AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Claude Bonnafont (Traducteur)
ISBN : 2020362376
Éditeur : Seuil (19/01/1999)

Note moyenne : 3.43/5 (sur 7 notes)
Résumé :
La science progresse en accumulant de nouveaux résultats, mais elle régresse si elle oublie dans quelles conditions ceux-ci ont été établis. Telle est sans doute la cause du regain d'intérêt pour l'histoire des sciences qui fait désormais partie intégrante de l'enseignement des sciences. Le besoin d'ouvrages de référence se faisant sentir en ce domaine, l'historien britannique Colin Ronan a non seulement voulu d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Fifrildi
  20 juin 2018
À l'époque où j'ai fait mes études de bibliothécaire-documentaliste, on pouvait encore choisir entre deux options : sciences humaines ou sciences exactes et appliquées. J'avais opté pour l'option scientifique et j'ai la chance de travailler dans une bibliothèque scientifique depuis 20 ans. J'aime les sciences et particulièrement l'histoire des sciences.
Cette histoire mondiale des sciences est structurée en 10 parties : les origines de la science, la science grecque, la science chinoise, la science hindoue et indienne, la science arabe, la science romaine et la science médiévale, de la Renaissance à la révolution scientifique, les XVIIe et XVIIIe siècles, la science au XIXe siècle et enfin la science au XXe siècle (le livre est de 1988).
Enfin, je ne vais pas vous faire un résumé de ce pavé qui fait 672 pages sans compter la bibliographie (qui est très décevante) et l'index. Je dirai seulement que ce fut une lecture très intéressante- certains passages sont vraiment passionnants - même si parfois on entre trop dans des détails plus scientifiques (comme dans certaines parties sur les mathématiques ou la chimie).
Ce que j'ai surtout aimé, ce sont les anecdotes et les petits détails de l'Histoire. J'ai appris énormément de choses et cela m'a aussi donné envie d'approfondir certains sujets (comme l'histoire de la cartographie par exemple) ou d'en apprendre plus sur certains personnages comme Léonard de Vinci ou Albrecht Dürer.
Il y a beaucoup de livres cités que ma bibliothèque possède en édition originale ou fac-similé, cela donne une impression de “ah... mais je le connais lui!” ^_^

Challenge pavés 2018
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          373
LooUnepauseLivre
  31 juillet 2014
700 pages à lire et découvrir le monde des sciences. Pas facile car ce n'est pas un domaine que je maîtrise loin de là. Ecrit selon un ordre chronologique j'ai eu la nette impression que mes facultés trouvaient leur limite au niveau préhistorique. Après, je dois bien l'avouer un certain nombre de paragraphes ont été lu en diagonale. Et même si mes connaissances ne m'ont pas permis d'apprécier le développement de la physique, de l'astronomie et des mathématiques, j'y ai trouvé tout de même de quoi me mettre sous la dent avec toute la partie historique et les anecdotes concernant les interrogations et réflexions que beaucoup ont eu sur tous les mystères de ces sciences.
Cette histoire des sciences est donc écrites avec dix chapitres chacun démarré par un rappel du contexte historique que j'ai trouvé chaque fois intéressant. le premier, bien sur mon préféré car plus accessible pour mon modeste cerveau trace les premiers pas de la science où la médecine côtoie la sorcellerie , où la connaissance de l'environnement se fait par classement des plantes, des animaux…, où l'arithmétique et la numérologie prennent naissance en employant comme base de départ l'utilisation de 5 , 10 et 20 fondé sur le nombre de doigts et d'orteils.
La science a évolué au fil du temps grâce à la connaissance de l'environnement mais aussi par un lien étroit avec son contexte historique qui lui permettait soit d'avancer soit de se figer voire de renier ses connaissances selon le contexte, sociologique, économique, religieux de l'époque. Des esprits savants ont permis son évolution en développant des théories, en remettant en question ce qui semblait être acquis. Elle a en retour permis une évolution historique dans certain cas.
Un livre qui nécessite une bonne connaissance en sciences mais qui reste toutefois intéressant pour un lecteur basique (comme moi) pour la relation et évolution historique décrite.
Lien : http://unepauselivre.over-bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
FifrildiFifrildi   20 juin 2018
Comme la controverse autour du livre de Darwin avait suscité l'intérêt du grand public, un débat public fut ouvert, auquel Darwin lui-même n'assista pas. La défense reposait avant tout sur [Thomas Henry] Huxley, tandis que les antiévolutionnistes était conduits par [Richard] Owen et [l'évêque d'Oxford, Samuel] Wilbeforce. Très vite, Huxley croisa le fer avec Owen sur des points techniques, car L'Origine des espèces était un rejet implicite de la classification d'Owen. Toutefois le véritable choc se produisuit avec Wilbeforce. Owen avait donné des directives à Wilbeforce, que celui-ci n'avait paut-être pas saisies, à moins que les instructions données n'aient été inadéquates ; toujours est-il qu'il proféra un certain nombre d'erreurs scientifiques, qu'il couronna d'une question aussi lourde qu'impertinente à l'adresse de Huxley : était-ce du côté de sa famille paternelle ou de sa famille maternelle qu'il avait un singe pour ancêtre? Le public l'ayant pressé de répondre, Huxley commença par corriger avec soin les erreurs scientifiques émises par l'évêque et termina en déclarant que, pour sa part, il préférait être apparenté à un singe plutôt qu'à un homme à l'intelligence éprouvée mais qui faisait usage de son cerveau pour dénaturer la vérité ; cette réplique déchaîna le public déjà survolté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
FifrildiFifrildi   06 juin 2018
Lorsqu'ils étudièrent la science chinoise ancienne, les historiens s'aperçurent qu'ils bénéficiaient d'un avantage que l'on ne rencontre jamais lorsqu'on étudie la science d'autres peuples, un avantage qui tient à la façon dont la langue chinoise s'écrit. Le chinois écrit, qui utilise toujours des idéogrammes pour représenter les objets, n'a pas fondamentalement changé depuis les temps anciens et, de nos jours, il est aussi facile de lire un texte ancien qu'un texte récent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
FifrildiFifrildi   19 juin 2018
Pourquoi la Renaissance a-t-elle débuté en Italie qui n'était, après tout, qu'un conglomérat assez flou de cités-Etats, sans unité culturelle commune? Pourquoi est-ce là que s'épanouit une nouvelle appréciation des valeurs humanistes? Il semble qu'il ne puisse y avoir de réponse univoque : il y avait le génie naturel d'un peuple, l'arrivée du développement économique et de l'esprit d'entreprise - en fait, la poussée de l'expansion capitaliste et un élément d'indépendance politique, ainsi que d'autres influences moins faciles à définir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
FifrildiFifrildi   05 juin 2018
Car la science ne se réduit pas à une simple collecte de faits, bien que celle-ci soit une nécessité ; c'est un système de corrélations logiques de ces faits, permettant d'étayer une hypothèse ou un corps de théorie.
Commenter  J’apprécie          130
FifrildiFifrildi   06 juin 2018
Hypatie, une mathématicienne et philosophe néo-platonicienne qui dirigeait le Musée [d'Alexandrie], fut brutalement assassinée par des moines, tandis qu'une populace enragée faisait brûler la Bibliothèque.
Commenter  J’apprécie          43
autres livres classés : histoireVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1440 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre