AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Bouvy


Bouvy
  28 mai 2017
Je commencerai cette critique en remerciant Babelio et les Presses de la Cité pour m'avoir confié cet ouvrage dans le cadre d'une opération masse critique.
L'histoire commence au Vatican, où un dénommé Zak tente de pénétrer dans l'Enfer, bibliothèque dans laquelle l'église catholique conserve les livres interdits par l'église et dont seul le pape a accès. Ensuite, nous nous retrouvons en Arménie, où des mafieux commandés par Kyrill, alias Cortés, vont piller une cathédrale pour y dérober un soit-disant morceau de l'arche de Noé. Nous retrouvons Zak en France qui veut s'emparer du rapport sur le glacier du mont Ararat, situé en Turquie sur lequel se serait échoué l'arche. Les mêmes tueurs d'Arménie le veulent aussi, c'est alors que Zak n'a pas d'autre choix que d'enlever le professeur en climatologie, Cécile Serval et son mentor, le professeur Arsène Parella. La suite de l'histoire sera une course poursuite entre Zak et ses deux otages et le cruel Cortés et ses hommes de mains autour du mythe de Noé…
La couverture nous annonce : « LE THRILLER DE VOTRE ETE » et l'auteur, sans prétention que tout est vrai dans ce récit. Libre à vous de le croire. Ce livre à tous les ingrédients du best-seller. Une histoire divisée en courts chapitres, bousculant le lecteur dans une course frénétique, un style simple, efficace, une trame qui, même si la fin sera téléphonée, trimbalera le lecteur dans tous les sens et sera pleine de rebondissements. Le fond pourrait être qualifié de fantastique. L'auteur fait preuve d'une grande culture biblique mais aussi archéologique, mythologique et historique. Ces nombreuses références donnent de la crédibilité au récit qui au final est assez fantasmagorique. On y découvre du suspens, une course délirante contre la mort, de l'amour, de la passion, de l'ethnologie, de la géopolitique et aussi un constat sur les religions qui sauraient s'allier pour protéger leur fond de commerce. Les méchants sont vraiment méchants et les gentils sont vraiment gentils. L'auteur, un peu comme c'est maintenant à la mode dans les nouvelles séries télévisées, n'hésite pas à créer des personnages attachants que les tueurs sans scrupule dézinguent sans remord, nous apportant ainsi de fortes émotions. Bref, c'est un gros bouquin, découpé en courts chapitres qui nous permettent de ne pas tomber dans la lassitude, qui rythment le récit en le rendant palpitant, même quand celui-ci ne peut éviter le piège de quelques longueurs ou de passages qui nous paraîtront inutiles. Le résultat final est convainquant, palpitant et même si ce livre ne me laissera pas un souvenir impérissable, je dois avouer que j'ai passé un bon moment de lecture. Je ne vous en dirai pas plus, peur de vous dévoiler trop de choses et vous invite à découvrir ce thriller, qui sera assurément un bon moment de détente lors de vos vacances d'été.
Commenter  J’apprécie          120



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (12)voir plus