AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205068156
Éditeur : Dargaud (04/11/2011)

Note moyenne : 4.35/5 (sur 174 notes)
Résumé :
L'alliance de Pico Bogue et Ana Ana contre leurs parents est exceptionnellement drôle! Pico Bogue, l'enfant terrible de la bande dessinée. Un cinquième tome qui confirme et signe le succès cette série humoristique incroyable.Ce sont les vacances! Pico et Ana Ana en profitent bien : copains, palabres, jeux, piscine, détente, soleil... Mmm... qu'est-ce que c'est bien! Mais, tout à coup, rien ne va plus: leurs parents ont décidé de partir une semaine en vacances sur un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  01 avril 2015
Ha! Enfin les vacances... Pico va pouvoir se reposer un peu, buller dans la piscine gonflable au fond du jardin, aller faire des balades à vélo avec les copains ou bien encore manger des cerises grimpé sur l'arbre. Quoi de plus reposant en plus lorsqu'il regarde son père travailler le jardin ou poncer une table. Mais, voilà que le petit garçon et Ana Ana vont recevoir une bien mauvaise nouvelle. En effet, leurs parents sont invités à aller passer une semaine sur le voilier d'un ami. Et ils comptent s'y rendre sans eux! Un profond sentiment d'abandon et de trahison s'empare d'eux. D'autant plus qu'ils les laisseront avec leur oncle... Ça sent le boudage et les réflexions piquantes...
Dans ce 5ième album qui fleure bon l'iode, l'herbe fraîchement coupée et les grillades au barbecue, Pico et Ana Ana ne manquent pas d'imagination pour faire tourner en boucle leurs parents qui les ont trahis voire abandonnés! Pas question de laisser passer cette mauvaise nouvelle sans leur faire bien comprendre qu'ils sont finalement des parents ingrats et sans coeur... L'album, cette fois-ci, s'articule autour de cette nouvelle. Les auteurs, encore une fois, ne manquent pas d'imagination et les réflexions de ces deux garnements sont toujours aussi impertinentes, inattendues ou drôles. le dessin s'affine un peu et Alexis Dormal nous offre de superbes aquarelles pleines de vie et de soleil. C'est toujours un plaisir de retrouver ces tignasses rousse et blonde.
Pico Bogue, Légère contrariété...bien vite effacée...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
ladyshania
  28 décembre 2016
Ca y est, c'est les vacances pour Pico et Ana Ana, ils font pouvoir se reposer, profiter de leur piscine gonflable et ne rien faire de la journée, au grand désespoir de leurs parents. D'ailleurs, ils ont une mauvaise nouvelle à annoncer à leurs enfants, ils sont inviter à passer une semaine de vacances sur le voilier d'un ami et cela ne plait pas du tout à Pico et Ana Ana. Ils ont l'impression d'être abandonné et cela donne des dialogues assez piquants. Cependant, c'est trop redondant dans l'album, même si cet évènement permet d'introduire un nouveau personnage : l'oncle Antoine. On espère qu'il apportera un vent de fraicheur sur la série.
Commenter  J’apprécie          110
Cielvariable
  28 mars 2013
Bande dessinée très amusante à l'humour mordant. Ce n'est pas sans rappeler Mafalda par les réflexions un peu trop intelligentes des enfants et par leurs connaissances qui ne sont pas de leur âge.
Commenter  J’apprécie          40
lunch
  06 décembre 2011
Après une année difficile sur le plan scolaire, ça y est, c'est les vacances ! C'est l'été, on peut faire du vélo avec les copains, farniente dans la piscine, profiter du soleil... mais bon, quand on est adolescent, les contrariétés se chassent mais demeurent !
Et là, les parents ont décidé de laisser leurs deux enfants seuls durant une semaine alors qu'ils vont prendre des vacances ailleurs sans eux. Évidemment, Pico et Ana Ana vivent très mal cet épisode et considèrent que leurs géniteurs les abandonnent...
Le cinquième album de Pico Bogue tout fraichement paru en ce mois de novembre, vient nous égayer de ses piques toujours aussi acerbes. Et pour le coup, les enfants - Pico en premier lieu - sont tranchants comme des lames.
La chronique dans son intégralité à lire sur BenDis...
Lien : http://bendis.uldosphere.org..
Commenter  J’apprécie          40
MOMO123
  28 mars 2013
J'adore cette série de bande dessinée!! J'aime l'humour philosophique qu'on y retrouve et je suis impressionnée par les détails dans le dessin.
Un plaisir!
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (2)
BulledEncre   16 décembre 2011
Après un quatrième épisode légèrement en deçà du niveau des précédents tomes, Légère contrariété retrouve cette fraîcheur et cet humour si particuliers dont Dominique Roques et Alexis Dormal ont le secret.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Sceneario   14 novembre 2011
Ce n'est pas le lecteur qui aura droit à une légère contrariété de la part de Pico Bogue. Au contraire, il en redemandera. Pico Bogue a su s'intégrer dans le paysage de la bande dessinée évitant de ressembler à Titeuf, Cédric et autres Petit Spirou. Au contraire, Pico Bogue se situe même en tête de peloton ! Et si vous n'avez pas encore fait connaissance avec le petit gars, c'est le moment ou jamais
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   01 avril 2015
Pico : Miam miam ! La belle croûte de fromage !
Maman : C'est une nouvelle recette de gratin.
Pico : Si le dessous vaut le dessus, ça va être délicieux !
Maman : Pas de méchante critique à faire ?
Pico : Non... J'ai un bon fond, moi, contrairement à ce gratin.
Commenter  J’apprécie          250
marina53marina53   01 avril 2015
La copine: Si je vivais dans un conte de fées, je demanderais une robe de mariée en nuages.
Ana Ana: Tu es obsédée par le mariage, toi !
La copine: Pas du tout! C'est le nuage qui m'y a fait penser !
Commenter  J’apprécie          250
ZilizZiliz   30 septembre 2014
- Au lit, Pico.
- Maman, tu es l'auteur de mes jours. Donc tu peux me dicter ma vie quand il fait jour. Mais tu n'es pas l'auteur de mes nuits !
Commenter  J’apprécie          213
lunchlunch   06 décembre 2011
_ Vous savez pourquoi on dit " dessiller les yeux " ?
_ Non.
_ Autrefois, pour dresser les faucons, on leur cousait les paupières... On passait un fil, avec une aiguille, dans les paupières du bas...
_ Quelle horreur !
_ ... Eh on nouait le fil au-dessus de la tête...
_ Bon ! Arrête !
_ ... Comme ça, le faucon voyait à peine. Et quand il était dressé, on lui dessillait les yeux en décousant les paupières.
_ Ça va ! Arrête !
_ Eh ben moi, que mes parents m'abandonnent pour les vacances, ça m'a dessillé les yeux sur eux. Je vois tous leurs défauts !
_ Leur défaut, c'est de pas t'avoir cousu la bouche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LilionieLilionie   21 septembre 2016
- Qu'est-ce qui te rend heureuse, Ana Ana ?
- Que je sois heureuse.
- Oui, mais qu'est-ce qui te rend heureuse ?
- Que tout le monde soit heureux.

- Pourquoi tu n'as pas répondu "que tout le monde soit heureux" directement ?
- Parce que moi d'abord.
Commenter  J’apprécie          70
Lire un extrait
Videos de Dominique Roques (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Roques
Pico Bogue et Ana Ana, les héros BD de toute la famille !
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

pico

comment s'appelle la soeur de Pico

anna
lili
ana ana
lola

5 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Pico Bogue, tome 1 : La vie et moi de Dominique RoquesCréer un quiz sur ce livre