AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 286374478X
Éditeur : Mazarine (21/02/2018)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 13 notes)
Résumé :
« Après un accident de voiture, Léo, professeure de philosophie dans un lycée du Sud-Ouest se réveille face au fantôme de sa grand-mère, mamie au caractère bien trempé et à la répartie cinglante. Contre toute attente, la jeune femme devra composer avec cette présence qui ne la quittera plus d’une semelle et va bouleverser sa vie irrémédiablement. » Une histoire pour se reconstruire, qui fait du bien, mêlant amour, amitié et secrets de famille.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
stokely
  07 janvier 2018
Pour un premier roman Laure Rollier réalisé un coup de maître à mes yeux, nous sommes le 07 Janvier 2018 et je viens de lire mon premier coup de coeur de l'année.
J'ai commencé cette lecture hier soir et j'en ai englouti la moitié d'un traite, qu'es ce que j'ai aimé suivre Léona alias Léo professeur de philosophie, elle m'a fait sourire à de multiples reprises. Pourtant le pitch de départ et assez simple Léo va avoir un accident de voiture en se rendant au lycée ou elle travaille à partir de ce moment elle va se être accompagné du fantôme de sa grand-mère décédée.
J'ai aimé également suivre les personnages secondaires comme Juju, Louise et sa fille et cette colocation déjantée, les relations entre Léona et ses parents sont également très drôles mais le livre n'est pas seulement drôle il aborde également d'autres sujets comme les secrets de famille.
Un seul petit regret que ce livre ne soit pas plus long, je serais bien restée en compagnie de ce petit monde durant au moins une centaine de pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
coquinnette1974
  03 décembre 2017
Après quelques lectures assez dures, j'avais envie de lire un roman léger, et je me suis donc plongée grâce aux éditions Fayard (Mazarine) et au site net galley dans Hâte-toi de vivre de Laure Rollier.
C'est tout à fait ce dont j'avais besoin :)
Ce roman est une petite pépite, lue en avant première, que je vous recommande chaudement.
L'histoire est simple : Léona, alias Léo, est victime d'un accident de voiture. Elle se réveille d'un coma avec une surprise... elle voit sa grand-mère ! Celle-ci même qui est décédée des années auparavant.
Commence alors un nouveau pan de sa vie, rythmée par les apparitions de Mamie Lina.
C'est frais, bien écrit, drôle, triste parfois. C'est ce que l'on appelle maintenant un roman "feel-good", un roman qui fait du bien.
Tout m'a plu, l'histoire, les personnages. Léona est vraiment sympathique, touchante. Tout se tient de la première à la dernière page. Et le dénouement a été inattendu pour moi car je dois avouer que je ne l'avais pas vu venir !
J'ai été très triste de quitter tout ce petit monde, et c'est avec un immense plaisir que je mets cinq étoiles car j'ai eu un coup de coeur pour ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
sylvaine
  04 novembre 2017
C'est frais, c'est drôle, une excellente lecture détente ... Faire la connaissance de Léona, Léo pour les intimes, a été un rayon de soleil. Elle et ses potes sont légèrement déjantés mais trop drôles alors bien sur quand presque au tout début de l'aventure Léo percute un bus de plein fouet cela n'inaugure rien de bon heureusement Léo se remet très bien de l'accident et nous raconte... Elle a parfois bien du mal à supporter Mamie Lina, sa grand-mère qui s'immisce à tout bout de champ dans sa vie , Léo est d'autant plus surprise que Mamie Lina est décédée depuis plus de 15 ans mais bon elle l'aime bien sa Mamie alors .....
Laure Rollier signe ici son premier roman, couronné lors du Mazarine Book Day. Qu'elle puisse trouver sa place dans le monde de l'édition c'est tout le mal que je lui souhaite ! Aurélie Valogne , Virginie Grimaldi , jeunes femmes écrivains pleines de talent et d'humour, vous allez bientôt devoir agrandir le cercle ...
Commenter  J’apprécie          141
Verolo
  11 janvier 2018
Ca commence comme un roman léger, style "feel good book", et d'habitude, ce n'est pas trop ma tasse de thé.
Mais.... mais c'est quand même bien fichu, rigolo de par les interventions de la mamie, impertinente et touchante, prête à tout pour bousculer Léona dans son quotidien de "rescapée".
Après son accident et son retour miraculeux parmi les vivants, Léo va-t-elle enfin se prendre en main pour faire de sa vie le conte qu'elle souhaiterait vivre ?
L'amitié, l'amour, la famille sont des sujets abordés.
Le déroulement de l'intrigue est plutôt classique, voire attendu, mais la fin apporte vraiment un petit quelque chose en plus qui vaut le détour.
Une jolie découverte, très agréable à lire, même si ce n'est pas le roman de l'année.
Merci à l'éditeur et à NetGalley pour cette lecture.
Commenter  J’apprécie          00
Alapagedeslivres
  24 décembre 2017
Ce qui est remarquable dans cette histoire, c'est la plume de l'auteure. Celle-ci entreprend un dialogue avec son lecteur, assez amical, familier (sans connotation négative), sympathique. J'ai l'impression que la spontanéité domine. C'est vivant, léger, agréable et tendance.
L'héroïne, Léo, au prénom assez extra-ordinaire, est pleine de dynamisme et de vie. Elle rencontre, sa grand-mère, dans des conditions étranges, suite à un accident. Cette dernière est directe, sans détour et ne s'embarrasse pas d'hypocrisie puisque Léo est la seule (ou presque) à l'entendre et à la voir : elle est morte depuis suffisamment longtemps pour n'avoir aucun doute là-dessus. Elle joue le rôle d'une conscience, drôle, frivole. Elle est le coup de pouce que Léo ne se permet pas. Elle est la voix de la vérité crue, mais vraie. Elle a aussi ses propres états d'âme, qu'elle n'expose pas, pudique, blessée, pleine de remords.
Intéressée par les critiques autour de ce livre, je me suis lancée à mon tour dans cette romance Hâte-toi de vivre de Laure Rollier.
Ce qui est remarquable dans cette histoire, c'est la plume de l'auteure. Celle-ci entreprend un dialogue avec son lecteur, assez amical, familier (sans connotation négative), sympathique. J'ai l'impression que la spontanéité domine. C'est vivant, léger, agréable et tendance.
L'héroïne, Léo, au prénom assez extra-ordinaire, est pleine de dynamisme et de vie. Elle rencontre, sa grand-mère, dans des conditions étranges, suite à un accident. Cette dernière est directe, sans détour et ne s'embarrasse pas d'hypocrisie puisque Léo est la seule (ou presque) à l'entendre et à la voir : elle est morte depuis suffisamment longtemps pour n'avoir aucun doute là-dessus. Elle joue le rôle d'une conscience, drôle, frivole. Elle est le coup de pouce que Léo ne se permet pas. Elle est la voix de la vérité crue, mais vraie. Elle a aussi ses propres états d'âme, qu'elle n'expose pas, pudique, blessée, pleine de remords.
"Hâte-toi de vivre" est sa voix, mais aussi le conseil destiné à différents protagonistes de cette histoire. Laure ROLLIER aurait pu écrire « Hâtez-vous de vivre »…
L'entourage de la jeune femme, l'amie Louise et l'ami Juju, sont des personnages aussi riches et plaisants que Léo. Ils amènent bonne humeur et joie dans ce récit, qui pétille, qui amuse, qui émeut.
Je dirai que la couverture ne reflète pas le contenu de ce qu'on lit même s'il est effectivement l'idée générale.  Je laisserai donc ce ciel gris et tristounet pour garder en mémoire la gaieté, le bonheur de ce petit roman. Car, celui-ci, est « vivant ». Il est un condensé d'amitié, de tendresse et de bons sentiments. Il est rapide, fugitif, éphémère mais l'ensemble laisse un sentiment positif et agréable. Il fait du bien.
Si certains (certaines) ont été surpris du final, je l'imaginais ainsi : c'était la seule explication. N'empêche que, en toute logique, j'ai aimé le plaisir qu'il m'a apporté.
Lien : https://wordpress.com/post/a..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
magalielmmagalielm   09 janvier 2018
_ Tu crois qu'elle nous entend ?
Louloune... Oui, je t'entends Louise...
_ J'sais pas, son père me disait hier qu'elle bouge un peu parfois, mais ce sont ses nerfs qui réagissent.
Juju, tu parles de moi ?
- Tu crois vraiment qu'elle va se réveiller ?
Mais je suis réveillée ! Mais qu'est-ce qu'ils ont ces deux tordus ? Par contre je suis extrêmement fatiguée, je n'arrive même pas à ouvrir les yeux... Je repars... Ciao les gars.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : accidentVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1589 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre