AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Paul de Roux (Éditeur scientifique)
EAN : 9782715224858
640 pages
Le Mercure de France (30/11/-1)
4.25/5   4 notes
Résumé :

Madame Roland naît en 1754, fait des études brillantes, épouse un financier du roi : ces prémices aboutissent en général à un salon bourgeois. Elle eut un salon. Elle y rencontra l'Histoire, et l'Histoire ne la lâcha plus. Roland de la Platière, son mari, devint ministre de l'Intérieur, alors elle put penser qu'elle triomphait, et avec elle l'idéal révolutionnaire : Plutarque, les stoïciens,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Chasto
  02 novembre 2019
Mémoires d'une femme dont notre société devrait plus souvent et plus honnêtement rendre hommage, tout comme à Théroigne de Méricourt et Olympe de Gouges.
Par leur charisme et force de persuasion, ces femmes ont su faire entrer le respect et l'estime d'une société, alors machiste et rétrograde, pour la gent féminine.
Personnage hors du commun par cette remarquable faculté d'appréhender le cours des événements et leurs développements.
Personnalité trop souvent ignoré dans la réalité de certaines pages de notre histoire de France.
A découvrir dans une fluidité de style rendant sa lisibilité à une période des plus troublée de notre pays.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ChastoChasto   20 août 2016
" Quoi ! Ce peuple aveuglé laissera donc périr ses meilleurs défenseurs ?"

"Allez le premier, dira t elle au bourreau hésitant, je vous épargne au moins la douleur de voir couler mon sang !"

"O Liberté, que de crimes en ton nom !"
Commenter  J’apprécie          50
BandiFuyonsBandiFuyons   23 septembre 2019
Je ne fais plus d'épigrammes ; car elles supposent le plaisir de piquer par une critique, et je ne sais point m'amuser à tuer les mouches.
Commenter  J’apprécie          30
xTHX1138xxTHX1138x   03 avril 2021
Les factions passent, la justice seule demeure, et, de tous les défauts de l'homme en place, la faiblesse est celui qu'on lui pardonne le moins, parce qu'elle est la source des plus grands désordres, surtout dans les temps d'orage.
Commenter  J’apprécie          10

>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Politiciens, économistes, juristes, enseignants (844)
autres livres classés : GirondinsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1300 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre