AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782203064577
32 pages
Éditeur : Casterman (16/10/2013)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Cette nuit la neige est tombée. Le monde est devenu tout blanc. Je tends l'oreille et j'écoute l'hiver. Moi, je ne bouge pas.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Nadael
  21 octobre 2013
On distingue d'abord de petites empreintes de pas dans la neige, en les suivant nous aperçevons une ombre qui avance lentement. Puis un ponton que l'on devine rouge, face à un lac gelé, attire notre attention. On lève alors les yeux et voilà que de gros flocons virevoltent dans le ciel, chahutés par le souffle du vent.
Le narrateur de cette histoire, l'ombre mystérieuse, termine son chemin au bout du ponton. le paysage d'hiver qui s'offre à lui est d'une grande splendeur mais il a si froid qu'il n'ose plus bouger. La neige le recouvre tant qu'il a l'impression d'être un glaçon. Un petit point rouge se met alors à danser au loin. Il se rapproche de plus en plus de lui. Une silhouette se dessine doucement, est-ce un loup féroce, une fée jolie, un feu follet ? Un léger bruit se fait entendre, plutôt doux à l'oreille... Ce qu'il voit enfin l'éblouit : le sourire d'une petite fille, sa voix qui l'appelle, ses mains qui l'enveloppent... Une chaleur envahit son coeur et son corps, désormais.
Cet album est empreint d'une infinie tendresse. L'écriture de Marie-Sabine Roger donne la part belle aux sensations et à l'onirisme, quant aux illustrations de Sylvie Serprix, elles sont à couper le souffle. La plume de l'une et le trait de l'autre se mêlent merveilleusement.
Elles jouent sur les oppositions : le blanc immaculé et le rouge écarlate, le froid de la neige et la chaleur de l'âtre, l'immobilité du narrateur et les mouvements de la fillette, le lointain et le proche, la peur et l'apaisement, la petite ombre et l'immensité du décor, le nébuleux et la clarté, la solitude et l'amitié, la tristesse et le bonheur.
Le suspense quant à l'identité de ce petit « Je », est savamment entretenu au fil des pages. le voile se lève avec délicatesse à la toute fin.
Les images sont des tableaux et les mots sont des poèmes. Un coup de coeur, forcément.
Lien : http://lesmotsdelafin.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          201
Melisende
  20 octobre 2013
L'année dernière, bossant dans la BCD d'une école maternelle et primaire, j'avais quotidiennement l'occasion de lire des albums pour les enfants. Travaillant aujourd'hui dans une bibliothèque universitaire, j'avoue que cette habitude me manque grandement. Ainsi, lorsque j'ai aperçu cet ouvrage dans la liste de diffusion de Casterman, je n'ai pas hésité longtemps… et j'ai bien fait !
De mon point de vue d'adulte, cet album est à la fois un bel objet-livre mais aussi une jolie histoire. Je n'avais pas prêté une grande attention au résumé, attirée par les illustrations et j'ai donc découvert avec surprise, au fil des pages, quel est le narrateur de cette petite aventure.
Dès la première page, le ton est donné : l'histoire se déroule au coeur de l'hiver. Les paysages sont recouverts de neige, donc… tout blanc. Grâce aux magnifiques illustrations en pleine page qui m'ont grandement fait penser aux peintures impressionnistes, l'immersion au coeur de la saison est complète. Nos sens sont activés grâce au texte de Marie-Sabine Roger, l'occasion pour les adultes de revenir sur les couleurs que l'on peut voir en hiver (le blanc de la neige qui recouvre tout et donne l'impression que tout se confond, le vert des sapins à la montagne…), sur les sensations que l'on peut avoir (le froid de la neige qui tombe et du vent qui souffle), sur les bruits que l'on peut entendre (le craquement de la poudrière fraiche lorsque l'on marche).
Derrière cette histoire que l'on peut parcourir simplement pour le plaisir et le divertissement, on peut aussi trouver d'autres thèmes à aborder avec les enfants : d'où vient la neige ? Quels vêtements porte-t-on en hiver (l'auteure énonce quelques termes intéressants : écharpe, cape, parka, moufles…) ? Et l'on peut surtout s'amuser à faire des hypothèses avec les jeunes lecteurs : mais qu'est-ce que c'est que ce point rouge et flou, au loin ? « Est-ce que c'est une fée ? Un petit feu follet ? […] Est-ce que c'est un loup rouge ? Un grand loup dangereux ? Une bête des bois ? »…
On peut aussi tenter de percer le mystère de l'identité du narrateur : qui est donc ce « je », perdu dans la neige, immobile et terrorisé par l'apparition ? Et que va-t-il lui arriver ?
Enfin, et par association d'idées, on peut peut-être demander aux plus jeunes de trouver un conte qui utilise le rouge et le loup… non ? L'occasion de le faire découvrir aux plus jeunes et de faire travailler les références des enfants un peu plus âgés.
Les belles illustrations s'étalent sur les pages entières. le blanc et le froid de la neige font place, dans les dernières pages, au rouge et à la chaleur du feu dans la cheminée. Au début floues, les figures de l'histoire se rapprochent du lecteur et deviennent de plus en plus nettes, jusqu'au gros plan et la découverte du visage du narrateur… qui comblera les plus jeunes !
Ces belles peintures accompagnent un texte court mais pertinent. Les phrases descriptives sont brèves, remplies de vocabulaire intéressant (comme je vous l'expliquais plus haut). La narration se fait donc à la première personne du singulier : le narrateur nous explique ce qu'il voit, et ce qu'il ressent, immobile sous la neige de l'hiver qui ne cesse de tomber. Si les illustrations n'avaient pas été là, le lecteur n'aurait eu aucun mal à s'imaginer les scènes et à faire appel à ses sens, l'ensemble est très visuel. Lié aux images de Sylvie Serprix, le texte est carrément percutant.
Vous l'aurez compris, j'ai aimé ce bel album. Joli livre par bien des aspects (le format, la qualité des feuillets, des illustrations et des couleurs), mais aussi album qui permettra des échanges avec les plus jeunes, je pense. Enseignants et parents pourront l'utiliser comme base pour parler de l'hiver, des vêtements que l'on porte à cette occasion, des couleurs que l'on voit à cette saison… et également lancer des petites hypothèses au sujet de l'identité du narrateur et de la nature de la tache rouge qui apparait dans le paysage… Ludique et instructif, j'adhère ! Je suis donc persuadée que Tout blanc ravira petits et grands !
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
bouma
  03 mars 2014
Le froid et la neige sont partout. La glace à recouvert le lac. Dessus un point rouge semble avancer, comme un feu follet… Ne serait-ce pas plutôt une petit fille qui virevolte et danse sur la glace ?
Cet album m'a séduite par sa construction narrative. le lecteur est littéralement à la place du narrateur que cela soit dans le texte ou dans le point de vue des illustrations. Au fur et à mesure que le texte, très poétique, avance, on voit apparaître cette tâche rouge, on la voit floue puis de plus en plus nette jusqu'à devenir le beau visage de la couverture.
Là encore, l'album a une chute réelle, chaude, réconfortante et nécessaire après le froid dont nous, lecteurs, avons été témoin. le livre s'adresse à des lecteurs plus âgés que les deux précédents, disons dès 4 ans.
Lien : http://boumabib.fr/2014/01/0..
Commenter  J’apprécie          40
Seguret
  08 juin 2020

Tout blanc M-S. Roger S. Serprix Casterman 13,95€
isbn: 9782203064577
Dans un paysage tout blanc de neige, quelques traces de pas dirigent notre regard jusqu'à une silhouette intrigante. Enfant? Animal? On ne sait d'abord pas qui parle. On sait juste qu'il fait très froid et que la neige qui recouvre tout n'est pas seulement belle, elle est aussi hostile, et le narrateur s'y sent bien seul.
Lien : https://www.litterature-enfa..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
NadaelNadael   21 octobre 2013
« Je tends l'oreille et j'écoute l'hiver. Moi, je ne bouge pas, pourtant la neige est là, elle tombe sur moi et vient de boutonner sa cape sur mon dos et de nouer son écharpe à mon cou. »
Commenter  J’apprécie          150
chardonettechardonette   17 mars 2014
Leur sourire est une couverture, les yeux de la petite me protègent comme un toit.
L'hiver peut bien jouer à effacer les choses, ici je n'ai plus froid.
Commenter  J’apprécie          100
NadaelNadael   21 octobre 2013
« Je tends l'oreille et j'écoute l'hiver. Il fait un bruit de neige, un bruit de gel qui avance et s'étend peu à peu, de givre qui m'entoure et fige mon haleine. Même le vent est blanc, je crois. »
Commenter  J’apprécie          60
beamag87beamag87   30 avril 2014
Cette nuit, la neige est tombée. Le monde est devenu tout blanc. Plus de ligne entre ciel et terre, le lac gelé ressemble à un nuage, les nuages à un lac gelé.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Marie-Sabine Roger (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Sabine Roger
Marie-Sabine Roger lit un extrait de son nouveau roman "Loin-Confins", à paraître au Rouergue le 19 août 2020.
autres livres classés : neigeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Et tu te soumettras à la loi de ton père, de Marie-Sabine Roger

. Comment s’appelle le petit frère de l’héroïne de l’histoire ?

Pierrot
Yoan
Fabien

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Et tu te soumettras à la loi de ton père de Marie-Sabine RogerCréer un quiz sur ce livre