AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Ormuz (12)

jeandubus
jeandubus   22 juillet 2015
(A cheval sur les pages 179 et 180)

Quant à l’épave, plus nous nous en rapprochions et plus je lui trouvais l’allure d’un navire de guerre en activité - d’autant qu’à quelque distance, bien visible sur l’horizon évoluait solitairement (ou peut être de concert avec un sous-marin en plongée) un patrouilleur de type Houdong comme si j’étais condamné, quoique je fasse, à me retrouver toujours, et sans l’avoir cherché, à proximité de l’un d’entre eux -,et pendant quelques instants je soupçonnai le nakhoda, en dépit de la bienveillance qu’il n’avait cessé de me manifester (faisant même un large détour pour se porter à la hauteur d’un boutre de pêche en train de relever un filet rempli à ras bord de chinchards), de m’avoir attiré dans un piège, comme pouvait le supposer la présence de ce patrouilleur, quant à lui incontestablement bien vivant, dans le voisinage de l’épave, ou de la pseudo-épave, vers laquelle nous nous dirigions maintenant à vive allure.
Commenter  J’apprécie          40
Chouchane
Chouchane   21 novembre 2013
De cet aumônier, je m'étais formé sans le connaître une opinion défavorable, pour avoir lu(...) un texte dans lequel il expliquait comme un bon père catholique - ou un père bon catholique -, s'il se trouvait, pendant une tempête, à bord d'un navire en train de couler, en compagnie de son fils, lui-même catholique, et d'un ami athée de celui-ci, devait en priorité (...) se porter au secours de l'ami athée, abandonnant son fils à la noyade, dans la mesure où ce dernier, puisqu'il était croyant, était déjà sauvé, tandis que l'athée risquait non seulement de périr mais d'être damné : une fable - qui se concluait naturellement par la noyade du fils et la conversion au catholicisme de son ami athée, lequel finissait même par devenir prêtre - qu'il prétendait lui avoir été inspirée par des fait réels, et qui témoignait en tout état de cause d'une conception assez frustre de la religion que professait l'aumônier.
Commenter  J’apprécie          40
zazy
zazy   22 décembre 2013
Et la Burj Khalifa, la tour la plus haute du monde –et l’une de celles dont le chantier fut le plus coûteux en vies humaines-, est-ce qu’elle ne sort pas de l’ordinaire ? La Burj Khalifa ? Si, bien sûr, elle n’est pas non plus sans attraits… Surtout la nuit, quand au tournant de chaque heure elle ruisselle de lumières scintillantes, tandis que sa pointe effilée se perd dans les nuages, s’ils sont bas.
Commenter  J’apprécie          30
Oreane
Oreane   12 août 2013

Après sa disparition, je me suis introduit dans la chambre de Wax à l’hôtel Atilar afin d’y inventorier ses affaires. C’était assez peu de chose : quelques vêtements légers, dont ceux, mis à sécher sur des cintres, qu’il avait pris soin de laver, la veille de sa tentative, comme il le faisait chaque soir, bien que l’hôtel disposât d’un service de blanchisserie, avec une ponctualité exaspérante à la longue. Une trousse de toilette dont je ne détaillerai pas le contenu, par discrétion, mais dont il me semble important, pour la compréhension de ce qui va suivre, de noter qu’elle renfermait, à côté de ce que l’on s’attend à rencontrer dans un accessoire de ce genre, tout un assortiment de fétiches ou de porte-bonheur, tels que des petits cailloux, des plumes, des perles de verre, ou d’autres menus objets témoignant de la survivance, chez Wax, d’un mode de pensée qui généralement se résorbe à l’âge adulte. Sur un carnet à spirale, des notes éparses, sans queue ni tête, qu’il me destinait afin que je les mette en forme dans ce grand récit de son exploit qu’il me payait pour écrire .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
brigetoun
brigetoun   18 décembre 2013
Le paysage que j'avais vu à l'aller paré de ses couleurs habituelles, qui déjà étaient assez ternes, baignait désormais dans un éclairage monochrome et terreux de fin du monde. Peu avant d'arriver à destination, le long de l'aéroport international de Dubaï dont le trafic était interrompu, je remarquai un amas de pétunias plus foisonnant encore, plus vaste et plus touffu, que tous ceux que j'avais observé auparavant dans la région, et dont les massifs qui le composaient, cet amas, balayés et tordus par le vent, fouettés par le sable en rafales, m'évoquèrent irrésistiblement, bien que de manière incongrue, un troupeau de boeufs musqués que dans un reportage télévisé j'avais vu lutter désespérément, regroupés en carrés, contre une tempête de neige au coeur de l'hiver arctique.
Commenter  J’apprécie          10
zazy
zazy   22 décembre 2013
Outre que la maquette de ce SM39 –en fait une réplique exacte du missile, mais évidemment dépourvue de sa charge explosive, un peu comme ces enveloppes vides de CD que l’on trouve dans les rayonnages d’un disquaire-, outre que cette maquette était par elle-même très attrayante, avec ses surfaces merveilleusement douces au toucher et revêtues de couleurs chatoyantes (détails par lesquels le SM39 s’apparentait à la Porsche Panamera Turbo exposée dans les galeries du centre commercial Villagio).
Commenter  J’apprécie          00
zazy
zazy   22 décembre 2013
Autant dire qu’il contemple une étendue d’eau apparemment sans limite, dont la coloration varie depuis le blanc laiteux, à où la mer se brise, au pied de la falaise, jusqu’au vif argent là où elle disparait, à l’horizon, ou se fond, plutôt qu’elle ne disparaît, dans une brume scintillante due à l’évaporation, aux particules de sable dans l’air ou à Dieu saint quoi d’autre. Entre-temps, elle est passée par différents tons de bleu –dont le turquoise est le plus agréable à l’œil, et celui qu’elle revêt aussitôt dégagée du ressac et de son blanc laiteux-, au fur et à mesure qu’elle prenait de la profondeur, ce qu’elle fait rapidement, car le rivage, sur la côte sud de l’île d’Hengam, est accore.
Commenter  J’apprécie          00
brigetoun
brigetoun   18 décembre 2013
Au cours de la matinée, l'épicier, qui s'était inquiété de sa disparition, et qu'il avait auparavant informé de sa destination, était venu le chercher, à bord de la barque à moteur dont il disposait pour son commerce, et c'est alors, semble-t-il, qu'avait germé dans l'esprit de Wax, convaincu désormais de la démesure de son projet, l'idée de le simplifier, ou de le ramener à de dimensions plus modestes, en se faisant transporter de cette façon sur la plus grande partie de la traversée. Évidemment, il pourrait sembler plus raisonnable, et plus digne, de renoncer purement et simplement, mais Wax m'assurera qu'il trouvait moins déshonorant, à tout prendre, de tricher que de déclarer forfait
Commenter  J’apprécie          00
brigetoun
brigetoun   18 décembre 2013
La mer scintillait, bleue, parfaitement lisse. Aussi loin que portait le regard, dans un rayon de 360°, on y voyait des navires de guerre de toutes sortes, que le "chef de défense à vue", lorsqu'il ne les avait pas reconnus au premier coup d'oeil, s'efforçait d'identifier en consultant une édition déjà ancienne de l'Annuaire des flottes de combat. Et tous ces navires, dans l'attente du pilote, décrivaient de lents et larges mouvements circulaires (assez semblables, mais au ralenti, à ceux que décrivent des canards en celluloïd dans une attraction de fête foraine), qui à tout instant faisaient varier la position de chacun par rapport à l'ensemble des autres.
Commenter  J’apprécie          00
brigetoun
brigetoun   18 décembre 2013
Sans doute, en patientant un peu - ce à quoi n'incite guère, il est vrai, la chaleur infernale qui règne ce jour là, comme presque tout l'année, sur l'île d'Hengam -, Wax finira-t-il par percevoir un boutre (ou que que soit le nom que l'on donne à ces embarcations traditionnelles depuis qu'elles sont motorisées, et pour les plus récentes construites en fibre de verre), ou plus sûrement l'une de ces barques non pontées, équipées d'un ou de plusieurs moteurs hors-bord, qu'utilisent aussi bien les pêcheurs que les contrebandiers, et dont la marine des Gardiens de la révolution, quant à elle, a fait l'un des principaux instruments de ses tactiques asymétriques.
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Les titres de Jean Rolin

    Chemins...

    ...de terre
    ...d'eau
    ...de feu
    ...d'air

    10 questions
    3 lecteurs ont répondu
    Thème : Jean RolinCréer un quiz sur ce livre