AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221053560
1202 pages
Éditeur : Robert Laffont (23/08/1988)
4/5   17 notes
Résumé :

Prévue, redoutée, honnie, la guerre s'installe en Europe et ravage bientôt le monde. L'" usine d'usure ", le " mur " de fer et de feu se dressent entre les pays du Vieux Continent. Jerphanion, Clanricard, pour ne parler que d'eux, subiront de plein fouet cet " impensable événement " et en porteront des traces toute leur vie. Placés ainsi au sommet de l'œuvre, Prélude à Verdun et Verdun donnent sa signification ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
VACHARDTUAPIED
  10 avril 2013
Les Hommes de bonne volonté, parus de 1932 à 1946, constituent l'oeuvre majeure de Jules Romains. Cette fresque en vingt-sept volumes, dont l'action s'étend de 1908 à 1933, propose une vaste mise en scène du premier quart du vingtième siècle secoué par la guerre de 1914 et par les bouleversements sociaux qui l'ont précédée et suivie. Une multitude de personnages, issus de toutes les classes sociales, de “bonnes” comme de “mauvaises” volontés sont là, recréés avec un souffle étonnant par un romancier parfaitement maître de son métier. Cet événement éditorial, dont les précédents s'appelleraient La Comédie humaine ou Les Rougon-Macquart, trouva ensuite un prolongement exceptionnel grâce aux enregistrements – restés inédits jusqu'à aujourd'hui – que Jules Romains fit pour la radio en 1952. Il parvint en effet, après un minutieux travail de sélection, à condenser et à présenter en vingt-sept lectures - autant que de volumes de l'oeuvre et réunies ici en quatorze disques - l'essentiel de son roman. C'est donc avec le plus vif plaisir que l'on suivra Jules Romains, tour à tour narrateur, acteur, reproduisant leurs dialogues, plongeant lui-même dans les Hommes de bonne volonté pour en extraire les plus belles pages, qu'il interprète avec une présence, une chaleur et une vérité remarquables. Une grande oeuvre, devenue un monument sonore
Lien : http://www.fremeaux.com/inde..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   04 septembre 2015
Dans le Bois de Ville, le capitaine Delpeuch, qui commandait la réserve du Centre de Résistance, et dont l'abri était tout voisin du P. C. de Gastaldi, s'était inquiété de lui dès le début du bombardement, l'avait fait rechercher dans la mesure du possible, et, ne le voyant pas revenir, le considéra comme perdu avec ses deux compagnons, Mazel et Raoul. Il se décida donc à prendre le commandement de la position. Dans la situation présente, il n'était pas question pour Delpeuch de donner des ordres. Toute son ambition se bornait à se faire une idée des événements les plus proches, et à la transmettre aux échelons supérieurs.
Il apprit presque aussitôt qu'à cinq cents mètres devant lui un abri venait de s'effondrer en ensevelissant une escouade. Peu après, plus en avant et sur la gauche, une demi-section subissait le même sort. Ce qui le confirma dans la pensée que le chef de bataillon et les deux lieutenants avaient péri. Il voulut rendre compte à l'arrière. Mais son téléphone était coupé.

VERDUN : Chapitre II.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
CatchMeCatchMe   28 janvier 2018
18 : La douceur de vivre.

Mais que cette femme ait pu acquérir depuis, tout ce qui lui manquait pour devenir vraiment la compagne de cet homme, qu’elle ait pu se débarrasser des maintes vulgarités et souillures auxquelles un être n’échappe pas plus qu’un papier à l’empreinte des doigts gras, j’ai beaucoup de peine à le croire. Ce qui compte, je le sais bien, c’est l’âme qui est au fond ; ce fond que l’élan de l’amour consiste à vouloir atteindre. Mais la forme n’est pas complètement transparente. L’enveloppe a une épaisseur.
Tout se passe comme si « de l’âme » était à votre recherche, essayait de venir vers vous, était attirée par vous, vous attirait. Cela circule le long du temps et des circonstances, en quête d’une transparence plus grande, ou d’une fissure plus large, pour qu’enfin la rencontre puisse avoir lieu. « De l’âme ». De l’âme qui vous concerne, vous, et que vous concernez.
Est-ce cela qu’on appelle « n’aimer qu’une fois » ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CatchMeCatchMe   28 janvier 2018
18 : La douceur de vivre.

Une autre souffrance était le manque total de gens avec qui parler. Tous ceux que je rencontrais étaient fous, si c’est être fou, comme je le crois, que de ne plus s’apercevoir que deux et deux font quatre, et d’avaler comme des vérités premières les plus délirantes billevesées. Ah ! J’avais bien envie de vous voir, là haut dans votre petite maison !
Oui … mais je ne vous raconterai pas de mensonges.
Je n’ai même pas essayé. Pourquoi ?
Je devais avoir peur, au fond, que vous aussi vous n’ayez changé… Vous voyez çà : moi entrant chez vous, avide d’entendre enfin des paroles humaines, et vous, entonnant un des couplets va-t-en guerre que je savais par cœur ?… je préférais penser à vous ;
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jules Romains (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jules Romains
Dans l'Allemagne exsangue et tumultueuse des années 1920, le Bauhaus est plus qu'une école d'art. C'est une promesse. Une communauté dont le but est de mettre en forme l'idée de l'Homme nouveau. En 1926, l'école s'installe à Dessau. Dans le grand bâtiment de verre et d'acier, Clara, Holger et Théo se rencontrent, créant une sorte de Jules et Jim. À Berlin, toute proche, le temps s'assombrit. Les convictions artistiques ou politiques ne sont pas les seuls facteurs qui décident du cours d'une vie. Ce sont aussi, entre rêves d'Amérique et désirs de Russie, d'autres raisons et déraisons. Lorsque l'école sera prise dans les vents contraires de l'Histoire, les étudiants feront leurs propres choix. À qui, à quoi rester fidèle, lorsqu'il faut continuer ?
+ Lire la suite
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2426 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre