AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2824644036
Éditeur : City Editions (20/04/2016)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :

1865. L'univers du kaolin n'a aucun secret pour le jeune Henri. Il passe ses vacances scolaires au milieu des carrières et des ouvriers, et Albine aux yeux envoûtants ne le laisse pas indifférent.

Elevé par Maria, la servante du patron, il rêve de travailler sur le site. Mais un jour, le propriétaire de ces carrières est assassiné, et c'est son gendre qui le remplace. Un homme faible, dominé par ses pulsions, manipulé par son épouse.
<... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Newmoon
  28 août 2016
Un roman du « terroir » que j'ai beaucoup apprécié. Il s'agit là d'une saga familiale complexe, pleine de rebondissement, de manigances, complot, tromperie et autres duperies plus viles les uns que les autres, mais c'est aussi un roman plein de valeur et de principe.
Nous rencontre un grand nombre de personnages, tout aussi important dans l'histoire selon moi. Néanmoins, nous allons principalement suivre ces personnages grâce à Henri. Henri est un jeune adolescent élevé par sa gouvernante Maria. Cette dernière est la gouvernante du domaine des propriétaires de la carrière de Kaolin. le kaolin, cette pierre minérale donc Henri connaît tout, de l'extraction jusqu'à la finition du produit final. Il espère un jour travailler dans ce milieu. Mais la carrière ne lui appartient pas. Suite à de nombreuses péripéties, la pauvre Maria est chassé du domaine par la nouvelle femme du propriétaire. Maria éduquera Henri comme une mère, jusqu'à ce qu'il déménage à Paris. Il gardera néanmoins toujours un oeil sur ce qui se passe dans son village. Et des choses, des révélations, des complots, il va s'en passer.
L'histoire est plutôt pas mal, on rencontre divers personnages sympathiques, et d'autres de véritables pourris.
Henri est un garçon admirable, autant enfant qu'adulte, il est doux, serviable, intelligent. de même pour Maria, qui est un peu l'image même de la mère (ou la grand-mère) parfaite. Elle est un peu le personnage doudou du roman à mes yeux ; drôle, douce, aux idées admirables et aux points de vue plus qu'honorable.
Pour les pourris, je vous laisse les découvrir, ils sont fameux aussi.
J'ai aimé, moi la grande passionné d'histoire, avancé dans une France en pleine évolution. On traverse des évènements historiques impressionnants comme la création et l'inauguration de la tour Eiffel, ainsi que les points de vue de différents personnages, mais aussi le vaccin contre la rage, avec le célèbre Pasteur, sans oublier l'affaire Dreyfus, où j'ai beaucoup aimé voir encore une fois les différents points de vue des personnages, qui, je pense, refléter bien les idéaux de l'auteur.
J'ai également beaucoup aimé les péripéties que l'auteur énonce au fur et à mesure. La fin m'a surprise, et pourtant j'aurais pu m'y attendre. Les secrets et révélations sont rudement bien menés et j'ai été comblée de ce côté-là.
J'ai donc finalement beaucoup aimé l'histoire en elle-même, mais je ne m'explique pas pourquoi elle n'est pas un coup de coeur. Peut-être est-ce dû au fait que l'histoire n'est pas approfondie. Je veux dire par là que nous rencontrons Henri tout jeune, et terminons l'histoire alors qu'il est déjà un adulte fait. J'ai l'impression d'avoir suivi sa vie à vitesse grand V. On a beaucoup de personnage qui arrivent, mais au final on ne connaît rien d'eux, on n'a pas eu le temps de les connaitre, de même pour certains lieux. Et comme j'aime les pavés bien développés, je pense que celui-ci me laisse sur ma fin de ce côté-là
Il reste néanmoins une très belle lecture, riche en rebondissements, en valeur humaine, ainsi que du point de vue historique, qui est vraiment bien respectée.
L'auteur à une très jolie plume, elle m'a amené facilement dans la ville du kaolin, même si à certains aspects elle m'a parfois laissé sur le bord de la route.
La fin est parfaite à mon goût et rattrape les petits défauts que j'ai pu citer plus haut.

Lien : http://magie-litteraire.skyr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bebi
  24 juin 2016
Henri a grandi dans l'univers du Kaolin. Il sait tout de ce minéral, il sait les procédures d'affinage, et aime cet univers clos.
Mais la carrière ne lui appartient, ni à lui ni à celle qui l'élève, Maria, gouvernante du domaine des propriétaires. Mais celle-ci est poussée vers la sortie par la nouvelle épouse, décidée à mener la maison à son idée.
Maria s'occupe de Henri, lui fournit un toit et un amour de mère, même si elle ne l'est pas. le jeune homme finira par partir vivre à Paris, s'y trouver une situation, et s'y marier. Mais de loin, il gardera un oeil sur ce qui se passe dans sa région natale, jusqu'à ce qu'un lourd secret soit mis au jour.
1865, une époque que j'aime beaucoup. Une région rurale de la France, c'est parfait. Une histoire familiale, j'adore.
Les éléments principaux sont donc réunis pour que ce livre me plaise. Et dans l'ensemble, c'est ce qui s'est passé.
Henri est un jeune garçon, comme on en voudrait tous. Appliqué, doux, et serviable, cet enfant à tout pour lui. La ténacité, le courage et l'envie d'entreprendre sont autant de qualités réunies dans son caractère. Ce qui rend le personnage d'autant plus appréciable.
Maria est, elle aussi, adorable. Dévouée, travailleuse, et douce, c'est une dame qu'on rêverait d'avoir pour mère. Elle ne vit que pour Henri, et fait toujours en sorte de penser à lui, même quand il est loin.
Je reste davantage sur ma faim quand il s'agit de l'approfondissement de l'histoire. J'ai l'impression d'avoir lu un condensé plutôt qu'une intégrale, si vous voyez ce que je veux dire. On traverse plusieurs sans en rien savoir, on découvre de nouveaux personnages sans les avoir vu arriver. Et là, je déchante.
Parce que ce qui me plait dans ce genre d'histoire, c'est de pouvoir m'installer, prendre le temps de regarder tous ces personnages évolués. Et ce n'est pas ce que j'ai ressenti. du coup, je suis un peu déçue.
Points attribués : 7/10
Je remercie l'édition City pour cette histoire comme on en vit plus.
Lien : http://au-fil-des-pages477.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sybelline
  01 juillet 2016

J'ai vraiment beaucoup aimé l'écriture de ce roman "terroir": cette façon de décrire la dure condition des ouvriers, les enjeux du kaolin, toute la passion aussi... les complots et manigances...Où il est question de lignée, d'héritage, d'affaires familiales, de tromperies, de manigances et de meurtres - Tout est permis ! Il est aussi question d'entraide, d'ascension sociale, d'amitiés et d'amour...
Un peu à la façon de Zola, c'est une véritable saga familiale riche et complexe. On traverse les évènements historiques : l'inauguration de la tour Eiffel, l'apparition du cinématographe, Pasteur, l'affaire Dreyffus...
le roman se déroule sur plusieurs années : on suit la vie parisienne d'Henri et on suit également en parallèle la décadence et la dureté de la vie à Puy dans les carrières, la vie rude de la campagne.
Et les secrets ??? Vous les saurez, seulement à la toute fin du roman... chuuuuut !!!
Un très joli roman. Un roman assez optimiste et riche en valeurs humaines. Coup de coeur

Lien : http://dutempspourlire.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Jean-Paul Romain-Ringuier (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Paul Romain-Ringuier
Gabrielle Adam, Pour l'amour de la vigne ? Danielle Boissé, La Nuit de la chouette ? Jean-Paul Romain-Ringuier, le Silence du hameau ? Nelly Buisson, Les Simples de la Saint-Jean
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1042 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre