AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2844206336
Éditeur : Thierry Magnier (17/03/2008)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 26 notes)
Résumé :

Tu es mon père et je te crains. " Il faut ". " On doit ". " On ne peut pas "... Ta religion ne sait se décliner qu'en interdits. Tu ne nous éduques pas, tu nous dresses. Tu ne nous élèves pas. Tu nous rabaisses. Je suis petite et Dieu est grand. Maman parle de moins en moins. Elle a des silences de douleur, qui nouent le ventre à peine on la regarde. Mais moi je grandis, et mes questions grandissent avec moi. Quel est ce Dieu de foudre et de colère, qui ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  26 septembre 2013
Et tu te soumettras à la loi de ton père...
Et tu écouteras religieusement les paroles de ton père...
Et tu te plieras aux ordres qu'il te donne...
Et tu te tairas quand il te dira de la fermer...
Et tu aimeras ton petit frère qu'il n'arrive pas, lui, à prendre dans ses bras...
Et tu marcheras droit..
Et tu courberas l'échine...
Et tu prieras son Dieu tous les soirs...
Et tu regarderas, impuissante, les larmes de ta maman...
Et tu ne comprendras pas pourquoi ce père est si injuste...
Et tu iras à l'école...
Et tu découvriras le monde...
Et tu ne te soumettras plus à la loi de ton père...

Marie-Sabine Roger nous livre un monologue très fort sur la relation entre cette petite de dix ans et ce semblant de père qui fait régner la loi à la maison. Ses silences si pesants, ses regards si perçants, ses lois qu'il impose, son désamour pour sa famille et son Dieu qu'il vénère par-dessus tout. Des mots crus, accrocheurs, parfois violents ou révoltants envers cet homme, autoritaire, froid et cynique. Des phrases incisives, des chapitres très courts, des sentiments très forts de soumission puis de révolte. Bien loin de ce que j'ai découvert de Marie-Sabine Roger, elle dépeint ici avec force et émotion le monde de cette petite fille qui voudra voir le monde et connaître l'amour.
Et tu te soumettras à la loi de ton père... et tu ne l'oublieras pas...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          484
isabelleisapure
  07 septembre 2013
« Quand les religions accouchent de la souffrance ».
Depuis la nuit des temps, le monde vit sous l'emprise des religions.
Leur révélation, mais plus souvent leur interprétation, a surtout donné lieu à des doctrines plus ou moins strictes prêchées par des personnages qu'il est tout à fait permis de contester face aux conflits planétaires qu'ils ont continuellement engendrés, c'est encore le cas aujourd'hui.
Il en est ainsi dans ce roman poignant ou l'on voit l'obscurantisme supplanter l'humanité dans son sens le plus pur, la relation entre un père et sa fille.
A travers ce drame familial dans lequel on voit l'existence d' une enfant de 10 ans littéralement crucifiée par son père au nom de préceptes religieux , Sabine Roger en fait ici un portrait poignant à l'extrême du supportable parfaitement révélateur de leurs dérives.
Une lecture bouleversante.
Commenter  J’apprécie          220
charlottelit
  18 mai 2012
en deux heures ce chef d'oeuvre se lit avec plaisir malgré la noirceur du père : à distribuer à tous les sans coeur, les innocents qui font du mal peut-être sans le savoir, ; les dommages psychiques sont aussi affreux que les coups
Commenter  J’apprécie          200
cathcor
  20 juin 2012
Un père sec, incapable d'aimer, serré dans sa rigueur comme dans un corset, figure de l'intolérance d'une religion chrétienne mal comprise .Une mère fantôme soumis et douloureux. Un frère et une soeur aînés, déjà formatés.Un petit frère handicapé -un idiot dégénéré aux yeux du père - blond chérubin tendrement aimé et qui mourra trop tôt. Une enfance et une adolescence sacrifiées, assassinées, dans le silence, la solitude, l'incompréhension, puis la révolte.
Un très beau livre sur les huis clos familiaux, où certains ados se retrouveront peut-être et grâce auquel - miracle de l'écriture - ils se sentiront peut-être moins isolés.
Commenter  J’apprécie          160
Clem_5
  10 janvier 2018
Et tu te soumettras à la loi de ton père est un roman court sur l'extrémisme religieux. Ici il s'agit de la religion catholique, mais c'est surement applicable à n'importe quelle croyance.
Ce livre a été proposé à mes 3e, ce qui m'étonne un peu car il demande une certaine maturité. Il n'y a pas vraiment d'histoire, c'est uniquement le raisonnement de la jeune narratrice par rapport à l'éducation qu'elle reçoit de son père. Elle se pose beaucoup de questions sur le monde qui l'entoure et commence à se rendre compte que les autres ne vivent pas comme elle dans le silence et l'ignorance : l'extravagante voisine Mme Willerbach, la Kabyle, puis Sophie la fille de sa nouvelle institutrice.
Chez elle, son père dicte la loi d'un Dieu qu'elle ne comprend pas et pour cause, cet homme rigide a une vision très étrange de la charité chrétienne : il ne vient pas en aide à une voisine persécutée par son mari, rejette ceux qui n'ont pas les mêmes croyances, modes de vie, origines que lui, etc. La mère ne vit que pour Fabien, le dernier né, encore bébé, mais souffrant d'un handicap qui le fait dépérir un peu plus chaque jour et le rend invisible aux yeux de son père. Les frères et soeurs aînés de la narratrice ont quitté la maison, elle se retrouve donc seule avec ses questions qu'elle n'a même pas le droit de poser sous peine de punition. Les seules réponses qu'elle reçoit sont des extraits de la Bible choisis pour chaque occasion par son père au moment de la prière.
Les chapitres sont très courts, une page ou deux, et abordent chacun des concepts de la Bible à partir d'anecdotes vécues par l'enfant. Pour autant j'ai trouvé ce livre assez long à lire. Je me suis ennuyée, même si le quotidien de cette famille faisait froid dans le dos. On espère que la fillette va avoir la curiosité et l'ouverture d'esprit nécessaire pour échapper au formatage de son père et se rebeller.
Un roman qui propose des réflexions philosophiques assez poussées, même si elles sont du point de vue d'une enfant. Plutôt pour les lycéens et adultes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   27 septembre 2013
J'apprends à garder le silence, à penser pour moi seule, à ne plus partager. Je fais semblant, aussi. Je comprends que grandir, c'est apprendre à mentir.
Commenter  J’apprécie          340
marina53marina53   26 septembre 2013
La foi, entre les mains d'un homme comme toi, c'est une arme de poing. Une arme blanche. Elle fait infiniment plus de mal que de bien.
Commenter  J’apprécie          330
charlottelitcharlottelit   18 mai 2012
tu es mon père et je te crains : il faut , on doit, on ne peut pas
religion de l'interdit
Tu ne nous éduques pas, tu nous dresses.
Tu ne nous élèves pas, Tu nous rabaisses
Je suis petite et dieu est grand.
Maman parle de moins en moins
Elle a ................
Commenter  J’apprécie          90
cathcorcathcor   10 juin 2012
J'apprends que lorsu'on devient grand on perd tout ce qui est important: les patins à roulettes, regarder les fourmis, se faire la dînette et manger (pour de faux) un gâteau fabriqué en terre du jardin et de la soupe à l'herbe, sauter à pieds joints dans son lit pour éviter que le monstre qui dort sur le plancher- caché sous le sommier- ne vous attrape les chevilles, quand on revient se coucher, après s'être levée pour aller faire pipi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
charlottelitcharlottelit   18 mai 2012
Moi aussi je fais des fautes, j'en fais plein.
Me Périda se fâche après chaque dictée.
pourtant j'apprends mes leçons et le soir, avant le repas,
il faut que je les récite à mon père.
Une erreur, un oubli, je recopie la phrase dix fois.
Avant de revenir pour te la réciter.
La même erreur une seconde fois ?
Je recopie la leçon tout entière.
Si je mets trop de temps, tu repousses la sentence au dimanche matin, avant l'office.
L'école est un lieu d'angoisse et de repli.
Mais revenir chez moi, lorsque tu es là, c'est pire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Marie-Sabine Roger (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Sabine Roger
Idée lecture de Laurence Authentique | "Et tu te soumettras à la loi de ton père" de Marie-Sabine Roger
autres livres classés : sexismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Et tu te soumettras à la loi de ton père, de Marie-Sabine Roger

. Comment s’appelle le petit frère de l’héroïne de l’histoire ?

Pierrot
Yoan
Fabien

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Et tu te soumettras à la loi de ton père de Marie-Sabine RogerCréer un quiz sur ce livre