AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782756040295
48 pages
Éditeur : Delcourt (04/03/2015)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 53 notes)
Résumé :
Un gigantesque « vaisseau monde » a quitté la Terre à l'agonie. Vingt générations se sont succédées depuis son départ. Sa finalité : trouver une planète susceptible d'accueillir nos descendants. Vera, satellite de l'étoile Proxima Centaurus, pourrait convenir. Envoyé en reconnaissance, un équipage va perdre la liaison avec le vaisseau et découvrir un monde qui ressemble à celui du Jurassique
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
andy86
  08 juin 2015
L'un des objectifs de 2015 est de parfaire ma culture en bande dessinée, qui n'est pas gégé. En me baladant dans ma bibliothèque municipale préférée (celle ou je travail bien sure), je passe devant les nouvelles acquisitions, et mon oeil est attiré par la première de couverture de Centaurus. Une planète, un engin spatial et des mini-humains. Une bonne histoire de science-fiction pour un week-end lecture.
Aussitôt vue, aussitôt prise, aussitôt lue. le verdict ...... dans quelques lignes!!
Centaurus est une nouvelle série de Léo, Rodolphe et Janjetov (j'aligne leurs noms, mais je dois bien avoué que je ne connais pas leur travail, shame on me).
Ce premier tome se déroule dans un futur post apocalyptique, ou un noyau d'êtres humains ont été contraints de quitter notre chère planète bleue, devenue polluer et grise, pour partir à la recherche d'une nouvelle planète. 400 ans plus tard, les voila arrivée en orbite autour de Vera.
Pour visiter cette possible jumelle de la terre, une équipe de huit personnes hautes en couleurs, dont deux jumelles et un grand costaud un peu benêt mais pas méchant.... La suite de l'aventure, et bien, il faut le lire.
Un premier volume réussi, même si j'ai eu un peu de mal avec le dessin (peut être un peu old school à mon goût, mais bon, c'est un style). Elle se lit très vite, trop, et j'ai hâte de découvrir le tome 2, à paraître dans un certain temps.
Centaurus me fais penser au film Interstellar, pour sa vision du monde temporaire dans un cylindre, et à la la très bonne série Battlestar Galactica pour sa recherche de la terre promise.
Bref, vous l'aurez compris, je suis assez emballée, et je vous recommande vivement cette série de BD SF!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
tchouk-tchouk-nougat
  12 mars 2015
La Terre devenue inhabitable est un lointain souvenir pour cette communauté qui depuis des siècles arpente l'espace à la recherche de la terre promise. Et justement, elle est en vue mais pas si hospitalière que prévue. Une expédition est donc programmée. Parmis les membres qui débarqueront les premiers il y aura Joy et June, des jumelles aux curieux dons, et leur ange gardien Bram.
Il s'agit là clairement d'un tome d'introdcution. Les bases sont posées pour la suite des évenements et les différents personnages ont été présentés.
Nous débarquons ici dans du pur Léo et son univers science-fiction. La découverte d'un monde vierge (ou presque car il faut bien quelques extraterrestres), une nouvelle faune (ici au accents dinosaures) et flore, et une petite équipe de jeunes gens. Il a bien du mal à se renouveler et à trouver des idées originales. Bon après c'est toujours sympa à lire hein, mais ça donne une impression de déjà vue.
Néanmoins je souligne que les jumelles forme un duo intéressant qui semble prometteur pour la suite.
Les dessins ne sont pas vraiment extraordinaires mais ça va... Eux aussi restent dans l'univers de Léo bien que réalisés par Janjetov.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
meygisan
  09 septembre 2016
J'ai un sentiment mitigé concernant ce premier tome de cette série que j'attendais depuis quelques temps. Je fus agréablement surpris de la trouver au rayon nouveautés de ma bibliothèque favorite et l'ai ouvert d'emblée pour découvrir ce nouveau monde, ce nouvel univers proposé par Léo et Rodolphe. J'y ai retrouvé la plume du scénariste, bien entendu, avec sa petite touche de naïveté qui transparaît au détour d'un dialogue ou deux, mais aussi dans le personnage de Bram, ingénu mais loin d'être idiot.
L'on nous présente donc les principaux acteurs de cette aventure spatiale ainsi que l'accroche scénaristique, l'histoire n'étant que peu dévoilée au début, sinon par quelques planches et dialogues qui ne font que nous situer dans un ensemble que l'on pressent bien plus vaste. Ce premier tome met l'accent sur les 2 jumelles et l'une d'elles en particulier et ses mystérieuses capacités.
Les graphismes ne sont pas vraiment terribles. Outre le trait particulier du dessinateur, que l'on peut apprécier ou pas, les visages des personnages sont sans cesse striés sans apparente signification. J'ai eu beau chercher et tenter de justifier ces stries pour souligner un visage vieillissant, à l'ombre ou tiraillé par une quelconque émotion, je n'y ai pas trouvé de logique encore moins de cohérence. Je suis donc un peu déçu par les dessins de Zoran Janjetov car Léo nous avait habitué à son trait,certes naïf et simple, mais réussi et traduisant parfaitement l'univers qu'il souhaitait créer dans les cycles d'Aldébaran et ses suites.
J'espère que le tome 2 relèvera dans mon estime et m'apportera autant de satisfaction que l'on peut en attendre d'une oeuvre de Léo...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Vexiana
  14 février 2017
L'idée de départ est intéressante : les Terriens ont lancé, il y a 400 ans, une navette-monde pour fuir leur planète rendue invivable. Les descendant des Terriens natifs arrivent à proximité de la planète qui doit les accueillir.
L'idée est sympa (quoique déjà sur-exploitée par Léo) et les deux personnages principaux (des jumelles aux pouvoirs assez sympas) sont intéressants. Mais au-delà de ça, j'ai eu l'impression de lire une nouvelle suite de Aldébaran : nouvelle flore, nouvelle faune, personnages caricaturaux au dialogue ampoulé de banalité...
Le dessin est réalisé par Janjetov dont j'avais apprécié le travail dans les Technopères. Mais on est très loin de la finesse qu'il avait alors. le trait est épais et mou. Dans les technopères, la couleur était aux mains de Fred Beltran alors qu'ici c'est Janjetov lui-même qui s'en charge...avec un résultat que je trouve très très peu concluant.

Commenter  J’apprécie          80
Erik_
  30 août 2020
La Terre sera amenée à disparaître dans 5 milliards d'années avec l'explosion de notre soleil. Bref, c'est un processus irréversible qui nous indique qu'il y aura bien une fin. Les plus pessimistes pensent que la fin du monde sera beaucoup plus proche en raison des guerres, des conséquences sur le climat et de la disparition de nos ressources naturelles.
Pour perpétuer l'espèce humaine, il n'y a qu'une solution : explorer d'autres galaxies et coloniser une planète habitable. L'exoplanète la plus proche de la Terre se situe dans la constellation stellaire Alpha du Centaure. C'est seulement à 4,3 années lumières. La présente bd imagine un vaisseau-monde qui aurait mis 400 ans environ pour l'atteindre. C'est plutôt bien vu car c'est l'hypothèse actuellement la plus vraisemblable à savoir un équipage se renouvelant sur plusieurs générations avant que le voyage ne soit terminé.
Il n'y a rien à faire : j'aime beaucoup les histoires imaginées par Léo et Rodolphe. C'est à chaque fois une embarcation pour la grande aventure avec ce qu'il faut comme mystère. Cette série a un début très prometteur. Je la suivrai avec un grand plaisir car le thème me passionne véritablement.
Mon léger bémol proviendra du dessin de certains visages des protagonistes qui ont l'air d'avoir une peau assez rugueuse liée à des traits un peu intempestifs. Je ne crois pas que cela soit volontaire mais j'aurais préféré un graphisme plus lisse. Ce dessin fait quand même peur au niveau des visages. Les décors sont quant à eux parfaitement maîtrisés ce qui rassure.
Fort heureusement, les défauts inhérents au dessin seront presque corrigés pour le second tome qui nous entraîne sur une planète bien mystérieuse. On reconnait bien la patte scénaristique de Léo une fois passé le voyage intergalactique. Je suis réellement un grand fan pour suivre chacune de ses aventures de science-fiction. J'aime ça et j'en redemande à chaque fois.
Le troisième tome semble être un tome de transition où il ne se passe pas grand chose malgré l'attaque de certaines terrifiantes créatures animales ou végétales. La première victime sera ce pauvre chien. A quand un toutou qui arrive à survivre à ses maîtres dans la plus terrifiante des aventures ? Par ailleurs, il semblerait qu'il y ait un gros retournement de situation qui nous fait comprendre certains des mystères qui commençaient sérieusement à s'accumuler. Décidément, une planète peut en cacher une autre...
Note Dessin: 3.5/5 - Note Scénario: 4/5 - Notre Globale: 3.75/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (5)
Auracan   26 mai 2015
Une série SF comme on les aime.
Lire la critique sur le site : Auracan
ActuaBD   27 avril 2015
Sans surprise mais plaisant, Centaurus semble privilégier une certaine tradition, et donc la fidélisation d’un public déjà acquis.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   24 mars 2015
C'est reparti pour une épopée intergalactique, des relations humaines délicates et quelques bébêtes chatouilleuses. Pourquoi changer une recette qui marche ?
Lire la critique sur le site : BDGest
BulledEncre   16 mars 2015
Après Aldebaran, Centaurus promet beaucoup aux lecteurs. La suite va se faire attendre…
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Sceneario   11 mars 2015
Une entrée en matière rebondissante.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   12 mars 2015
-C'est le grand reproche que je fais à l'enseignement dans nos écoles : on évite soigneusement d'apprendre aux gens certaines choses...
-Peut être que s'ils savaient toute la vérité, ils seraient bien plus malheureux et angoissés. Peut être qu'un grand nombre ne le supporterait pas. Cette question a été exhaustivement discutée à travers les siècles.
Commenter  J’apprécie          140
py314159py314159   29 décembre 2016
Nous sommes à l'intérieur d'un vaisseau spatial, Bram, un gigantesque vaisseau spatial de forme cylindrique. Nous ne sommes pas sur une planète !
Commenter  J’apprécie          20
Erik_Erik_   12 octobre 2020
Le centaure moderne : la moitié d'un homme et la moitié d'une voiture de sport.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Rodolphe (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Rodolphe
Centaurus - La bande-dessinée
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

quiz sur le secret du Mohune

John Le Noir était seigneur de quelle ville ?

Pengrove
Weymouth
Moonfleet
Mohune

4 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Le secret du Mohune, tome 1 : La crypte de RodolpheCréer un quiz sur ce livre