AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205068636
Éditeur : Dargaud (06/09/2013)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Dans Namibia, dont voici le tome 4, Leo, Rodolphe et Bertrand Marchal échafaudent une menace extraterrestre qui fait froid dans le dos !

Dans ce 4e épisode de Namibia, le MI6 commence à prendre au sérieux l'hypothèse selon laquelle une civilisation extraterrestre serait à l'origine des phénomènes inquiétants survenus en Namibie : l'invasion d'insectes géants, la découverte de mines gigantesques, le développement de maladies inexplica... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Vexiana
  25 juin 2019
Voilà, c'est arrivé, j'y ai un peu cru pourtant.
L'histoire retombe comme un soufflé et Léo reprend son discours et ses vieilles ficelles.
Quelques explications (peu originales), de vieilles têtes, il rajoute un peu d'érotisme (étonnamment inexistant depuis le début de la série) et nous comble le reste avec du remplissage.
Suite et fin dans le 5e tome...
Commenter  J’apprécie          120
antoineperroud
  07 septembre 2013
MI5, CIA, nouveaux et anciens nazis, gourou aux pouvoirs déconcertants et extra-terrestres, Kathy Austin a bien du mal à dénouer les fils de son enquête. Une chose est certaine : ses adversaires sont prêts à tout pour la faire taire. Heureusement, elle peut compter sur des alliés sûrs, comme Sir Charles, son « oncle » et supérieur direct, l'étrange et sympathique Jules, et même Fuchs, une vieille connaissance rencontrée lors de ses précédentes péripéties (Kenya). Décidément, le désert namibien n'a pas encore révélé tous ses secrets !
Trop ambitieux – déjà neuf volumes au compteur - pour n'être qu'un hommage et bien trop sérieux pour jouer la carte de la parodie, Namibia/Kenya se pose un peu comme un OVNI (!) dans le paysage du Neuvième Art. En effet, le scénario de Rodolphe semble tout droit sorti de l'âge d'or des récits d'aventures exotiques teintés de science-fiction des années cinquante. Edgar P. Jacobs, à qui le scénariste a consacré une biographie (La marque Jacobs), n'est jamais loin et on s'étonne presque de ne pas voir débarquer Blake et Mortimer pour donner un coup de main. Ce quatrième épisode ne déroge pas à cette approche néo-classique et, même si le résultat est bien écrit et parfaitement construit, il reste dramatiquement balisé par des codes narratifs surannés. Cette situation est tout à fait normale pour des albums datant de plusieurs décennies, mais, dans le cas présent, ce côté « vintage » à la fausse patine rend la lecture déconcertante. Dans le même temps, les différentes scènes sous la douche où l'héroïne se dévoile ont étrangement échappé à la censure, comprenne qui pourra !
Graphiquement, Bertrand Marchal rend une copie efficace. Contrairement à l'histoire, son style réaliste est éminemment moderne. le trait est précis, quoiqu'un peu figé par moment. Heureusement, le dessinateur – assisté par Léo - a apporté un soin tout particulier au découpage et à la mise en scène. Les planches sont admirables de lisibilité et de clarté. Dernière pièce du puzzle, les couleurs de Sébastien Bouët s'intègrent parfaitement dans le ton général.
Réalisé dans les règles de l'art, Namibia souffre néanmoins d'un manque d'originalité sur le fond. À réserver aux amateurs du genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
meygisan
  15 août 2016
Je suis plutôt déçu par la tournure du scénario. L'histoire de ces deux races extraterrestres, l'une souhaitant envahir la terre, l'autre la protégeant sans avoir le droit d'intervenir ouvertement, ne présente aucune originalité en soi, et on s'en doutait déjà un peu. Outre le manque d'originalité sur le fond, reste le traitement de cette histoire sur la forme, qui est bien raconté, qui ravira les amateurs du genre où aventure exotique se mêle à une science fiction légère qui n'est là que pour argumenter les propos de Léo quant à la fragilité de la race humaine. Car son discours transparaît à travers le scénario, bien alambiqué il faut l'avouer, il n'a pas changer depuis le cycle d'Aldébaran et son message est toujours le même. L'humanité est au bord du gouffre de sa propre extinction et seule une petite poignée d'êtres humains élus, triés sur le volet, représentent son salut, aidés un peu par une puissance supérieure inaccessible, qu'elle soit extra terrestre ou divine, et volontairement mystérieuse.
Reste que l'on passe un bon moment, qu'on aime ou pas Léo et ses aspirations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MissG
  06 octobre 2014
Dans ce quatrième volume, le mystère s'épaissit et quelques clés de la solution commencent à être distillées.
Kathy Austin n'a désormais plus de doute sur le fait que les phénomènes viennent de l'espace : "C'est juste une hypothèse, bien sûr ! Mais quelle explication apporter à cet ensemble de phénomènes qui ont brusquement surgi ? Les insectes géants, les maladies inexplicables qui vieillissent la population, cette mine abritant des installations de haute technologie !", mais il reste difficile de convaincre son supérieur de cela.
Elle retrouve Robert ainsi qu'une autre connaissance rencontrée lors de "Kenya", ils lui révèlent une partie de l'identité du responsable de ces phénomènes : "Voyez-vous, à l'autre bout de la galaxie, se trouve une petite planète habitée par une race conquérante. Peu importe leur nom, il est de toute façon imprononçable pour votre palais. Leur natalité est terriblement élevée et sans cesse, ils cherchent des lieux nouveaux où essaimer. le dernier qu'ils ont découvert, c'est ici, votre planète, la Terre.".
Il n'y a pas de surprise dans le scénario, cela faisait un moment que je m'en doutais, il n'empêche qu'il est toujours aussi plaisant et prenant, d'autant plus que les auteurs n'ont pas hésité à faire revenir d'anciens personnages afin de créer une liaison entre les deux saisons de cette série.
Le caractère de science-fiction de cette bande dessinée est bien exploitée, toutes les ficelles du genre sont présentes et j'aime toujours autant le traitement qu'il en est fait ainsi que la collaboration entre les trois auteurs.
Le scénario à quatre mains est construit de façon intelligente et il serait trop facile de croire que les auteurs ne réservent pas encore quelques surprises pour la suite, quant aux dessins je les trouve bien faits tout comme la mise en couleurs.
Il est très difficile de s'arrêter à ce quatrième tome tant je suis impatiente de connaître la suite, c'est le problème quand on se lance dans une série inachevée, d'autant plus que la fin est ouverte avec l'arrivée en scène d'un personnage historique prêt à repartir en guerre contre le nouvel ennemi : "Pauvre Angleterre ! En espérant que cette fois, je puisse lui offrir autre chose que du sang, de la sueur et des larmes !", je parle bien entendu de Sir Winston Churchill.
A quand la fin de cette série passionnante ?
"Namibia Episode 4" n'a fait que piquer encore plus ma curiosité et j'ai hâte de connaître le dénouement de cette série qui connaîtra peut-être, et c'est à l'espérer, une troisième saison.
Lien : http://lemondedemissg.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
reve2003
  03 avril 2018
L'intrigue de la série est dévoilée dans ce tome. Contrairement, aux autres lecteurs, j'ai trouvé les explications à la hauteur de ce que j'attendais, je n'ai pas été déçu. D'ailleurs, le suspense demeure en ce qui concerne l'issu de la mission de Kathy.
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Sceneario   17 septembre 2013
Un avant-dernier tome captivant, qui a l'avantage de lever une partie de l'énigme namibienne dans des effets toujours aussi entreprenants et hors normes.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
MissGMissG   06 octobre 2014
Voyez-vous, à l'autre bout de la galaxie, se trouve une petite planète habitée par une race conquérante. Peu importe leur nom, il est de toute façon imprononçable pour votre palais. Leur natalité est terriblement élevée et sans cesse, ils cherchent des lieux nouveaux où essaimer. Le dernier qu'ils ont découvert, c'est ici, votre planète, la Terre.
Commenter  J’apprécie          00
MissGMissG   06 octobre 2014
C'est juste une hypothèse, bien sûr ! Mais quelle explication apporter à cet ensemble de phénomènes qui ont brusquement surgi ? Les insectes géants, les maladies inexplicables qui vieillissent la population, cette mine abritant des installations de haute technologie !
Commenter  J’apprécie          00
MissGMissG   06 octobre 2014
Pauvre Angleterre ! En espérant que cette fois, je puisse lui offrir autre chose que du sang, de la sueur et des larmes !
Commenter  J’apprécie          00
reve2003reve2003   02 avril 2018
Nous ne faisons qu'échafauder des hypothèses, même si, je le confesse, les vôtres me semblent parfois un peu farfelues !
Commenter  J’apprécie          00
reve2003reve2003   02 avril 2018
Une soucoupe volante avec la croix du Reich ?!
Commenter  J’apprécie          11
Lire un extrait
Videos de Rodolphe (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Rodolphe
Centaurus - La bande-dessinée
autres livres classés : afriqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

quiz sur le secret du Mohune

John Le Noir était seigneur de quelle ville ?

Pengrove
Weymouth
Moonfleet
Mohune

4 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Le secret du Mohune, tome 1 : La crypte de RodolpheCréer un quiz sur ce livre