AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749939124
398 pages
Éditeur : Michel Lafon (06/02/2020)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Dorothy est piégée et prête à tout pour échapper au mariage arrangé par sa mère. Y compris s'enfuir et embarquer clandestinement à bord d'un étrange vaisseau. Mais en faisant la connaissance du jeune et mystérieux Ash, la jeune fille est loin de se douter qu'elle va atterrir dans un futur déchiré par les catastrophes naturelles et la guerre civile. Un futur dans lequel Ash a une mission des plus cruciales : remonter le temps et retrouver le Professeur, son mentor, a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
Elodieuniverse
  17 février 2020
Il y a des rebondissements, de l'action et l'intrigue est bien ficelée. Je n'ai pas compris le dénouement à la première lecture, j'ai dû relire les dernières pages pour comprendre et finalement c'est plutôt pas mal joué de la part de l'auteure. C'est une histoire d'amitié et d'amour même si j'ai trouvé que l'amitié était plus forte et plus présente. Les voyages dans le temps sont un régal mais peut-on impunément jouer avec le temps et changer son destin? Bref, ce roman Young Adult plaira sans aucun doute aux filles comme aux garçons et aux fans de Retour vers le futur bien entendu! (...)
Ma page Facebook au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          270
Aelynah
  03 février 2020
Deux personnages. Deux époques.
Un clash, une rencontre et deux destins qui se télescopent au hasard du temps.
Moi j'avoue, rien que cela m'a donné envie. Même si le fait que le synopsis mette en avant une histoire d'amour me freinait plutôt en même temps.

Dorothy vient des années 1900.
Ash des années 2070. Enfin de ce que l'on en sait au départ.
Sacré paradoxe temporel entre eux deux.
Les premiers chapitres nous les présentent ainsi chacun dans leur contexte temporel. Nous avons quelques traits de caractère essentiels, physiques mais surtout un bref descriptif des ressentis de chacun sur sa vie.
En parallèle de tout ça, un journal de bord de l'inventeur un peu fou sans qui rien ne serait arrivé.
Alors que Seattle a été détruit par un séisme d'amplitude énorme suivi d'un tsunami, Ash et ses compagnons sont à la recherche du professeur qui a disparu un beau matin. Cette équipe de personnages surprenants l'est d'autant plus lorsque l'on en apprend les origines.
Dans ces voyages dans le passé pour le retrouver, Ash va rencontrer Dorothy.
De cette rencontre vont découler de nombreux événements.
On suit ainsi cette histoire de leur point de vue à tous les deux.
On essaie de les comprendre mais aussi d'assimiler ce nouvel univers. Les passages du journal de bord sont vraiment intéressants. Ils complètent petit à petit ce que nous découvrons par nous-même en suivant nos deux protagonistes. Et ce n'est pas un futur radieux qui nous est vendu.
J'avoue avoir eu du mal au début de ce récit. J'ai mis beaucoup de temps à me plonger dedans, à assimiler le contexte et à envisager le cheminement de pensée de l'auteur. Mais à force de persévérance je me suis mise à apprécier la complexité du scénario. Bien entendu quand la fin de ce tome arrive j'ai eu comme un éclair de compréhension. Voilà ce qui me titillait depuis un moment. C'est ça ! Cette révélation finale je la sentais venir depuis quelques temps mais sans comprendre comment elle serait possible.
Avec un peu de recul je revois des indices et cela paraît logique. C'est donc sans coup de coeur mais avec quand même un sentiment intrigué pour la suite que je referme ce roman. Même si je pense que les personnages auraient pu être plus fouillés afin de me sentir attachée à eux, j'ai apprécié le sujet du voyage dans le temps, des boucles temporelles et des paradoxes. Cela m'a rappelé (de très loin quand même) une série des années 90 : Code Quantum.
Et ce que j'ai surtout apprécié c'est le fait que la fameuse histoire d'amour envoûtante n'est pas si présente que cela, presque en sourdine. du coup on se concentre plus sur les conséquences des séismes, des voyages dans le passé et des expériences du professeur.
J'en ressors tout de même mitigée et pas totalement convaincue même s'il y a de bons ingrédients. A voir si la suite me donne envie...
Petit point en aparté, après lecture on découvre dans la couverture des éléments intéressants de l'histoire et on apprécie la qualité de l'illustration.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Jangelis
  15 février 2020
Un voyage à travers le temps vraiment bien conçu et qui donne à réfléchir. Mais facile à lire aussi.
1913, Seattle. Dorothy est sur le point de se marier, tout est prêt, elle a enfilé la robe mais ... son plan bien prévu pour échapper à ce mariage est en train de tomber à l'eau, et elle s'enfuit sans trop savoir où. Elle croise le chemin d'Ash, et ce qu'elle prend pour un avion. Se cache à l'intérieur, et se retrouve en 2077, dans Seattle inondée, en proie à la violence.
Mais elle y trouve aussi un groupe dans lequel elle s'intègre doucement, elle qui a toujours été seule sans ami.
Ils vont repartir dans le temps, pour essayer d'enrayer les catastrophes, ou pour d'autres raisons.
Nous avons donc des allers retours d'une époque à l'autre, et aussi d'un personnage à l'autre, et j'ai apprécié que chaque chapitre précise clairement date, lieu et personnage. Ce qui rend la lecture facile, bien que non chronologique.
Point intéressant aussi, nous suivons parallèlement le journal d'un scientifique disparu, qui explique la genèse et les raisons de certains projets.
Les voyages dans le temps me fascinent. Pas uniquement parce que j'appartiens à une génération où, enfants, nous pensions que tout serait possible en l'an 2000 (se déplacer en un clin d'oeil notamment, plus de voitures à conduire, elles se guideraient toutes seules sans accident ...). Mais surtout à cause des paradoxes que cela entraîne, le plus simple étant que si je vais dans le passé tuer mon grand-père, je ne naîtrai(s) plus et donc je ne pourrai(s) pas aller le tuer. Les conséquences et l'imbroglio des modifications possibles ne sont pas ici passées sous silence, c'est au contraire ce qui interpelle nos héros.
L'idée de l'autrice de récupérer des personnes portées disparues à la guerre m'a paru originale (mais je lis peu de SF, donc je connais peu de choses dans ce domaine.)
Le thème et les lieux m'ont tentée, même si c'est assez loin de mes lectures habituelles. J'ai apprécié le côté cohérent des technologies utilisées (pour ce que je suis capable d'en juger !!), mais surtout des personnages intéressants, bien campés et détaillés, pas seulement les deux principaux, mais tous ceux qui les entourent. Et quand on apprend comment chacun a été recruté ...
J'ai été amusée qu'on se balade de 1913, année de naissance de mon papa, à 1980, celle de mon fils. Pour 2077, je ne peux dire !!
Je suis surprise que la couverture ne mentionne pas qu'il s'agit d'un tome 1, ni même le titre de ce tome. On ne les trouve que sur les deux pages de titre.
Mais qu'elle est belle cette couverture, comme souvent chez Michel Lafon.
Waouh, la fin ...
Ça se termine par un tel cliffhanger (voire retournement de situation) que j'espère que la suite va vite paraître en français.
Je reprends ma chronique, une fois terminée, j'ai lu ce que disent les autres lecteurs. Certains ont vu arriver la surprise de la fin. Ce n'est pas mon cas, peut-être ai-je lu un peu vite. Cependant, ça me semble manquer de cohérence avec certains passages, il va falloir que je relise si c'est juste moi qui m'étais imaginé certaines choses qui ne sont pas écrites !
Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AuBazartDesMots
  14 mars 2020
« Nos Passés imparfaits » est le premier tome d'une saga intitulée en anglais « Dark Star », dont le deuxième opus sort fin février aux Etats-Unis. Ces romans sont un mélange de dystopie, d'histoire, de SF et d'un peu de romance. Ce premier ouvrage narre principalement une histoire basée sur le voyage dans le temps.
Je suis plutôt friande de ce type d'intrigue, d'autant que ce choix scénaristique peut conduire à des récits variés, de la romance historique type Outlander, le Chardon et le Tartan, à des histoires clairement axées SF comme Les Voies d'Anubis, en passant par du young adult avec la « Trilogie des Gemmes » de Kerstin Gier, pas encore chroniqué sur le Baz'art. Mais gérer ce genre d'histoire est clairement risqué, les erreurs temporelles sont rapides à arriver et je ne vous parle pas de la notion de continuum espace-temps! J'étais donc motivée mais un peu inquiète en débutant l'ouvrage de Danielle Rollins.
« Nos passés imparfaits » a comme originalité d'alterner le point de vue de deux personnages principaux, Dorothy et Ash.
Dorothy vit à Seattle en 1913 avec sa mère. Toutes deux arnaquent des hommes riches pour subvenir à leurs besoins. L'ouvrage débute avec une Dorothy s'échappant de son mariage avec un riche médecin, homme leurré de plus. La jeune fille ne supporte plus cette vie de faux semblants et a envie de se libérer de sa mère et de ses escroqueries.
En parallèle, nous découvrons Ash, résidant à New Seattle en 2077. Il voyage dans le temps au moyen d'un machine un peu particulière, et lorsqu'il fait le saut de son époque jusqu'en 1913, il rencontre une jeune fille en robe de mariée… une damoiselle pas si en détresse, puisqu'elle monte clandestinement dans l'engin!
La mise en place des personnages et du contexte est rapide, on entre vite dans l'univers de l'auteure. L'intrigue est bien pensée. L'alternance des points de vue ne m'a posé aucun problème, au contraire, je trouve que cela donne un rythme agréable au déroulé.
Néanmoins, un problème est indéniable: les explications sur le voyage dans le temps sont racontées principalement du point de vue du scientifique inventeur de la machine, par le biais de son journal, et ces monologues sont hélas assez ennuyeux. J'ai eu du mal à comprendre les étapes de création de la machine, et ces interludes m'ont fait quitter l'histoire et brisent à mon sens le rythme de l'ouvrage.
Les personnages sont bien développés, ils sont tous attachants et bien pensés. On s'en doute, une romance est doucement intégrée dans l'histoire, mais elle n'est pas pesante et au final n'occupe que peu de place dans la narration, point que j'ai apprécié. L'auteure Danielle Rollins prend son temps pour bâtir le relationnel entre les personnages, point positif, et j'imagine que ce pan de l'histoire sera davantage évoqué dans le tome suivant.
Niveau construction des protagonistes, j'ai apprécié le fait que leurs caractères soient nuancés. Certes, on peut trouver des gentils et des méchants dans l'histoire, mais la frontière entre le bon et le mauvais est floue, et ce de plus en plus à mesure que l'on se rapproche de la fin du livre.
Je tiens à souligner le grand travail de recherche historique de l'auteure. Les périodes évoquées sont remarquablement détaillées, on se projette aisément. Mais la partie complètement inventée et futuriste n'est pas en reste. En effet, j'ai particulièrement apprécié la réflexion écologiste autour de New Seattle, la description de cette ville recouverte par les eaux avait quelque chose de fantasmagorique et de fascinant. le lieu est gangrené par la violence et les gangs, les gens ne pensent qu'à leur survie et Danielle Rollins a su mettre en place une atmosphère forte sans que cela soit anxiogène.
La fin de l'ouvrage est un cliffhanger mettant en place le prochain épisode de l'histoire. La fameuse révélation finale est certes prévisible, mais cela ne m'a pas gênée outre mesure. Clairement, je suis prête pour le prochain livre et apprécierais enchaîner rapidement avec ce fameux tome 2. Peut-être vais-je donc tenter la lecture en anglais!
Lien : https://aubazartdesmots.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cranberries
  20 février 2020
J'ai reçu ce roman lors du dernier SLPJ de Montreuil, sous forme d'épreuve non corrigée, mais depuis je l'avais un peu oublié. Cependant, le résumé m'avait énormément intrigué, puisqu'il était question de voyage dans le temps et que j'ai rarement l'occasion de lire ce type de roman.
Je dois avouer que j'ai eu assez bien de mal à rentrer dans l'histoire et à m'attacher aux personnages. Durant toute ma lecture, j'ai eu comme une impression de survol, qui m'a empêchée d'être totalement immergée. Ajoutez à cela le fait que la version que j'ai lu n'était pas définitive (et avait donc quelques coquilles et autres défaut d'écriture), vous comprendrez les difficultés que j'ai éprouvées avec cette lecture.
Néanmoins, je dois bien avouer que l'autrice a effectué un sacré travail de fond sur son histoire, prenant la peine de s'intéresser aux principes physiques régissant ce phénomène et aux paradoxes temporels que ceux-ci peuvent provoquer.
Ajoutons à cela la dimension sociale qui découle des catastrophes naturelles ayant frappé Seattle et on obtient un background très développé, qui matche bien avec ce type d'histoire.
Tout paraît donc parfaitement cohérent et plausible, ce qui ajoute un côté tangible à l'histoire.
Concernant Ash et Dorothy, aucun des deux ne m'a fait grande impression. J'ai apprécié de les suivre tout au long du roman, mais je me suis jamais réellement sentie concernée par ce qui leur arrivait.
J'étais plus attirée par la partie se concentrant Le Professeur et ses expérimentations, que par le point de vue des personnages principaux.
J'ai également eu plus d'affinités avec Zora, Chandra et Willis, les personnages "secondaires".
Ce roman aurait pu être vraiment intéressant si, pour une fois, on s'était détaché de la romance et du coup de foudre au premier regard. de plus, je dois dire que le plus gros de l'intrigue était tout de même assez simple à deviner, pour peu qu'on ait déjà lu quelques romans de science-fiction.
En conclusion, ce premier tome de Nos passés imparfaits n'est pas inintéressant, mais se concentre sur des topics qui ont déjà été vus et revus, alors qu'il y avait tout un pan pertinent à exploiter. Je lirai tout de même la suite, parce que je suis curieuse de savoir ce que l'autrice a prévu pour ses personnages, mais j'espère vraiment être surprise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
JangelisJangelis   15 février 2020
[2075 Journal du Professeur] Natasha nous enseigne l'histoire. Mais pas l'histoire normale - les guerres, les hommes politiques, les grandes dates, etc. -, non.
Nous étudions le prix du lait en 1932. Comment saluer poliment un inconnu en 1712. Les marques et les modèles d'automobiles les plus courants en 1964. La musique populaire de 1992.
Commenter  J’apprécie          10
pommerougepommerouge   17 février 2020
Sa voix se brisa sur ce dernier mot. Ash plissa le front, soudain conscient qu'elle avait dû avoir très peur. Une peur qu'elle refusait d'admettre, et qui se transformait en colère. Il se massa la nuque, honteux d'avoir été si insesible.
Commenter  J’apprécie          10
Elo-DitElo-Dit   20 avril 2020
"Pendant seize ans, on lui avait rabâché qu'elle ne valait que ce qu'elle pouvait voler, que son unique valeur résidait dans son joli minois et son sourire aguicheur. Elle avait toujours voulu être plus."
Commenter  J’apprécie          10
JangelisJangelis   15 février 2020
[2077] Il mit un temps fou à comprendre qu'il ne réussirait jamais à intercepter le Professeur car, sans son départ, lui-même n’aurait pas entrepris ces voyages.
C'était un paradoxe - une boucle causale. Un individu ne peut remonter dans le temps pour modifier un événement dont la modification éliminerait la raison de remonter dans le temps.
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   02 mars 2020
Pour la première fois depuis qu'elle avait franchi la fenêtre des toilettes, elle comprit que rien de tout cela n'était un jeu. Ni une aventure. Elle était une étrangère dans ce monde dangereux, ne connaissant aucune des règles qui le régissaient.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3074 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..