AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258144876
Éditeur : Les Presses De La Cite (24/05/2017)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Un thriller ambitieux au rythme effréné. Une intrigue historique diaboliquement séduisante qui embarque le lecteur dans une course folle, de Bordeaux à Erevan en passant par le Vatican et Hong Kong, à la poursuite d'un secret qui n'est rien de moins que celui de l'humanité tout entière.

Turquie, marché d'Igdir. Aman, la fillette kurde dont la famille est gardienne millénaire du mystère de l'Ararat, n'aurait pas dû accepter cette licorne en bois... Ell... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
21 mai 2017
Ouaw...une vraie bombe ! Je tiens tout d'abord à remercier Babelio ainsi que les éditions Presses de la Cité de m'avoir envoyé cet ouvrage, en avant-première qui plus est. C'est un ouvrage que je n'aurais probablement jamais acheté par moi-même, n'étant généralement pas trop branchée thriller et j'avoue que je serais vraiment passé à côté de quelque chose de ...surprenant, étonnant, prenant et envoutant à la fois.
Oui, envoûtant, tel est bien le mot approprié car pour vous plonger dans cette lecture, il va falloir que vous mettiez de côté tous vos a priori, toutes vos prétendues croyances, comme le fait l'héroïne de ce roman. Glaciologue de métier, Cécile Serval est une scientifique qui a largement passé l'âge de croire encore aux contes pour enfants. Aussi, lorsqu'elle est prise en otage par Zak Ikabi, elle ne sait pas encore qu'en réalité, ce dernier vient de lui sauver la vie, à elle, et au professeur Arsène Parella. Tous deux ont le malheur de trop en savoir, ou pas assez justement. Leur erreur ? Avoir rédigé un rapport pour le Parlement mondial des religions. Ils auraient vu quelque chose qu'ils n'auraient jamais du voir, même s'ils ne savent pas l'interpréter, du moins pas encore mais ce fait, si il venait à être divulgué à grande échelle, réduirait à néant toutes les convictions des croyants du monde entier, de quelque religion qu'ils soient. Bref, le monde tel que nous le connaissons plongerait alors dans d'interminables guerres de religion comme nous n'en avons jamais connu et le monde scientifique serait lui aussi mis à mal. Bref, ce serait le chaos total. Il y a d'un côté ceux qui veulent savoir et ce, à n'importe quel prix, quitte à tuer des centaines de personnes pour cela, c'est la camp dans lequel se placent celui qui se fait appeler Cortès et ses hommes de main, ceux qui savent et tentent de protéger le secret au péril de leur vie et il y a tous les autres.
L'auteur nous transporte ici aux quatre coins du monde à la recherche d'une fable : la célèbre arche de Noé. Mais justement, si ce n'était pas une fable ou un récit évangélique mais bel et bien une histoire vraie et que nous pourrions en démontrer l'existence ? Que se passerait-il alors ?
Je ne veux pas trop rentrer dans les détails de peur de trop en dire voire même d'y ajouter des convictions qui ne se trouvent pas présentées ici mais sachez chers lecteurs qu'en vous plongeant dans cette lecture, toutes vos croyances ou connaissances seront mises à rude épreuve. de plus, vous vous engagez dans quelques nuits d'insomnie tant vous ne pourrez plus lâcher cet ouvrage des mains...Prêts à relever le défi ? S je ne l'avais pas déjà fait, je crois que c'est ce que je ferais si j'étais vous...Bonne lecture ! Une écriture fluide, parfois complexe en raison de certaines références théologiques mais sans trop de dérangements en ce qui concerne la lecture. de plus, notre ami Zak se fait un malin plaisir de l'expliquer à notre jeune athée et scientifique Cécile alors pourquoi ne pas profiter de la leçon ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
nekomusume
18 mai 2017
Tout d'abord merci à Babelio et aux Presses de la Cité pour m'avoir choisie pour lire ce livre.
Lorsque j'ai été contactée pour le Masse Critique spécial d'un thriller ésotérique portant sur la légende du déluge universel intitulé "La dernière licorne", je me suis dit pourquoi pas. J'aime beaucoup les romans policiers en général et je suis toujours très curieuses des théories engendrées par les croyances établies.
J'ai été impressionnée par l'épaisseur du livre, près de 600 pages, mais ça se lit très bien: reçu lundi soir, terminé mercredi soir. L'écriture glisse, c'est facile à lire, assez accrocheur, on a envie de savoir si nos héros vont s'en sortir. Les chapitres s'enchaînent rapidement, nous faisant voyager par bonds de l'Arménie à l'Australie, de la France à Hong-Kong... J'ai même découvert des petits pays que je ne connaissais pas, au pied de l'Ararat, Turquie, Iran, Arménie, Nakhitchevan... le point de de convergence : le mont légendaire où se serait échouée l'Arche de Noé.C'est dans cette région hautement explosive, avec le peuple kurde comme boucle émissaire que la quête de l'Arche nous entraîne.
Plus Indiana Jones que Robert Langdon, Zak entraîne contre son gré Cécile Serval, glaciologue, dans une course mortelle pour la protection d'un secret pluri-millénaire sur lequel se sont constituées les grandes religions et même la justification de l'esclavage.
Notre groupe improbable tente d'échapper aux Néphilim, farouches protecteurs du secret, aux autorités ecclésiastiques, à la police de tous pays et à une mafia azérie. Dans ce livre, personne n'est réellement ce qu'il semble être et l'introduction sporadique d'un chapitre se déroulant 5000 ans avant notre ère apporte un éclairage différent à l'histoire.
Ce livre mérite bien son qualificatif de thriller, en effet les morts pleuvent... j'ai recensé une moyenne d'un mort toutes les 10 pages. Ce n'est qu'une moyenne globale, et très incertaine, le nombre des victimes est parfois indéfinissable. Les mafias de ces régions n'étant pas réputées pour faire de la dentelle, meurtres gratuits, rituels, tortures, ne pas laisser de témoins ou se défendre, tous les prétextes sont bons pour sortir son arme. Parfois même si il n'y a aucune rapport avec l'intrigue. J'ai trouvé qu'à ce niveau, le passage sur les jeunes filles kurdes aux yeux verts était inutile pour l'histoire et ne servait que dans un but voyeuriste à faire monter l'horreur que nous inspire le personnage qui en est responsable.
C'est également une aventure trépidante avec infiltration dans l'enfer de la bibliothèque du Vatican, musée, université, parc d'attraction religieux, ainsi que les visites des grands sites touristiques bien que l'on soit traqué par Interpol. Cela nous entraîne parfois dans des situations un peu "tirées par les cheveux" et des exfiltrations par des moyen qui "tombent à pic ".
De nombreuses versions du mythe du déluge sont abordées, la version biblique, bien sûr, est la plus répandue avec de nombreuses représentations très connues. Seulement si ces oeuvres nous sont présentées parce qu'elles contiennent des éléments propres à étayer la thèse de Zak, on ne sait pas pourquoi ils sont représentés. Rien ne vient confirmer qu'il s'agit bien d'indices laissés par des initiés et non de simples éléments de décor. Même si j'ai beaucoup apprécié me retrouver dans la salle des tapisseries de la dame à la licorne du musée de Cluny, je ne comprends pas pourquoi elles interviennent dans l'enquête. Pourquoi le créateur de l'oeuvre a-t-il représenté la licorne avec un bouc et des sabots de chèvre? Rien n'indique qu'il y ait eu une raison pour cela plus que pour lui avoir fait une tête de cheval et et une corne de narval. Il s'agit à priori d'une chimère comme de nombreuses autres ont été élaborées durant cette période, mais rien ne vient prouver un lien entre les créateurs de l'oeuvre et les licornes "réelles". du coup, il devient assez improbable que Cécile Serval, scientifique cartésienne et laïque affirmée se convertisse à la thèse de Zak après le récit de quelques légendes et l'observation de quelques peintures qui ne sont pas du tout contemporaines de l'histoire évoquée.
Il reste de tout cela une formidable construction autour des différentes recherches scientifiques menées sur "l'anomalie d'Ararat" même si la révélation tant attendue ne me parait pas si exceptionnelle que cela et déjà plus ou moins entendues, et un complot mondial ourdi par le parlement mondial des religions, pour un livre très divertissant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          74
bina
26 mai 2017
Attention, soyez attentif à l'avertissement de l'auteur : « Tout est vrai ». La preuve ? Les tablettes sumériennes (-2500), la Bible, le Coran, le Livre des mutations ( Chine, -VIIIes) ou les écrits d'Ovide ( – Ier s), tous, sans exception, font allusion à l'arche de Noé pour les chrétiens, qui échouera au sommet du Mont Ararat, entre l'état du Nakhitchevan (dont j'ai appris l'existence à la lecture), l'Iran et la Turquie. Alors, légende ? Histoire vraie ? Ce site attire la curiosité des scientifiques ou de touristes, en quête d'un vestige, d'un petit bout de l'arche.
Comme des reliques, des traces de son existence ou de son inexistence sont dispersés dans le monde : Kaliningrad, Hong-Kong, Toulouse, le Vatican, Arménie…livre apocryphe, morceau de bois provenant de l'arche, étude des glaces du Mont Ararat. … Que craignent les chrétiens réunit au sommet mondial ? Quels secrets veulent-ils tous protéger ? Que veulent les tueurs sadiques et sanguinaires sur les traces de nos trois personnages, Zak, Arsène et Cécile ? Qui/que veulent-ils protéger ? Quelle révélation risquerait de bouleverser l'humanité tout entière ?
Alors embarquez au côté de Zak, mais surtout, n'ayez pas froid aux yeux. Il va vous falloir du courage et du sang froid et une bonne dose de folie pour le suivre sur les traces des dernières licornes. Oui, oui, puisque je vous dis que tout est vrai ! Vous avez bien lu, les dernières licornes !
Un thriller au final bien ficelé. J'ai eu un peu de mal au début à relier les différentes phases de narration, à situer la place des différents groupes de personnages dans l'intrigue. Mais au final, la lecture est agréable et fluide, et on s'attache à Zak, Cécile et Arsène, et on tremble pour eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Andarta
26 mai 2017
Avant toute chose, merci à Babelio et aux presses de la cité pour cet exemplaire de la dernière licorne de Tobby Rolland.
Voilà un roman qui bouge ! du Vatican à Bordeaux, de Hong-Kong à l'Arménie, en passant par la Turquie, l'Iran ou le Nakhitchevan, nous voyons du paysage… A la manière de Cécile Serval, glaciologue et têtue comme une scientifique qui ne veut que du concret irréfutable, le lecteur est entraîné par Zak Ikabi dans une course folle, en quête de la mythique Arche de Noé et de la non moins mythique licorne... Et quel est le lien entre les morceaux de l'Arche, le mont Ararat, les licornes, le rapport scientifique RS2A-2014, les Nephilim et le théorème de Cortès ? La pauvre Cécile aura bien du mal à assembler les indices, surtout quand ce fou furieux de Zak ne semble pas être tout à fait le meurtrier dépeint dans la presse… Comment démêler le vrai du faux dans cet embrouillamini où rien n'est ce qu'il semble être, même ceux qu'elle pensait connaître depuis des années ? Quel est donc ce secret qui vaut le prix de ce jeu de massacre perpétré par cette bande de mercenaires qui les talonnent de si près et se montrent si cruels et implacables ? Et dans tout cela que vient faire le secret parlement mondial des religions ?
L'auteur nous sert donc tout à un tas d'énigmes et un jeu de faux-semblants, le tout sur un rythme haletant, accentué par des chapitres très courts qui accélèrent d'autant l'action. Peu de moments de répit pour le lecteur, entraîné dans des montagnes russes perpétuelles, servies par un style efficace où pointe un humour aux tonalités sarcastiques qui semble comme une bulle d'oxygène. Et si vous aimez qu'on réponde à toutes les questions soulevées, vous en serez pour vos frais. Il s'agit avant tout de lire entre les lignes… Un secret est un secret. Voilà qui est dit.
Thriller ésotérique certes, mais aussi roman d'aventures par bien des aspects, on ne s'ennuie donc pas avec ce titre. Et si la violence n'est pas un problème pour lui, le lecteur passe de bons moments, ne serait-ce que par l'interaction explosive entre Zak et Cécile, sous le regard bienveillant du vieil Arsène Parella… Evidemment, certaines explications pourront paraître très longues, mais en plus de faire progresser le noeud de mystères, elles occasionnent aussi des moments de pause que le lecteur saura sûrement apprécier.
Il s'agit donc là, d'un roman distrayant et plein de rebondissements qui réussit l'exploit à ne pas ennuyer, ce qui est déjà un énorme plus à mes yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
croc1706
26 mai 2017
Tout d'abord , merci à Babelio et aux éditions Presses de la Cité pour ce magnifique partenariat.
Dès la lecture de la jaquette, le ton est donné, on nous annonce le thriller de l'été rien que ça !!! Et je dois bien dire , après lecture, que La dernière Licorne le sera très certainement.
J'ai été plus qu'enthousiasmée par les personnages, l'histoire et l'écriture, ce premier roman est un véritable coup de coeur qui n'est pas sans rappeler un certain " Da Vinci Code" , mais sous stéroïdes !
Dans le détail, j'ai adoré les personnages, que ce soit Zak, le scientifique mystérieux, mélange d'acrobate, de guerrier , de sauveur mais qui pose bien des questions, Cécile , la glaciologue sceptique et coincée, qui ne croit que ce qu'elle voit et va se retrouver entraîner bien malgré elle dans des aventures rocambolesques, ou encore Cortès, le vrai gros méchant que vous allez adorer détester. Ils sont attachants, touchants et plutôt bien construits.
Que dire de l'histoire , l'auteur s'attaque ici aux mythes et croyances qui entourent l'arche de Noé, a-t-elle existé ? a-t-elle bien embarqué un couple de chaque espèces , y compris des espèces mystiques telles que les licornes? S'est-elle bien échouée sur le mont Ararat ? Tout est remis en cause , par un rapport rédigé par l'héroïne. Alors où est la vérité?
Si vous voulez le découvrir , il vous faudra embarqué avec les héros dans un récit incroyable qui passe du Vatican à Toulouse, de l'Arménie à l'Iran et à la Turquie, le tout à une vitesse incroyable. Entre courses-poursuites à pied ou en voiture, fusillades, découverte de tunnels pleins de boue où vous ramperez avec Zak, Cécile et Arsène , on a l'impression de ne jamais reprendre sa respiration. PAs de pauses !!! On retrouve ici tous les codes des thrillers ésotériques, avec l'humour et l'action en plus.
C'est bien écrit cela se lit très facilement, et l'action omniprésente rend ce roman de 600 pages difficile à lâcher. Je dois bien l'avouer , je l'ai dévoré en une après midi ! Tout n'est pas parfait et j'aurais peut-être aimé une fin plus détaillée, mais au final j'ai passé tellement un excellent moment que je n'en retiens que les impressions très positives . Un auteur que je suivrais à l'avenir !
Lien : http://livresforfun.overblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations & extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
AvelineAveline26 mai 2017
L’estimation dépend uniquement de la rareté de l’objet. Pourquoi l’or, l’argent, les diamants, les émeraudes valent-ils une fortune ? Ce sont des métaux et des pierres comme les autres, de vulgaires cailloux. Leur seule valeur, c’est leur rareté. Réfléchis, Dimitri, on paye des types des millions simplement parce qu’ils sont les seuls au monde à savoir faire quelque chose, n’importe quelle connerie. Une façon différente de balancer un ballon dans un but, de gueuler dans un micro, de se foutre à poil devant une caméra. N’importe quoi, ce qui compte, c’est l’unicité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BouvyBouvy26 mai 2017
Cécile leva les yeux et admira la prodigieuse architecture de la cathédrale. Le scénario de la bible ne valait pas un clou mais il fallait reconnaître que les producteurs avaient mis le paquet sur la promotion !
Commenter  J’apprécie          30
AndartaAndarta26 mai 2017
– Quelle destination ?
– Le Nakhitchevan !
La voix dévala trois marches d’un coup. Quelqu’un avait éteint la lumière de l’escalier de la cave et elle s’était cassé la figure.
Commenter  J’apprécie          32
AndartaAndarta26 mai 2017
– On va loin ? grogna Cécile.
Zak se pencha vers elle.
– Pourquoi ?
– Je n’ai plus d’iPhone. Plus d’ordi portable. Pour vous donner une idée, en temps normal, je reçois dix mails à la minute. Tous urgents et capitaux. Vous vous rendez compte du retard accumulé ?
– Je vous ai…
– Je sais, je suis la pire des ingrates de me plaindre. Vous m’avez sauvé la vie ! Sans vous, à l’heure qu’il est, je baignerais dans mon sang au cinquième étage du Mirail, égorgée dans mon laboratoire par ces affreux Nephilim.
Elle poussa un petit rire. Zak adorait quand cette fille s’énervait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cicou45cicou4521 mai 2017
"_Les superstitions ont la vie dure, vous savez. Cinq mille ans, vous rendez-vous compte ? Vous n'êtes qu'un moucheron, Kyrill [...].
N'ayez aucun regret, Kyrill. Personne ne vous aurait cru. Personne n'aurait eu envie de vous croire. On ne croit que ce qui nous arrange."
Commenter  J’apprécie          170
autres livres classés : thriller ésotériqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1053 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre