AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Charles Dickens (Antécédent bibliographique)
EAN : 9782756018584
41 pages
Delcourt (03/11/2010)
4.19/5   36 notes
Résumé :
A la gare de triage de Mugby, des dizaines de voies s'enfoncent dans le brouillard et la pénombre de la nuit. En cette veille de Noël, un homme s'interroge: sur laquelle de ces voies l'attend son avenir, son destin, son bonheur...

Que lire après L'embranchement de MugbyVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
4,19

sur 36 notes
5
10 avis
4
6 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
Je suis un peu en retard ou à contre-courant en lisant " l'embranchement de Mugby" puisque c'est un conte de Noël, mais le plaisir de découvrir cet album est le même quel que soit le moment, alors pourquoi s'en priver.
Ouvrir cet album est une véritable plongée dans le monde de mon enfance, je me suis revue dans le lit avec ma soeur en train de feuilleter nos livres.
Le graphisme un peu naïf renforce cette ambiance du monde enfantin.
L'histoire tirée de l'oeuvre de Charles Dickens interpelle sans doute chacun d'entre nous puisque de nos choix de route découle ce que nous sommes aujourd'hui, "et si je n'étais pas allée à la fac, et si j'étais restée à tel endroit, et si..... et si....."
Les différentes façons d'interpréter ce conte permettent, je pense, à chacun de s'y retrouver mais aussi de se questionner et de rêver à ce qu' aurait pu être notre vie si nos choix avaient été autres...
Album très sympa
Commenter  J’apprécie          340
Cette très jolie bande dessinée est l'adaptation par Rodolphe et Estelle Meyrand d'un conte de noël de Charles Dickens.

J'ai adoré !

Un homme arrive par un froid soir de décembre à la gare de Mugby. Il est seul, il vient de fermer sa boite « Barbox Frère », et se cherche : quel chemin emprunté pour le reste de sa vie ?

Justement à Mugby se croisent pas moins de 5 voies ferrées et autant de destinations possibles, notre homme a l'embarras du choix.

Avant de monter dans un train, il est accueilli par un homme. C'est chez lui, qu'il va rencontrer Phoebe, une jeune femme handicapée des jambes.

Ce conte de noêl est doux et tendre et développe le message suivant : avant de sillonner la Terre entière pour trouver son bonheur, il est bon de regarder ce que l'on a sous les yeux.

J'ai adoré l'histoire, je ne sais pas si l'adaptation est fidèle à l'écrit de Dickens n'ayant pas lu celui-ci.

La mise en image est somptueuse, tout aussi douce et tendre que le propos. Les dessins sont feutrés, on les croirait sortis d'un rêve. La lumière, le brouillard, la neige sont autant d'éléments difficiles à représenter qui sont ici rendus de la plus belle des façons.

Je vous recommande chaudement cette bande-dessinée qui pourra plaire aux plus petits comme aux plus grands.
Commenter  J’apprécie          100
Je ne connaissais pas ce conte de Noël, qui rejoint pourtant sur de nombreux points celui de Scroodge. Un homme se retrouve à Mugby, ville au croisement de nombreuses lignes de chemin de fer. Il va les essayer les unes après les autres, à la recherche d'un endroit où il pourrait être heureux.
En chemin, il va évoluer grâce à ses rencontres.
Le plus de ce livre est clairement l'adaptation en BD, avec des dessins très doux et des palettes de couleurs adaptées à chaque ville que monsieur Barbox Frères traverse.
Joyeux Noël chers Babeliotes !
Commenter  J’apprécie          81
C'est un vrai conte de Nöel adapté de Charles Dickens que voilà. Il aurait pu également s'appliquer en dehors de la période de Nöel qui se veut être un rapprochement entre les êtres et où on est plus généreux qu'habituellement. Visiblement, cette magie là ne se rencontre qu'à cette seule période de l'année.

Qui ne s'est pas posé la question du lieu où il aimerait habiter pour être vraiment heureux ? Il y en a qui vont au soleil en bord de mer, d'autres préfèrent les grands villes... Mugby est une ville où les lignes de chemins de fer se croisent comme autant de destinations possibles et imaginables. Comment choisir la bonne destination ?

Le résultat est agréable mais cette bd ne marquera pas les esprits. Tout se passe un peu trop vite. On ne ressent pas réellement l'attachement du héros avec les lieux et les êtres qu'il va croiser tout le long de son périple. On aura compris qu'à force de chercher le bonheur, on peut simplement passer à côté. Il faut donc ouvrir grand les yeux !
Commenter  J’apprécie          50
Superbe bande dessinée d'après un conte de Charles Dickens que je ne connaissais pas !
Un homme riche a quitté son entreprise pour chercher le bonheur ailleurs. Il prend un train qui le dépose dans une ville-carrefour aux multiples destinations possibles. Il y fait la connaissance de la fille d'un employé de la gare qui est paralysée sur un lit dans sa chambre mais semble heureuse en voyant le monde de sa fenêtre et en le découvrant par les récits qu'en font ses visiteurs...
Quelle belle histoire illustrée par de doux graphismes !
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Voyons voir à quoi ressemble Mugby de jour !
Ce n'est pas bien grand... Quelques rues, quelques boutiques, quelques maisons... Et puis cet immense embranchement !
C'est vertigineux, toutes ces voies, ces croisements, ces aiguillages!...ça ressemble à nos vies : tout le temps il faut choisir une voie...
C'est dur de choisir !... Tu ne trouves pas, toi, le chien ?
Commenter  J’apprécie          50
C'est vertigineux, toutes ces voies, ces croisements, ces aiguillages ! Ca ressemble à nos vies : tout le temps il faut choisir une voie. C'est dur de choisir ! Tu ne trouves pas, toi, le chien ?
En ce moment, tu vois, je ne sais plus trop quelle voie choisir : que faire de ma vie, des jours qu'il me reste à vivre ? Aller par ici ? Ou au contraire par là, faire ceci ou cela, aimer un tel ou une telle, travailler ici, habiter là-bas... Qu'en penses-tu, toi ?
Autrefois je n'hésitais pas, je fonçais. Mais les choix que je faisais étaient-ils les bons ? (p. 10-12)
Commenter  J’apprécie          20
Oui, à Mugby, je cherchais le bonheur au bout de lignes illusoires et j'étais incapable de me rendre compte que ce que je cherchais était là !
Ce drôle d'endroit avec toutes ces voies ferrées qui s'enfuient au bout du monde ! (p. 41-42)
Commenter  J’apprécie          40
Une vie, c'est 70, 80 sapins de Noël. Remarquez, quelquefois il suffit d'un platane...
Commenter  J’apprécie          63
"En ce moment, tu vois, je ne sais plus trop quelle voie choisir; que faire de ma vie, des jours qu'il me reste à vivre?"
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Rodolphe (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Rodolphe
Brian Bones détective privé 5
autres livres classés : conte de noëlVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (57) Voir plus



Quiz Voir plus

quiz sur le secret du Mohune

John Le Noir était seigneur de quelle ville ?

Pengrove
Weymouth
Moonfleet
Mohune

4 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Le secret du Mohune, tome 1 : La crypte de RodolpheCréer un quiz sur ce livre

{* *}