AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782490746811
272 pages
Moissons Noires (12/01/2022)
4.15/5   79 notes
Résumé :
Comme chaque année, Valentine, brillante éditrice, vient passer les vacances d’hiver dans le domaine familial, niché au cœur d’un petit village de montagne. Là-bas, un manuscrit anonyme a été déposé à son attention. Valentine découvre avec effroi qu’elle est l’héroïne de ce thriller machiavélique dans lequel elle est assassinée à la fin.
À Montuis, petit bourg d’un millier d’âmes où tout le monde se connaît, des secrets enfouis depuis plus de vingt ans vont ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
4,15

sur 79 notes

Bookoholic
  22 janvier 2022
Salut les babelionautes!
Eh oui, c'est ma première critique de 2022 (bonne année à tous d'ailleurs!) alors que j'ai déjà lu quelques livre. Mais que voulez-vous, en ce début d'année j'ai été atteinte d'une forme grave de flemmardise, et je ne suis pas encore sortie d'affaire... Mais heureusement, cette dernière lecture m'a motivée.
Tout d'abord, je tiens à remercier ma BBFF d'avoir choisi L'ombre du lac pour notre énième LC.
Nous nous sommes donc rendues à Montuis, un petit village vosgien, où nous avons fait la connaissance de Valentine, une éditrice de romans qui passe les vacances d'hiver chez son père. Mais ses vacances vont être chamboulées par un mystérieux manuscrit. Pas un manuscrit inachevé, non, mais un roman sans signature, glaçant, et étrangement familier...
Non, je n'en dirai pas plus sur l'intrigue, car moins on en dit, mieux c'est. Ce que je peux dire, par contre, c'est qu'une fois commencé, impossible de lâcher le livre. Faut quand même s'obliger à faire quelques pauses pour mieux le savourer, mieux s'imprégner de l'ambiance. Aussi, la psychologie des personnages est bien développer, impossible donc de ne pas s'attacher aux protagonistes.
C'est ma première lecture de l'auteure, et ce fut un sans faute. Un seul conseil: lisez-le!
Ce livre peut être lu dans le cadre du Cold Winter Challenge, catégorie hiver sombre, sous-catégorie stalactite ensanglanté, mots-clés: thriller, suspense, et aussi, sous-catégories : un chalet sous la neige, mots-clés : huis clos, enfermement, solitude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          662
raissajoly
  27 janvier 2022
[Mes camarades Babelionautes ont déjà parfaitement résumé le livre jusqu'à maintenant, alors je vais vous en éviter une énième (sans compter celle proposée par l'éditeur qui est tout aussi parfaite).]
Quand on rencontre Valentine pour la première fois alors qu'elle s'apprête à retourner dans son village natal, il est difficile de s'imaginer que ces choses* sont sur le point de lui arriver tellement sa vie semble être parfaite, mis à part ses récents problèmes de couple. Et elle-même est loin de s'en douter lorsqu'elle trouve ce manuscrit qu'on lui a adressé anonymement, et dont la lecture lui fait comprendre que son passé la rattrape... Tout de suite, nous nous imaginons le pire, cherchons à trouver ce secret qui, nous le comprenons vite, la hante depuis des années. Qui la hante elle mais pas seulement… Matthieu, son ami d'enfance (même plus) avec qui elle n'avait plus contact, aurait été lui aussi mêlé à cette affaire… Mais quoi ? Comment ? Pourquoi ? Où ça ? J'annonce qu'à partir de ce moment du livre il est difficile de lâcher le roman tant les questions se bousculent dans nos têtes.
L'alternance de point de vue entre Valentine et Matthieu, et plus tard des flashbacks, vont alors servir d'outils d'enquête pour le lecteur car apportant de nouveaux éléments qu'on ne pourrait avoir seulement du point de vue de la protagoniste ! Si les premières réponses arrivent assez vite, elles ne sont pas en nombre suffisants : souvent ces réponses appellent à de nouvelles interrogations ou incompréhensions et apportent plus de confusion que de lumière. Ce stratagème plutôt original se montre très efficace et rend très vite ce huis clos angoissant.
Laure Rollier mène son lecteur à la baguette avec son intrigue, ma foi, superbement bien ficelée. Je serais d'ailleurs curieuse de savoir qui avait deviné le fin mot de cette histoire ? Personnellement, à l'approche du dénouement, je me suis vite bien rendue compte que je m'étais fait avoir et bien ! Je n'ai vu que ce que l'auteure voulait bien qu'on voit… Je ne suis pas fière de moi pour cet échec personnel. Je regrette aussi de ne l'avoir lu en une demi-journée seulement (avec des pauses…) : plume addictive quand tu nous tiens. (Mais honnêtement je crois que j'aurais pas dormi cette nuit-là si je ne l'avais pas terminé).
Un grand merci à Laure Rollier et aux éditions Moissons Noires pour ce très bon « cosy murder mystery » et je promets de rattraper mon retard en ce qui concerne @Le Disparu de Nantucket dont je ne cessais de repousser la lecture…
*cf le(s) résumé(s) de votre choix mais vous l'avez possiblement déjà lu
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          530
La_Bibliotheque_de_Juju
  25 février 2022
Nager dans les eaux sombres d'un lac montagnard, ça vous tente ?
C'est bien ce que vous propose Laure Rollier avec son nouveau roman qu'on ne peut lâcher, au risque de sombrer en eaux troubles.
Valentine, éditrice de son état, revient dans son petit village des Vosges pour passer les vacances chez son père. Pourtant, au fil des pages, ce n'est pas le farniente qui attend l'héroïne mais bel et bien une confrontation brutale avec le passé lorsqu'elle reçoit, de manière anonyme, un manuscrit qui va lui donner quelques nuits blanches … Mais, je n'en dirai pas plus.
Bon, je n'irai pas par quatre chemins, je me suis fait balader comme un bleu ! Et qu'est ce que j'aime me faire avoir en beauté lorsque arrive le dénouement d'un bon roman policier !
Si vous aimez le genre, mais sans tripes et boyaux à chaque page, il vous faut absolument partir à la découverte de ce lac et de toutes les ombres qui rôdent autour. Tout est là, savamment distillé, derrière la grande mascarade des apparences. Saurez-vous nager la brasse ou allez-vous juste couler à pic ?
Des personnages attachants, souvent troubles, dans une ambiance montagnarde qui invite au huis-clos avec ces secrets d'une autre époque qui remontent à la surface pour mieux engluer le présent. J'aime d'autant ce roman dans le genre du cosy mystery car il se passe dans notre cher pays.
Laure Rollier enfonce le clou, après LE DISPARU DE NANTUCKET et vous tient la tête enfoncée sous l'eau sans vergogne ! Mais on la remercie, la bougresse !

Lien : https://labibliothequedejuju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          582
lesjolismotsdeclem
  19 janvier 2022
« le prisonnier voit la liberté plus belle qu'elle n'est. » a écrit Alphonse Daudet, dans le Doulou. Il existe plusieurs prisons. Celle de The Wire, où les truands peuvent allégrement parler de trafic de drogue au parloir. Physique, réelle. Et la pire, celle qui nous enferre, nous noie, nous submerge, métaphorique. A savoir celle que l'on se créé aux détours de secrets et de non-dits.
Les apparences. Souvent trompeuses, elle nous offrent un réalité idéale, celle qui crée l'envie, celle qui nous fait rêver, celle dont on pense que tout le monde voudrait. L'uniformisation étant tout de même quelque chose de plat, sans saveur, on peut se demander l'intérêt au final.
Les apparences. Souvent trompeuses, elles sont le théâtre de vérités et de drames enfouis, dont le brillant vernis ne doit pas s'écailler. Equilibre aussi précaire qu'un château de carte, peut on réellement s'y raccrocher quand tout s'écroule.
Les apparences. Une fois volées en éclat, le choix n'est autre que d'affronter son reflet, sa vie dans un miroir au teint sans mensonges, sans fard, sans artifices. La vérité d'un temps passé, celle qui revient hanter vingt ans plus tard les protagonistes de l'Ombre du Lac de Laure Rollier : « Comme chaque année, Valentine, brillante éditrice, vient passer les vacances d'hiver dans le domaine familial, niché au coeur d'un petit village de montagne. Là-bas, un manuscrit anonyme a été déposé à son attention. Valentine découvre avec effroi qu'elle est l'héroïne de ce thriller machiavélique dans lequel elle est assassinée à la fin. À Montuis, petit bourg d'un millier d'âmes où tout le monde se connaît, des secrets enfouis depuis plus de vingt ans vont alors refaire surface. Qui a écrit ce roman ? Valentine doit-elle craindre pour sa vie ? Que s'est-il réellement passé « de l'autre côté du lac » ?«
Une mise en abîme du roman, de l'intrigue, comme point d'entrée de huis clos. Une atmosphère confinée, dans la montagne enneigée, au sein d'un petit village où tout le monde se connaît, où l'histoire des uns cohabitent, s'entrelacent même avec celle des autres. Une alternance des points de vues, de Valentine et de Mathieu, les héros malgré eux du mystérieux manuscrits. J'avais aimé ce procédé stylistique dans le disparu de Nantucket, et j'ai été contente de le retrouver. Un personnage vient se glisser de temps à autre, central, et silencieux, l'année 1997, celle du point de bascule, qui a fait voler bon nombre de vies en éclat.
Le roman est savamment mené, les points d'intrigues et de résolutions parfaitement dosés, pour ne pas nous rendre impatient mais nous laisser l'occasion de mener notre propre enquête, de tirer nos propres conclusions.
Mon seul regret à la fin de ma lecture a été d'avoir englouti L'ombre du Lac en deux jours. Amateur de huis clos, je ne serai que trop vous conseiller les « cosy mystery » de Laure Rollier.
Belle lecture à vous !
Lien : https://lesjolismotsdeclem.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          523
Tralalivre
  28 janvier 2022
Je vous parle de mon premier gros coup de coeur pour cette nouvelle année : l'ombre du lac, de Laure rollier.
C'était mon premier roman de Laure Rollier puisque je n'ai pas encore découvert le disparu de Nantucket, et je l'ai tout simplement adoré.
Pas de temps mort, pas de longueur. Juste une envie frénétique de tourner les pages pour découvrir enfin le secret qui hante les personnages, et qui leur a bien pourri la vie a tous.
Je pensais avoir des pistes quant à ce que j'allais découvrir mais en fait... Je n'y étais carrément pas. Et ce dénouement était encore meilleur que ce que j'avais pu imaginer.
Les personnages sont attachants, j'ai un (gros) faible pour Matthieu, en bon ours de la montagne avec un coeur de guimauve...
J'ai aussi été touchée et émue, notamment par cette vision de la maladie d'Alzheimer.
Tout ça pour dire que si vous cherchez un bon roman pour les soirées d'hiver, à lire d'une traite, je vous recommande vivement cette petite pépite, que vous ne pourrez plus lâcher avant la dernière page.
Merci encore Laure Rollier pour ce roman et pour nos échanges.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          531

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   16 janvier 2022
Ils traversèrent tous les deux la pièce pour rejoindre l'immense porte qui menait vers le couloir de l'aile nord du domaine. Lorsqu'ils furent devant, Devignier posa sa main sur la poignée pour l'abaisser puis se ravisa.
- Dans une famille, un peu comme la nôtre, un père doit pouvoir faire confiance à ses enfants, n'est-ce pas ?
- Oui bien sûr, rétorqua le plus jeune.
- Je suis ravi de te l'entendre dire. Il va donc de soi qu'il ne s'est rien passé hier soir au lac et que, quoi qu'il en coûte, aucun d'entre vous ne révèlera jamais rien à propos de cette nuit-là ?
L'adolescent opina du chef tandis que Bertrand Devignier lui tapa chaleureusement sur l'épaule avant d'ouvrir la porte. Un rayon de soleil s'infiltra dans la pièce.
- Allez, va profiter de la journée avec les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
BookoholicBookoholic   22 janvier 2022
- Marius, papa et moi, nous nous aimerons pour le reste de notre vie. L’amour ce n’est pas quelque chose de linéaire. L’amour emprunte différents chemins, différentes formes, il se perd aussi parfois, mais il ne meurt jamais. Ce n’est pas parce que les grandes personnes décident de ne plus vivre sous le même toit qu’elles arrêtent de s’aimer. Tu comprends?
- Oui, c’est comme moi, quand je serai grand et que j’aurai ma maison. Je ne serai plus avec toi, mais je t’aimerai encore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
TralalivreTralalivre   25 janvier 2022
J'aime ce terme, "absenter". Il était lui-même, disparaissait quelques temps et puis il revenait comme s'il avait fait un voyage dans un monde où je n'existais pas.
Commenter  J’apprécie          90
collectifpolarcollectifpolar   01 février 2022
Il m’a fallu me perdre pour comprendre que je ne pourrai jamais me pardonner, que je devrai vivre pour le reste de mes jours avec ce poids sur la conscience….
Commenter  J’apprécie          80
SurMaTableDeChevetSurMaTableDeChevet   25 janvier 2022
Je fronce les yeux à la lecture du titre qui, sans que je puisse réellement l'expliquer, me glace déjà les veines. "De l'autre côté du lac".
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2339 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..