génération aujourd'hui disparu.
J'ai également été touché par l'hommage rendu au premier tome à Maurice Tillieux par son épouse.
Cependant, je ne suis guère amateur de ces histoires avec toujours cette ligne claire signé il est vrai du disciple d'Hergé : on ne peut pas mieux faire !
J'avoue que ces enquêtes sont un peu confuses et pas très rythmées avec trop de causticité. On sent cependant une certaine qualité que d'autres lecteurs pourront apprécier, mon humble avis étant purement subjectif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Erik_Erik_   04 septembre 2021
Tout le monde ferme ses petits yeux chafouins et nous fiche la paix jusqu'à demain matin !
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Yves Rodier (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Rodier
Chronique de Lucien Francoeur à l'émission ICI ET LÀ (Vox télé) printemps 2011 . Lucien nous parle de l'excellent bédéiste Yves Rodier auteur d'une nouvelle série BD El Spectro
autres livres classés : avionVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4410 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre