AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
3,53

sur 16 notes
5
2 avis
4
2 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
L'histoire d'Émilie Geoly, mal dans sa peau. C'est tout de suite perceptible dans ses propos, ses expressions et sa façon de s'habiller. « Comme une vieille, les vêtements d'une Mary Poppins qui serait vidée de toute gaité, de toute légèreté.

Son entourage ne l'aide pas vraiment, une amie fofolle et égocentrée, une autre amie, négative et également égocentrée, un compagnon uniquement intéressé par la télé et le sport, des parents et une soeur « parfaite », sans cesse en train de la juger.
Emilie, instit, met des bonnets d'âne aux mauvais élèves et son collègue, hypocondriaque, le « professeur Gougueul » lui conseille donc d'aller « voir quelqu'un », c'est-à-dire, un psy…

Car il a diagnostiqué sur son Smartphone, le trouble dont souffre Émilie :
« le syndrome de T.A.G. le TAG est un état d'anxiété permanente qui dure depuis au moins 6 mois et n'est lié à aucune situation en particulier. C'est une inquiétude excessive de tous les moments de la vie quotidienne : professionnelle, familiale, affective et sociale ».

En quelques pages, les personnages sont campés, crédibles et l'ambiance parfaitement reconstituée.
La psy rencontrée est tout sauf bienveillante. Elle est cassante, sèche, odieuse.

J'ai adoré ce mélange de gravité (le mal être d'Émilie est bien réel) et l'humour présent dans chacune des pages. Tant dans les dialogues que dans le graphisme. Un dessin dépouillé qui insiste sur les expressions, une colorisation des planches qui accompagne admirablement la tonalité du récit.
Petit cadeau : « Professeur Gougueul », (le collègue) explique sur un paper-board les différentes phases d'une analyse. En général, cela représente une ou deux pages. C'est bien fait, pédagogue, sans simplisme grossier.

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire, à sourire sur les dessins.
Une jolie réussite.

Lien : https://commelaplume.blogspo..
Commenter  J’apprécie          20
Emilie va consulter une psy, voici la première phrase qu'elle lui dit : « Je viens d'avoir trente ans et j'ai envie de mourir tellement je n'arrive à rien dans ma vie. Voilà ce qui nous arrive. »
Cette jeune femme essaye de savoir ce qu'il lui arrive. Elle veut se séparer de son conjoint mais l'appartement est à son nom et elle baisse les bras devant l'ampleur de la tâche qui s'annonce, déménager. Alors elle s'accommode de cette situation qui ne lui plaît pas. Il y a des scènes de tentative de rupture très drôles. Elle s'appelle Emilie Geoly (oui-oui, merci les parents) et s'habille en Mary Poppins. Elle est de petite taille et pour paraître plus âgée, notamment sur son lieu de travail (elle est enseignante en primaire), elle s'habille ainsi.
Elle a deux amies, très opposée, Mélanie et Carole. Une famille qu'elle ne supporte pas et qui pourrait bien être à l'origine de tous ses maux. Enfin ça, le lecteur en apprendra plus lors de ses séances chez Mme Soulac, sa psy, conseillée par son collègue hypocondriaque, pas triste non plus. En bref, cette BD est drôle et elle présente ou vulgarise différents concepts de la psychanalyse.
Lien : https://joellebooks.fr/2022/..
Commenter  J’apprécie          20
Bande dessinée pleine d'humour et de vécu. Les personnes mises en scène sont très attachantes et présentent chacune des personnalités particulières, de façon un peu caricaturale. Emilie dans une phase dépressive, insatisfaite de sa vie et de ses relations affectives, familiales, amoureuses,... décide d'aller chez une psy et découvre plein de choses sur son passé expliquant sa façon de fonctionner. Parallèlement, par l'intermédiaire de son collègue le prof Gougueul le livre présente quelques notions de psychiatrie: développement de la personnalité, maladies telles que dépression, troubles anxieux,..., différents types de psychothérapies et comment cela se passe pendant la thérapie. Un coup de coeur pour la d'abord énigmatique, puis se révélant très humaine psychiatre ainsi qu'à sa tortue..
Commenter  J’apprécie          10
Emilie ne va pas bien. Elle est petite, elle a une soeur parfaite, des parents gentils mais tranchants dans leurs paroles, des élèves qui l'énervent et à qui elle le rend bien et surtout elle ne se sent pas adulte. Bref. Emilie ne va pas bien et sur les conseils de son collègue hypocondriaque, consulte une psy. Une psy énervante et tranchante bien sûr.

Ca c'est de la BD ! Enlevée, utile et intelligente ! Les dessins sont "drôles" et évitent de sombrer dans le mélo. Ils me rappellent un peu le style Agrippine.
L'histoire d'Emilie est malheureusement courante. Dépression, somatisation, secrets de famille... Comment défaire le noeud, prendre sa part et lâcher prise pour enfin trouver la sérénité. Tout un programme (enfin plutôt toute une thérapie)
Des encarts complètent la BD avec des apports théoriques. le transfert, le ça, le moi et le surmoi sont par exemple expliqués.
Chacun y trouvera son compte. Certains se rappelleront leur propre thérapie avec les différentes phases. Et peut-être que d'autres auront un déclic ?
Commenter  J’apprécie          00


Lecteurs (36) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5164 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}