AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782749308128
56 pages
Vents d'Ouest (01/02/2017)
3.42/5   19 notes
Résumé :
Londres, 1852. Charles Dickens, dont le talent d’écrivain résonne déjà dans toute l’Angleterre, a un problème. La nuit, lorsqu’il se promène seul dans les rues en quête d’inspiration, une silhouette mystérieuse et insaisissable le suit à la trace. Alors qu’il arrive enfin à lui mettre la main dessus, il découvre que cet homme lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Comme une version maléfique de lui-même... Pire encore, il connait des fragments de la jeunesse de Dic... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
belette2911
  22 juin 2020
Le oliver Twist de Charles Dickens m'était resté sur l'estomac (Titine, pas frapper), mais cette bédé consacrée à l'auteur fut une belle découverte que je dois à mes recherches pour le Mois Anglais (juin 2020).
Charles Dickens arpente les rues de Londres, la nuit, cherchant la matière à ses prochains romans.
N'escomptez pas parcourir les beaux quartiers, ne seront plus souvent mis face à la misère humaine que face à la richesse, hormis dans le domicile de l'auteur, of course.
Il y a du mystère puisque Charles Dickens est suivi par un sinistre inconnu dans ses pérégrinations nocturnes. Un inconnu qui n'hésite pas à tuer les deux espèces de détectives qu'il avait engagé pour faire la lumière sur cette filature.
Les dessins offrent des couleurs chaude d'ocres ou des tons vert kaki, gris, souvent en adéquation avec la scène qui se déroule sous nos yeux. le coup de crayon est bien fait, les dessins sont réalistes et les décors n'ont pas été mis de côté, Londres est un personnage à part entière aussi.
Il y a comme une odeur de « la part des ténèbres » de Stephen King, dans cette bédé, sauf que ce n'est pas un tout à fait comme chez le King… le suiveur ressemble comme deux gouttes d'eau à Charles Dickens et connait même un pan entier de sa vie alors que cette partie-là, il ne l'a jamais racontée à personne.
Mais qui est ce faux Dickens ? Un faux habillement camouflé ou lui-même qui, en tombant un jour à l'eau, s'est dédoublé, une part marchant dans la droiture et la réussite tandis que l'autre a dû marcher dans le vol, les crimes et la roublardise ?
Un habile mélange de fantastique, de bas-fonds londoniens, de Janus, le dieu aux deux visages, de dédoublement de personnalité, de doppelgänger maléfique, de vol d'identité, ce premier tome est une agréable découverte et je me suis réjouie d'avoir le second sous la main afin de connaître le fin mot de l'histoire.
Mon seul bémol sera pour la narration qui est un peu erratique au départ, comme si le scénariste avait voulu insérer un maximum de références, d'anecdotes sur Dickens, ce qui ôte du rythme au récit.
Mais c'est minime et cela permet aussi aux lecteurs/trices qui ne seraient pas familiarisé avec l'auteur à en apprendre un peu plus sur lui sans aller lire sa page Wiki.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
TheAutumnCarnival
  17 juin 2018
Dickens & Dickens de Rodolphe et Griffo a été une excellente lecture. Cette bande-dessinée est construite autour d'un vrai jeu de dupes, un Dickens pouvant en cacher un autre. Ce diptyque est un fantastique coup de coeur.
Dans Destins Croisés (tome 1) et Jeux de miroir (tome 2), Rodolphe et Griffo développent une histoire fantastique autour de l'auteur Charles Dickens. Nous sommes dans le Londres victorien, et chaque soir, Dickens se sent épié et suivi. Peu à peu, le trouble l'envahit. Il fait appel à des détectives pour mettre un terme à ce manège. Quand ceux-ci sont retrouvés égorgés, le trouble devient peur. le fauteur de trouble se fait connaître et stupéfaction!, il ressemble comme deux gouttes d'eau à Charles Dickens, sauf qu'il a grandi dans les bas-fonds de Londres et que c'est une véritable crapule doublée d'un assassin. Pourtant, Dickens se laisse complètement endormir par cette part de lui-même un peu canaille qui donne à sa vie un petit goût d'interdit, et petit à petit, son double s'immisce dans sa vie jusqu'à la lui voler.
J'ai adoré cette bande-dessinée qui nous emporte dans une histoire fabuleuse développée sur deux tomes de façon magistrale. On retrouve un peu l'ambiance des romans d'Edgar Allan Poe dans l'univers des romans de Dickens, à savoir les bas-fonds londoniens. C'est extrêmement bien construit. On est complètement subjugué par la mascarade que le double de Dickens met subtilement en place. Dans ce tour de passe-passe, on souhaite connaître l'individu qui se cache derrière le faux Dickens et la motivation de ses intentions. Cette bande-dessinée a un petit côté thriller quelque part, elle penche dans la noirceur et elle tourne autour d'un motif extrêmement fascinant et effrayant, l'usurpation d'identité, puisque Dickens se fait littéralement subtiliser sa vie. Comme si le Londres un peu lugubre dépeint dans ses romans finissait par le consumer. J'ai adoré le dessin et les couleurs. L'orangé, le marron, le bleuté se détachent fortement et reflètent à merveille le décor du Londres victorien tel qu'on peut se l'imaginer.
Dickens & Dickens est une bande-dessinée captivante, une vraie belle histoire pleine de noirceur et de fantastique servie par un dessin et des couleurs magnifiques. Une pépite comme on en fait peu. Un coup de coeur pour cette bande-dessinée en deux tomes.
Lien : https://thebookcarnival.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Erik_
  05 novembre 2020
J'avoue avoir beaucoup aimé le début avec cet écrivain célèbre qu'est Dickens et qui se sent menacé avec pour décors l'Angleterre victorienne de la période Jack l'éventreur. Puis, comme par magie, arrive enfin l'explication de ce double maléfique. Il ne se passera plus grand-chose par la suite et c'est bien dommage. J'ai l'impression d'un léger surplace avec un récit qui n'avance pas.
Pour autant, j'ai aimé le style graphique ainsi que le récit. Mais force est de constater que le suspense n'est pas présent et que le final de ce premier tome ne rentrera pas dans les annales. Cela sera fort heureusement un diptyque. le thème du doppelgänger a déjà été maintes fois traité dans d'autres bd avec un piteux résultat.
La lecture fut plaisante mais c'est l'intrigue qui pose problème même si celle-ci est plutôt audacieuse.
Commenter  J’apprécie          10
Arsie
  16 octobre 2019
Je ne suis pas très BD mais le personnage littéraire de Dickens m'a attiré.
Les dessins et scénario sont très attractifs mais si on ne connaît pas un minimum la biographie de l'auteur anglais en question, cela peut paraitre complètement décousu...hors on n'est pas si loin du réel ;-) La dimension "fantastique" apporte même un éclairage intéressant et une nouvelle dimension à cet écrivain si proche des miséreux et torturé par la pauvreté et le sort des enfants des rues. J'ai moins aimé le tome 2 mais l'histoire se tient et la boucle est bouclée.
Commenter  J’apprécie          10
pilou62200
  19 mai 2017
Je n'ai tout simplement pas accroché à cette histoire, et pas compris où l'auteur voulait en venir !
25 pages et puis, c'est tout !!!
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
BoDoi   21 mars 2017
Un beau gâchis que ce titre qui manque finalement un peu de tout et dont on peine à imaginer que la suite viendra relever le niveau.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDZoom   27 février 2017
Dans ce conte fantastique et sombre, Rodolphe nous invite à suivre l’auteur de « David Copperfield », au cours d’un récit qui comblera un lectorat amateur de bonnes histoires, mises en images par un auteur au sommet de son art.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
pilou62200pilou62200   19 mai 2017
Mr Dickens a un problème et il fait appel à nous....
Voilà : depuis toujours, il aime à se promener la nuit...
Seul...
Il fait des miles et des miles à travers Londres et la banlieue, en réfléchissant à ses histoires....
Or, il y a quelques semaines....

Commenter  J’apprécie          10
Erik_Erik_   05 novembre 2020
Dans le coeur humain, il y a des cordes qu'il est préférable de ne pas faire vibrer.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Rodolphe (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Rodolphe
Le pays de la nuit
autres livres classés : personnages historiquesVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

quiz sur le secret du Mohune

John Le Noir était seigneur de quelle ville ?

Pengrove
Weymouth
Moonfleet
Mohune

4 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Le secret du Mohune, tome 1 : La crypte de RodolpheCréer un quiz sur ce livre