AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Florence Magnin (Illustrateur)
ISBN : 2205052721
Éditeur : Dargaud (04/12/2001)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 28 notes)
Résumé :
A bord de son avion, Jan arrive dans un pays sorti droit d'un rêve, ou plutôt d'un cauchemar puisque son douloureux atterrissage lui vaut d'être hospitalisé. Très vite Jan se rend compte que les autochtones le prennent pour un olibrius qui n'a plus toute sa raison. Cet "autre monde" semble échapper au temps et à l'espace, victime d'une menace insolite : le ciel se rapprocherait inexorablement du sol ! Un cycle fantasmagorique de deux albums prolongé par Mary la noir... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  01 novembre 2016
Jan Vern (^^) se réveille amnésique dans un sanatorium où tout le monde s'occupe bien de lui, à commencer par la belle infirmière au charme de laquelle il n'est pas insensible, et où tout le monde semble vouloir lui rendre visite… Grâce à l'espiègle professeur Clément Abler (^^), il parvient à prendre la poudre d'escampette pour découvrir un autre monde qui ne s'accorde pas avec celui de ses minces souvenirs… Car la terre est plate, le ciel est une voûte à laquelle sont accrochés les astres, les bébés sont apportés par les cigognes, la population est répartie en 4 pays nommés printemps, été automne et hiver, et il faut faire attention aux Marie-Morgane des eaux, aux gobelins hippies des forêts et à l'Ankou qui chaque nuit doit templier son quota d'âmes à récolter…

Dans le tome 1, intitulé "Le Pays roux", nous sommes dans un chouette récit d'ambiance, à l'image de ce magnifique château style Tuborg situé en bord de mer, mais du coup on ne raconte pas tant de choses que cela et il faut attendre les dernières pages pour que Jan, Clément, Blanche et Keith partent en quête de la déchirure du ciel dans l'espoir de trouver un moyen d'empêcher la voûte céleste de leur tomber sur la tête…
Dans le tome 2, intitulé "De l'Autre Côté du ciel", la quête de Jan, Clément, Blanche et Keith prend l'aspect d'un road movie fantastico-onirique puisque c'est à bord d'un véhicule équipé d'un révolutionnaire moteur à explosion qu'ils font diverses rencontres avant d'arriver à destination : Marie-Morgane charmeuses, gobelins accro au jeu, les bandits Rappachi et le Père Noël (héritage "Narnia" puisque nous sommes en plein Portal Fantasy ? ^^)…
Et c'est dans les montagnes qu'ils trouvent la déchirure du ciel et passe de l'autre côté… attention spoiler


C'est joli et c'est mignon, mais j'ai un peu envie de dire « tout ça pour ça ? »... Mais après tout peu importe puisque nous sommes dans un récit d'ambiance et qu'il n'y a absolument rien à redire sur les talentueux graphismes de Florence Magnin qui se marient parfaitement à l'univers de Rodolphe (qui entre XVIIIe siècle conte philosophique et XIXe siècle steampunk se fait plaisir avec un monde où l'imagination l'emporte de la science : remember le film de Terry Gilliam intitulé "Les Aventures du baron de Münchhausen" ^^)
Et décidément les deux auteurs aiment bien la Portal Fantasy puisqu'ils récidiveront sur un "Mary la Noire" que j'ai trouvé très réussi avant d'offrir un 2e cycle à "L'Autre Monde" 20 ans plus tard (sans parler de "L'Héritage d'Emilie" réalisé en solo par Florence Magnin de 2002 à 2008 ^^)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
TheWind
  22 février 2014
Quel ravissement que cet Autre Monde !
Aux commandes de son avion, un FK11, Jan se retrouve soudain dans l'obscurité totale. À son réveil, il prend conscience que les gens qui l'entourent ne savent rien du monde d'où il vient, la planète Terre. Tombé du ciel, le voilà dans l'Autre Monde.
Un Monde à la fois si proche de nous et si étrange... Un Monde onirique qui s'inspire à la fois des tout petits riens de notre quotidien et de nos rêves les plus fous. Un Monde fondé sur des légendes tenaces que rien ne semble menacer. Un Monde irréel, hors du temps, fantastique et féerique mais tellement empreint de nos plus vieilles peurs, de nos croyances si bien ancrées, et de l'imaginaire universel qu'il en devient familier au lecteur.
Rodolphe, le scénariste, présente la bande dessinée en disant : «  Quand j'étais petit, j'étais sûr que lorsque je fermais les yeux, le monde avec moi s'éteignait. » Cela me fait sourire... Quand j'étais petite, moi, je me voyais voyager jusqu'au bout du monde, là où la mer s'arrête.
C'est à ces chimères enfantines que cette somptueuse bande dessinée fait écho. Une ouverture sur un monde où les scientifiques n'auraient plus droit au chapitre, où toutes les lois physiques et astronomiques seraient ridiculisées.
Quelle belle réussite que l'association de Rodolphe et de Florence Magnin ! Textes et illustrations se répondent à merveille, enthousiasmant le lecteur de page en page, l'emportant dans un univers où s'entremêlent tout en finesse réalité, éléments historiques, poésie et fantasmagorie.
L'Autre Monde est une invitation au rêve... Laissez-vous porter....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          184
VIRGINIE34
  14 septembre 2016
Jan se réveille un jour dans un hôpital... il n'a plus beaucoup de souvenir de ce qui l'a amené là, si ce n'est qu'il a perdu le contrôle de son avion.
Il découvre un monde totalement différent du sien, où les cigognes amènent des bébés aux femmes stériles, où le ciel est un drap qui risque de s'effondrer sur la population...
C'est le grand bonheur qu'apporte cette BD, un monde plein de fantaisie, de trouvailles poétiques, mises en scène avec beaucoup de style par Florence Magnin. Un vrai régal!
Commenter  J’apprécie          70
vicim
  11 novembre 2013
Avant tout ce qu'il affectionne c'est le basculement entre le réel et l'Imaginaire. Ce récit est tout à coup précipité dans un autre monde qui reprend toutes nos fables.
"Tout l'imaginaire de notre monde devient alors le réel du monde imaginaire".
Bon alors je ne sais pas si vous comprenez clairement ce que ressent mon mari… Ce qu'il a apprécié c'est que le héros arrive dans un monde Imaginaire où nos récits imaginaires deviennent, dans ce monde-là la réalité.
Quand le héros arrive dans l'Autre Monde, les habitants ont l'impression que le ciel tombe. Or tout part vraiment de travers : les cigognes ne livrent plus les bébés…
Enfin, dernier élément et pas le moindre, les illustrations de Florence Magnin. Elle excelle dans l'art de multiplier les personnages, les détails d'un tableau. Les couleurs qu'elle utilise sont douces et en même temps lumineuses. Elle sait mettre des points de jaune, de lumière qui font exploser la planche de BD.
Commenter  J’apprécie          20
Floccus
  05 mars 2018

Un univers joliment dessiné, couleurs tendres et vastes paysages boisés où il ne peut rien arriver de vraiment mauvais, juste de joyeuses péripéties. Une bonne centaine de chats, une compagnie de moeurs affables et conviviales, quelques gobelins, une poignée de sirènes. Et une aventure. Un voyage rythmé sur les traces d'un mystère dont la résolution, baroque et amusante, enchante sans décevoir. C'est une bande dessinée très agréable, qui prend vie par la force des visages. le plaisir qu'elle délivre nécessite la fraîcheur de la découverte, elle est pour moi à lecture unique, comme un bonbon qui fond.
Commenter  J’apprécie          42
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
TheWindTheWind   22 février 2014
J'ai vu, de mes yeux vu, tout à l'heure, dans la lunette du télescope, un ciel semblable à celui que devaient se représenter les peuples de l'Antiquité et du Moyen-Âge...Une voûte céleste opaque, comme la peau d'un gigantesque oignon, s'abaissant sur les horizons, et sur laquelle de minuscules étoiles sont accrochées comme une guirlande sur un sapin de Noël... Mais le plus étrange, le plus insensé, c'est encore la Lune ! Car sur son disque minuscule, j'ai parfaitement reconnu la silhouette de l'"Hommes aux fagots" de nos plus anciennes et stupides légendes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MusardiseMusardise   11 février 2015
[Dialogue entre Jan et Blanche]

- Il m'est très difficile de concevoir un ciel comme celui-ci... Un ciel comme un chapiteau de cirque, susceptible de pendre, faire des plis, se déchirer...
Sait-on seulement ce qu'il y a derrière ?
Par cette déchirure, on doit pouvoir voir ce qu'il y a de l'autre côté... Cela aiderait peut-être à comprendre ce qui se passe ?
- De l'autre côté du ciel, Jan, il n'y a rien... Rien qu'un lieu d'infini silence et d'infinie pénombre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MusardiseMusardise   11 février 2015
- ... Et pas une voiture ! A croire qu'il ne passe jamais personne sur cette route !...
- Noël ne doit pourtant pas être bien loin !...
- Noël ?!
- La capitale régionale.
- Oh, ce n'est en fait qu’un gros bourg !
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Rodolphe (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Rodolphe
Rodolphe & Christophe Dubois en interview pour planetebd.com
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

quiz sur le secret du Mohune

John Le Noir était seigneur de quelle ville ?

Pengrove
Weymouth
Moonfleet
Mohune

4 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Le secret du Mohune, tome 1 : La crypte de RodolpheCréer un quiz sur ce livre