AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280263653
Éditeur : Harlequin (01/06/2012)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Jeunes, belles et brunes. Nuit après nuit, des lycéennes disparaissent de leur chambre. L’un après l’autre, leur corps est retrouvé quelques jours plus tard, sans vie… Révolté par l’horreur de ces meurtres qui terrorisent Raleigh, en Caroline du Nord, l’agent spécial Steven Thatcher n’a plus qu’un but : mettre le tueur en série sous les verrous. Hélas, celui-ci a méticuleusement effacé tous les indices ; l’enquête piétine.
Jusqu’à ce que la ravissante Jenna, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Khalya
  03 décembre 2017
J'aime bien, en général, les thrillers écrits par Karen Rose et celui-ci ne fait pas exception à la règle.
J'ai eu un peu de mal à trouver l'assassin, même si j'ai fini par y arriver avant la révélation. Mais je crois que j'ai soupçonné quasi tout le monde, même ceux qui n'avaient matériellement pas la possibilité de l'être.
J'ai beaucoup aimé Jenna et Steven, qui sont attiré l'un par l'autre mais ont des réserves à causes de passés douloureux.
Pour ma part, je ne considère pas qu'il y ait de triangle amoureux car pour cela, il faut que le personnage qui attire l'affection de deux personnes ait du mal à choisir et hésite entre ces deux personnes, ce qui n'est pas le cas ici. La seule chose est la jalousie quasiment maladive de Steven qui tire des conclusions hâtives chaque fois que Jenna adresse la parole à un homme (il va falloir qu'il se calme, celui-là).
Du côté des personnages secondaires, je crois que mes préférés sont Lucas, Nicky et Matt. Ces trois-là n'essaie pas de forcer les choses et laisse leur libre arbitre à leur amis et famille.
La tante Helen et la belle-famille de Jenna, eux, en revanche, sont insupportables. Je trouve Steven et Jenna très patients parce que je ne crois pas qu'à leur place j'aurais supporté cette intrusion permanente dans ma vie. A un moment donné, il faut apprendre à juste foutre la paix aux gens.
Concernant l'enquête elle-même j'ai apprécié que l'agent Thatcher ne trouve pas les indices sous les sabots d'un cheval : il tâtonne, il piétine, il galère et il voit les meurtres continuer sans qu'il puisse rien y faire. Ça change du super agent qui comprend tout en une fraction de seconde.
On voit également qu'il a du mal à tout concilier : quand il s'occupe de ses enfants, trop peu à son goût, il ne peut pas être sur le terrain et quand il travaille, il délaisse un peu ses enfants (faut dire que son travail est prenant). Il comment aussi des erreurs, ce n'est pas un surhomme qui a toujours la bonne réponse et la bonne attitude.
Parallèlement à l'enquête et à la romance naissance entre Jenna et Steven, on peut voir un problème assez récurrent aux USA : la sur-notation des sportifs pour qu'ils ne soient pas exclus de leur équipe pour résultats insuffisants. le sport a une telle importance aux USA que certains professeurs n'hésite pas à noter ces élèves là avec indulgence pour ne pas pénaliser les équipes. C'est peut-être pour cela que, à part quelques élus qui percent ou qui ne jure pas que par le sport, la plupart des grands sportifs de lycée vivent vraiment les meilleures années de leur vie, avant de travailler en station-service ou en fastfood tout le reste de leur vie, faute d'avoir décroché des diplômes.
Ici Jenna refuse cette complaisance et se retrouve victime de harcèlement de la part d'un petit groupe qui, se sentant invincible, va pousser les choses de plus en plus loin. Et tout ça sous le regard complaisant du proviseur.
Ce que j'aime beaucoup dans les romans de karen rose, c'est que la romance ne prend jamais le pas sur l'intrigue et reste un petit plus savamment dosé. Il n'y a rien de plus énervant que de lire un thriller et de voir que les trois quart de l'histoire sont consacrés aux déboires amoureux des personnages. Bon nombre d'auteurs devraient prendre exemple sur elle.
Ce livre s'intègre dans une série de livres appelée « don't tell » et dans lesquels on retrouve les personnages des tomes précédents (Steven est un personnage secondaire du tome 1, par exemple). J'ai déjà lu le lys rouge et Et tu périras par le feu, que j'ai adorés et j'ai ajouté les autres à ma PAL.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ishtar76
  19 octobre 2019
Comme d'habitude, un savant mélange de romance et de triller par Karen Rose, qui est vraiment une auteure dont j'apprécie beaucoup l'écriture.
Elle a même presque réussi à me bluffer sur l'identité de l'assassin. Bon j'en était pas loin quand même et j'ai réussi à comprendre de qui il s'agissait avant le sexy agent spécial (mais pas très futé ..). Donc l'honneur est sauf.
A tout cas, une lecture agréable et prenante que je recommande vivement.
Commenter  J’apprécie          00
lestribulationsdunelectrice
  22 septembre 2014
Quand les Editions Harlequin m'ont proposé de découvrir ce bouquin de leur collection Mosaïc, je peux vous dire que j'ai tout de suite été attirée par le titre et la quatrième de couverture.
Cette petite phrase « Qui sera la prochaine ? » qui se trouve sur la couverture m'a beaucoup intriguée et je me suis souvent posée cette question au cours de ma lecture.
Dès que j'ai vu le nombre de pages, j'ai eu une appréhension mais cette crainte s'est vite dissipée car les pages de ce roman se tournent très vite grâce à l' écriture fluide de l'auteure.
Ce bouquin aurait pu être un coup de coeur, si je n'avais pas trouvé le début un peu long.
Enfin, c'est le seul point négatif que j'ai pu relever dans cet écrit car une fois le début passé je me suis très vite plongée dans l'histoire.
J'ai passé un bon moment avec ce thriller qui est rempli de rebondissements. J'ai vraiment eu l'impression d'être à la recherche d'indices sur les traces du tueur en série avec Steven et ses collègues tellement j'étais happée par ce roman. L'enquête remplit cette histoire de suspense et nous fait nous poser énormément de questions sur l'identité de l'assassin.
C'est vraiment un énorme plaisir ce suspense qui est présent jusqu'à la fin et qui nous rend incapable de découvrir l'identité du meurtrier avant qu'elle ne soit annoncée.
Au niveau des personnages, je les ai tous trouvé très intéressants mais les deux qui m'ont le plus attirée sont Steven et Jenna. Tout au long de cet ouvrage, je me suis posée beaucoup de questions sur leur romance et, pour moi, leur couple a apporté à cet ouvrage du suspense en plus de l'enquête.
En bref, si vous cherchez un thriller avec une histoire d'amour en plus, je ne peux que vous recommander « Elles étaient jeunes et belles ».
Lien : http://lestribulationsdunele..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lisalor
  21 août 2012
Mon avis : Voilà le livre idéal pour l'été, un savant mélange de romance, de suspense, c'est agréable, facile à lire et je le conseille vivement à toutes les personnes qui sont encore en vacances (ou pas), allongées sur le sable, face à la mer et bercées par le doux bruit des vagues.
Nous suivons l'agent spécial Steven Thatcher qui est confronté à de mystérieuses disparitions de jeunes filles, elles semblent parties de leur plein gré du domicile de leurs parents pourtant quelques jours plus tard elles sont retrouvées mortes atrocement mutilées. Une course contre la montre démarre car les disparitions et les meurtres s'enchaînent.
En dehors de ses problèmes d'ordre professionnel, il est aussi confronté à des problémes familiaux, son fils ainé Brad ne travaille plus à l'école. Il est convoqué par Jenna, la prof de chimie. Une irresistible alchimie les attire l'un envers l'autre mais cette jeune femme n'attire pas seulement Steven mais aussi le tueur qui semble faire une véritable fixation.
Même si j'ai rapidement deviné les grandes lignes du livre, j'ai quand même passé un excellent moment de lecture, j'ai tout de suite compris ce qui turlupinait Brad et j'ai aussi eu de grosses présomptions sur le tueur.
Des personnages attachants, une histoire d'amour sympathique. A lire.
J'aime beaucoup lire des romans de ce style l'été c'est frais et c'est de la lecture détente qui sied parfaitement au temps et à la période.

Lien : http://lisalor.loulou.over-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Trollibi
  20 mars 2018
Parfois, après avoir lu un roman, je me dis que je devrais systématiquement regarder à la fin du bouquin le nom de la collection ou de la maison d'édition avant d'entamer ma lecture...! Ça m'éviterait de me sentir trompée sur la marchandise...
Car on a ici un vrai roman Harlequin alors que le titre, la couverture et le résumé annonçait plutôt un bon polar. Et finalement, c'est une histoire de tueur en série somme toute banale, noyée dans une romance entre le flic torturé et la belle et parfaite prof de chimie, avec ce qu'il faut de langage cru qui décrit les passages érotiques, typique des romans du genre...
Bref, ce n'est vraiment pas mon style de lecture mais c'est une lecture distrayante, sans plus...
[Critique du 5 juillet 2016]
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   07 février 2014
Il est temps. Oublie ton petit planning pour commencer. Laisse les choses
venir, la vie est pleine d'imprévus. Arrête de vouloir façonner ton existence
selon tes calculs. Apprends à aimer la vie telle qu'elle vient et ne recule pas
devant la possibilité de trouver la femme qui te convienne.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   07 février 2014
Le temps nous file entre les doigts, Steven. On ne peut suspendre son vol. Tous les jours, on se dit que a ira mieux demain et qu'on a encore le temps d'agir correctement, de dire les mots que nos proches attendent de nous, de tenir nos promesses... Mais il arrive trop souvent que le temps et la vie entrent en conflit, et les lendemains qui chantent n'arrivent jamais.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 février 2014
Il détestait les cheveux courts coiffés à la diable. Il sortit la photo la plus récente qu'il avait prise d'elle.Elle, elle était parfaite. Absolument parfaite. Elle ne se ferait jamais une coupe d'homme. S'il était maître du monde, toutes les femmes seraient obligées de se laisser pousser les cheveux et les ciseaux leur seraient interdits.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 février 2014
Malgré toute cette horreur, ils devaient trouver des moyens d'atténuer le stress. Un peu d'humour y suffisait, habituellement, tant que leurs plaisanteries restaient entre eux .Mais l'humour n'était qu'un masque qui ne pouvait cacher l'horreur que temporairement.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 février 2014
Comment ça, pas exactement ? Qu'est-ce que ça veut dire, « pas exactement » ? Soit on trompe son homme, soit on ne le trompe pas. C'est comme être enceinte : on l'est ou on ne l'est pas...
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1732 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre