AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Biancabiblio


Biancabiblio
  04 mars 2013
Eté 1914, la guerre va éclater et le superbe paquebot transatlantique Impératrice Alexandra quitte l'Angleterre pour rejoindre l'Amérique. Deux ans après le naufrage du Titanic, l'Impératrice Alexandra va connaitre le même sort funeste : à la suite d'une mystérieuse explosion, le paquebot coule. Comme pour le Titanic, les chaloupes ne sont pas suffisantes en nombre et les premières partent presque à vide. le récit commence alors qu'une chaloupe de 39 personnes est mise à la mer, elle contient plus de personnes qu'elle ne peut en recevoir et nous allons suivre cet équipe de fortune pendant 21 jours, jusqu'à leur sauvetage par un chalutier. Car contrairement au Titanic qui a pu envoyer des S.O.S, la tsf du paquebot est hors service et personne ne sait rien de la tragédie qui a eu lieu en pleine mer.
A bord de cette chaloupe se trouve Grace Winter, la narratrice, en voyage de noces avec son époux Henry resté à bord. Pendant vingt et un jours et vingt et une nuits, Charlotte et ses compagnons d'infortune vont devoir faire face aux éléments, au froid, à la faim, à la soif, et surtout à la peur. La chaloupe prend l'eau, du fait de son poids, elle menace de chavirer, les vivres vont se faire de plus en rares et la tension s'accrut. Les rescapés vont devoir aussi faire face à évidence : pour que certains d'entre eux survivent, d'autres devront mourir. Un choix guidé par l'instinct de survie et la loi du plus fort. Grace va faire partie de ceux qui vont survivre mais à quel prix ? C'est ce que le tribunal devant lequel elle comparait avec Hannah West et Ursula Grant, deux autres survivantes, va essayer de déterminer.
Lire la suite
Lien : http://deslivresdeslivres.wo..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus